radio haneul rumeurbox


mettre içi la description

 

Partagez | 
 

 Need you right now. (Jaehwa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
pépé d'amour
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t130-moon-agape-kill-them-wi
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Need you right now. (Jaehwa)   Mar 1 Aoû - 4:32
Agapé il s’en fout des autres. Agapé, il vit dans son petit monde qui tourne autour de son astre fétiche (se moquant foncièrement des idées que cela pouvait donner aux passants). Il est son amant, son homme, sa princesse. il pourrait être tout pour lui tant que cela lui conviendrait. Agapé, c’est pourtant la fierté d’un homme avant toute chose, mais depuis Jae -pour Jae-, il se sent bêtement comme une princesse. Certes, une sans la poitrine et les talons, mais comme celle d’un conte de fée. Tout semble irréel, tout semble beau et magique depuis qu'il est à ses cotés. Ses mots soignent son coeur meurtri, il le répare , il le réconforte de ses baisers comme personne ne l’avait jamais fait tandis que son étreinte le fait rêver.
- Oui, il rêve Agapé. Et lorsque ses lèvres sont font capturer par les siennes, une fois, deux fois; chaque fois il s’en souvient à quel point c’était devenu vital pour lui. Jaehwa ce n’était pas comme ces femmes-là. Ce n’était pas la douceur exacerbée, la tendresse à s’en noyer. Ce n’était pas ce à quoi il avait déjà goûté avec d’autres; lui c’était l’amour et sa magnificence, l’avidité et la hargne de retrouvailles presque désespérées. C’était ces baisers-là, ceux qui possédaient ses lèvres sans effort en déclenchant un brasier des plus conséquents.

« t’as pas le droit de faire ça... » Ses lèvres appellent encore leurs jumelles, mais il s’en voit privé par les simples mots du plus jeune. oh déception. Ses commissures rougies s’abaissent après avoir été vaincues par les assauts, dessinant une moue mécontente qu’il ne tente même pas de cacher (après tout il avait tout à y gagner). Dans un automatisme, sa main attrape fermement celle de son amoureux, ses doigts entrelacés aux siens tandis qu’il pivote légèrement son corps dans sa direction. Il le fixe, le dévore presque de son regard malicieux tandis que de son autre main il effleure sa joue puis vient cueillir un baiser de surface. C’est bête, mais Agapé il n’aime pas perdre, le tireur veut avoir le dernier mot (le dernier baiser d’une longue série probablement). Alors il l’embrasse avoir une seconde fois, une troisième -il ne compte plus- jusqu'à finalement lui sussurer de sa voix soyeuse des mots doux d’une tendresse presque palpable. « jusqu'à ce que tu en aies eu assez de mes baisers. » Après quelques instants, il le guide alors grâce à sa prise contre sa main, le relevant du banc pour tenter de quitter le parc.

Ils marchent quelques pas avant qu’il ne se stoppe. ah il boite. Enfin il marche pas bien, ça se sent sur l’instant, puis ça lui fait mal aussi -voir beaucoup. Il panique, se déteste, se dit qu’il n’aurait pas dû enjamber cette fenêtre et courir aussi vite; il culpabilisait déjà à l’idée d’avoir gâché la journée de sa moitié. Mais il lutte (par amour), il essaie, mais il se stoppe vite lorsqu'un geignement dépasse la barrière de ses lèvres malgré lui. L'enfant perdu face à l'obstacle qui s'était présenté, il se tourne vers jae, les yeux perdu dans les questionnements, le regard qui en dit long. Qu’est-ce qu’on fait?

Spoiler:
 

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁


   
   
sky full of stars ☆゚.*・。゚
I'll call you moonchild ☽ Inertia is so easy—don't fix what's not broken. Leave well enough alone. So we end up accepting what is broken, mistaking complaining for action, procrastinating for deliberation

Revenir en haut Aller en bas
Saja undaunted
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t116-im-jaehwa-i-was-just-fi
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Need you right now. (Jaehwa)   Mar 1 Aoû - 16:04
Oh, ses baisers, Jaehwa, il n'en n'aura jamais assez ; c'était le propre de leur relation, même d'Agapé. Il ne pouvait pas s'empêcher de l'embrasser, de fondre sur ses lèvres, d'aimer, d'adorer le contact si démentiel - ils étaient presque unis, sérieusement, et Jaehwa, il aimait un peu trop ça. C'était juste un baiser, pourtant, juste le contact de ses lèvres contre les siennes ; et pourtant. Et pourtant, maintenant qu'il y réfléchissait, il ne pourrait, ne pouvait et ne voudrait jamais s'en séparer. Ah, Agapé, qu'est-ce que tu lui fais ? Il devient fou, le gamin - il devient dépendant, trop, il n'a jamais été dépendant, et putain, ça lui fait presque peur. Pétrifié à l'idée de ne plus respirer sans Agapé - il ne peut plus rien y faire. Ensorcelé ; il abandonne, il s'abandonne et on y est. Il est à Agapé. Tant pis pour sa soif démesurée de liberté, de domination, même ; qu'il domine, le sportif, qu'il soit au dessus de lui, tant qu'il a ses lèvres, il est heureux.

Mais, pour cette fois, c'est Jaehwa, qui domine. Parce qu'il voit les petits yeux d'Agapé, qui peinait à marcher jusque là ; il les voit, le regarder comme un chaton abandonné. Et il fond. Il fond, primo parce que putain, depuis quand un Agapé perdu peut être aussi attirant ? Et, secondo, parce qu'il a la sensation d'être son pilier. Et il adore ça. Il aime ça. Un peu trop même. Alors il sourit, ses commissures filant d'un bout à l'autre de son visage, alors qu'il s'approche, presque paternel. « Qu'est-ce que t'as, Aga ? » Il glisse une main dans son dos, petit sourire sur ses petites lèvres, pour embrasser le front de l'autre - il le rassure bizarrement mais, Jaehwa n'a jamais été normal, surtout quand ça concerne Agapé. « T'as mal ? » Accroupi, boyfriend material, s'il vous plaît, il soulève doucement le pantalon de l'autre - et il grimace. C'est pas énorme, c'est pas violet, mais c'est enflé, et il est presque certain qu'il aura un magnifique bleu - peut-être une blessure plus profonde ? Qui sait ? Pas lui - pas docteur, juste amoureux. Il caresse doucement la peau douloureuse de l'autre, se redresse, pour attraper sa main et la glisser autour de ses épaules. « direction l'infirmerie, et t'as pas l'choix. » L'hôpital ? Peut-être, si c'est grave. Mais il ne veut pas gâcher son temps à attendre des heures dans une salle bondée par des malades - non, il préfère aller à l'infirmerie. En prime, l'infirmière allait, qui sait, les laisser seuls et.. Bref, passons ; il le traîne, et ils arrivent, et la dame presse le pas, observe, touche, tripote, Jae reste à côté, comprend pas, attend, inquiet, quand même, sa main caressant inlassablement les cheveux de son petit-ami.

Spoiler:
 

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

j'peux pas t'abandonner mon bébé

Revenir en haut Aller en bas
pépé d'amour
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t130-moon-agape-kill-them-wi
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Need you right now. (Jaehwa)   Mar 1 Aoû - 23:03
Il y a de la frustration, cette frustration qui se mêle à son regard, qui lui en retourne l’estomac, lui file la nausée et le noie dans flot de regret. Les secondes sont précieuses, les instants à ses côtés sont à chérir, et là, comme un imbécile il venait de toute gâcher. Il s’en veut, il s’en torture les lippes; lui qui s’était pourtant promis de le délivrer d'un quotidien trop monotone. Déboussolé surtout chamboulé, il essaie de rire et de mélanger sa déception à d’autres émotions pour la rendre moins évidente alors que son regard s’était perdu entre les pieds et l'asphalte. « enjamber des fenêtres ce n’est définitivement pas mon point fort. » Soirée que l’enfant-rêveur s'imaginait pourtant passer avec sa moitié, désormais il devait se faire à l’idée de finir leur sortie improvisée entre les quatres murs de l’infirmerie en dépit de sa bonne volonté.

Mais l’émoi s’envole et se renverse de ses simples mots, de sa simple voix. Un sourire, un baiser, il ne fallait pas grand chose (juste sa présence lui suffisait) pour le réconforter. Cliché? peut-être. Mais Jaehwa était indéniablement devenu une présence vitale à son organisme pour se réparer. Leurs regards non dissimulés, leurs sourires qui se répondaient, tout revenait lentement à leur banalité, lui faisant oublier la culpabilité. « c’est plus le rôle des princes d’escalader des tours non? » Il lui offre un large sourire qui répondait au sien tandis qu'un sentiment de plénitude inattendu l’envahit (son cœur battant étrangement fort) alors que son bras trouve son chemin jusqu'à son épaule. Si Agapé n’aime pas dépendre des autres, ou tout simplement montrer le moindre signe de faiblesse ou de détresse, lui sera toujours l’exception à tout. Im Jaehwa c’était le si qui avait déjà renversé ses acquis et remis en cause les choses qu’il pensait déjà établies.

Et lorsqu'ils arrivent à destination, le regard consterné et dubitatif de la femme l’inquiète légèrement -seulement maintenant- parce qu’avant il  pensait uniquement à l’éventualité de leur sortie gâchée. Et le roux réalisait alors l’importance qu’il éprouvait envers l’autre: l’issue de savoir s’il pouvait encore faire du sport ou non, ça venait tout juste de lui parvenir à l’esprit -puis rapidement il l'oublie à nouveau en pensant immédiatement à leur voyage qui serait gâché. Alors lorsqu’elle prend la parole, il l’écoute, patiemment, inquiet, avant de soupirer de soulagement au moment où elle s’éloigne des tourtereaux. « une légère entorse elle a dit. » il se tourne vers lui tandis qu’il lui répète machinalement les mots de l’infirmière (comme s’il attendait une réaction) alors qu’il se surprend à apprécier le contact de sa main contre sa chevelure ambrée. « perte de connaissance, puis blessure à la cheville, j’ai définitivement pas de chance avec toi. » Il se moque un peu maintenant qu’il est rassuré, tandis qu’il l’embrasse sur la joue d’un baiser pressé à l’abri des regards. « j’suis vraiment désolé. je t'ai dérangé et on ne va pas faire grand chose du coup. » Et au delà de sa fierté et son honneur à protéger, c’est plus fort que lui; son aliénation à lui. C’est agapé, mais c’est un agapé naturellement altruiste et amoureux. Le regard brillant par toutes les étoiles qu’il avait su y placer, il glisse ses doigts dans les siens tandis qu’il pense plus à l’autre qu'à ses propres soucis.

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁


   
   
sky full of stars ☆゚.*・。゚
I'll call you moonchild ☽ Inertia is so easy—don't fix what's not broken. Leave well enough alone. So we end up accepting what is broken, mistaking complaining for action, procrastinating for deliberation

Revenir en haut Aller en bas
Saja undaunted
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t116-im-jaehwa-i-was-just-fi
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Need you right now. (Jaehwa)   Mer 2 Aoû - 14:47
Ah, Agapé. Agapé qui a peur de déplaire - ça se voit, c'est une évidence même ; et Jaehwa qui adore ça. Pas qu'Agapé ait peur, non, mais que le regard qu'il a sur lui - ce petit regard tendre, amoureux, inquiet, qui veut plaire, qui veut être parfait, qui veut lui soulever le coeur et l'emporter loin, avec lui. Agapé, c'est la tendresse, pour lui ; c'est tout ce que le monde pouvait faire de plus doux, et qui a été mis en bouteille. Ouais. En bouteille. Mais il est tellement beau - physiquement, mais surtout mentalement. Il est tendre, il a peur et il le cache ; il est fier, avec un peu trop d'honneur et, encore une fois, Jaehwa adore ça. C'est un condensé de tout ce qu'il est - et ce qui se ressemble, s'assemble. Une évidence. Ouais, peut-être qu'il a toujours été une évidence - et c'est peut-être pour ça qu'il s'est entêté. Parce que normalement, normalement, il se serait barré en courant après le baiser, ou il aurait préféré ne jamais le revoir ; et là, il sortait avec. Main dans la main. Enfin, main dans les cheveux, présentement.

Quoiqu'il en soit, Jaehwa sourit, comme un idiot, et souffle quand l'infirmière annonce le verdict - et qu'Agapé le répète, machinalement, comme pour se (le) rassurer. Une entorse - c'est rien, ça sera réparé en une semaine, même pas, deux peut-être, qui sait - pas lui. Alors il s'installe à côté de lui, et il continue de caresser ses cheveux, puis son dos, puis ses cheveux, tout en l'écoutant. Un sourire, un soupir ; il avait raison. Agapé s'inquiète de la journée qu'il pense (faussement) gâchée. Elle est pas gâchée, non. Non, parce qu'il est là - et Jaehwa aimerait le lui dire, mais il serait un peu trop.. Pas mignon - mais niais ? Et il veut faire l'homme fort, le petit orphelin, alors il bombe son petit torse et il file baiser la joue de l'autre, profitant de l'absence de la nana. « Je suis là pour te sauver. » Petite phrase d'accroche, il se lève. Pas d'infirmière, hein ? Ses fesses retrouvent les genoux de l'autre - il s'installe doucement, son bras enroulé autour de ses épaules, son visage s'approchant de celui d'Agapé. « Tu m'as pas dérangé, Aga. » Un baiser. Court. Tendre. Et il continue de caresser sa peau toute douce ; il veut des câlins, il veut de la tendresse et, en prime, il a leur intimité. Pas d'infirmière. « On pourrait.. Je sais pas, t'emmener dans ma chambre ? Faire des bisous ? Ou, rester ici, et se câliner ? L'infirmière nous virera quand elle voudra, mais j'pense pas qu'il y ait beaucoup de gens qui viendront.  » Parce que bon - sauf Agapé, rares se faisaient mal. Enfin. Les sportifs, si. Mais Jaehwa était presque sûr qu'ils avaient leur personnel. « Monsieur Moon est-il d'accord pour une séance bisous ? »

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

j'peux pas t'abandonner mon bébé

Revenir en haut Aller en bas
pépé d'amour
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t130-moon-agape-kill-them-wi
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Need you right now. (Jaehwa)   Ven 4 Aoû - 3:22
Ses lèvres contre les siennes, c’est presque devenu naturel, nécessaire et indispensable à leurs organismes brûlant pour l’autre. Dépendant d’une douceur dont seule le plus jeune savait faire preuve, s’embrasait à chaque nouveau contact, toujours, toujours un peu plus sans jamais se lasser. Il oublie vite la douleur de sa cheville, il oublie même vite ses responsabilités à venir, il se soucie uniquement de ses yeux à lui. Qui brillent de milles feux à la manière d’une constellation. C’est beau, Jaehwa est beau tout simplement. Et Agapé, chaque fois qu’il doute de sa sexualité, il se rappelle à quel point il est attirant. Comme il le prétendait, il était sa princesse, il était son prince; seuls protagoniste d’un conte que l’on espère sans fin s’aventurant vers la tendresse et le bonheur. Il l’écoute patiemment, ses sens capturés et concentrés sur la seule existence, il esquisse un sourire doux qui ne cesse de s'accroître. « Monsieur Moon accepte avec joie votre invitation. »

Ses mains remontent jusqu'à sa nuque pour qu’il puisse mieux l'attirer jusqu'à lui, effleurant d’abords ses lèvres d’un plaisir joueur avant de fondre dessus avec plus de rudesse (tout en restant pourtant étrangement doux). Les lippes entrouvertes de manière à pouvoir mieux épouser les siennes, il cherche à y ancrer le plus tendre des gestes et dépit de l’ardeur qu’il ne peut plus réfréner désormais. « mh, et si quelqu’un nous voyait? » prise de conscience qu’il jugeait utile, il alerte sa moitié d’un murmure étouffé entre leurs bouches scellées; vérité, prudence qu’il étouffe rapidement (et qu’il oublie) lorsqu’il fond à nouveau au contact de ses lippes brûlantes. Chaque fois qu’elles s’écrasent avec ferveur contre les siennes, Oh, Agapé devient toujours plus fou et perd sa raison. Son âme s'embrase, s'affaiblit, se noie toujours plus jusqu’à finalement ne plus percevoir la surface. Et lorsqu’il est forcé de rompre leur lien, il ne perd pas de temps, ne lui laisse même pas le temps de réagir que ses lèvres se plaquent d'un geste désireux contre son cou en plusieurs baisers insistants.

Spoiler:
 

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁


   
   
sky full of stars ☆゚.*・。゚
I'll call you moonchild ☽ Inertia is so easy—don't fix what's not broken. Leave well enough alone. So we end up accepting what is broken, mistaking complaining for action, procrastinating for deliberation

Revenir en haut Aller en bas
Saja undaunted
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t116-im-jaehwa-i-was-just-fi
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Need you right now. (Jaehwa)   Ven 4 Aoû - 10:31
Et son coeur, il danse, il danse sans cesse ; Agapé veut l'embrassait. Il le savait déjà, hein, c'était presque une évidence mais, bon, merde, hein, l'entendre, ça lui faisait toujours ce petit effet, ça faisait toujours voler son coeur en éclats ; et Jaehwa, il souriait, comme un con, alors qu'il s'approchait de son bien aimé, un peu plus, toujours plus. Ses lèvres, elles étaient comme deux morceaux de nuages posés sur un morceau de ciel ; Agapé, c'était le ciel, c'était le beau, l'inexprimable, le changeant. Amoureux, et le mot est faible, l'intello plonge sur les lèvres du sportif, à moitié appuyé sur le lit, ses mains posées sur ses joues. Un premier baiser, qu'il veut tendre, avant que l'autre ne coupe l'échange - et Jaehwa ricane. Qu'on les voit, ça ne le gêne pas - ils s'embrassent juste, non ? Puis, au moins, on arrêtera enfin de flâner autour de son petit-ami. Si on les voit s'embrasser, on comprendra enfin que le joli sportif est pris ; alors Jaehwa, il se gêne pas, surtout pas, ses lèvres happent, embrassent, embrasent, dévorent, aiment, adorent, celles de l'autre, avant de se reculer, doucement, encore, toujours, pour reprendre son souffle.

« Agapé.. » Ohla, monsieur Im s'abandonne - il grimpe sur le pauvre lit, qui n'a rien demandé. Désolé, Agapé, t'as juste embrassé Jaehwa ; mais fixer des livres au lieu de te regarder toi, ça l'a rendu envieux. A cheval sur les genoux de son petit-ami, il appuie un peu sur lui, il le couche, l'allonge, et il continue de l'embrasser, ses yeux fermés, ses mains posées sur le blanc des draps. Là, c'est un peu plus gênant, si on les surprend. Mais c'est pas grave, lui, il veut juste l'embrasser ; alors il continue, inlassablement, sa main caressant doucement le bras de l'autre - il évite de s'avachir sur lui, parce que s'il a mal à la jambe, autant ne pas le blesser ailleurs. « Je t'aime, Agapé, je t'aime tellement.. » Il en pleurerait.

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

j'peux pas t'abandonner mon bébé

Revenir en haut Aller en bas
pépé d'amour
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t130-moon-agape-kill-them-wi
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Need you right now. (Jaehwa)   Ven 4 Aoû - 18:46
Boum. Le cœur d’Agapé est sur le point d’exploser sous la douceur et la tendresse de l’autre. Ça résonne, ça détonne sous sa cage thoracique à en faire frémir toute son âme. Aliéné, annihilé, prisonnier de son étreinte, le garçon se fait marionnette entre ses mains jusqu'à abandonner sa raison au prix de ses baisers. Dépendance sans nom, addition presque malaise mais si tendre, il fond, il se laisse perdre dans la fougue d’un amour adolescent encore dans la lisière de l’innocence.

Son prénom qui est prononcé de manière si désireuse lui en fait presque perdre la raison; ses yeux s’accrochent aux siens avant de se clore à l’unisson. Mais Agapé n'est pas satisfait d’une si faible proximité. Il en oublie la cause de sa présence, ses lèvres criminelles s’emparant à nouveau de celles du brun dans un échange fiévreux; ses lippes aspirant à découvrir encore une fois le contour de leurs jumelles à presque en oublier de respirer.  « et là, ce serait vraiment louche si quelqu'un nous surprenait pas vrai ? » d’un air provocateur-joueur, la malice s’emparant de la lueur innocente de ses yeux, ses bras s'emparent de sa nuque qu'il capture, approche jusqu'à ce que le poids de l’autre repose presque contre le sien. Poids qu'il ne sent même pas, masse de tendresse qui ne mesure pas, jaehwa est le plus léger et pourtant il est bien évidemment le plus signifiant pour lui. Encore un baiser de surface, puis un autre avant qu’il ne renverse presque les positions; lui sur l'autre, ses lèvres se posent contre sa clavicule dans un geste doux avant d’y marquer vivement leur passage. « et moi, je suis fou amoureux de toi. J'ai besoin de toi. » il souffle et du bout de ses lippes il embrasse son front. « stay by my side. » dans un murmure peu assumé, il s’exprime, timidement dans sa langue maternelle et il ne savait pas pourquoi. Mais pour lui, peut être que cela lui paraissait plus sincère, plus intense, et peut importe s’il ne l'avait pas compris, le contact de ses lèvres contre les siennes ne pouvait égaler aucun mot ni même le plus beau des poèmes.

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁


   
   
sky full of stars ☆゚.*・。゚
I'll call you moonchild ☽ Inertia is so easy—don't fix what's not broken. Leave well enough alone. So we end up accepting what is broken, mistaking complaining for action, procrastinating for deliberation

Revenir en haut Aller en bas
Saja undaunted
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t116-im-jaehwa-i-was-just-fi
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Need you right now. (Jaehwa)   Ven 4 Aoû - 22:46
Oh, on pourrait rentrer, une équipe de football pourrait rentrer, toute l'université pourrait rentrer ; Jaehwa ne bougerait pas. Pas d'un poil. Pas d'un cheveu. Pas d'un chouilla. Il resterait là, sur Agapé, toute sa vie s'il le faut, à embrasser ses lèvre, à faire l'amour à sa bouche - à unir leur sentiment, et ça, ça, juste avec un baiser. Ah, Jaehwa, il était amoureux, amoureux fou, de ses lèvres et de lui - les deux étant séparés, ouais, parce que les lèvres d'Agapé, bordel, c'était son premier amour, sérieusement. Il embrassait bien, le tireur, il visait bien, même ; et l'intello pouvait pas s'empêcher de succomber.

Donc, normal, quand Agapé le renverse, il fait le mort, sur le lit, et il tend sa peau, son cou, tout, il cherche encore plus de contacts, un baiser, un autre, trois, dix, vingt, il en veut jusqu'à plus pouvoir respirer, jusqu'à plus pouvoir vivre. Agapé s'arrête et parle, et Jaehwa, lui, il veut qu'il se taise ; alors le baiser reprend, et il profite plus d'sa position, donc il se contente de tenir son petit-ami par les joues, pour tenter de mener la danse. On s'y risque et il se brûle ; sa langue caresse, timide, les lèvres de l'autre, tente de s'immiscer entre elle, pour unir un peu plus leur corps, alors que ses jambes s'écartent, juste assez pour qu'il soit collé à lui. Il réalise pas, pas du tout, et s'il réalisait, il serait en train de rougir jusqu'à sa mort - carrément, ouais. « aga.. » il souffle, il caresse sa joue, ses cheveux, ses lèvres, il croit qu'il va mourir, si ça continue - et peut-être qu'il est déjà mort, en fait, et que c'est ça, le paradis. « aga, je t'aime, je t'aime, je t'aime. je t'aime comme un fou, aga. vraiment.. vraiment putain. »  

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

j'peux pas t'abandonner mon bébé

Revenir en haut Aller en bas
pépé d'amour
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t130-moon-agape-kill-them-wi
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Need you right now. (Jaehwa)   Sam 5 Aoû - 3:54
Pouvait-il considérer Jaehwa comme son premier amour? Le premier pour lequel il aurait éprouvé un sentiment aussi intense et réciproque? La première fois qu’il était aussi sûr de ce qu’il ressentait et aussi sûr de ses convictions? Jamais plus il ne douterait; c’était jae. C’était lui son astre fétiche, son étoile à laquelle il ira s'accrocher à travers l’obscurité. Plus tard- pas maintenant, mais Agapé avait tant de choses à lui montrer; tant de choses à lui confier encore; mais chaque chose en son temps. Et dans le songe, la réalité le rappelait; une réalité que l’on pouvait méprendre pour un rêve.

Agapé il veut parler. Oh il veut encore lui avouer des choses peut-être était-ce le moment? mais il se fait interrompre par un geste adorablement timide;  une langue curieuse qu’il taquine aussitôt de la sienne pour y découvrir avec fièvre son agilité tandis que ses dents en profite pour asséner quelques assauts mordant. Oh ce n’est plus si doux, plus si tendre; c’est désireux, charnel et passionné. Et ça, c’est ce dont Agapé est le plus sensible. Au delà du romantisme et la tendresse; seule une poignées de fer les plus violentes pouvaient renverser ses états d’âmes. Les coudes reposant contre le matelas du lit, il se relève légèrement pour ne pas l’accaparer de tout son poids. Il caresse lentement ses cheveux d’une main avant de se glisser le long de sa joue puis sur ses lèvres rougies qu’il frôle lentement de son pouce et se délecte de ses yeux à en voir les marques de son passage. « je suis bien ton premier copain? parce que t’embrasses drôlement bien. » Et il rit, et au contraire, ce n'est pas un reproche, c'est un curieux compliment. Parce qu'il le croit, qu'il est le premier homme à le faire succomber, à lui apprendre à apprendre l'amour avec lui. Puis aussitôt l'hilarité stoppée, incapable de se permettre un écart plus long, de peur de perdre son élan, il se contente à nouveau d'entrouvrir avec plaisir ses lèvres qu’il approche espièglement de leur jumelles jusqu’à les frôler; le regard suggestif, l’invitant à poursuivre leur danse endiablée. Étrange plaisir qu’il venait de découvrir : celui d’être dominé et de devenir acteur des initiatives de l’autre.

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁


   
   
sky full of stars ☆゚.*・。゚
I'll call you moonchild ☽ Inertia is so easy—don't fix what's not broken. Leave well enough alone. So we end up accepting what is broken, mistaking complaining for action, procrastinating for deliberation

Revenir en haut Aller en bas
Saja undaunted
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t116-im-jaehwa-i-was-just-fi
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Need you right now. (Jaehwa)   Sam 5 Aoû - 10:55
« t'es mon premier copain. » Le seul et l'unique, celui qui a fait danser le coeur de Jaehwa, celui qui l'a fait craquer, qui lui a donné envie d'abandonner tout ce à quoi il se cantonnait jusque là. Ah, Agapé, Agapé, mon petit Agapé ; il devrait avoir conscience que là, sous lui, Jaehwa, il était clément, il demandait qu'une chose ; qu'on s'occupe de lui. Enfin, non, il ne demandait qu'une chose ; ses lèvres sur les siennes. Ouais. Voilà. Parce qu'Agapé embrassait comme un Dieu ; c'était incontestable. Et peut-être que c'était pour ça, qu'il pensait l'inverse - qu'il pensait que l'intello embrassait bien. Parce qu'en réalité, Jaehwa, il était juste.. accroché, suspendu, à ses lèvres, et il répondait à son baiser comme il pouvait - parce qu'il sentait qu'il était attaqué. Genre, il sentait les lèvres d'Agapé rejoindre les siennes. Et bordel de merde. Jaehwa, c'était un type sensible ; et là, il était au bord de la mort.

Ses cuisses s'ouvrent, se séparent et s'offrent ; il le veut, contre lui, sur lui, et il veut l'embrasser jusqu'à plus pouvoir respirer, jusqu'à plus pouvoir penser, jusqu'à plus pouvoir rien faire. Alors il continue, il l'embrasse, il profite de cette nouvelle proximité pour mêler sa langue à la sienne, d'abord avec ferveur, puis, rapidement, avec timidité - pauvre petit loup, il sait pas du tout comment s'y prendre. Mais il continue, inlassablement, il happe, embrasse, embrase, ses mains piégées contre la nuque de l'autre. Oh, Agapé, bonne chance pour t'en sortir ; parce que le petit coréen continue l'échange tant qu'il le peut, avant d'arrêter, à bout de souffle, de force, ses yeux rivés dans ceux de l'autre. « je.. je, on devrait arrêter là, parce que, je.. » Bah. C'est un homme, Jaehwa, et Jaehwa, il est tout chaud bouillant, il brûle, alors il tapote doucement sur les épaules du tireur, sourire gêné en prime.

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

j'peux pas t'abandonner mon bébé

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Need you right now. (Jaehwa)   
Revenir en haut Aller en bas
 
Need you right now. (Jaehwa)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
maggle2night :: haneul university :: quartier b, nord de l'université. :: ‹ bibliothèque.-
Sauter vers: