radio haneul rumeurbox


mettre içi la description

 

Partagez | 
 

 L'amer est bleu (Hyesung)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
pépé d'amour
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t130-moon-agape-kill-them-wi
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: L'amer est bleu (Hyesung)   Mar 12 Sep - 5:35
L'amer est bleu

featuring. Nam Hyesung
Le regard perdu dans le vide, sa silhouette se glisse à travers la masse étouffante. Des étudiants, des profs, des amis, des inconnus - qu’importe; tous apparaissent comme des figures floues et défigurées. Parce qu'il s'en fout Agapé; Il ensorcelle, attire, (h)aime puis brise. Parce qu'il use des gens comme des mouchoirs usagés. Il sourit juste par complaisance et plait afin de mieux manipuler. Bim - “pardon” il se fait bousculer d’une force qu'il trouve surprenante, manque de tomber à même le sol. Mais il se rattrape, grimace puis grogne presque à en déformer son sourire de prince mais il ne bronche pas. Il se retient et en rit presque, esquisse et peint son expression la plus (hypocrite) naturelle possible tandis qu’il se redresse et qu’il se surprend à découvrir un visage familier en face de lui. « oh c’est toi » il le reconnaît immédiatement, le dévisage, fait battre ses cils et son expression s'illumine. Innocemment il lui offre l’éclairci après l’orage devant ses yeux sombres; il oublie la rancune envers l'autre inconnu ou même son mauvais réveil, il sourit juste. juste pour lui; juste pour plaire - lui plaire. Puis il attrape sans prévenir sa main (il ne se questionne même pas de savoir si cela pouvait le déranger) et le traîne en direction de la sortie du bâtiment qui l'étouffait avant de trouver son confort sur un des bancs de l’université. « je t’emprunte ton temps t’y vois pas d'inconvénient? » Et il force la main, parce que de toute façon il est déjà en train de le traîner contre son gré. Mais il se rassure, de toute façon ça lui fera plaisir, même s’il ne le montre pas. Il le connaît (un peu) mais il sait que son silence n'est qu'une conséquence de sa timidité. Parce que Hyesung c’était le calme sans la tempête, les flocons de neige sans le givre, la candeur sans les sourires. « tu ne devineras jamais ce que jaehwa a fait hier soi- » et le sait. Il commence de nouveau à raconter solitairement sa vie, parce ça a toujours été ainsi. Il ne lui parlera jamais de ses problèmes ou même de ses envies. Les confidences se sont toujours faites à sens unique, de ses questionnements à même ses propres sentiments il aura tout avoué à son ami muet sans que lui ne puisse un jour lui répondre par autre chose que son triste sourire.

Mais sa joie arrive à son terme lorsqu’il aperçoit les motifs violacés teinter sa belle peau finement dorée. “qui a osé le toucher?” ça l’enrage bien qu’il ne devrait pas, parce qu’après tout c’était simplement un ami. Mais désormais même s’ils n’avaient réellement rien partagé, il lui avait tant confié qu’il ne pouvait s’empêcher de voir rouge et de vouloir le sermonner. Mais il ne fait rien, ne montre rien, sourit amèrement tandis qu’il feint l’ignorance « t’es salement amoché, t’es tombé? ».

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁


   
   
sky full of stars ☆゚.*・。゚
I'll call you moonchild ☽ Inertia is so easy—don't fix what's not broken. Leave well enough alone. So we end up accepting what is broken, mistaking complaining for action, procrastinating for deliberation

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: L'amer est bleu (Hyesung)   Mar 12 Sep - 19:15
L'amer est bleu

featuring. Nam Hyesung

Je réajuste mon sac de sport sur mon épaule en essayant de me faire le plus petit possible pour ne bousculer personne. Tâche impossible tant il y a de monde en train de naviguer entre les salles. Je ne relève pas les yeux, de toutes façons mes mèches mouillées retombent dedans alors je n'y verrais rien. Et puis, je n'ai pas envie que les autres voient mon visage. Parce que l'une des filles, en me frappant, m'a fait un bleu avec sa bague et que je n'ai pas eu le temps de le maquiller. Je sors de mon cours de danse et je suis déjà en retard pour mon prochain cours magistral, déjà parce que les salles de danse son à l'autre bout de l'université, mais aussi parce que j'ai du attendre que tout le monde passe à la douche avant de pouvoir y aller. Et j'ai aussi dû attendre qu'ils me libèrent du placard où ils m'avaient enfermé "pour ne pas me laisser traîner mes yeux de taré sur les filles". J'imagine déjà l'horrible moment où j'ouvrirai la porte de l'amphithéâtre, en retard, avec quelques centaines de têtes qui se tourneraient vers moi, j'en avais déjà le visage blanc. Je suis tellement absorbé par mes pensées que j'en oublie de faire attention à ce qui m'entoure et finis par percuter quelqu'un avec violence. Je le vois vaciller et se rattraper et j'en souffle de soulagement. Au moins, il est pas tombé. Je joins mes mains dans un signe de nervosité et je m'incline aussi bas que je le peux. « Joesonghabnida. » Un mot prononcé si vite et si doucement qu'il en serait presque impossible de le distinguer dans le vacarme environnant. Et puis. « oh c’est toi. » Je relève les yeux, surpris et croise le regard souriant d'Agapé. Oh non, oh non, oh non. Mes yeux s'ouvrent en grand, trop grand. Je sais très bien ce qu'il va se passer, il va me kidnapper, comme d'habitude. Et sa main ne manque pas d'attraper la mienne, et je finis par me faire traîner à sa suite dans la direction inverse de celle où je me dirigeais. Je peux dire adieu à mes cours, encore une page manquante dans mes cahiers que je ne pourrais jamais récupérer puisque je n'ai pas d'ami pour prendre les cours à ma place. Je me laisse pourtant emmener sans opposer aucune résistance, serrant doucement la main chaude d'Agapé dans la mienne. « je t’emprunte ton temps t’y vois pas d'inconvénient ? » Et il s'assoit sur un banc, m'obligeant à en faire de même. Je secoue la tête de droite à gauche. Il est gentil Agapé, je l'aime bien. Bizarre parfois. Et je me demande toujours pourquoi est-ce qu'il insiste pour traîner avec moi aussi alors qu'il a le monde à ses pieds. Je sais que je dois répondre, il attend toujours mes réponses, et ça me rend anxieux. En fait, dès que je le vois, le stresse m'envahit. « Euh. Oui. Enfin non ! Je veux dire. D'accord. » Je me mords la langue. Arrête de parler, arrête ça. Voilà exactement pourquoi je stresse. Je me sens toujours obligé de dire quelque chose pour paraître normal mais je ferais toujours mieux de me taire. « tu ne devineras jamais ce que jaehwa a fait hier soi- » Et j'esquisse un sourire, parce qu'au fond, je suis heureux qu'il me raconte ses histoires. J'ai presque l'impression d'avoir un ami, et un ami tel que lui me remplirait de fierté. Il a tout, Agapé. Tout ce que les gens veulent. Et puis, mon sourire s'efface en même temps que ses mots se fanent entre ses lèvres. Il me fixe étrangement et je me demande ce qu'il a pendant un instant en priant qu'il ne m'embrasse pas subitement comme dans les films. Mais plus il me regarde, plus je sens le malaise m'envahir. Il finit par sourire. Mais même son sourire me paraît bizarre. Il est comme ça Agapé, il a toujours cette attitude... Pas comme tout le monde. Pleine de douceur et pourtant, pas vraiment. «t’es salement amoché, t’es tombé? » Je porte subitement la main à ma joue en ouvrant la bouche de surprise. J'en aurais presque oublié l'incident mais la douleur que je sens sous mes doigts me le rappelle aussi amèrement que la voix du joli blond. « Je... » Ses yeux fixés dans les miens m'empêchent de déverser le simple oui qui mettrait fin à la discussion. « C'est rien. » J'ai l'habitude. Je secoue la tête et détourne le regard. C'est difficile de soutenir le sien, il est intrusif, perçant, puis j'ai toujours eu du mal avec ça. Les regards.« C'est toi qui a faillit tomber à cause de moi. Mianhae Agapé. » Parce qu'on est presque amis après tout. Et que les amis, ça utilise pas d'honorifiques, pas vrai ? Et je sais que je dois changer de sujet. Alors je prends mon courage à deux mains, pour une fois. « Parce que... Il a fait quoi ? Jae Hwa. »
Revenir en haut Aller en bas
 
L'amer est bleu (Hyesung)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ecran bleu
» [résolu]Ecran bleu durant un scan malwarebyte's
» Ecran tout bleu
» Thèmes : HILARY DUFF bleu
» JOHANN STRAUSS JR - Le beau Danube bleu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
maggle2night :: lendemains difficiles :: la poubelle. :: ‹ rps.-
Sauter vers: