radio haneul rumeurbox


mettre içi la description

 
FERMETURE DU FORUM.

Partagez | 
 

 moon child ✧ byul

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Saja undaunted
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t699-un-peu-mechant-un-peu-v
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: moon child ✧ byul    Sam 2 Sep - 3:07
 
moon child
feat. bb byul
L'amphithéâtre est plongé dans une lumière dorée.
Byul, il aimait la voir y sourire, le visage rayonnant, quelques mèches retombant sur ses yeux, tandis que le reste de sa chevelure d'or et soyeuse s'écroule en cascade dans son dos. Son visage a le même éclat que les réverbères d'autrefois, on le dirait éclairé de l'intérieur, et tout le reste de la pièce se dissolve dans une brume opaque. Parfois, il s'appuyait contre la chambranle de la porte juste pour la regarder. Elle avait ce charme là Byul, elle était belle sans le savoir. Et c'est surement cette innocente ignorance, qui le séduisait autant. Même si elle l'ignorait la plupart du temps. Pourtant Byul, elle est délicieuse. Une poupée à la peau de lait et aux paupières chagrins. Un mal dont il n'avait jamais tenté de se défaire, à chaque fois que son regard se portait sur elle. A quoi bon? Le privé de sa liberté serait cruel de sa part. Et puis, il le savait bien Nate, il le savait très bien que jamais, ô grand jamais, mademoiselle ne le laisserait faire. Ce n'est même pas conscient, même pas voulut. Mais Nate, il s'y enlise à chacun de ses murmures, à chacun des gestes qu'elle esquisse vers lui. Buyl, ce n'est pas n'importe qui. Il pourrait s'en méfier, mais jusqu'alors, il n'en avait jamais ressentit le besoin. Nate il l'aimait comme ça sa madame Ahn, belle dans sa liberté, attendrissante de ses maladresses. Elle perdrait de son éclat, si elle était semblable à toutes les autres.
Il eut un soupir en tournant son visage vers l'avant de la pièce.
Visiblement, son attrait était chose coutumière.
En témoignait les deux connards qui l'emmerdaient.

- Hey les mecs !

Nate ne prit pas la peine de comprendre ce qui pouvait bien se dire. Il descendit les marches de l'amphi, les poings enfoncés dans ses poches en affichant son éternel sourire. Sourire qui ne montait pas jusqu'aux yeux. Sourire qui mine de rien, aurait bien assassiner les deux. Mais ce garçon là était un pacifiste dans l'âme après tout. Bouddha des temps moderne qui passait volontiers son chemin plutôt que de vous faire la guerre. Oui Nate, il tendait la main, cherchait le bon là où persistait le laid. Sauf lorsqu'il s'agissait d'elle. Byul, il la protégeait depuis le premier jour. C'était irrationnel, instinctif, presque animal. Un regard de travers et il sentait durcir ses nerfs. Un mot déplacé et apparaissait l'inévitable désir de vous emplâtrer. Nate, il posa une main sur ses boucles clairs, les ébouriffant du bout de ses doigts.

- Vous lui voulez quoi à ma copine?

Mensonge.
Mais en cet instant, ça paraissait le meilleur moyen de régler ce désagrément pacifiquement.

♡ ♡ ♡
COSMIC ARROW

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁


the brightness

you deserve every star in the galaxy laid out at your feet.
Revenir en haut Aller en bas
Saja undaunted
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t904-byul-beware-une-etoile-
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: moon child ✧ byul    Lun 4 Sep - 0:22
 
moon child
feat. nate bae
Le jour préféré de Byul était le Mercredi. Ou plutôt, son jour préféré était devenu le Mercredi. Le milieu de semaine lui était devenu plus agréable que les week-ends. Et il n'était alors pas rare de la voir sourire plus que d'accoutumée, ou s'impatienter avant la fin des cours. Car elle n'attendait toujours qu'une chose, bien qu'elle refuserait bien évidemment de l'avouer si jamais on le lui demandait. Elle n'attendait que son arrivée, à lui. La visite d'un certain jeune homme, en compagnie duquel elle... Elle se sentait toute chose. Elle ne comprenait pas trop ce que c'était, elle ne savait pas trop ce que c'était mais... Mais sa présence la rendait heureuse. Sa présence lui était agréable. Tous les mercredi, il venait la voir. Et tous les mercredi, elle l'attendait alors. Elle attendait Nate.
Plus que cinq minutes avant la fin du cours. Du cours qu'elle donnait. Un énorme amphithéâtre, de nombreux élèves, et ce petit bout de femme devant le grand tableau blanc, qu'elle noircissait avec plaisir à coup d'équations. Car les maths la rendaient tout aussi heureuse que Nate. Elle n'était probablement pas le professeur le plus bavard, mais elle était définitivement un prodige. Un petit prodige. Elle restait plus jeune que la majorité de ses élèves, avec un physique de poupée de porcelaine, avec des airs peu assurés dès qu'elle ne calculait plus rien et ne résolvait plus de problèmes. Elle n'avait pas le physique de la profession. Et les autres en profitaient. Certains garçons, en particulier, aimaient s'en amuser. Venir la voir, l'entourer, lui proposer de les accompagner pour un café, essayer de prendre sa main pour l'y emmener, prendre avantage du fait qu'elle ne savait pas comment gérer ce genre de situation... C'était typiquement ce qui était en train de se produire, alors qu'elle les fixait, d'un air perdu, ne sachant quoi répondre ou faire. Jusqu'à ce que... Jusqu'à ce qu'elle sente une main dans ses cheveux. C'était Nate. Oui, ce geste si banal lui avait suffi pour le reconnaître. Et là voilà aussitôt heureuse, ne se souciant même plus de la présence des autres parasites. Nate était arrivé. Nate était enfin arrivé. Dans sa franchise légendaire, elle s'apprêtait à tout gâcher en disant « Je suis t... » ta copine? Le mensonge, les excuses, elle ne comprenait pas, la pauvre Byul. Mais fort heureusement, ses bourreaux du jour ne dirent plus mot en voyant le géant qu'était Nate, se contentant de s'excuser et de déguerpir en vitesse. Alors que Byul se tournait vers lui, l'air confus. « Je suis ta copine ? Copine amie ou copine copine ? Ils voulaient m'emmener boire un café mais je n'aime pas le café, et lorsque je leur ai dit ils n'ont pas voulu m'écouter. A croire qu'ils sont sourds. … Ils avaient l'air bizarres, non ? » Byul, dans toute sa splendeur.

♡ ♡ ♡
COSMIC ARROW

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

she just ran away
You’ll see me all sharp, grown, stronger. And you’ll bow your head low, even my thorns will dig deeper in you. I’m gonna blossom like a flower, can’t nobody stop me now. ©️ by anaëlle.

Revenir en haut Aller en bas
Saja undaunted
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t699-un-peu-mechant-un-peu-v
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: moon child ✧ byul    Lun 4 Sep - 14:59
 
moon child
feat. bb byul
Il sourit en levant les yeux au ciel; Nate. Il songe qu'elles lui collaient définitivement à la peau, cette innocente naïveté.  
C'en devenait absurde, cette affection résignée qu'il avait pour ses mains, ses lèvres; cette logique rationnelle que mademoiselle lui jetait au visage comme un bout de pain aux nécessiteux. Byul, tu parles d'un mystère. Byul, sa chère Byul. Là il aurait pu – il aurait pu garder son sourire et son rire et les faire s'entrechoquer avec moquerie . Il aurait pu agiter sa main désinvolte encore, balayer l'argument, l'absoudre, attraper sa mâchoire entre son menton et son index et lui souffler son air de vin droit entre les lèvres pour la faire tourner, l'enivrer de son essence – mais, non, ça ne s'était pas passé comme ça. Il avait abdiqué, sourire en coin et épaule haussé. Il avait abdiqué, le lui avait accordé.

- Tu seras ma copine copine lorsque tu me répondras oui.

Un léger rire lui échappe. Toujours si proche, à la fixer de temps à autres, droit dans les yeux.  Il aime ce brun profond, ces galaxies miniatures qui lui demandent presque de se noyer en eux. Heureusement que tu sais nager . Chose certaine, il ne se lassera jamais de les voir revêtir leur robe de joie, et ça a quelque chose d'incroyable. L'éclat des diamants qui se répercute dans son regard affectueux. Il entortilla doucement une mèche blonde autour de son index; riant doucement. L'air taquin. Un sourire en coin, soudainement.

- Mais avant je dois faire les choses bien. T'emmener faire des trucs que tu aimes, te créer de beaux souvenirs, des choses comme ça.

Comme une porte entrouverte sur l'ébauche d'une promesse.
Ah, l'entêtement des gamins turbulent. Nate, Nate. Il se moquait bien qu'elle l'envoie chié ou qu'elle le traite comme le dernier des chiens. Nate au fond, sans doute faisait-il simplement ce qu'il pensait être bien. J'm'en fou. C'est ce que son attitude supposait. C'est ce que tout chez lui murmurait. Mais ça lui ferait mal dans le fond, au gamin, si elle s'en foutait Byul. Si elle n'attendait plus sa venu. Si un jour, comme par miracle, elle trouve un type qui soit mieux que lui. Nate, il l'espérait chaque jour. Ses rires, ses sourires, ces fausses excuses qui franchissaient ses lèvres à chaque fois qu'elle était tendre avec lui. Nate. Il était bien. Juste avec ce regard plongé dans les siens.

- Du coup... tu veux un gâteau avec un chocolat  chaud?

Et c'était devenu tellement naturel, de lui accorder son seul soir de liberté. Même si parfois il se faisait engueuler par Shanina. Même s'il devenait de plus en plus délicat de le cacher à Nana. Mais Byul, elle était un secret égoïste. Son secret. Et il voulait encore la garder pour lui.

♡ ♡ ♡
COSMIC ARROW

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁


the brightness

you deserve every star in the galaxy laid out at your feet.
Revenir en haut Aller en bas
Saja undaunted
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t904-byul-beware-une-etoile-
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: moon child ✧ byul    Mer 6 Sep - 2:44
 
moon child
feat. nate bae
Tu seras ma copine copine lorsque tu me répondras oui. Byul sentit ses jours rougir alors qu'elle le regardait d'un air surpris. Ne s'étant pas du tout attendu à cette réponse. Puis de finalement baisser les yeux, le regard fuyant, confuse, se mordillant les lèvres, sans savoir plus quoi répondre. C'était parfois comme ça, avec Nate. Il arrivait à... Elle ne savait pas, il arrivait à la... Mettre dans tous ses états. Et il était le seul à y parvenir. La petite Byul était gênée, et elle fixait ses pieds, en se mordillant nerveusement les lèvres, en tirant nerveusement sur sa jolie robe. Jolie robe qu'elle avait mise rien que pour lui, bien qu'elle ne l'avouerait probablement jamais. Une jolie robe, bleue, à bretelles et lui arrivant jusqu'aux genoux. Une jolie robe de princesse. Byul, elle n'avait pas beaucoup d'expérience avec les gens, avec les garçons alors... Alors elle s'inspirait des quelques livres qu'elle lisait. De ce qu'elle voyait, parfois, à la télé. Et on disait que... Que les filles habillées avec de jolies robes étaient jolies, non ? Alors, elle mettait des jolies robes. Chaque mercredi. Avant de le voir. A chaque fois.

Il voulait faire les choses biens. Créer des souvenirs avec elle. Cette fois-ci, Byul ne put s'empêcher d'esquisser un petit sourire, presqu'enfantin, alors qu'elle relevait lentement les yeux vers lui pour le regarder. C'était la première fois qu'on lui disait ça. Qu'on voulait faire des choses avec elle. Qu'on voulait avoir de beaux souvenirs avec elle. L'emmener faire des choses qu'elle aimait. Se soucier autant d'elle tout simplement.
En temps normal, Byul avait du mal avec le fait qu'on la touche. Qu'on touche à ses cheveux. Mais pas avec lui. Pas quand c'était Nate. Elle le laissait jouer avec sa mèche blonde, sagement, sans cesser de lui sourire, sans rien dire. Simplement le voir, le regarder, lui suffisait. Elle n'avait pas besoin de parler. Juste son regard dans le sien, et c'était déjà parfait.

Ah, le fameux chocolat chaud et la pâtisserie du mercredi soir. Aussitôt, la petite princesse retrouva la parole. « Oui, je veux ! Un bon gâteau avec plein de crème et du chocolat ! J'adore le chocolat. Tu savais que le chocolat noir était très bon pour la santé ? Mais je préfère le chocolat au lait quand même. » Ce moment avec Nate, c'était définitivement le meilleur moment de la semaine. Et elle l'attendait, impatiemment, à chaque fois. A en devenir presque bavarde, toute surexcitée. « Oh. Attends. Avant, je dois te donner quelque chose. » Elle prit son sac, en sortant un énorme livre... Qu'elle lui tendit. « C'est une encyclopédie... Je l'ai corrigée, parce qu'il y avait énormément d'erreurs dedans... Du coup j'ai apporté toutes les corrections au stylo rouge comme ça, si tu veux regarder une information, tu pourras être certain que c'est juste... » Elle lui sourit, alors qu'elle mettait son sac sur son épaule. Un drôle de présent, n'est-ce pas ? Mais qu'elle avait passé beaucoup de temps à faire. Corriger une encyclopédie faite de milliers de pages, ce n'était définitivement pas une mince affaire. Mais, elle l'avait fait. Pour essayer de faire plaisir à Nate. Autant que lui s'attelait à lui faire plaisir. « On va manger ? J'ai vraiment trooop faim. »

♡ ♡ ♡
COSMIC ARROW

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

she just ran away
You’ll see me all sharp, grown, stronger. And you’ll bow your head low, even my thorns will dig deeper in you. I’m gonna blossom like a flower, can’t nobody stop me now. ©️ by anaëlle.

Revenir en haut Aller en bas
Saja undaunted
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t699-un-peu-mechant-un-peu-v
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: moon child ✧ byul    Mer 6 Sep - 4:46
 
moon child
feat. bb byul
Il y a des mots qui parfois se taisent à la belle douceur.
Et la douceur, il la cueillait aujourd'hui dans cette silhouette de femme qui déambulait dans un amphithéâtre - dans ce sourire d'enfant, dans ces yeux en écume avalant la mer, une odeur de sel marin, de sable chaud et d'étreinte nostalgique, qui remonte jusqu'au nez; des joues empourprées fouetté par la brise, un soleil qui darde ses derniers rayons pour embrasser le creux des nuques, un souffle qui dérive vers la chute des reins- il l'effleure, le survole, l'envole . Et des boucles folles qui s'entortillent sur l'arrondit des épaules. Alors qu'il pouvait simplement se dire que oui, il y a des mots qui parfois se taisent à la belle douceur.
Une douceur de femme soumise au regard d'un homme - de cet homme.

Nate.
Il se tournait vers elle, les mains enfoncés dans ses poches. Un rire encore, et elle s'envolerait, le coeur léger gonflé de trop de bonheur. Des perles d'ivoires s'écouleraient de ses lèvres, parce que c'était forcément le genre d'instant qui se muait inévitablement en quelque chose de tangible. Alors il suffirait de s'en saisir. Alors il suffirait de l'attraper à bout de bras pour que l'éphémère devienne éternel. Alors cette vie qu'il se plaisait continuellement à peindre de tons pastels, cette vie qui peut être si clémente, si douce, qui revêt toujours ses plus belles robes de courtisanes, n'aurait que le goût de teinté son sourire moqueur.
Il lui semblait parfois qu'il n'avait toujours fait que ça Nate, lui sourire.

- Quelqu'un a dû me dire quelque chose à ce propos, quelque part.

Sans doute pas. Et sans doute aussi que de toute les manière, il ne s'en souviendrait pas. Mais Nate, il pourrait écouter mille et uns exposés sur le bienfaits des boissons cacaotés si cela lui permettait de la garder à ses côtés. Si par la grâce des cieux il pouvait la voir s'épanouir sous ses yeux. Byul, il avait mit du temps avant de capter son attention. A la voir s'ouvrir à lui. Pour lui. Pétale après pétale, jusqu'à cueillir son premier sourire. Et lorsqu'elle lui tendit son cadeau - une encyclopédie- il ne put qu'en rire. Un rire léger qui creuse les fossettes sur ses joues, qui agite son regard, adoucit le timbre de sa voix. Byul, elle l'empêchait d'être trop dur, de revêtir sa vieille armure. Celle de l'homme désinvolte, du gamin des rues qui en avait trop vu. Celui qui sourit avec un entrain factice. Celui qui regarde le monde sans savoir s'il voudrait le voir pourrir ou guérir. Nate, aujourd'hui, il retrouvait le sourire avec une foutue encyclopédie. Un gros volume qu'il consulte en quelques pages. Alors qu'il survole son écriture. Alors qu'il s'amuse de quelques commentaires que mademoiselle n'avait pas put s'empêcher de faire. Oui, ces choses là étaient précieuses.
Avec elles, il se sentait infiniment mieux.

- Je crois qu'on ne m'a jamais offert un truc qui me fasse autant plaisir.

Parce que c'était du temps dépenser pour lui. Parce qu'à chaque fois qu'il la voyait, elle était de plus en plus jolie. Nate, il se penche vers elle et dépose un baiser sur sa tempe, soufflant son remerciement dans un rire avant de ranger son cadeau dans son sac.

- Allons y. Je m'en voudrais de me placer entre toi et tes gâteaux.

La nourriture demeurait, après tout, quelque chose de sacré. Il ne ferait rien pour l'en dissuader. C'est donc sans aucune hésitation que le grand con lui attrape la main. Sourire en coin. Sourire malin. Sourire trop fière d'un gamin à qui on aurait offert un présent excessivement cher. Mais c'était même mieux que ça. C'était même plus grand que ça. C'était des sourires, c'était une joie, c'était sa joie. C'était sa douceur, sa candeur, sa maladresse et ces presque promesses. C'était l'esquisse de quelque chose de beau, quelque chose de nouveau. Quelque chose qui chassait le gris de son ciel, qui redessinait les courbes du réel lui même. C'était l'affection de Byul et - on n'osait le dire, l'amour des Byul.

- Tu sais déjà ce que tu vas prendre? Aujourd'hui c'est moi qui paye.

Ou tout du moins, c'était toujours lui qui payait. Mais Nate n'y pouvait rien. Pour elle, il voulait faire les choses biens. Vraiment bien. Et même si cela consistait à valider une infinité de clichés.

♡ ♡ ♡
COSMIC ARROW

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁


the brightness

you deserve every star in the galaxy laid out at your feet.
Revenir en haut Aller en bas
Saja undaunted
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t904-byul-beware-une-etoile-
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: moon child ✧ byul    Mer 6 Sep - 22:58

moon child
feat. nate bae
Byul commentait souvent, tout et rien. Les choses les plus banales. Pour argumenter les choses de ce qu'elle savait. Le chocolat noir, bon pour la santé. L'information pouvait paraître banale, peu importante, accessoire, mais c'était là ce qui venait en premier à Byul lorsqu'elle pensait à cette douceur. Le chocolat. Une encyclopédie vivante, c'était parfois agaçant, pour certains. Stressant. Désagréable, de l'entendre tout commenter. Étaler sa science. Pas pour Nate. Nate, lui, semblait s'en amuser. Il semblait apprécier. Tout était différent, avec Nate. Tout était plus facile pour elle, avec Nate. Plus agréable. Valait le coup d'être vécu. Une discussion, un goûter, une soirée passée en compagnie... Ou même un regard. Tout la ravissait. Tout la rendait incroyablement joyeuse. Une joie qu'il semblait être le seul à pouvoir lui faire ressentir, et sur laquelle elle était incapable de mettre un nom. Une joie qu'elle n'essayait pas trop de s'expliquer non plus, au risque d'être effrayée par ce qu'elle ressentait. Par ce qu'elle était capable de ressentir, bien qu'elle s'en était toujours crue incapable.

Elle avait passé de nombreuses nuits à corriger, à la main, au stylo rouge, une encyclopédie. Pour lui. Elle n'était pas très douée avec les cadeaux, mais elle s'était dit que ça lui serait utile. Et puis, elle aimait beaucoup les encyclopédies. Elle avait même essayé d'ajouter dans les annotations quelques anecdotes drôles, quelques blagues qu'elle avait réussi à trouver sur internet. Les gens aimaient bien les filles drôles, non ? Nate devait bien aimer les filles drôles aussi... Et vu qu'elle n'était pas naturellement dotée d'humour, elle essayait, à sa manière, d'y palier. Inquiète à l'idée que le présent puisse ne pas lui plaire, elle afficha son plus beau sourire lorsqu'il lui annonça finalement que c'était là le meilleur cadeau qu'on lui avait jamais fait. Rien que ça. Le voyant se pencher vers lui, elle n'osa plus faire un seul mouvement, les yeux légèrement baissés avant que ses joues ne prennent finalement joue au contact de ses lèvres contre sa peau. C'était son merci. Et si d'habitude, elle n'aimait pas le contact physique, là... Là... Elle trouvait ça agréable. Très agréable même. Uniquement parce que c'était lui. Parce que c'était Nate.

Byul souriait comme une gamine, aux anges, alors qu'il prenait sa main. Main qu'elle ne déroba pas, au contraire. Elle le laissa l'attraper, et finit même par enrouler timidement ses petits doigts autour de la sienne. « Un gâteau avec plein de chocolat ! Et un chocolat chaud. Avec de la chantilly. Plein de chantilly. Tu vas tout payer, c'est vrai ? » Elle tourna la tête vers lui, sans perdre son sourire. « Gomawo ! … Oppa ? » Oppa. Entre Byul et les normes sociales, il y avait un monde. Habituellement, elle était tout simplement incapable, tout bonnement incapable, de les respecter. Et ça passait aussi par la drôle de hiérarchie qu'instaurait la société coréenne entre aînés et plus jeunes, qu'elle ne respectait jamais. Elle appelait tout le monde par son prénom. Mais... Mais elle avait vu dans un drama que... « Dans le drama que j'ai vu hier, c'est comme ça que la fille appelait l'autre garçon... Il l'avait emmené dans un café, lui aussi ! Je dois t'appeler comme ça moi aussi, alors ? »

♡ ♡ ♡
COSMIC ARROW

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

she just ran away
You’ll see me all sharp, grown, stronger. And you’ll bow your head low, even my thorns will dig deeper in you. I’m gonna blossom like a flower, can’t nobody stop me now. ©️ by anaëlle.

Revenir en haut Aller en bas
Saja undaunted
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t699-un-peu-mechant-un-peu-v
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: moon child ✧ byul    Jeu 7 Sep - 21:35
 
moon child
feat. bb byul
Elle l'avait appelé "oppa".
Et ça semblait résonner si fort entre eux, soudainement.Ca brillait, ca dansait dans son esprit tout sourire. Ca brillait fort, ca brûlait. Parce que pour Byul, c'est spécial. Pour elle, qu'importe qu'il se soit tapé la moitié de la ville, qu'il ait erré cent jours comme trois heures avant de revenir vers ses rivages, dès qu'il était question de mademoiselle, le sens de ses priorités changeait et les "autres" disparaissaient sous l'encre entêtante de ses yeux. Tout semblait futile lorsque ses lèvres venaient se promener sur sa peau et, petit à petit, la force de lui refuser ce qu'elle désirait devenait de plus en plus ardu, alors il s'éloignait pour mieux revenir, revenait pour mieux repartir. Byul, elle était cette chaleur insidieuse, douceur amer dont il ne parvenait à se défaire, à la fois sucrée et acidulée, tendre et épicée. Byul, il n'avait jamais eut le coeur de lui cacher l'importance qu'elle avait pour lui. L'affection qu'il lui portait ne pouvait qu'être vrai, sinon, il n'aurait pas prit le temps de la retenir, de n'en goûter que d'avantage. A s'en rendre dépendant, foutu masochiste boulimique. Il n'aurait pas pris le temps d'épancher ses peines, de combler les vides. Il ne l'aurait pas fait rire. Qu'il ne se passe pas une foutue seconde dans son esprit sans qu'il ne pense à vouloir la foutre dans son lit, que chaque nano-seconde il mette en œuvre un nouveau stratagème pour le simple plaisir de la rendre folle. Comme elle savait le rendre fou. Et, dans les remous à regarder s'écouler le flot de bulles orphelines, il  suit du regard cette silhouette qu'il n'a fini que trop bien par connaître et cette envie qui cogne trop fort dans le creux de sa gorge. Ses yeux la guettait comme un rien de précieux, pas le temps pour les réflexions qui divergent, dans son esprit elle était une priorité qui clignotait, son nom était frappé en rouge dès qu'il se faisait prononcer. Il riait alors, allant jusqu'à hausser ses épaules, lui attrapant le menton pour redresser son visage.

- Gardes les oppa pour le jour où tu seras ma copine copine. Parce que je risque de t'embrasser. Vraiment.

Oh, tout était toujours simple avec Nate. Il suffisait qu'elle ait besoin de lui pour qu'il rapplique dans la minute. De sa voix à son oreille pour que l'idée même de rejoindre ses potes au bar du coin semble soudainement bien moins intéressante que celle de resté assit sur les toits à l'écouter parler de tout. Mais surtout de rien. Byul, elle avait bien plus à dire que ce qu'on aurait put croire. Elle avait le coeur féroce et l'ambition grondante, et c'était les coups du sort qui lui avait permit de devenir celle qu'elle était aujourd'hui. Nate respectait ça. Elle avait cette force de caractère embourbé dans une apparente timidité qui l'avait séduit bien plus surement que son joli minois. Il attendait simplement ce jour où elle se l'avouerait. Où elle comprendrait que peu importe ce qu'il y avait entre eux, peu importe le tournant que prenait leur relation, elle occuperait toujours cette place privilégié. Il laisse glisser son pouce jusqu'à caresser sa lèvre et, à défaut de planter ses lèvres sur les siennes, se contente de les effleurer. Et il n'eut que le goût de sourire lorsque ses lèvres vinrent effleurer sa joue, sa main se perdant dans les mèches blondes le temps d'une caresse, effleurement de ses doigts dans ses boucles folles avant qu'il ne lui ouvre la porte et l'entraine à suite dans les couloirs de l'académie.

- On disait donc un gâteau au chocolat avec beaucoup de crème et un chocolat chaud.

Le propos premier demeurait, après tout, les pâtisseries qu'elle désirait manger. Et si manger quelque chose d'aussi banal pouvait lui permettre de cueillir un autre de ses sourires, Nate pourrait lui obtenir ce gâteau ci et même la pâtisserie. Parce qu'il y avait son coeur qui battait toujours au creux de sa poitrine. Parce qu'il ne lui avait suffit que d'un mot, pour qu'il soit aussi heureux.

- Par contre n'appel aucun autre garçon oppa ok?

Parce qu'il ne fallait pas déconner.

♡ ♡ ♡
COSMIC ARROW

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁


the brightness

you deserve every star in the galaxy laid out at your feet.
Revenir en haut Aller en bas
Saja undaunted
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t904-byul-beware-une-etoile-
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: moon child ✧ byul    Sam 9 Sep - 21:37
 
moon child
feat. nate bae
Byul n'avait jamais aimé personne. Amoureusement parlant. Personne. L'amour, jusqu'ici, elle n'avait jamais connu. Jusqu'ici. Car tout était en train de changer. Peut-être même que tout avait déjà changé et qu'elle n'en avait simplement pas encore conscience. Nate... Nate faisait battre son petit cœur comme personne d'autre. Nate avait le droit à ses sourires plus que quiconque d'autre. Nate pouvait lui prendre la main, toucher ses cheveux, la prendre dans ses bras, sans qu'elle ne grimace, sans qu'elle ne soit mal à l'aise, sans qu'elle ne trouve ça désagréable. Bien au contraire. C'était agréable. Il était bien le premier avec qui elle trouvait ça agréable. Il était... Le premier pour tout un tas de choses. Il la mettait dans tous ses états. Il lui donnait envie de se préparer, lui donnait envie d'être jolie, lui donnait envie de se montrer sous son meilleur jour... Et il était le seul. La petite blonde peinait encore à se l'avouer, cherchait des excuses pour chacun de ses comportements, chacune des petites attentions qu'elle avait envers lui. Mais à chaque fois qu'il était question du sportif, elle rougissait, elle perdait ses moyens et... Si son esprit refusait de voir la réalité en face, son corps laissait déjà transparaître toute l'affection qu'elle avait pour lui.

Lorsque sa main vint attraper son menton, lorsqu'il approcha son visage du sien, elle sentit son cœur battre si fort dans sa poitrine qu'elle pensa l'espace d'un instant qu'il allait en sortir. Ses joues rougissaient, son cœur s'emballait, et c'est à peine si elle parvenait à le regarder en face. Il était d'ailleurs encore plus beau de près, ainsi et... Et elle se perdit l'espace d'un instant à l'admirer, avant de retrouver ses esprits. Garder le oppa pour quand... Elle serait sa copine ? Toute la confusion et la surprise de Byul devait pouvoir se lire sur son visage comme dans un livre ouvert. Byul n'avait jamais eu de petit-ami. Elle n'avait jamais été la copine de personne. Cette simple idée... Cette simple idée la rendait toute chose. Encore plus alors qu'il s'agissait de Nate. Elle ne s'était jamais imaginée dans une relation. Et là... Et là il se projetait dans le futur, avec elle, non ? Mais plus encore. Autrement, il allait l'embrasser. L'embrasser. Elle n'avait jamais embrassé personne, la petite Byul. Jamais. « D-D'accord, opp... E-Enfin, je veux dire, Nate. ... » Alors oui, elle était toute gênée. Mais ce n'était pas une gêne causée par une situation désagréable. C'était une gêne causée... Causée par quelque chose qu'elle était incapable de décrire. Fermant doucement les yeux alors qu'il se penchait vers elle, elle sentit ses lèvres contre la peau de sa joue, ses mains dans ses cheveux et... Elle frissonna. C'était agréable. Définitivement agréable. Il était le seul à pouvoir faire de telles choses, et à ce qu'elle puisse les trouver agréables.

Puis, comme si de rien n'était, il prit de nouveau sa main dans la sienne et l'emmena avec lui. La petite Byul, aux joues toujours aussi rosées, qui peinait encore à se remettre de ses émotions mais, qui tenait tendrement la main de Nate dans la sienne. Elle hocha la tête, le regardant du coin de l'oeil, finissant même par esquisser un petit sourire. Elle souriait. Elle ne savait pas trop pourquoi, mais elle souriait. Peut-être simplement parce que... Parce qu'elle était heureuse. Là. Tout de suite. « On partagera mon gâteau au chocolat, si tu veux. Moitié pour moi, moitié pour toi... » qu'elle lança d'une petite voix. Il lui avait dit qu'il allait payer, et elle ne voulait pas qu'il paie trop. Oui, elle pensait à lui. Et même à son compte en banque. « Je dois appeler aucun autre garçon oppa ? Oh. Ohhh. D'accord. Promis. J'appellerai aucun autre garçon oppa. Pourquoi je dois appeler aucun autre garçon oppa ? » Elle lui sourit, de son sourire le plus innocent, alors qu'ils marchaient vers la sortie, histoire d'aller partager ce petit goûter bien mérité.

♡ ♡ ♡
COSMIC ARROW

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

she just ran away
You’ll see me all sharp, grown, stronger. And you’ll bow your head low, even my thorns will dig deeper in you. I’m gonna blossom like a flower, can’t nobody stop me now. ©️ by anaëlle.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: moon child ✧ byul    
Revenir en haut Aller en bas
 
moon child ✧ byul
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Sunrise On Another Moon"
» ( ∞ ) she was like the moon - part of her was always hidden.
» Olivia Ong : Fly me to the Moon
» ::en attente:: Moon Jongup débarque
» Eternal Moon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
maggle2night :: haneul university :: quartier b, nord de l'université. :: ‹ amphithéâtres.-
Sauter vers: