radio haneul rumeurbox


mettre içi la description

 

Partagez | 
 

 knock out ϟ tae jun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Saja undaunted
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t342-coco-that-xx
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: knock out ϟ tae jun   Ven 11 Aoû - 3:49
 
knock out
feat. zizi fou
affaire de style + Coco.
Elle a vingt trois ans, des cheveux blonds qui captivent, des yeux mazout où on s'y noierait bien dedans et un regard qui fait tourner en bourrique, un déhanché pour lequel on tombe à genoux et des robes et des jupes toujours trop courtes qui embrouillent l'esprit. Elle virevolte dans les pensées et obsède pour mieux posséder. Il suffit de son dos nu pour changer une pièce, il ne suffit que d'un sourire pour changer une vie toute entière, à vingt trois ans, c'est une diablesse venue à nouveau pour soumettre les hommes à la tentation divine. Pour la chute de ses reins, on se couperait une main et quant à son décolleté, il est préférable de ne pas en parler. Elle arrive et fout le chaos dans votre existence où rien n'est beau, tant mieux, vous aurez désormais un dieu — ou du moins une déesse — à aimer. Elle ramène avec elle les feux de l'Enfer et vous brûle les artères, irradie vos veines et réduis tout en poussières telle une sublime sorcière. Cette fille les rend fous et il pensent, elle aussi, la rendre folle.

Et Coco s'ennuyait.
Et Coco savait qu'elle n'aurait pas dû être là - qu'elle aurait dû courir après de tout autres distractions, à rechercher n'importe quoi, n'importe où, mais pas là, pas en ces lieux sacrés. Qu'elle profanait volontairement. Elle ne s'était pas annoncée avant d'entrée. Elle ne le faisait jamais. Elle se faisait désirer et se rendait désirable, c'était là son seul droit de passage. Mais là, elle n'aurait pas dû être là – briser cette quiétude en foulant les nuages. Elle n'aurait pas dû oser, écarter les deux pans de rideaux blanc et duveteux, et contempler la scène avec cet étonnement un peu moqueur. Elle était ici comme chez elle.

Son regard embrassa l'ensemble, détaillant la silhouette penché sur un corps beaucoup plus fin, indéniablement féminin. Tae Jun. Coco inclina sa tête sur son épaule, laissant son regard glisser sur la scène toute en douce séduction qui se jouait devant elle. Elle ferma les yeux, grisée par cette perspective qui courrait bien vite dans sa chaire, dans ses veines. Tae Jun. Encore un éternel caprice. Encore une énième reconquête. Elle ne savait pas si elle devait en être amusée ou agacée. Enthousiaste ou désespéré. Avec grâce, Coco s'avança, tendit la main, laissa ses doigts courir sur le tissu de la chemise nacré et remonter jusqu'au mèche défaite, éparpillés, ébouriffé de trop de caresse ou de trop d'agitation, avant de venir lâcher un baiser sur sa joue glacé. Elle eut un sourire caustique. Elle aimait être là où on ne l'attendait pas. Là où on ne la désirait pas. C'était toujours aussi grisant. Tout simplement.. dément.

▬ Faites comme si je n'étais pas là les chats.

Sortant son téléphone pour augmenter le son des écouteurs vissés à ses oreilles, Coco gagna le fauteuil de l'évêque, croisant ses jambes dans une lascivité apathique en leur tournant le dos.
Ah, Coco, Coco. À peine arrivée.

♡ ♡ ♡
COSMIC ARROW

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

Elle avait un goût de toi.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Goddamn King
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t605-jun-j-suis-un-genie-fro
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: knock out ϟ tae jun   Lun 14 Aoû - 20:59
knock out

featuring. coco mademoiselle
Un énième jeudi soir passé à jouer avec une brune entre mes draps soyeux. Une énième nuit de plaisir passée en compagnie d'une femme. Je n'aurais su dire combien j'aimais la volupté des courbes féminines, je ne me voyais pas m'en passer. Et pourtant, au réveil, après une courte nuit, c'était le corps d'un homme qui hantait mon esprit. Je m'habille rapidement en pensant à sortir, à aller chercher l'objet de mes désirs, mais je change subitement d'idée. C'est pas mon genre de courir après quelqu'un, surtout pas lui. Alors je retourne glisser mes doigts entre les cuisses de ma partenaire, parce que l'idée d'oublier un corps grâce à un autre est toujours tentante. On joue un moment ensemble avant de passer au déchainement des passions. J'aime entendre ses soupirs et ses cris de plaisir, j'aime la voir se crisper, incapable de s'extraire de mon emprise, j'aime la voir agoniser contre moi. Je suis à deux doigts de lui donner l'orgasme de sa vie et de m'en payer un au passage lorsque la lumière m'éblouit subitement. Le démon ouvre les rideaux de sa poigne ferme et je tourne la tête vers elle pendant que ma compagne crie en se redressant. Ma main contre son sternum, je l'oblige à se rallonger doucement pendant que je m'habitue aus rayons du soleil contre ma rétine. « Shh... » La main de la diablesse s'accroche à ma chemise avant de passer dans mes cheveux. Ses lèvres, aussi brûlantes que les flammes de l'Enfer laissent une trace assassine contre ma joue. « Faites comme si je n'étais pas là les chats. » Un sourire insolent se dessine sur mes lèvres tandis qu'elle va s'asseoir à ma place avec la lascivité d'un chat. Je lâche un rire moqueur. Elle était comme moi Coco, elle en avait rien à foutre du respect des autres et c'que ça avait le don de m'énerver quand elle faisait ça avec moi ! La seule gênée dans l'histoire était en fait ma partenaire qui tentait de cacher sa poitrine de ses petites mains. Je lui susurre quelques mots à l'oreille sans cesser de caresser son centre des plaisirs du bout des doigts. « Fais pas gaffe à elle, c'est qu'une sale petite vicieuse. » Loin de la rassurer, elle est encore plus crispée après ma remarque et je finis par décider que je m'en bats la raie et qu'elle finira bien par se détendre d'elle-même. Mes mouvements se font plus lents à nouveaux, j'dois tout recommencer à cause de Coco. Sa présence dans la pièce a le don de m'exciter et je finis mon affaire plus vite que prévu, laissant la fille gênée s'en aller. J'ai pas pu lui donner d'orgasme cette fois mais pour être honnête, rien à foutre, j'ai eu le mien. Je me rhabille rapidement et recoiffe ma tignasse avant d'aller embrasser Coco. Mes lèvres se mêlent aux siennes une fraction de seconde avant que je ne m'éloigne. J'ai jamais été très tactile, en grande partie parce que je déteste montrer mes faiblesses et que j'ai la conviction que donner de l'amour à quelqu'un en est une, cela dit Coco est une des seules personnes que j'embrasse pour le plaisir. Parce que ses lèvres charnues et ses yeux rieurs m'attirent, parce que j'vois pas pourquoi je devrais me retenir, parce que c'est Coco. On est pourtant loin d'être amoureux, en couple ou d'autre conneries comme ça, elle était simplement la seule personne avec Jisoo que je pouvais supporter au quotidien. Ou plutôt la seule qui soit restée, qui continue à venir, à rechercher ma compagnie, la seule qui ait pas pris peur. Ces deux-là sont sans doute mes seuls amis. Et je me suis tapé les deux. « Tu pourrais frapper quand même. » Elle sait que j'aime pas qu'on s'attaque à mon autorité et entrer comme ça dans ma chambre, ça ne me plaisait pas du tout. Et pourtant ma voix n'est pas aussi aiguisée que d'habitude, parce que c'est Coco et que son insolence et sa nonchalance me plaisaient un peu, au fond. Si ça avait été n'importe qui d'autre, je lui en aurait surement mis une. J'attrape mes lunettes et mon téléphone et commence à lire tranquillement mes messages en allant m'affaler sur mon lit. « Tu voulais quoi à part me faire chier ? »

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁


GODLIKE
Revenir en haut Aller en bas
Saja undaunted
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t342-coco-that-xx
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: knock out ϟ tae jun   Mar 15 Aoû - 1:02
 
knock out
feat. zizi fou
affaire de style + Coco aimait beaucoup les lèvres de Tae Jun. C’était doux, c’était joueur, c’était tentateur, et ce mélange d’émotion arrivait à captiver l’attention de la jeune femme. C’était, d’ailleurs, très probablement cet air taquin qui parvenait à la séduire – quoique la paire de bras musclés qu'il arborait n’était pas désagréable non plus. Souriant elle aussi, elle l’observa se pencher vers elle, venir effleurer ses lèvres, enflammant le corps du jeune homme d’un regard très évocateur. Cet homme mérite bien son statut petit con prétentieux. Lui, il est délicieux. Un pêché à la peau mate, au regard profond. Un mal dont on ne désire aucunement se défaire, à chaque fois que son regard se pose sur vous. Au contraire, on l'attacherait bien à notre lit. Seulement, le priver de sa liberté serait cruel de votre part. Et puis, on le sait, on le sait très bien que jamais, ô grand jamais, il ne se laissera faire. Tae Jun, ce n'est pas n'importe qui. Coco pourrais s'en méfier, mais jusque alors, elle n'en a jamais eu besoin. Elle lui fait même plutôt confiance, ou en tout cas, éprouve un certain intérêt pour lui. Ce n'est pas rien.

▬ J'oublis à chaque fois.

Menteuse.
Un sourire se dessina sur ses lèvres pleines, vilaine menteuse.
Puis elle vint le rejoindre sur son lit. L'attirant plus fort contre elle, elle savait pertinemment qu'il ne s'agissait que d'une question de temps, alors qu'elle faisait l'enfant, avant qu'il ne s'agace. Si son regard était teinté de cette douceur qui n'appartenait qu'aux plus beaux, il y avait ce quelque chose d'inexplicable, presque magique, lorsque elle jouait ainsi, avec lui. Ou tout simplement lorsqu'il était avec elle. Lorsque petit à petit il se montrait attentif, lorsque les regards se faisaient plus constants, lorsque elle le croisait dans un couloir. Lorsqu'il s'agissait de Tae Jun, tout était si obscur, si trouble, qu'elle ne pouvait s'empêcher de s'en approcher. Comme un papillon qui viendrait titiller une flamme avant de s'y consumer. Coco, elle serait Icare et il deviendrait son bûcher, soleil courroucer qui en aurait assez de la voir sans cesse oser.

▬ Je m'ennuyais. Qui d'autres que toi puis je venir voir lorsque c'est le cas?

Oui Tae Jun, tu étais son plus beau caprice. Le plus affreux aussi. Celui qui lui collait à la peau comme le plus pernicieux des maux. Celui vers lequel elle revenait sans cesse avec cette indolence innocente propre aux grands enfants. Est ce que c'est cette Coco que tu appréciais? Celle qui allongée sur toi, le menton posé sur ses bras croisés te contemplait? Celle qui te souriait comme d'autres embrassent les outrages, corps ravage et coeur au naufrage? Coco qui doucement remonte tes lunettes, sourcils arqués et sourire amusé. Elle était un peu comme ça Coco. Un jour elle débarquait dans votre existence et y prenait toute la place. Et puis, elle disparaissait. Mirage aux boucles blondes et au goût de miel, aux lèvres ambroisies et aux mots caprices.

▬ Mais si j'avais su que tu étais en si charmante compagnie je me serai peut être débrouillée pour arriver un peu plus tard.
La pauvre, elle s'en remettra pas.


Sans doute, et sans doute aussi que Coco, au fond, elle ne s'en souciait pas tant que ça. Mademoiselle n'était pas assez bonne pour pousser l'altruisme jusqu'à ménager la pudeur de chacun. Haneul était une fosse aux lions après tout. Et si notre jolie étudiante voulait se faire les crocs sur celui qui portait la couronne, mieux valait pour elle qu'elle tombe sur cette petite blonde. Coco serait sans doute la plus indulgente.

♡ ♡ ♡
COSMIC ARROW

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

Elle avait un goût de toi.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Goddamn King
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t605-jun-j-suis-un-genie-fro
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: knock out ϟ tae jun   Jeu 24 Aoû - 10:40
knock out

featuring. coco mademoiselle
« J'oublie à chaque fois. » Un rire m'échappe. La sale petite menteuse. Elle me rejoint rapidement sur mon lit, elle me tire, elle m'attire. Coco elle joue avec moi, je la connais maintenant. Elle veut mon attention, que je la regarde, que je lâche ce que je fais, que je plaque tout pour elle. « Je m'ennuyais. Qui d'autres que toi puis je venir voir lorsque c'est le cas? » Ses petites mains laissent des brûlures sur mon corps, je peux pas m'empêcher de la remarquer, de la sentir. Elle finit toujours par obtenir ce qu'elle veut. Comme là, quand je soupire, que j'enlève mes lunettes d'un geste agacé en jetant mon téléphone et que je me retourne pour fixer le plafond. « J'sais pas, n'importe qui. N'importe qui sauf moi en fait. » A mon tour de mentir. Comme si j'appréciais pas sa présence. Comme si j'lui disais un truc lorsqu'elle se hisse sur moi et me regarde de ses grands yeux de biche. Petite poupée pleine d'insolence, j'suis pas capable d'être normal quand elle est dans les parages. J'suis incapable de m'foutre de tout comme d'habitude; parce que j'me fous pas d'elle. Alors la barrière cède, je baisse mon regard pour croiser le sien, mes doigts jouent avec ses cheveux, ma main se glisse sur ses hanches, ses lèvres attirent mes yeux brûlants. « Mais si j'avais su que tu étais en si charmante compagnie je me serai peut être débrouillée pour arriver un peu plus tard. La pauvre, elle s'en remettra pas. »Un rire amusé résonne encore et je pose ma main sur mes yeux, le sourire aux lèvres. « T'as fini ton numéro de grosse mytho ? J'sais très bien que t'as aimé m'interrompre. Et t'occupe pas d'elle. Je l'aiderai à s'en remettre. » Je dégage une mèche de cheveux de son visage en souriant du dégoût que ce genre de geste niais m'inspire. Je l'attrape par la taille et inverse nos positions délicatement, je sème mes lèvres dans son cou avant de me redresser, de quitter son contact, de passer la main dans mes cheveux. J'ai trop de trucs en tête, trop de merdes qui m'arrivent d'un coup, j'suis pas du genre à me confier mais elle doit surement avoir entendu les rumeurs de toutes façons. « Tu veux aller prendre un café ou un truc ? J'sortirais bien avec mon plus beau trophée au bras. » Comme si elle avait pas plus de considération de ma part que les autres. « Mais j'ai besoin d'une douche pour commencer. » J'enlève rapidement ma chemise, la jetant dans un coin et je reste un moment à la surplomber, admirant sa silhouette parfaite avant de secouer la tête et de me détourner, sourire au coin des lèvres.

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁


GODLIKE
Revenir en haut Aller en bas
Saja undaunted
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t342-coco-that-xx
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: knock out ϟ tae jun   Sam 26 Aoû - 21:25
 
knock out
feat. zizi fou
affaire de style + Coco, elle était pleine de caprice.
Elle l'embrassait une dernière fois, la rigole aux coins des lèvres.
Les yeux déclinent, le menton glisse. Elle se tourne à peine, le regarde à demi-mot. Ses grands yeux acajous parcourent ce visage, suit les courbes de ces cernes, arpente ces mèches sombres pour redescendre le long de son torse, jusqu'à ses propres mains  qui dessinent des nymphe sur son ventre. Elle est allongée Coco, distraitement alanguit sur son cher Tae Jun, avec ce sourire presque hypnotique qu'elle emmène toujours au coin des lèvres. Elle ne lui demande même pas pourquoi il la laisse incessamment agir à sa guise, ni ce qui le tracassait aujourd'hui ; elle se permet juste ce léger regard curieux accroché aux paupières.

▬ Il est toujours plaisant de constater que tu me laisses faire mon nid dans ton existence. Même lorsque tu es "occupé".

Ses mots d'enfant bêcheuse, cet orgueil naïf et vain, juraient avec la tendresse de ses doigts qui s'entortillaient à ses mèches humides, avec la douceur subtile qui lui glissait sur la langue. Ses doigts finissaient toujours par venir chercher un bout de lui. Un effleurement, une étreinte, un baiser voler, une caresse. Pour le plaisir qui dévalait son échine dorsale lorsque sa silhouette s'imprimait sur sa pupille.

▬ Dans ta bouche bébé ça sonne presque comme un compliment.

Il l'appelait encore trophée.
Comme si elle n'était pas plus importante qu'une autre. Comme si elle n'était que l'une de ces filles qu'il enfile et qu'il jette comme on se débarrasse d'un mouchoir. Mais plus il parlait, plus Coco souriait. Plus elle devenait spéciale. Une fille qu'il tient avec cette tendresse qu'il déteste tant, qu'il embrasse avec un naturel qui se faisait rare là où la baise, le sexe, était bien plus aisé à distribuer que cette marque d'intimité. Coco ne cherchait pas à retenir ses fuites. Tae Jun finissait toujours par vous glisser entre les doigts. Comme la brume qui enlace et s'échappe, qui ne s'attarde pas. C'était plus facile ainsi. On y gagnait toujours à paraitre insensible. Coco comprenait.

▬ Tu dis ça en continuant à me fixer. C'est une invitation bébé?

Et Coco l'extravagante revenait. Eclatant de rire contre lui, remuant contre lui pour s'en dégager et finir sur le ventre les jambes relevées. Le menton posé pour le regarder droit dans les yeux. Pétillante. Elle avait levé la tête, avec cet air si bien établi, quel curieux mélange de surprise, de joie et d'empressement, un étonnement léger, un bonheur à peine esquissé. Ses yeux étaient curieux, attentifs et rieurs. « Oui ? », semblait-elle soufflée, comme si elle attendait la réponse le plus vite possible, comme si elle était suspendue à chacun de ses mots. Juste avant qu'il ne s'en détourne en secouant la tête, son rire le poursuivant dans une avalanche qui ricoche contre les chaires, s'imprègnent à même les artères. Il voulait boire un café. Pourquoi pas après tout? Sortir en sa compagnie lui manquait. L'embêter lui manquait. Et ses sourires surtout, ceux qui remontaient jusqu'au feu de ses pupilles, lui semblaient aujourd'hui fantomatique. Affreusement inaccessible.

♡ ♡ ♡
COSMIC ARROW

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

Elle avait un goût de toi.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Goddamn King
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t605-jun-j-suis-un-genie-fro
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: knock out ϟ tae jun   Mar 5 Sep - 14:41
knock out

featuring. coco mademoiselle
« Il est toujours plaisant de constater que tu me laisses faire mon nid dans ton existence. Même lorsque tu es "occupé". » Je grogne et pourtant, je dis rien, parce qu'elle a raison, je la laisse faire. Parce que j'aime la voir et la toucher, j'aime entendre son rire, j'aime ses petits jeux, ses caprices, ses envies peu dissimulées. Parce que c'est un peu mon point faible aussi Coco, parce que chacune de ses paroles m'amuse, chacun de ses gestes me charme. L'un de ses mots résonne à mes oreilles, bébé. Le genre de sobriquet que je ne supporte pas, excepté lorsque c'est ses lèvres pleines qui le prononce. Et elle fait retentir le carillon qui m'arrache un sourire, elle sait comment jouer avec moi. Et ça m'énerve autant que ça me plait. Je finis par secouer la tête et m'éloigner d'elle. Je finis par m'enfuir du côté de la salle de bain. Une invitation. Bien sûr que oui. Elle sait qu'elle est toujours la bienvenue, ici, dans ma douche, dans mon lit, où elle veut. Mais ce dont elle a envie, c'est de m'entendre le dire, elle a envie que je la supplie de me rejoindre, elle a envie que je la désire. Je me demande si ça l'excite autant que ça m'excite. Je me dévêtis complètement sans me préoccuper de fermer la porte derrière moi. Je me regarde un instant dans le miroir en réfléchissant, les pensées tournées vers celle qui occupe mon lit. Je finis par lui lancer quelques mots par-dessus mon épaule avant de laisser l'eau couler. « Bien sûr que c'en était une. »

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁


GODLIKE
Revenir en haut Aller en bas
Saja undaunted
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t342-coco-that-xx
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: knock out ϟ tae jun   Mar 5 Sep - 16:01
 
knock out
feat. zizi fou
affaire de style + Oui, Coco, elle irradiait aussi – mais il n'y avait rien d'agressif dans la chaleur qu'elle envoyait. Il n'y avait pas de brûlure, il n'y avait pas de dégâts, ou de suffocations, comme en brûlait certaines. Il y avait quelque chose de clair et de cristallin, de doux comme une corolle, léger comme un pétale, tendre comme un fil de soie – il y avait quelque chose de Coco dans cette tendresse qu'elle envoyait.
Elle avait les deux mains, légères, qui effeuillaient ses vêtements.
Elle avait le sourire d'une reine et sa voix de joie – parce qu'elle le savait, Jun la désirait, encore.
L'étonnement de l'enfant des dieux.

▬ Il suffisait de demander.

Et elle ne fut plus qu'une invasion de chaleur – il n'avait pas eu tort, elle était un vrai soleil qui pénétrait de force dans ses côtes, là où il avait échoué juste là, à l'instant. Elle était en train de s'immiscer comme une flamme qu'on ne pourrait chasser, elle grimpait dans son ventre, elle montait sur son dos, et elle pressait sa joue tiède contre le bout de ses doigts. Coco. Elle pourrait l’embrasser, la plaquer au sol et le dévorer vivant. Elle pourrait l’étrangler, le jeter à l’eau et le regarder flotter comme un bout de bois humide. Ce serait si facile. Mais elle n'avait que le goût d'étreindre ses lèvres des siennes. Panser l'orage qui grondait dans son regard avec le baume le plus doux qui soit, elle même. Jun, ce n'était pas n'importe qui.  Cet homme mérite bien son statut d'évêque. Lui, il est délicieux. Un pêché à la peau clair, au regard profond. Un mal dont on ne désires aucunement se défaire, à chaque fois que notre regard se pose sur lui. Au contraire, on l'attacherait bien à notre lit. Seulement, le priver de sa liberté serait cruel de notre part. Et puis, elle sait, et elle sait très bien que jamais, ô grand jamais, il ne se laissera faire. Alors il ne restait que leurs corps qui s'emmêlaient. Son souffle qui se perdait, son coeur qui s'affolait. Une étreinte au au plus haut des plaisirs.

♡ ♡ ♡
COSMIC ARROW

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

Elle avait un goût de toi.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: knock out ϟ tae jun   
Revenir en haut Aller en bas
 
knock out ϟ tae jun
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
maggle2night :: lendemains difficiles :: la poubelle. :: ‹ rps.-
Sauter vers: