radio haneul rumeurbox


mettre içi la description

 

Partagez | 
 

 Need you right now. (Jaehwa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
pépé d'amour
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t130-moon-agape-kill-them-wi
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Need you right now. (Jaehwa)   Mer 26 Juil - 20:03
Dramaqueen mais pas trop, jae ne l'ayant pas encore totalement contaminé, il s’était muni d’une volonté à se faire définitivement remarquer par sa moitié; il avait sa main crispée contre la lanière de son sac, le pas vif et déterminé en direction de la bibliothèque. Il soupire, il traverse l’entièreté du bâtiment avant de reconnaître la silhouette nonchalante du criminel du coin de l'œil. Ça faisait quoi ? Un siècle, un an, un mois… une semaine ? Oh, agapé ne pouvais plus cacher sa dépendance et sa détresse plus longtemps pour avoir été privé de sa moitié. Foutues révisions, fichus entraînements, lui, cédant au manque de l’autre, s’était échappé en douce pour pouvoir enfin retrouver celui qui avait volé sa raison au prix de quelques baisers et mots sucrés. Autrefois appelé prince de givre au manteau de neige, désormais il avait fondu pour devenir dépendant à la douceur; la sienne, celle de son amant dont il s'était terriblement épris : trop doux et trop pur pour en camoufler le flot de ses émotions lorsqu'il était à ses côtés.

Il s’approche à pas de chats, et discrètement il se faufile derrière lui avant de faire chuter son sac par terre et de glisser ses bras autour de sa taille afin de le serrer contre lui sans réellement se soucier un instant de la possibilité de l’étouffer. «alors comme ça on me trompe avec des livres d’histoire ? » ses lèvres frémissantes frôlent le contact physique contre sa joue (qu’il se retient de réaliser afin de ne pas montrer qu’il est celui qui faiblit) tandis qu'elles se hissent jusqu'à son oreille pour porter une seconde offensive sous forme de murmures  « j’me sens hyper vexé là Im Jaehwa. T’as plus maté les reliures de tes bouquins que ton propre copain.» Souffle chaud contre la nuque, il tente malgré lui de garder son calme à l’aide de son sang-froid sans pareil en dépit de ses cheveux encore mouillés. Simple détail mais qui trahissait tant sa provocation en révélant sa douche précipitée et donc indéniablement son empressement. Tantôt mielleux, mais cette fois-ci si fier, il joue son plus beau bluff pour préserver sa fierté et surtout pour ne pas trop révéler à quel point il lui avait manqué.

Spoiler:
 

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁


   
   
sky full of stars ☆゚.*・。゚
I'll call you moonchild ☽ Inertia is so easy—don't fix what's not broken. Leave well enough alone. So we end up accepting what is broken, mistaking complaining for action, procrastinating for deliberation

Revenir en haut Aller en bas
Saja undaunted
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t116-im-jaehwa-i-was-just-fi
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Need you right now. (Jaehwa)   Ven 28 Juil - 18:50
Révisions révisions, c'était son crédo, depuis quelques jours, déjà - révisions révisions, Jaehwa ne supportait plus l'idée même de foutre un nez dans un livre. Il les déteste. Ouais, ces petites écritures merdiques, les phrases qu'il peinait à comprendre et tout ce qu'il devait mémoriser, il détestait ça - ça lui donnait un mal de crâne fou sérieux, et il savait toujours pas comment il faisait pour ne pas crever sous la pression. Mais il est fort, Jaehwa, il est fort et il survit - il survit parce qu'il se dit qu'à la fin, il pourra revoir son Agapé, son promis, son Adoré, et il a hâte, le p'tit con, super hâte - hâte de fondre dans ses bras et sur ses lèvres. Il lui manque, Agapé, mais il est occupé avec ses entraînements, et si Jaehwa se déconcentre, c'est foutu. Avoir un copain, ok, mais gâcher ses études, il est moyennement sûr que sa bourse tienne en place. Alors, vaillant, comme un soldat, il lit et il prend des notes, en soufflant, en râlant, avant de sentir une étreinte.

Ok. Donc. Qui ? D'abord prêt à exploser le visage du malheureux tactile, il se rend compte, rapidement, grâce à l'odeur et surtout à la douceur de la voix que, magie, c'est Agapé. Son Agapé. Il a le coeur qui vole et qui s'envole, il est limite en train de chialer intérieurement et, parce qu'ils ne sont plus dans la chambre du Saja mais dans un espace commun, il se retient de lui sauter dessus. Inspiration, expiration, il l'écoute et il frissonne, avant de se tourner, pour lui faire face et, astucieusement presque, lui voler un baiser. Rapide. Un smack. Et il tire une chaise à côté de lui - personne n'approche la table de Jaehwa, il n'est pas fréquentable quand il bosse. « Bébé. » Il trépigne. Littéralement. Il gigote sur sa chaise et il force l'autre à s'asseoir à côté, pour pouvoir attraper sa main et la serrer comme si sa vie en dépendait. « Tu m'as tellement manqué.. » Un baiser. « Désolé, mais t'en fais pas. J'ai pas envie de les embrasser, eux. »

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

j'peux pas t'abandonner mon bébé

Revenir en haut Aller en bas
pépé d'amour
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t130-moon-agape-kill-them-wi
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Need you right now. (Jaehwa)   Ven 28 Juil - 20:17
Bébé . Il n’y avait rien de plus niais ou mielleux comme mot. C'était doux, embarrassant, gênant, peut-être, mais surtout rêveur ? Ça lui arrache un sourire, ça lui vole une partie de sa raison alors que ses lèvres fondent sur les siennes. Longtemps agapé avait été le premier à se moquer de ce genre de choses que l’amour faisait faire et dire aux autres. A cette affection trop peu cachée et à cet attendrissement trop exagérée que l’on tentait de reproduire après les avoir vues si souvent à la télé entre ces princes aliénés et leurs princesses trop superficielles. Agapé rit. Agapé riait. Parce qu’aujourd’hui il était comme elles, comme ces personnages-là face à jaehwa. C'était lui la victime, lui la pauvre princesse celui qui avait fondu face à l’autre qui avait conquis son cœur blessé.

C'était presque irréel cette sensation, celle de vouloir à la fois le cajoler mais aussi le tuer pour être aussi mignon avec lui. Il rougit, n’en cache pas ses émotions qui se lisent dans ses yeux légèrement cernés et ses joues empourprées j'suis pas fan des dates à trois. Y a moyen qu'on se fasse juste un truc entre toi et moi ? Pas que je sois jaloux… enfin si un peu mais j'ai pas envie qu’un livre poussiéreux monopolise encore une minute de plus à mon homme. voix murmurée, baiser volé, il s’improvise amoureux discret afin de ne pas se faire repérer par le reste des étudiants présents tandis qu’il impose en réalité son choix. Il profite de sa main sur la sienne pour la bloquer de tout mouvement tandis que de l'autre il ferme le livre et le pousse à se lever toi aussi tu m'as manqué. Follement manqué.

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁


   
   
sky full of stars ☆゚.*・。゚
I'll call you moonchild ☽ Inertia is so easy—don't fix what's not broken. Leave well enough alone. So we end up accepting what is broken, mistaking complaining for action, procrastinating for deliberation

Revenir en haut Aller en bas
Saja undaunted
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t116-im-jaehwa-i-was-just-fi
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Need you right now. (Jaehwa)   Ven 28 Juil - 23:16
Sortir ? Sortir ? Il sait pas, s'il peut sortir, Jaehwa - il doit bosser, c'est vital, et s'il s'éloigne de ses bouquins, il meurt - genre, il sent déjà des rides le frapper, quand Agapé ferme son pauvre petit et vieux livre d'histoire. Grognement plaintif, et il regarde l'autre garçon avec la moue du siècle. Qu'il le laisse réviser, en l'embrassant et en le caressant - ce serait une bonne alternative non ? Ceci dit.. Ceci dit, qui était-il pour refuser l'idée même de passer du temps avec son Agapé ? Depuis le temps - ah, non, il n'était définitivement pas capable de lui refuser cette faveur. Souffle, il abandonne, baisse les armes et quitte le combat, les mots doux d'Agapé ayant raison de lui. « C'est bien parce que c'est toi.. » Son excuse - il souffle, encore, toujours, alors qu'il remballe ses affaires, pour fermer son sac, non sans entendre les petits chuchotements et les "c'est eux", "y'a Agapé", "ils sortent ensemble non ?", "ils vont sortir". Ah. Commères.

Grognement, il les jauge, avant de prendre la main du sportif, un grand sourire aux lèvres ; et il le traîne jusqu'à la sortie, pour atterrir juste en face de la bibliothèque. Ouais, il a cédé en deux temps, trois mouvements. Mais c'est Agapé. Donc c'est pas sa faute. « Comment ça s'est passé, les entraînements ? » Main levée, qui file et qui tombe dans ses cheveux mouillés. Mignon. Adorable. Craquant. Il veut le bouffer. « Je t'ai tellement manqué que t'es sorti vite de la douche ? Eh ! J'espère que personne ne t'a vu ? C'est à moi ! » Le jaloux est de retour ; et il enroule ses bras autour du coréen, pour le serrer, fort, fièrement. « Mhh, tu m'as tellement manqué.. Arh. Tu vas venir à mes exam avec moi. » Un baiser plus poussé - juste plus long. « Tu veux me sortir où ? »

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

j'peux pas t'abandonner mon bébé

Revenir en haut Aller en bas
pépé d'amour
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t130-moon-agape-kill-them-wi
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Need you right now. (Jaehwa)   Sam 29 Juil - 1:11
Depuis qu’il l’avait trouvé, depuis qu’il était plongé dans ses bras, sa vie avait repris un sens, une logique, une certaine cohérence, suffisamment tangible pour qu’il soit rassuré. Un but, celui de le voir, celui d’être heureux à ses côtés. Voila sa raison de se lever chaque matin. Il n’avait plus cette obsession, celle d'étouffer sa raison et ses pensées obscures dans le sport, désormais il avait quelqu’un qu’il aimait et qui l’aimait et qui alimentait sa raison de vivre. Tantôt il avait l’impression d’avoir oublié ce qu’était la passion et la tendresse. Il n’avait jamais rien appris en réalité. Jaehwa avait été le premier à le lui inculquer. Qu’aimer c’était indescriptible, c’était étrange et douloureux à la fois. Qu’aimer, c’est devenir bête, c’est se sentir dépaysé et redécouvrir le monde. Qu’aimer c’est se sentir seul dans la foule mais se sentir en sécurité dans la nuit obscure si l’on est dans les bras de l’autre. C’est être gelé un jour de canicule mais être simplement réchauffé par sa main dans la sienne comme si l'on était un jour d’hiver.

Les doigts entrelacés, il le suit vers la sortie -sautille presque- alors qu’un sourire niais gagne son visage déjà marqué par la joie et l’excitation. « non personne ne m’a vu, mais c’est justement le problème j’suis sorti en douce. genre je suis sorti par la fenêtre. ouais euh- celle du rez de chaussé t’inquiète y avait qu'à enjamber. » intonation qui se voulait dramatique, elle prend cependant une tournure comique lorsqu’il se met à mimer des gestes paniqués à l’aide de ses mains. « demain sunah va me démonter dans le meilleur des cas. Du coup si t’as une dernière parole à m’adresser c’est l'occasion. » ses lèvres se laissent happer et dévorer par les siennes, il ferme les yeux, il sourit, il l’embrasse, il rit. Agapé est trop heureux, déjà ivre de sentiments alors qu’ils viennent à peine de se retrouver. « mais si c’est le prix pour pouvoir te voir, ça me va. Puis je m’inquiète pour toi, c’est pas bon pour la santé de se nourrir uniquement de lettres et de chiffres. 'fin tu sais pour un sportif c'est difficile de comprendre hein. » Il glisse ses mains contre ses joues d'une manière un peu trop amusée tandis qu’il approche ses lippes des siennes, mimant un bisou -mais il se stoppe- et lui lance son regard le plus espiègle et tire ses joues en les pinçant de ses doigts (l'envie le démangeait depuis trop longtemps, du coup il fallait bien un jour qu'il craque). « Mmmmh. profiter du beau temps, marcher main dans la main tandis qu’on parle de nos dernières journées horriblement ennuyantes? On avisera sur le chemin? J’veux juste passer du temps avec toi. juste toi et moi. »

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁


   
   
sky full of stars ☆゚.*・。゚
I'll call you moonchild ☽ Inertia is so easy—don't fix what's not broken. Leave well enough alone. So we end up accepting what is broken, mistaking complaining for action, procrastinating for deliberation

Revenir en haut Aller en bas
Saja undaunted
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t116-im-jaehwa-i-was-just-fi
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Need you right now. (Jaehwa)   Sam 29 Juil - 11:26
« Donc tu sèches pour moi ? Ouais, c'est assez rapide dans la tête de Jaehwa, Jaehwa qui lui envoie un sourire tout bonnement immense - il est con, niais, tout ce qu'on veut, mais l'idée qu'Agapé ait séché pour lui, ça lui met du baume au coeur. Il a l'impression d'être Roméo, lui Juliette, ou l'inverse, peut-être, aucune idée. Dans tous les cas, il était attendri, et il avait des yeux dans les coeurs - ou des coeurs dans les yeux, alors qu'il fixait son Agapé. Ah, y'a pas à dire, les petites joues, les jolies lèvres et la voix douce de l'autre lui avaient manqué - dieu qu'il était fou de lui. Fou d'Agapé. Fou de tout ce qu'il était, de tout ce qu'il faisait ; et il l'admirait, simplement, en répondant à son baiser, en tentant d'en avoir un autre, avant de souffler. « Si elle te frappe, je la frappe en retour. » On y croit, oui, qui a défendu Jaehwa, déjà ? Ah. Sunah. Mais, sch, c'est à peine de sa faute - puis il sait se défendre, hein, il a juste laissé, pour une fois, l'honneur à une nana. C'est tout. C'est absolument tout. Mhmh.

« Mhh, mais si je réussis, après, je serais riche. » C'est rapide comme conclusion, ouais, mais Jaehwa y croit, dur comme fer, et même s'il s'avance trop dans le temps, même s'il prévoit trop, il espère quand même rester avec son petit Agapé pendant longtemps. Alors, qui sait, qui sait hein, il pourrait lui payer de jolies choses. Et pour ça, il faut des sous. Enfin, pas le sujet, parce que l'autre lui tire les joues, et le coréen grogne, râle, se dégage, avant de souffler. Trop attendrissant. Comment il pourrait lui en vouloir ? Il peut pas. « Alors direction le parc ? Je te paye une glace. » En plus, le temps est propice - à manger une glace. Donc zou la bibliothèque, il traîne son Agapé jusqu'à un parc, il sait pas trop où, il sait juste qu'il marche à peine cinq minutes pour le trouver. Et comme dans tout bon parc - ou juste dans toute bonne idylle, y'a un marchand de tout - de crêpes, gaufres, paninis, granités, aussi, et, bien entendu, glaces à l'italienne. Glaces à l'italienne. En Corée. Original. Mélange des cultures. Alors il en demande une, au chocolat pour Agapé, à la vanille pour lui. « Mais sinon, hormis ta fuite, c'était comment, ton entraînement ? Tu vas faire une compétition, bientôt ? Que je prépare ma tenue de pompomboy. »

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

j'peux pas t'abandonner mon bébé

Revenir en haut Aller en bas
pépé d'amour
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t130-moon-agape-kill-them-wi
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Need you right now. (Jaehwa)   Sam 29 Juil - 20:10
Sa manière de parler, de faire la moue lorsqu'il est frusté, de geindre lorsqu'il le traite comme un enfant; tout était si adorable chez lui. Tellement qu’il s’imagine déjà jaloux de ceux qui l'auraient déjà vu aussi mignon et attendrissant. Ah, il voudrait qu’il soit le seul à le voir ainsi, à être regardé et le dévorer des yeux de cette manière. Personne d’autre ne devrait le mériter, lui et sa douceur, lui et ses joues à croquer; personne sauf lui. C'est à dire son homme, le seul à pouvoir l'aimer et le comprendre (l’amour rend bête mais aussi rend naïf au point d'être idéaliste). « laisse hyung payer la prochaine fois mh ? » hyung, à la manière d’un aîné, mais aussi de ses lippes malicieuses il joue sur l'ambiguïté d’en donner une signification plus intime; parce que c'est encore confus, alternant entre affection démesurée et timidité maladroite dans leurs surnoms “ton homme”, “ton amoureux”, “ton copain”

« c'est toi qui doit être choyé. » Mais en réalité ça lui faisait plaisir d’inverser les rôles. Lui qui avait toujours joué le prince charmant, il se surprenait comme à chaque fois docile aux côtés de son amant. Mais en même temps, agapé (même s'il avait déclaré jouer le rôle de la princesse dans leur couple, il ne supportait pas de jouer un personnage secondaire) il était tout de même le plus âgé en plus d’avoir été celui à le forcer de cesser ses révisions. Alors pour lui il semblait indispensable qu’il soit celui à le couvrir d’attentions aujourd'hui; mais aussi demain et les jours suivants. « mais t'es vraiment adorable. Merci » il sourit, il rougit, ses lèvres se déposent sur sa tempe pour accompagner ses mots sans se soucier de ce que les autres pourraient penser. « tu connais les sportifs, c'est jamais suffisant haha. Puis j'ai sunah derrière mon dos quand c'est pas mon coach. Hier elle m'a humilié au bras de fer j'ai honte. » La il est dans sa bulle, dans son petit monde, le monde est brouillé et il n’entend et ne voit plus rien. Plus rien sauf lui, jaehwa et c'est tout.  « c'est le mois prochain en Australie. j'ai hâte de voir ce fameux pompomboy. Mais surtout d’aller là-bas… Avec toi. » il l’embrasse sur la joue (les actes étant curieusement plus facile à réaliser que les mots) avant de dévorer sa glace. Il ne lui laissait même pas le choix hein. S’il allait à l’étranger, c'était avec lui.

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁


   
   
sky full of stars ☆゚.*・。゚
I'll call you moonchild ☽ Inertia is so easy—don't fix what's not broken. Leave well enough alone. So we end up accepting what is broken, mistaking complaining for action, procrastinating for deliberation

Revenir en haut Aller en bas
Saja undaunted
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t116-im-jaehwa-i-was-just-fi
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Need you right now. (Jaehwa)   Sam 29 Juil - 21:38
Hyung. Hyung. Il aimait pas. Même si ça sortait de la jolie bouche pulpeuse de son Agapé, il aimait pas - parce que Hyung, c'est pas amoureux, Hyung, c'est pas tendre, Hyung, c'est Hyung, c'est pas un surnom de petit-ami, c'est un surnom de pote. Et il refuse de l'appeler Hyung. Agapé, c'est son mec, son copain, son petit-ami, sa caille, sa drogue, tout ce qu'il aime et tout ce qu'il désire - pas son hyung, pas son aîné, non, c'est plus profond, plus intime, c'est.. plus. « je laisserais que mon petit-copain, payer. pas mon hyung. » Oh mon petit Agapé, Jaehwa est à l'aise, avec toi, maintenant, et il est hors de question qu'il se gêne - encore moins quand il s'agit de le taquiner. « mais non.. » Il est pas adorable, il a pas à être choyé - parce qu'à ses yeux, y'a qu'Agapé qui l'est. Jaehwa, lui, il veut le câliner, l'embrasser, lui faire des baisers tendres comme torrides, et le serrer dans ses bras, jusqu'à ce qu'aucun d'eux deux puisse respirer. Ouais. Il a peut-être le goût du suicide - suicide amoureux.

Un petit rire, il écoute l'épopée de son amoureux avec autant d'attention qu'un gamin de dix ans devant un dessin animé. N'empêche, Sunah, elle est coriace - il va devoir lui faire un speech sur le fait qu'Agapé est à lui et que, donc, du coup, hein, faut pas l'abîmer, parce qu'il est précieux. Mais on verra ça plus tard, parce que faire plier un sportif, c'est pas facile - déjà qu'il avait peiné avec Agapé, alors avec Sunah (quand bien même Agapé était un des plus résistants), il n'imaginait même pas. Enfin, dans tous les cas, sa main cherche celle du coréen, et il lui pique un baiser, puis deux, finalement trois, peut-être cinq, il compte plus, il l'empêche presque de parler et de manger - mais il finit par se calmer pour tendre sagement l'oreille. « en Australie ? » Bouche bée, sourire admiratif, il embrasse la tempe de son adoré, pour entamer sa glace - sans appétit, juste par gourmandise. « mhhh, mais.. ce serait pas mal, d'aller en Australie.. t'auras du temps libre ? » Là, il calcule. Ouais. Le billet, les activités - il fait ses comptes en marchant. « c'est pas super loin, l'Australie, un peu quand même mais moins que l'Europe, donc j'en aurais pour.. cinq cents ? Je pense.. Ok, donc.. On pourrait aller faire du "shopping" ? Tu sais, s'acheter des souvenirs d'amoureux ? Et, j'viendrais pas en jupe, hein. Mais je te récompenserais, si tu gagnes. »

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

j'peux pas t'abandonner mon bébé

Revenir en haut Aller en bas
pépé d'amour
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t130-moon-agape-kill-them-wi
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Need you right now. (Jaehwa)   Lun 31 Juil - 2:37
Ses joues se gonflent lentement en une moue boudeuse lorsqu’il l’entend protester. hors de question d’être celui qui soit choyé non. Alors il tente de lutter; désespéré pour une cause pourtant perdue, il sourit, il rougit, il sourit un peu plus et ses joues se teintent d’un rouge discret par une timidité dont il ne savait faire preuve. Luttant contre l'embarras, le diablotin se munit d’une fausse assurance, et sa langue, fatalement fourche, chute dans la maladresse et il se prétend hyung. Il regrette l’instant d’après, réalisant son erreur dans le reflet de yeux de l’autre, lisant déception et surprise. « tu laisseras alors payer ta princesse pour le reste mh? Elle lui doit bien ça à son prince. Pour l’avoir sauvé de la forteresse maléfique. » Et il craque, cède, un peu plus chaque fois qu’il se perd dans la lueur de ses yeux, voulant s’y noyer toujours un peu plus, jusqu'à s’y égarer pour ne plus s’en échapper. Parce qu'il succombe à chaque instant à ses côtés, à chaque mot qu’il prononce et qui lui en arracherait presque son consentement. Mais Agapé il résiste tant bien que mal pour cette bataille de fierté, mais surtout surtout de sentiments. Il se sent incapable de lui refuser la moindre de ses exigences cependant, en même temps, il veut le gâter, il veut être celui qui offre et s’offre à l’autre. C’est con, c’est bête, mais c’est l’amour. Il voudrait lui donner le monde s’il le pouvait, déplacer des montagnes puis réaliser tous ses rêves afin d’être sûr qu’il ne le quitte pas.
Mais tout les deux on cette même phobie; la peur du rejet et de l’abandon. L’idée effroyable que l’un ne dépende plus de l’autre, que l’un ne puisse plus raviver le brasier. Ils ne sont qu’au début d’une histoire, au piètre prologue et pourtant, l’épilogue semble déjà écrite dans leur âmes éraflées. « On fera tout ça. et plein d’autres choses, je pourrai même te servir de guide. Après tout c’est de là d’où j’viens. » L’Australie. Le foyer, le regret, tant de souvenirs s'étaient égarés sur les routes du pays, et si d'ordinaire il y allait pour y retrouver un sentiment familier, désormais il y allait pour créer des souvenirs, des instants mémorables et chérissable pour ces deux gamins, ces deux hommes qui avaient déjà commencé à brûler d'un amour mutuel bien trop doux.

Il fini son cornet, profite de ses deux mains libres pour glisser l’une dans le creu de son dos pour l’approcher de lui avant qu’il encercle sa taille de ses bras. « mh, j’ai le droit d’avoir une petite démo? parce que tu vois… faudrait quelque chose pour me motiver. » Et ses yeux dévorent les siens alors qu’il entend bribes de conversations, les regards portés sur eux, incompréhensif, d’autres déjà noircis par la haine, mais sur le moment il s’en fout. Il ne voit que lui, lui, l’enfant-constellation et les étoiles dans ses yeux.

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁


   
   
sky full of stars ☆゚.*・。゚
I'll call you moonchild ☽ Inertia is so easy—don't fix what's not broken. Leave well enough alone. So we end up accepting what is broken, mistaking complaining for action, procrastinating for deliberation

Revenir en haut Aller en bas
Saja undaunted
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t116-im-jaehwa-i-was-just-fi
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Need you right now. (Jaehwa)   Lun 31 Juil - 12:17
Il n'empêche que. Il n'empêche qu'être homosexuel en Corée, ce n'est pas bon - c'est même une mauvaise idée, et il devrait pas, l'coco, il devrait pas être fou d'Agapé, ne jurer que par lui, n'avoir que lui qui fait briller ses yeux et flamber ses mots ; mais il n'y peut rien, et même si Jaehwa ne peut pas s'empêcher d'être agacé par les regards, par les petits mots et l'air jaugeur des autres, il essaye de surmonter le tout - c'est pour Agapé, alors il peut le faire. Puis, il était beau, Agapé. Magnifique. Avec sa peau aussi lisse que les fesses d'un bébé - et son sourire d'ange, et ses beaux yeux en lune, quand il rit, puis sa voix douce, et.. et tout. Tout chez Agapé était beau. Tout chez lui était à lui. Alors, normal, hein, il se disait qu'ils étaient juste jaloux - et ils faisaient bien, parce que Jaehwa, il avait dompté l'indomptable Agapé, le brisé qui brisait. Il était fier. Le coréen était on ne peut plus fier. Et il souriait, vaillant, non sans abandonner toute protestation - et il hoche la tête. « Si ma princesse veut.. » C'est pas un soldat, Jaehwa, pas du tout même, il est à peine guerrier. Avec Agapé, il baisse les armes et la tête, il se laisse dominer et il abandonne sa bataille. Qu'il ait ce qu'il veut ; tout ce que Jaehwa aime, c'est son sourire.

« Mhh.. J'aime bien. » Sourire, petit sourire de coeur même. Agapé, en guide. Agapé, vaillant, qui lui montre toute son enfance, qui lui étale ses souvenirs ; alors il veut. Il veut. Il veut aller en Australie, il a déjà hâte, et il continue de compter dans sa petite tête, avant de sentir les jolies mains du joli sportif dans son dos. Hop, collé à lui ; il l'embrasse. Un smack. Un smack parce qu'il parle - et là, il l'invite clairement, non ? « Une petite démo, hein ? » Sourire en coin, il embrasse sa joue, puis ses lèvres, tendrement, ses mains posées sur ses joues. Là, il l'embrasse, franchement, ses lèvres happent les siennes, avec tendresse, ferveur, langueur - il l'aime, bordel qu'il l'aime, il brûle d'amour, et il est en flammes, toujours, tout le temps, à chaque fois qu'il le voit - comment pourrait-il ne pas l'être ? Ah, Agapé ; magnificence. « J'aimerais bien te montrer une démo plus claire mais, ce n'est pas le lieu.. » Petit pervers Jaehwa - c'est l’effervescence des retrouvailles. « J'pourrais te récompenser comme on récompense une princesse.. ou un homme. » Winkwink, il rigole, il explose de rire, sa glace est finie le plus rapidement possible ; et il se décolle, doucement, pour attraper sa main, pour lier ses doigts. maintenant ? Un banc. Pour l'instant, ça ira ; après, ils iront dans un café. Pourquoi pas ? Donc, adios. « T'es libre jusqu'à quand ? »

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

j'peux pas t'abandonner mon bébé

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Need you right now. (Jaehwa)   
Revenir en haut Aller en bas
 
Need you right now. (Jaehwa)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
maggle2night :: haneul university :: quartier b, nord de l'université. :: ‹ bibliothèque.-
Sauter vers: