radio haneul rumeurbox


mettre içi la description

 

Partagez | 
 

 Need you right now. (Jaehwa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
pépé d'amour
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t130-moon-agape-kill-them-wi
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Need you right now. (Jaehwa)   Sam 5 Aoû - 14:26
Ça s’embrase, son organisme tout entier réagit au contact de leurs baisers. C'est chaud, terriblement chaud et toute l’âme d’Agapé brûle pour l'autre. Son corps est bouillant, s’empare d'une fièvre sans nom, d'une fièvre qui appelait à souffrir davantage dans les bras de l'autre; peut être trop, trop pour la ligne qu’ils avaient (in)consciemment tracée. Mais Jaehwa était partout; il volait, il le dépossédant de tout : s’encrant dans ses mots, lèvres sur les siennes et sur son coeur, son corps contre ses cicatrices et son âme contre la sienne. Ivre de son parfum, ivre de sa chaleur, il cligne des yeux et il s’oublie encore une fois par la beauté du paysage qui lui était offert; et les mots étaient surement trop faible tant la vue l'enchante et réveille quelque chose en lui qu’il aurait préféré tenter d’ignorer. « Tu...? » Lentement, avec langueur, ses mains se logent sous le tissu du haut du plus ignorant délibérément sa demande avec malice. Son visage s’approche, ses yeux dans les siens, son souffle chaud contre sa peau, il muni d’une nouvelle lueur affamée faisant alors frôler ses doigts le long de ses côtes avant d’éclater de rire et de se rouler à côté de lui; dos sur le matelas.  

Dans le peu de lucidité qui subsistait, le voila devenir sage a écouter les mots de l’autre. L’enfant sourit, sourit béatement les joues drôlement rougies, il se tourne dans sa direction; la moitié du visage enfoncé dans les draps. « faudrait rentrer hm? » Sa main du tireur parcourt sa joue toute aussi chaude puis remonte pour libérer son front de quelques mèches rebelles tandis qu’il lui offre un sourire de ses dents blanchies.

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁


   
   
sky full of stars ☆゚.*・。゚
I'll call you moonchild ☽ Inertia is so easy—don't fix what's not broken. Leave well enough alone. So we end up accepting what is broken, mistaking complaining for action, procrastinating for deliberation

Revenir en haut Aller en bas
Saja undaunted
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t116-im-jaehwa-i-was-just-fi
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Need you right now. (Jaehwa)   Sam 5 Aoû - 14:50
Oh, petit Jaehwa est tout chamboulé ; et sentir la main de son Agapé, son cher et tendre Agapé, ça le rend encore plus fou. En émois, le coréen souffle, péniblement, contre les lèvres de l'Australien, totalement.. hypnotisé. C'est ça. Hypnotisé. Parce que y'a pas à dire ; il est beau. Il est magnifique,  le tireur. Au dessus de lui, on dirait une sculpture grecque, un éloge de la beauté ; et bordel, depuis quand il sort avec une beauté pareille ? Il était pas au courant. Et, ouais, toujours un "et" ; quand il ne sent plus sa main, ni lui, mais qu'il entend un rire, il se vexe, le petite Jae. Et pas qu'un peu. Parce que c'est pas cool, de rire alors que le cheonchin, lui, il était juste.. sous le charme. Un henre d'assujetissement volontaire, ouais, un truc totalement démentiel. Alors il boude à moitié, y'a une moue sur ses lèvres et il grogne, inlassablement.

《 Mh. Ouais. 》 pauvre petit bébé. Une moue plus tard ; il descend et il tire sur ses habits, il essaye de se faire droit et fier, avant de souffler. Bordel il a chaud. Trop chaud. Et y'a un truc gênant dans son bas ventre : ça brûle et ça veut Agapé. Alors il le fixe, comme un lion fixe une gazelle, et il se lècherait les lèvres s'il pouvait. 《 T'es sûr de vouloir rentrer ? Et pourquoi t'as ri ? J'ai les joues rouges, c'est ça ? 》 L'enfant moqué par l'enfant ; il couine et il tape du pied. 《 Agapé.. qu'est ce que tu m'as fait. J'ai chaud. J'ai trop chaud. Et je reveux ta main, là, sur ma peau.. 》 Un gosse.

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

j'peux pas t'abandonner mon bébé

Revenir en haut Aller en bas
pépé d'amour
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t130-moon-agape-kill-them-wi
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Need you right now. (Jaehwa)   Sam 5 Aoû - 15:38
« Monsieur Jaehwa, ne me regardez pas avec cette tête là. » il s'esclaffe pour essayer de noyer l’atmosphère qui venait de se créer par sa faute. Ecart de conduite qu’il n’assume que peu, il devient lui-même rouge sous l’agitation de ses émois, de cette flamme au bas-ventre qu’il venait d’éveiller. Il se penche à nouveau vers lui, frottant son nez d’un air joueur « je ris parce que je me demande comme quelqu’un peut-être à la fois aussi mignon, craquant et terriblement séduisant. » toujours chaste, il se l’oblige; parce qu’il le sait, jaehwa est encore inexpérimenté, encore pur et Agapé n’avait pas envie encore d’aller plus loin de peur qu’ils le regrettent par la suite.

Mais soudainement, il le fixe, inquisiteur, confus lorsqu’il entend ce qu’il entend. Oh, ça brûle davantage, ça s’ébouillante à presque lui en faire mal. Oh, Jaehwa n’avait en aucun cas intérêt à retirer ses mots désormais que le tireur en avait compris le sens. Une fougue s’empare de lui (comme une demande qu’il avait toujours espérée) et tout l’organisme du roux répond à la question de son amant. Il le renverse à nouveau pour le surplomber tandis que ses pupilles se dilatent en écho à son regard affamé. Sa main s’aventure à nouveau sur son torse chaud et ses lèvres viennent happer les siennes d’un baiser chaud mais encore doux.

Il grogne, mais se veut délicat de peur qu’il se brise, ses mains ne font que l’effleurer du bout des doigts tandis que son regard cache encore quelques signes de pudeur envers lui. Ses lèvres descendent vers sa mâchoire et son cou dont elles embrasent la chair déjà rougie tandis que sa main accompagnait le geste en s'évertuant à découvrir timidement le haut son corps brûlant. « mais jae... tu ne demandes pas correctement ce que tu veux... » Voix délectablement séduisante, fougue qu’il ne peut plus masquer, il est rouge. De honte, de désir, de ce besoin de lui jusqu’au bout des oreilles.

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁


   
   
sky full of stars ☆゚.*・。゚
I'll call you moonchild ☽ Inertia is so easy—don't fix what's not broken. Leave well enough alone. So we end up accepting what is broken, mistaking complaining for action, procrastinating for deliberation

Revenir en haut Aller en bas
Saja undaunted
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t116-im-jaehwa-i-was-just-fi
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Need you right now. (Jaehwa)   Sam 5 Aoû - 22:22
Mignon, craquant, et terriblement séduisant. Oh bordel. Ca tourne en boucle, là haut, comme un disque rayé, comme une bobine qui revient encore et encore ; ça tourne, et Jaehwa, il rougit, il rougit comme au premier jour, comme le premier baiser, on ne peut plus tendancieux, qu'ils avaient échangé. Il rougit, parce qu'il sait, enfin, il croit savoir ce que l'autre lui dit ; ah, Agapé. Agapé, il devrait être interdit - il a le coeur qui s'emballe et le ventre qui s'embrase. Pire encore ; ses cuisses tremblent, et il crève, il fond, il meurt, adieu Jae, quand il se retrouve encore sous Agapé. Un Agapé qui tente plus, beaucoup plus ; qui commence à le bouffer, lentement et sûrement, et qui fait mourir Jaehwa à petit feu. L'intello, le cheonchin, le sous-évêque, il n'est que soupirs, qu'envie, que sensations qu'il découvre et qu'il ne connaissait, jusque là, pas du tout. C'est démentiel, fou, incompréhensible, ce qui est en train de l'éprendre, là ; un genre de chaleur, qui vient d'en bas, et qui monte, qui explose son cerveau et sa raison.

Et quand il sent les mains de l'autre sur sa peau, puis ses lèvres, contre son cou, il a envie de lever les bras, de tout retirer, d'abandonner, de s'abandonner, de se donner, entièrement, définitivement. Ah, Agapé, qu'est-ce que tu lui fais ? Oh, il a déjà embrassé des filles - une, en réalité. Et ils avaient déjà tenté, enfin, non - elle avait tripoté Jaehwa, Jaehwa qui avait dit non, parce que rien ne se passait en bas. Alors que là.. Là, Agapé, il l'avait juste embrassé. C'était juste un baiser, tendre, doux, tout ce qu'il y a de plus normal. Et tout s'était échauffé, embrasé. Tout son corps avait besoin d'une poigne, d'une main, de sa main, de sa peau, de sa chaleur, de lui, tout entier. « agapé, je te veux.. » Wowowo, c'est que ça chauffe, par ici ; et il souffle, il souffle en le regardant, avant de racler sa gorge. Puis merde. l'infirmière va pas rentrer, si ? Non. Au pire, il dira.. il dira qu'il fait incroyablement chaud, là, maintenant, tout de suite ; son haut file, s'en va, il le pose, quand même, délicat, à côté d'eux. Et le voilà. Torse nu. C'est rien, c'est qu'un torse, beaucoup de mecs traînent comme ça ; mais pour Jaehwa, c'est une grande première. Pudique, il ne calme pas ses rougeurs, et il prend même l'autre par les épaules, pour se cacher contre lui, pour se coller. « touche-moi. »

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

j'peux pas t'abandonner mon bébé

Revenir en haut Aller en bas
pépé d'amour
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t130-moon-agape-kill-them-wi
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Need you right now. (Jaehwa)   Dim 6 Aoû - 2:36
« Moi aussi je te veux. » Jamais le prince n’avait-il été aussi pressé d’assouvir une envie aussi primitive, aussi charnelle d’une manière si douce. Depuis longtemps il n’avait pas autant frémit devant le corps d’un autre. Lui qui avait si longtemps servi d’objet et de trophée à d’autre, aujourd’hui il se sentait enfin aimé. Enfin désiré pour ce qu’il était et non ce qu’il paraissait devant tant d’autre. Mais Agapé était hésitant dans ses mouvements. D’avantage lorsqu’il le voyait désormais à moitié-nu. Oh, et s’il le décevait? Et s’il n’allait pas apprécier? « tu me…. veux vraiment? » il souffle délicatement ses mots, encore peureux de franchir la ligne tandis qu’il s’évertue à découvrir timidement chaque parcelle de sa peau qu’il venait de dévoiler par la douceur et la tendresse de milliers de baisers.

Peut-être était-ce Jaehwa qui le rendait aussi. Aussi incertain. Mais peut-être aussi langoureux et aussi patient. Car si la flamme brûlait dans tout son organisme et que le besoin de succomber entre ses reins était devenu nécessaire et indispensable pour se repentir, et même si l’envie de fondre sous la violence et la force presque bestiale d’un autre semblait irrépressible; il était tendre, de peur qu’il ne s’effrite. « tu me rends fou. » Profitant de sa position, il se relève à moitié et pose ses fesses sur ses cuisses pour le surplomber. Les jambes pliées de chaque côté, il caresse sans honte son torse dénudé. Et entre deux baisers chauds, il attrape sa main chaude qu’il glisse sous haut pour incendier sa propre peau avant de le relever lentement pour de s’en débarrasser à son tour.

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁


   
   
sky full of stars ☆゚.*・。゚
I'll call you moonchild ☽ Inertia is so easy—don't fix what's not broken. Leave well enough alone. So we end up accepting what is broken, mistaking complaining for action, procrastinating for deliberation

Revenir en haut Aller en bas
Saja undaunted
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t116-im-jaehwa-i-was-just-fi
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Need you right now. (Jaehwa)   Dim 6 Aoû - 12:13
« Bien sûr que oui.. » Il gémit, encore, toujours, inlassablement, mais c'est plus un gémissement plaintif, qui vient du fin fond de sa gorge, qui veut être soulagé - il a chaud, et c'est pas le genre de chaleur auquel il est habitué, non. Là, c'est plus.. viscéral. Ouais. Disons que, ça le prend de l'intérieur, et ça s'en va pas, non, ça reste, dans les reins, dans le ventre, dans la tête, et il voit presque flou, tant il est aveuglé par ce besoin irrépressible d'être soulagé. Amour, tendresse et passion ; Jaehwa ne sait plus où donner de la tête, alors qu'il sent les petites mains froides de son homme sur sa peau - brûlante, bouillante, pécheresse. Il avait l'impression d'être le diable, d'être celui qui allait convertir l'autre, qui allait le rendre mauvais, mal, pécheur ; et pourtant. Et pourtant, Jaehwa, au fond, vraiment, hein, s'il réfléchissait un peu, il comprendrait qu'il était le plus pur des deux. Agapé l'avait déjà fait - c'était une évidence. Pas avec un homme, mais avec des femmes - plus d'une, c'est certain. Il savait montrer son corps, il savait s'en servir, aussi, s'offrir, se donner, recevoir et prendre ; Jaehwa, lui, il ne savait rien. Tout ce qu'il savait, c'est que la voix d'Agapé était plus excitante que n'importe quel aphrodisiaque.

Un soupir, chaud, bouillant, il frémit quand il sent le corps de l'autre un peu plus proche du sien, posé sur ses cuisses ; et Jaehwa croit mourir. Non, il meurt. Ouais, il meurt, touché, coulé, quand il voit un peu plus de peau, quand il en sent un peu plus - Agapé est beau. Agapé est tellement beau. Une merveille. Sa merveille. Une étoile, une étoile qu'il touche ; une constellation à lui tout seul, et Jaehwa, Jaehwa, il a le souffle coupé, Jaehwa, tant il est beau. Son torse, plus musclé que le sien - c'est un saja, détail important, et un tireur professionnel - presque, s'il ne se trompe pas. Ex-champion, et d'autres qualificatifs ; Jaehwa se sent chanceux, béni, et il ne sait pas ce qu'il a fait pour mériter ça, pour mériter un homme pareil, alors que lui, faible et chétif, il n'avait qu'un seul muscle ; son cerveau. « Agapé, t'es vraiment.. » Parfait. Tout ce qu'il pouvait espérer. Même, il dépassait ses espérances. Ses mains, timides, timides au possible, elles découvrent la peau douce et laiteuse du sportif, elles se baladent, dansent, caressent, alors qu'il l'observe, amoureux, transi. « beau. t'es magnifique, Agapé, tu sais ? Je sais pas ce que j'ai fait pour t'avoir - d'ailleurs, j'ai encore du mal à y croire. Tu veux bien me pincer ? » Un enfant - il faut le pincer pour être sûr que ce n'est pas un rêve, une illusion, un fantasme, que son petit-ami, si tenté qu'il existe, est Agapé.

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

j'peux pas t'abandonner mon bébé

Revenir en haut Aller en bas
pépé d'amour
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t130-moon-agape-kill-them-wi
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Need you right now. (Jaehwa)   Dim 6 Aoû - 15:13
Désemparé, conscience dominé par le besoin de nourrir le brasier, son souffle saccadé se perdait déjà, s’échappant de ses lèvres rougies entre deux assauts mouillés contre la peau de l’autre. Sous la hâte et l’envie de plus en plus pressante, l’une de ses mains se fraye un chemin le long de sa nuque puis dans ses cheveux qu’il agrippe fermement pour lui faire abandonner son cou face à ses baisers. Oh, Agapé veut encore plus, toujours plus, le touche encore plus, alors il arque son dos, l’offre à l’autre, l’invite à l’embraser de son toucher électrique. « jae j’ai chaud. fais quelque chose. » un gémissement qu’il étouffe, c’est un ordre, mais surtout une supplication de son organisme tout entier. Il le veut, plus seulement comme un amoureux. Ce soir il le veut épouser ses courbes en tant que bourreau, sentir ses mains l'incendier et assouvir cette chaleur oppressante dans son bas-ventre.

Son souffle traîne sur sa peau, son torse avant d’embrasser sa chair désormais pointant, sa langue en redessinant les frontières tout en délicatesse. Et peu à peu Agapé re-découvrait ces sensations-là, mais d’une autre manière; c’est lui qui menait la danse et cette fois-ci tout en douceur. Et c'est pourquoi Jaehwa était si différent. parce que ces femmes-là, ne comptaient même pas pour lui. Ce n'était pas de l'amour, c'était simplement la nécessité de canaliser leur bestialité dans les bras de l'autre. Mais avec son étoile, c'était différent. Ce n'était pas du sexe qu'il voulait non. Ce qu'il voulait c'était du sexe avec lui. « je... après. » Il perd son souffle entre deux plaintes étouffés, en oublie ses mots tellement il en perd la tête. là. Jae torse nu devant lui; c'était trop pour son cœur qui était encore il y a quelques minutes prêt à bercer son homme de ses baisers innocents. Sans le brusquer, sans trop se hâter de manière à pouvoir découvrir le corps de l’autre et ses courbes flatteuses. Ses doigts glissent le long de son dos, s’arrêtant à ses hanches et le rebord de son jean comme une limite qu’il s’interdisait encore tandis que de son autre main ses ongles raclent l’intérieur de sa cuisse sans jamais oser se perdre plus loin; de peur de se perdre et d’affronter une réalité qu’il n’avait pas encore parfaitement assimilé.

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁


   
   
sky full of stars ☆゚.*・。゚
I'll call you moonchild ☽ Inertia is so easy—don't fix what's not broken. Leave well enough alone. So we end up accepting what is broken, mistaking complaining for action, procrastinating for deliberation

Revenir en haut Aller en bas
Saja undaunted
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t116-im-jaehwa-i-was-just-fi
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Need you right now. (Jaehwa)   Dim 6 Aoû - 15:48
« euh-, je, je.. » Pour remédier à la chaleur, faut être nu, non ? Parce que pour Jae, c'est la seule solution qui soit ; et le petit coréen, il regarde l'australien avec un air hébété. On dirait un gosse. C'est ça. Un gosse qui découvre la vie - un gosse qui découvre qu'on peut être nu devant quelqu'un, ou presque nu, ou avoir envie d'être nu, et aimer ça. Adorer ça, même. Il voudrait faire ça tout le temps, avec Agapé ; juste être nu, sans intention nécessairement sexuée, non. Juste.. l'union tendre - il était romantique, et il se surprenait à l'être lui qui, quelques semaines auparavant, dénigrait l'amour et ses rituels surfaits. Oh, grand critique, Jaehwa, mais quand ça le concerne, il perd sa haine - la preuve. La preuve simple ; Agapé. Au début, il le détestait, il l'enviait, il le trouvait arrogant, prétentieux, idiot, con, chiant, et il a fini par l'admirer, puis par l'embrasser, et enfin, par l'aimer. C'était bizarre, de base, leur relation ; un mélange de conflits et d'attraction, un truc hors du commun, un truc que Jaehwa se surprenait à adorer. Enfin, se surprenait - c'était déjà une évidence. Mais, soit.

Puis, Agapé ne l'aidait pas, non, il était adorable, mignon, craquant, chou, il avait envie de le bouffer, de le croquer, de mordiller ses petites joues toutes roses, qui ressemblaient à de la barbe à papa. Jae, il était fou, fou d'amour, fou de lui, fou d'eux ; et il le regardait comme s'il était un mirage, ses doigts frôlant, inlassablement, sa peau. Il doit le déshabiller, c'est ça ? Son corps, son esprit, tout, tout était en cohésion, pour une fois, et tout voulait le déshabiller - puis, y'avait aussi, surtout, l'idée de se faire surprendre. Petit pervers, Jaehwa, mais il adorait ça - le défi. « tu veux.. ? » Petite moue qui baigne dans l'incompréhension et l'incertitude, il glisse ses mains sur les hanches de l'autre, puis à sa ceinture. Bataille épique, il désarçonne l'autre, retire le morceau d'il ne sait quoi (cuir, sûrement), pour se battre avec le bouton de son jean. Il évite, soigneusement, tout contact - il est gêné, gêné d'être si excité, gêné que ce soit si visible, que son corps fasse les montagnes russes. Et, quand il a ouvert ce misérable bouton, il a l'impression d'avoir franchi le pas, la barrière qu'ils s'étaient imposé, d'avoir approfondi leur relation. « je le fais, hein ? je le fais.. » Auto-conviction ; et le jean descend, un tout petit peu, mais vraiment, d'à peine un centimètre - et juste voir l'élastique de la limite du paradis le fout dans un état pas possible.

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

j'peux pas t'abandonner mon bébé

Revenir en haut Aller en bas
pépé d'amour
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t130-moon-agape-kill-them-wi
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Need you right now. (Jaehwa)   Dim 6 Aoû - 19:39
Que faire. Jaehwa, jaehwa, jaehwa, il n'y avait plus que lui qui comptait à ses yeux. Dans sa tête, dans son cœur, sur ses lèvres. Oh s'il en était capable il le dévorait. Il était tellement craquant tellement beau; tellement parfait. Si irréel qu’il avait l’impression là, de le pervertir en l’invitant à le libérer de la pression qu'exerçait le tissu de son jean. « fais-le… » Et là, ses mains innocentes, si douces et si proche du feu qui l’habitait; oh non au lieu de s’arranger, la, il souffrait encore plus, de la plus vive brûlure qu’il n'ait jamais connu. Mais étrangement ça lui faisait du bien un bien étrange au point qu’entre ses lèvres criminelles un soupir d’aise s'en échappait. Plus rien n’avait de sens si ce n’était que lui.
Et peu à peu sa vue se brouille jusqu'à ne plus rien voir sauf sa soif de l’autre. Et il ne peut plus se contrôler, il ne peut plus se retenir ou se contenir. Il le surplombe à nouveau et le dévêtit lui-même à la hâte jusqu'à découvrir le dernier rempart; oh précieuse et dernière barrière à affronter.

Et Agapé il n’arrive plus à penser, il n’est plus raisonné. Il oublie tout les codes, brises toutes les lois qu’on lui avait un jour enseigné; il ne sait plus qu'aimer ou brûler. Il oublie tout. Le crime d’aimer un homme, le crime de le toucher plus que la moralité ne pouvait l’accepter. Lui qui refusait toute les mains chaleureuses qu’on lui avait tendu et toutes ses étreintes charnelles pour assouvir ses vices, ce soir il saisit la plus malvenue, la plus délectable, la plus interdite. Celle avec laquelle il allait sombrer avec un plaisir tumultueux dans le plus jouissif des crimes.

Et malgré l’expérience; l’inexpérience du roux commençait à s’entrevoir lorsque ses bras se perdaient sous l’incompétence. Car c'était un homme et avec homme c'était forcément... différent? Ses doigts fins longèrent lentement ses hanches, jusqu'à se perdre sur l’élastique de son boxer. pêché trop alléchant, se moquant d’être surpris, après une brève hésitation (qui semble pourtant trop longue), du plat de la main il effectue une timide pression sur le tissu avant transformer son mouvement en une caresse avide appuyée de haut en bas. Puis sans arrêter, il se redresse et l’embrasse encore une fois pour faire brûler son corps en mélangeant la douceur de ses lèvres à la hargne de sa langue en invitant la sienne à danser avec elle.

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁


   
   
sky full of stars ☆゚.*・。゚
I'll call you moonchild ☽ Inertia is so easy—don't fix what's not broken. Leave well enough alone. So we end up accepting what is broken, mistaking complaining for action, procrastinating for deliberation

Revenir en haut Aller en bas
Saja undaunted
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t116-im-jaehwa-i-was-just-fi
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Need you right now. (Jaehwa)   Dim 6 Aoû - 19:57
Jaehwa, il comprenait pas ce qui lui arrivait ; ça lui tombait dessus, sur le coin, non, le bout du nez - et le coréen regardait Agapé, choqué, presque, hébété, surtout. Il ne pensait pas, non, et il n'aurait jamais osé, que le tireur était aussi.. Aussi.. Aussi, disons, aussi envieux ? Aussi passionné ? Bordel, il avait l'impression qu'un feu ardant était en train de le consommer (à moins que ce soit sa chaleur), de lui rouler dessus et de le bouffer. Il avait les yeux humides, déjà, humides par le début de plaisir, par le surplus de désir, par l'envie, par les sensations et, surtout, par la peur. Et s'il n'était pas bon ? Pas satisfaisant ? Et s'il ne faisait pas bien ? S'il ne comprenait pas ce qu'Agapé voulait ? S'il ne lui faisait pas du bien ? Trop, beaucoup trop de question - et il se surprenait à avoir peur, très peur, trop peur, quand il voyait son pantalon filer, s'en aller dans les étoiles. Jambes nues, torse nu, il était presque à découvert ; et il tirait lascivement, du bout des doigts, sur le tissu qui abritait les jambes de son sportif bien aimé - avant de succomber.

Un frisson, pire, un frémissement, ses cuisses tremblent - Jaehwa est puceau, ne l'oublions pas, et même si le dire peut sembler ridicule, le vivre était tout autre chose. Oh, on l'a tous été - évidemment ; mais Jaehwa, là, il était en train de vivre sa première expérience. La seule, l'unique, celle qu'il avait tant repoussé, celle qui l'avait fait grogner, dire non, repousser, détester. Il avait l'impression de renaître, de devenir un homme, mais il était effroyablement gêné, timide, anxieux. Ses yeux se baladent, partout sauf sur Agapé, de peur de trop frissonner, de peur de trop frémir, de peur de trop gémir sous la beauté du blond. Mais, malgré lui, et quand il sent sa main s'appuyer, vive, sur son entre-jambe, il lève ses yeux, l'observe, le regarde, cherche la petite flamme dans ses yeux. Quand il la trouve, Jaehwa, il souffle, soulagé, et il s'avachit, un peu plus, il se donne et s'abandonne, n'oubliant néanmoins pas le plaisir du sportif, qui était prioritaire. Ainsi, sa main tire, pour de bon, sur son jean, et le libère - l'étape passer, Jaehwa est brûlant. Il répète le prénom de son petit-ami, inlassablement, du fond de sa gorge, avec sa voix la plus suave, comme un gémissement plaintif - il constate son état, le sien, les deux, leur envie, et il réalise, il réalise que c'est réel.

La gueule du loup, il se jette dedans ; et il caresse sa cuisse, doucement, la douceur de sa peau en marbre, puis il monte, il monte, il monte, il effleure l'aine de l'autre, du bout des doigts. Tout sauf expert, et même si c'est gênant, Jaehwa, il applique ce qu'il s'est déjà fait - le but étant, il l'a deviné, de faire atteindre les étoiles à sa constellation. « agapé, comment on fait ? c'est.. » Chaud. Trop chaud.

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

j'peux pas t'abandonner mon bébé

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Need you right now. (Jaehwa)   
Revenir en haut Aller en bas
 
Need you right now. (Jaehwa)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
maggle2night :: haneul university :: quartier b, nord de l'université. :: ‹ bibliothèque.-
Sauter vers: