radio haneul rumeurbox


mettre içi la description

 
FERMETURE DU FORUM.

Partagez | 
 

 own madness ✧ skylar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
yeowang queen
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: own madness ✧ skylar   Mar 5 Sep - 22:22
own madness

featuring. han skylar
Nous on est nés dans une époque où l'ennui t'enlace pour aller faire un somme, nous on est nés pour bouleverser les codes et les casser dans une folie incontrôlable. Je m'en fous de la réputation des gens, que tu sois borgne ou clochard, si t'es fun alors je te kifferais. Skylar c'est les premières fois qui t'éblouissent la vision comme un feu d'artifice qui t'éclate la rétine un 14 juillet. Skylar c'est comme une friandise même si c'est mauvais, t'en reprends jusqu'à en avoir des caries et moi, je suis comme les enfants, j'aime les bonbons qui piquent, ceux qui t'arrachent la gueule et qui te font pétiller le regard. Skylar c'est un peu ma folie incontrôlable que j'aime voir dépayser l'environnement qui se dessine autour d'elle. Là je l'attend, les jambes croisées sur un banc, au programme un plan d'enfer pour une soirée qui en met plein la vue. Pas sûr qu'on soit discrètes, pas sûr que les flics ne se ramènent pas. Mais au fond si les policiers se ramènent, moi je kifferai les corrompre, les voir se déplacer pour rien et faire comme si on avait rien fait de grave. Car au final, l'argent corrompt tout homme, même le plus bienveillant à mes yeux, ah le pouvoir qui fait bien les choses. Ma tête penchée en arrière pour fixer le ciel nébuleux sous mes iris brunes, la soirée elle paraît prometteuse aux yeux de la lune, les passants ne font pas attention à moi, comme si j'étais une simple étrangère aux airs candidement innocents. Soudain, son aura se dégage de celles des autres, on peut la ressentir celle de Skylar, elle se démarque tellement des autres, on peut pas la louper dans son extravagance. Je relève mon visage pour le pointer en sa direction, un sourire ornant mes lèvres pulpeuses qui teinte mes yeux d'un air ravi, contemplant l'artiste même des plans les plus sordides. Capitaine des rêves, ou maître de tes cauchemars il fallait choisir le bon clan. Car elle est particulière, on ne peut pas l'ignorer. Moi je sais que je la suivrais dans tous ses plans de dingue.

- Sky chérie. Ca faisait si longtemps qu'on avait plus rien fait ensemble. Merci d'avoir pensé à moi pour la soirée. Prête à faire la fête ? Enfin, la fête pour nous, peut-être pas pour les autres car ce qu'on réservait au monde, ô celui-ci n'était jamais prêt face à notre duo criminel. Ce duo il réveillait un peuple, nous allions les remettre en question, qu'est ce qu'il y avait de mal à ce qu'on s'amuse ? Mes bras s'étiraient vers le ciel d'un air détendu et fortuné, douce soirée qu'on allait allumer. J'ai troooop faim et soif. Je ressemble un peu à une enfant avec ma moue capricieuse aux arrières tons de malice. J'avais pas besoin d'ôter des biens aux autres, j'en avais comme il fallait mais la détresse sur leurs visages, leurs façons d'être affligés ; c'était le pied à savourer.
Revenir en haut Aller en bas
Ilgagsu's Pyromaniac Terrorist Bitch
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t749-han-skylar-virus#14986
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: own madness ✧ skylar   Mar 5 Sep - 23:03
own madness

featuring. la beauté tropicale

J’suis là à effeuiller les pétales d’une pâquerette, posée comme une grosse dans le métro. Forcément, ma vielle voiture étant sur son lit de mort, elle a finit par me lâcher cette pétasse. en même temps vu l’âge de la vieille carcasse fallait que je m’y attende. Surtout que depuis que je me suis prise une balle dans le cul par JiSoo, c’est chaud de conduire confortablement. mais passons, mon petit cul qui va mieux.

J’ai fumé tellement de weed avec les licornes cet après-midi que je me sens totalement déconnectée. molle du string comme jamais, j’ai l’impression que tout le monde me regarde alors j’entre dans une paranoïa soudaine. ouais, tout le monde me regarde. en même temps je suis là, je prends deux places pour femmes enceintes sans pression. « Quoi ? J’ai mal au cul. » que je lâche à la petite vieille qui me dévisage sur le siège d’en face.

Bref, je vais pas commencer à chercher des noises à une vieille, j’ai d’autre choses bien plus important à foutre. Je dois d’abord rejoindre ma Diana nationale. Oh ma belle Didi, ça fait un bail que j’ai pas vu son corps de rêve, dans tous les sens du terme. Un petit sourire moue se dessine sur mes lèvres charnues et je descends à la prochaine station, les gens s’écartant sur mon passage. A croire que je pue ou quoi ? Bref, je marche tranquille, ressassant mon plan mortel. Ressassant surtout la merde dans laquelle j’allais plonger tête la première avec Diana, comme d’habitude en fait. Puis je sors du métro et je marche dans les rues pas trop bondées de monde pour une fois.

Hop, je m’allume une clope et repère le petit bout de femme posée sur un banc. Ni une ni deux, je flotte jusqu’à elle dans des effluves de weed et d’Yves Saint Laurent. « Salut ma beauté. » je me penche et glisse un baiser écarlate sur sa joue droite. « J’avoue ça fait un bail, mais t’inquiète, je nous ai concocté une soirée mortelle. » mes sourcils font des vas et viens que j’estime mystérieux et je lui souris la bouche fermée. Puis elle me dit qu’elle a faim et soif. no problème beauté. Putin moi aussi, j’ai la dalle. j’ai une méchante fonce-dalle même. Alors je la prend par le bras. « Viens on va faire un tour au supermarché, la soirée commence. » Je sais pas trop quelle heure il est, mais il est juste assez tard pour que les ruelles se vident petit à petit. Alors je nous engage dans l’une d’elle en balançant mon mégot sur un groupe de lycéennes et franchi le seuil d’un SevenEleven. « B’soir. » je lâche au caissier, un étudiant boutonneux sans avenir, qui geek sur son portable, comme 90% des gens de ce pays. Les 10% restants étants aveugles ou manchots.  

Je pousse Diana dans le rayon des chips, gâteaux et autres junk food. « Meuf, prend tout ce que tu veux, c’est moi qui invite. » suivit d’un petit clin d’oeil. forcément elle me connait, j’ai beau être pétée de tunes, depuis quand je sors avec du fric ? Jamais. Juste un briquet, de la weed et encore un autre briquet. et des clopes. Je me dirige vers le rayon alcool et discrètement je commence à foutre des fioles de vodka et tequila dans mon soutif. Sisi ça rentre, vous avez pas vu la taille de mes nichons encore. bref, j’en fou deux dernières dans mon froc et retourne voir Diana. Je vois que la calculatrice derrière la caisse m’a repéré. Merde. « J’espère que t’as pris tout c’que tu voulais, parce que là… » je suis coupé par le mec qui hurle : « Hey ! Mais qu’est-ce que vous faites !? »… Ni une ni deux, je choppe le bras de Diana et me met à courir comme une dératée, me mangeant de peu la porte d’entrée. Pas question de se faire prendre, alors je choppe un paquet de nouilles instantanées et le balance sur le mec pour nous faire gagner du temps.

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

FUXK U CORDIALEMENT
Rappelez vous le meilleur orgasme que vous ayez jamais eu, multipliez le par mille et vous êtes encore loin de la vérité. ©crackintime

RIP la maison des Dog:
 
Revenir en haut Aller en bas
yeowang queen
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: own madness ✧ skylar   Dim 17 Sep - 2:33
own madness

featuring. han skylar

On a tous besoin de ce genre de fille dans nos vies, Skylar c'est celle capable de raviver un feu éteint avec sa propre volonté, Skylar c'est éblouissant, c'est l'inattendu. Skylar on aime la contempler pendant des heures dans sa beauté envoûtante, de peur qu'elle disparaisse sans qu'on s'y attende. Elle fascine dans sa manière d'être, elle choque, elle apporte sa touche. On a l'impression que rien ne l'atteint, tout lui passe au dessus. Je la regarde s'avancer d'une démarche qui lui est propre, elle vient poser un baiser sur ma joue droite en guise de salutations. L'entente de planifications mortelles de sa part ne peut que me réjouir car c'est ce que je souhaitais et surtout ce que j'attendais d'elle, elle est décadente cette nana. Un sourire réjoui et impatient orne mes lèvres pulpeuses en me questionnant sur le déroulement de la soirée.

- Ca m'étonne pas de toi. J'ai hâte de voir, je sens que ça va être une putain de bonne soirée. C'était peu dire, je savais d'avance qu'importe l'expérience vécue, elle serait sensationnelle avec Skylar à mes côtés. Je lui fais comprendre que j'ai faim, que mon ventre il crie ses morts limite pour avoir de la nourriture et que ma gorge se fait sèche. L'enfant qui est en moi est capricieuse, elle aime pas qu'on lui refuse les choses et elle aime qu'on réponse à ses désirs. J'affiche un rictus satisfait sur mes lèvres, heureuse d'entendre qu'on allait pouvoir manger et boire. Bah let's go, je te suis.  Aussitôt demandé, aussitôt on arrive devant cette fameuse enseigne qu'était le SevenEleven, peu familière avec ce genre de choses, je détaille l'enseigne avant de pénétrer à l'intérieur, un vendeur est à la caisse sûrement pour garder le magasin, il sera payé une misère pour un job qui en vaut pas la peine. Je le plains sérieusement. Bonsoir. Le sourire aguicheur qui se fait naturel, autant lui donner un petit extra, les temps se font durs. Je regarde ce vendeur qui semble tomber et dérouter par tant d'exotisme, on peut discerner un filet de bave imaginaire couler d'entre ses lèvres. Ca me fait légèrement rire tandis que je suis ma chère Skylar, bien plus intéressante que ce vendeur. Je tourne mon regard vers elle à son invitation. Sérieux ? Trop bien. T'es géniale. Je me doutais qu'on allait pas acheter les articles comme des gens normaux et qu'on allait payer, même si on avait les moyens, je connais Skylar et sa tendance à se balader souvent sans son fric. Je prends quelques produits issues de la junk food, chips, m&m's tout y passe. Je constate le retour de Skylar, elle a l'air d'avoir pris un bonnet et du cul, puis sans comprendre totalement la situation, elle me demande si j'ai pris tout ce que je voulais. Ah c'est le signal pour prendre ses jambes à son cou. La voix du charmé se fait presque virile quand Skylar m'emmène avec elle pour lui échapper. Une vraie mission d'infiltré, je me mets à courir en prenant soin de bien tenir mes biens fraîchement acquis, ça serait con de les perdre maintenant. Et on court à en perdre halaine pour échapper au boutonneux du magasin, lâchant un rire bien franc lorsqu'elle lui lance le paquet de nouilles instantanée. Je finis par la suivre en dehors sur la route, je finis par m'arrêter un peu essoufflée par l'expérience. Retour à la réalité et à la fraîcheur de la nuit, je peux voir qu'il y a bien tout. Joli le lancé meuf. Lançais-je en tournant mon regard vers elle. Alors t'as pu prendre quoi toi dans ton soutif ? Echange de butins, constat des "emprunts" fait à la boutique, j'avais regardé les prix et je me disais que pour payer un prix pareil il fallait être idiot ou pressé de manger ; ou aussi ne pas avoir le cran de voler et de partir à la sauvette. Je prends un fil de sucre acidulé entre mes lèvres, il avait été durement acquis dans cette escapade il fallait bien savourer ce qu'on avait volé. Je me demande s'il va nous signaler à la police. Nul doute, à sa tête de victime, il le fera. Ca ne m'étonnerait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: own madness ✧ skylar   
Revenir en haut Aller en bas
 
own madness ✧ skylar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
maggle2night :: séoul city :: arrondissement de gangnam.-
Sauter vers: