radio haneul rumeurbox


mettre içi la description

 

Partagez | 
 

 [TOKYO FEVER] Jour 1, Shinjuku.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
cheonchin mind
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://[url=http://404error-baby.forumactif.org/t407-pour-un-lie
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: [TOKYO FEVER] Jour 1, Shinjuku.   Jeu 31 Aoû - 23:23

SHINJUKU BY NIGHT
Tenue

La nuit risque d’être longue, entre les hommes et les femmes disponible ce soir, le choix t’es presque libre. S'il y en a qui ont des problèmes avec leur sexualité -Oui c’est visé- toi ce n’est absolument pas ton cas. Parler à droite à gauche, relooker les visages et les formes, aimer frôler le corps de ces derniers. Ji-Eun ta guidait sur la piste de danse et ça te fait plaisir d’être là avec elle, avec eux. Même si tu sens chaque tension. T’aimerais proposer des jeux d’alcools, parce que se serait drôle, t’aimerais aller dans une énorme piscine pour faire tomber dans la flotte tous les frustrés, mais tu ne peux pas. Les autres te regardent comme si tu étais « le gamin » de la jolie Ji-Eun. Ça te pose un problème de fierté. Tu lui embrasses le front et te libères un instant pour danser, tu en profites pour découvrir du monde, parler. Bref t’amuser. Parfois dans la foule, des regards inconnus t’attire plus que d’autres. Il arrive qu’un corps t’appelle. @lee jin-kyung. Tu observes ces bras, tu te rapproches. Ces tatouages t’interpellent, tu n’es pas du genre à réfléchir, mais à foncer. Qu’ont te prennent pour un fou . Tu t’en fous. Tu veux vivre comme il ne t’était pas permis de vivre avant. Tu veux rattraper les moments passés. Tu regardes un peu Ji-Eun, tu t’assures que personne ne la fasse chier, mais elle semble bien trop entourée. Puis y a ce gar’, tu attrapes deux verres, le suit jusqu’au karaoké. T’effleure sa main pour attirer son attention et lui donner un verre.

- Alors tu sais chanter ?

Ton accent Italien, ta taille surprenante face à la plupart des Asiatiques, il a attiré ton attention. Le physique à vos âges ça ne trompe pas. Tu jettes un coup d’œil à ton coloc. Il connaît tes penchants ? Sûrement. Tout le monde le sait. Ou pas... ? T’essaies de ne pas perdre les gens que tu connais de vue, mais au fond ils n’ont pas besoin de toi.

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁



Ce ne seras plus jamais comme avant... Ce sera mieux.
Revenir en haut Aller en bas
cheonchin mind
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t666-lee-jin-kyung-an-orphan
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: [TOKYO FEVER] Jour 1, Shinjuku.   Ven 1 Sep - 0:53

SHINJUKU BY NIGHT
Tenue Ce soir, il n'avait clairement pas envie d'obéir aux ordres de mister Sung Jae. L'alcool devait certainement beaucoup aider à cette rébellion mais qu'importe, il se laissait aller sur les vagues de la détente. Il n'aurait pas utiliser le terme de défonce, trop choquant pour son état actuel, mais plutôt à la limite du laisser-aller. Il verrait plus tard pour en subir les conséquences, aujourd'hui, il profitait.

Mais il arqua un sourcil lorsque le dénommé Jun - soit au passage plutôt pas mal à son goût - passa son bras autour de ses épaules et le gratifia d'un conseil dont il se serait bien passé. Bien sûr qu'il était au courant qu'il ne fallait pas énervé le Sir mais là, il était occupé avec Su Hwan alors il était libre de faire ce qu'il lui plaisait, quitte à l'avoir provoquer légèrement. Bon oui, avoir laisser sa veste, il passait pour un enfoiré alcoolisé, mais franchement, il commençait à ne plus être maitre de ses décisions censées. L'alcool prenait le pas sur la raison.
Alors que Sun Hee vient se joindre à eux, il finit par remarquer que quelque chose clochait entre les deux, mais il évita de dire quoique se soit. C'était pas ses affaires après tout.

Arrivé à la boite, il se faufila dans la foule, quittant le doux cocon protecteur de Jun, au milieu d'eux, il donne l'impression d'être perdu, à la recherche d'une main salvatrice à laquelle se raccrocher, sauf qu'il est bien, à son poste d'observation, en profitant pour pleinement loucher sur les corps autour de lui. Il sait que dans peu de temps, ils vont rejoindre la salle de karaoké et malgré les effets des verres précédents, l'angoisse de chanter est toujours oppressante. Il n'aime pas vraiment sa voix mais le verre qu'on lui propose est comme un signe du destin. Surtout lorsque il lève son regard sur l'apollon qui le lui offre en effleurant sa main, douce caresse éphémère. Douce caresse qui laisse quémandeur d'une nouvelle, plus poussée peut-être.
"Alors tu sais chanter ? ", un rire rauque et gêné s'échappa de sa gorge sans qu'il ne puisse le contrôler. Traitre !
"Je crois que mon rire soudain, parle pour moi, non ?"
Bien qu'il ne soit pas un débutant, la timidité l'accapare, le rendant fébrile devant la stature imposante mais son accent termine de le faire succomber, ou l'alcool peut-être ? A vrai dire, il ne sait plus vraiment et ça n'est pas ce qui est important. Il avait l'opportunité de profiter d'un moment avec @Lezio Sora , il n'allait pas laisser passer cette occasion en jouant les prudes. Physiquement, il a tout du type qui le fait chavirer, celui qui pourrait combler ses fantasmes.
"Mais tu dois certainement mieux chanter que moi !", un frôlement d'épaule contre la sienne, et un soupir intéressé, quelques petits signes traitres qu'il osait faire - sa raison s'était fait la malle et seules ses véritables desseins contrôlaient ses réactions -.



Dernière édition par Lee Jin-Kyung le Dim 3 Sep - 15:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
dogsuli might
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t393-ji-hyun-savage#6984
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: [TOKYO FEVER] Jour 1, Shinjuku.   Ven 1 Sep - 2:04

SHINJUKU BY NIGHT
Tenue ♠ Ils étaient tous complètement bourré, tout t'avais rien bu, même pas de l'eau ! Rien, tu gardais juste ce verre pleins devant toi que tu ne videras jamais.
Tu observes ce qu'il se passe autour de cette table. Et t'es franchement pas attiré par ce que tu vois. C'est pas facile a vivre pour toi parce que de l'interieure tu ne te rend pas la tâche facile.
Un regard a l'enseignante .... Rien, elle approuve ! De toute façon, elle n'a clairement rien à dire ici n'est pas ? Dommage ! Faut les calmer les fauves.
Et d'un coup , la haine s'accentue , tu la sens cette boule dans ta gorge. Le bras de Tae Jun qui s'enroule autour des délicates épaules de Ji Eun ... Ok c'est rien de grave, mais ce regard qu'elle vous lance... SI c'est grave ! Tae Jun tu le connaît , pas beaucoup , mais bien assez que pour savoir que juste avec ce contacte elle pourrais se chopper le sida la pauvre.
Ce sont eux ... Les deux débiles en charge de l'organisation de votre frat qui ont choisis les chambres .... Ça te saoule, quand tu penses que c'est Tae Jun qui t'as imposer ce défi d'embrasser Ji Eun et que toi comme un débile t'avais accepter ... En vrai t'avais pas vraiment eu le choix ... C’était ça ou tu dégages. Et que maintenant il décrète lui-même qu'il étais le mieux placé pour partager son lit ...
Tu l’apprécies parfois .... Mais là, tu le déteste a mort.
Et Ji Eun elle vous attrapes par la main, toi et Sora. Et tu la suis , tu ne sais pas ou mais tu la suis. Tout le monde est saoul , mais pas toi. Tu te retrouves dehors le premier avec les deux cheochins.
Et le monde commence à arriver, et tu fais pas trop attention à ce qu'il se passe. Tout ce que tu remarques, c'est l'autre grand dadet avec sa gonze sur le dos, quand tu penses que pendant une seconde, tu as compatis du fait qu'elle se retrouve avec lui.
Et puis tu ne rates pas Jun non plus .... il passe sa main autour de la taille de madame Sun Hee ... Ça va partir en couilles ce voyage, tu le sens !
Au pire, tu t'en bats les couilles tant qu'il n'arrive rien de mal a Ji Eun.

Vous arrivez dans un genre de boite karaoké branché... Les musiques sont en japonais ou en anglais. Et tu restes dans ton coin ... Comme un con encore. Ji eun elle est avec Mister Spaguettis .... Et les autres, tu t'en fous. Associable....
Puis la, ça part en couille. Vous finissez dans un karaoké , tu ne sais pas trop comment, t'as suivis, parce que bon, tu vas pas non plus te perdre... Ce ne serait pas cool.
Et puis tu vois le petit jeu entre ton binôme et ce type que tu ne connais pas .... euuh .... wait .... C'est .... gay ? Tu vas dormir avec un pédé ? C'est une blague ? La population homosexuelle et bisexuelle de cette université est un peu trop élevée à ton goût. Il te lance un regard ... Pourquoi ? Ton poing se sert sur ton genou... Voilà là, t'as les nerfs. Tu parles a personne , t’évite de regarder les deux là qui se lance des fleures en se faisant du rentre dedans. T'aurais bien proposé d’échanger les chambres ... Ça ne te dérange pas ... mais pour rien au monde, tu n'irais pieuter avec Won qui lui continue à être persuadé que t'es gay toi aussi.
Toutes ses histoires ça va te rendre dingue ... Tu ne pourrais pas juste aller dormir a l'auberge tout seul ?
Tu devrais peut-être boire finalement ? À chaque fois que t'as bu t'as give up de la vie, ça t'as rendu con, complètement débile ... mais au moins a chaque fois t'en avait plus rien à foutre ... Quoi que les conséquences sont jamais absente .....

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁


InachevésIncapable de faire des choix j'suis comme mes figurines Inutile, j'reste chez moi, j'baisse les bras Un prototype une version beta Une seule réponse à toutes les questions "j'sais pas" Comme un constat d'échec dans la playlist Comme un air d'abandon sur la setlist J'fais rien à fond donc j'serais qu'à moitié triste Et j'ai vraiment tout essayé, loin d'une vie trépidante, rongé Des nuits blanches à m'demander d'une voix hésitante, "Ai-je fais les bons choix?" Prise de conscience froide et flippante Des fois j'aimerai m'endormir et m'réveiller l'année suivante
Revenir en haut Aller en bas
citoyen du monde
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t89-sun-hee-moon-lover
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: [TOKYO FEVER] Jour 1, Shinjuku.   Ven 1 Sep - 3:34

SHINJUKU BY NIGHT
Tenue ♠ C'est un peu trop – c'est un peu trop un mensonge, un peu trop provocant, si bien que ça la fait rire encore, mais, c'est bien connu : le rire de Sun Hee avait toujours cet arrière goût un rien ironique. Elle se divertie de tout, de rien. Tae Jun, Tae Jun, il en faisait toujours toujours trop. Il faudrait faire attention à ce que ça ne lui heurte pas sa peau de bronze un jour, trop fort. Puis elle laissa son rire de rêve glisser dans sa gorge et ses yeux se fermer doucement. Elle les rouvrit, brillants. Elle ne se rattrapait pas trop à lui. Nonchalamment, elle se dégagea de sa prise d'une torsion du bassin. Ses doigts étaient brûlant contre sa peau – ils la marquait comme une nuée de cendre.

« C'est un fantasme intéressant. »

Sun Hee.
Sun Hee; elle est un traquenard, un piège toujours efficace. Un trou béant qui attend sournoisement dans l'ombre pour voir vos pieds se dérober et votre carcasse s'étaler, face contre terre. Pourquoi salir ses propres mains quand les vôtres sont déjà tellement souillées ? Mais ce soir Sun Hee, elle observait. Les uns et les autres qui conversaient. Et elle se surprenait à se demander parfois, jusqu'où irait tout ça, même une fois qu'elle serait plus là. Est ce que Ji Eun deviendrait l'amante de l'un. Est ce que finalement elle trouverait celui qui comblerait son coeur. Ou finirait elle déçu et utilisé, aussitôt prise, aussitôt désavouée. Et si cela devait arriver, est ce qu'elle trouverait quelqu'un pour la défendre? Comme ce garçon qui fusillait Tae Jun du regard par exemple? Ah Sun Hee, elle était ici comme au spectacle. Son regard se posa une nouvelle fois sur Su Hwan. Su Hwan qui visiblement n'avait pas l'habitude de s'enivré, qui avait été perché sur le dos de Sun Jae. Madame s'approche, s'assure qu'elle n'est pas  à deux doigt de tourner de l'oeil, lui passe une main sur le front dans une tendresse presque maternel avant d'incliner son menton. Enfin Sun Hee, elle fait la fière mais elle sentait déjà le confort de l'alcool courir le long de ses nerfs. Encore un peu et elle s'y vautrerait, envolée vers de toutes autres lumières. Ah le sake, chez elle, il avait toujours été traitre. Elle ne savait jamais lorsqu'il frapperait. Un regard à Sung Jae. L'homme à la liste, elle s'en souvenait. Elle avait prit beaucoup de plaisir à recentrer toute son attention sur les mots qui pouvaient bien s'échapper de ses lèvres. Absolument toute son attention.

«  Plaisir partagé, peut être que cette fois ci nous aurons vraiment l'occasion de discuter.» Un mot suspendu, son regard qui glisse sur Su Hwan, un sourire qui enfle, éclôt dans un éclat nouveau. « Enfin, peut être pas. Viens me chercher si elle commence à se sentir mal.»

Sung Jae, il brillait du même éclat que Tae Jun, du même feu qui l'abritait elle même. Cette air là, elle savait le reconnaitre. Lui aussi jouait et selon ses propres règles. Madame Liu eut un regard pour le caucasien qui conversait avec son ancien voisin de table. Au moins ces deux là semblaient s'entendre. Avec un peu de chance, ils éviteraient de se sauter la gorge. Toutefois, elle n'en aurait pas dit autant pour le brun que Ji Eun tenait par la main. Ki Khyun. Tilhiun. Vilium? Non décidément, elle n'y arrivait pas. Elle prit tout de même le partit de s'approcher de lui.

« Est ce que tout va bien pour toi?»

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

She's a beautiful mistake
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
heavenly sweetness
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t240-im-ji-eun-entremeles-en
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: [TOKYO FEVER] Jour 1, Shinjuku.   Ven 1 Sep - 10:26

SHINJUKU BY NIGHT
Tenue ♦ Il se passait tellement de truc autour de toi, mais tu t'en rendais pas tellement compte. L'alcool était bien monté et tout ce que tu voulais c'était t'amusé. T'en avais marre du sérieux des cours, des régularités de tes visites secrètes dans un endroit que tu détestais. T'en avais marre d'être la jiji qui bouge son cul pour les autres mais qui fait rien pour elle. Alors ce soir tu garderais un oeil sur tes protégés mais surtout tu allais t'éclater. Demain tout redeviendrait comme avant et personne ne se doutera que dans ta tête t'as envie d'exploser.
La soupape est en train d'exploser et tout ce qu'il y a autour n'aura plus d'importance. Alors tu entraînes tes deux chouchous en dehors du restaurant avant de continuer à marcher jusqu'à cet étrange endroit où tu ne sais pas réellement ce que c'est, mais y a de la musique, tu peux danser alors ça te va. En entrant il fait déjà hyper chaud et tu souris alors que tu entraines les deux à l'intérieur. Tant pis pour Jun, que de la gueule rien dans le pantalon. A pour crier et s'énerver il est fort, par contre juste vouloir s'amuser y a plus personne. Tant pis tu danseras seule puisque Jin tire une gueule de dix mètres de long bien que t'essaie de le faire bouger. Alors tu lui embrasses la joue avant de voir Sora s'éclipser. Une moue boudeuse sur la face tu soupires avant de te mettre à danser. T'es célib jiji profite !!! Manges du pain, de la nouille et fais toi plaisir. Les musiques s’enchaînent et toi t'es toujours aussi déchaînée. C'était pas tes hanches qui allaient dire le contraire, ni comment tes cheveux volaient de partout avant que tes mains ne se glissent dedans. Tu riais toujours, parce que c'était toi, et puis tu voulais faire rire Jin aussi alors parfois tu exagérais tes mouvements en le regardant. Sora, t'avais toujours un coup d'oeil pour lui, mais plus tu regardais, plus ça t'irritais.


" "


▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

smile because i love it
Il paraît qu'on ne vit qu'une fois alors pourquoi ne pas en profiter ?    ▬ Je vais vous dire je t'aime en toutes les langues, je vais te prouver que la tendresse n'est pas morte et je vais te regarder, toi, sur ton destrier, comme si j'avais rêvé.
Revenir en haut Aller en bas
Goddamn King
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t605-jun-j-suis-un-genie-fro
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: [TOKYO FEVER] Jour 1, Shinjuku.   Ven 1 Sep - 10:55

SHINJUKU BY NIGHT
Tenue ♠ Ma prof préférée se détache gracieusement de moi en riant et va papillonner autour des autres élèves. Il faudra quand même que je trouve cinq minutes pour visiter sa chambre pendant ces quatre pauvres nuits qu'on va passer à Tokyo. A peine arrivés dans la boite que Jin Kyung s'éclipse à son tour, décidément, c'est la mode de me fausser compagnie ou quoi ? J'commande plusieurs bouteilles de champagne et de vodka et faisant péter la carte gold. Des gars se mettent en tête de faire un karaoké pendant que les meufs se déhanchent sur le piste. Y a que Ji Hyun qui reste dans son coin, à rager, comme d'habitude. Je lui sers un verre hyper corsé et je vais me planter devant lui en l'agitant devant ses yeux. « Cul-sec et j'pose pas le doigt sur ta Ji Eun chérie du voyage. » J'attends tranquillement qu'il finisse son verre avant de lui poser ma main sur l'épaule. « Quelle naïveté frère. » Je le lâche et lui passe à côté pour aller rejoindre une Ji Eun déchainée sur la piste de danse. Sans m'encombrer de politesses superflue, je l'attrape par la taille, l'attire contre moi et pose mes lèvres contre les siennes. Le baiser enflammé qu'on échange ne trompe personne, je joue ouvertement avec sa langue, le sourire au bord des lèvres. Quelle provocation.

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁


GODLIKE
Revenir en haut Aller en bas
Ultimate Fuckboy
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t753-sung-jae-j-fais-plus-la
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: [TOKYO FEVER] Jour 1, Shinjuku.   Ven 1 Sep - 12:30

SHINJUKU BY NIGHT
Tenue ♠ Il refuse ? Son regard te défie ? Il s'en va sent même prendre la peine de te répondre ? Quand tu penses qu t'avais pris la peine de le servir durant la soirée... L'ingrat. La belle sur le dos , elle n'est pas si loudre , toi tout ce que tu captes sur le coup c'est Jin Kyung qui fait le rebelle et ton frère de coeur , ton Bro d'une autre portée qui le chope par les épaules pour l'emmener ..... ils te font quoi les deux-là ? C'est une conspiration ? Ça se passe comment ? Tu les regardes partir, la rage au ventre ... ha les enfoirés, il vont te le payer , tout les deux !
La petite, tu la tiens fermement sur ton dos, t'es énerve, mais t'as pas envie de te battre aujourd'hui. Par contre t'aurais bien envie de les frapper. Mais avec un Koala sur le dos ce n'est pas une bonne idée.
Tu prends donc la bouteille de saké, le fond tu le cul sec avant de partir .... Tu ne prends même pas ta veste parce que t'es juste un peu con sur les bords de temps en temps et aussi parce que t'es bourré et que t'es mains son juste occupé a lui toucher tranquillement le cul.
Tu paies , tu sors, et tu t'approches de la belle miss Sun Hee. T'as pas besoin d’être subtile avec elle , t'as pas besoin de lui faire croire qu'elle est la seule juste pour la faire naïvement entrer dans ton lit.... Non elle sait que tu te limites pas , elle sait aussi que t'es fier de ça. Sincèrement ? Quel mec normalement constitué tiendrais une liste complète et régulièrement mise a jour de toutes les personnes avec qui il a couché ? T'en connais pas beaucoup .... Et elle,elle l'avait vu ta liste et n'avais pourtant pas refusé de jouer avec toi. Et ça la rendais peut-être spéciale d’ailleurs, elle n'est pas naïve et pas non plus reticente.  
Et depuis, il y a ce jeu entre vous , ceette tension devenue presque naturel mais en même temps palpitante, tu ne peux plus suivre ses cours sans avoir mille et une pensée totalement obscène ... Sur le bureau, sur les gradins, contre la porte, contre la fenêtre. Tous dans ton imagination, rien dans le concret.
Et elle joue avec toi, elle t'attire, te repousse.
«Vous en faites pas .... Je vais prendre soin d'elle »
Tu ne le dis même pas d'un ton pervers, tu le dis posément, sans sous-entendu ... Et pourtant. Tes arrière-pensées sont toute plus sale les unes que les autres.

Le groupe se dirige vers une boite karaoké, Su Hwan elle s'agrippe à toi, t'es bourré et tu te sens en complicité avec elle, son corps presser contre le tien. Arriver sur place, tu la déposes sur une banquette, elle ne dort pas vraiment, elle est juste dans une sorte d’état second, faut que tu la réveilles que tu la boostes. Parce que ça ne va pas le faire si tu pieutes avec une loque. Tu la laisses seule , pas longtemps , juste le temps d'aller lui chercher de quoi boire , un truc sucré, bourré de taurrine et de caféine , pas d’alcool parce que ça sert a rien de la saouler plus , du moins pas maintenant.
Et tu reviens, quiconque te verrait te prendrais pour un saint , la pauvre demoiselle a moitiez dans les vapes et le prince qui s'occuper d'elle de façon presque un peu trop attentionnée .... ouais, qu'ils y croirnt a cette théorie de l'ange gardien.
Tes ailes sont noires, aussi noires que ton esprit. Tu veux juste l'emmerder un peu plus, ou profiter ... Ou les deux ? Alors c'est dans ton intérêt qu'elle bouge ... d’ailleurs en parlant de bouger, alors que tu tends la paille à Su Hwan pour qu'elle avale la boisson, tu la remarques Ji Eun , elle bouge bien la petite, c'est pas la première fois que tu la voies bouger... Ça te plaît de la regarder. Et alors Tae Jun qui l'embrasse .... Malgrès ta rancune concernant sa petite mission sauvetage pas du tout justifiée, tu souris .... good Job Bro !
Tu t’assois à côté de Su Hwan , tu glisses encore un fois ta main sur sa cuisse, faut la faire réagir, faut qu'elle bouge son cul, qu'elle se retrouve top-less a danser dans votre chambre en rentrant ou a sauter sur le lit ... T'en sais rien, mais tu dois la faire sortir de sa tombe.
Tu approches tes lèvres de son cou, remontres lentement vers son oreille, tu profites, et tu lui murmures.
« Ma belle ... la soirée est pas finie »
Ta main remonte sur sa cuisse , ton bras s'enroule autours de ses épaules.
« Tu ne vas pas me dire que ce sont quelques verres de saké qui t'ont mis à bout ? »
Elle tient le verre entre ses mains, elle doit le vider. T'aurais pu taper un truc dedans, mais il te faut le temps de te fournir, passer les frontières avec des substances n'est pas mince à faire. Et puis ce serais moins palpitant si tu la mettais hors service mentalement.  


▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

Si j't'achètes une chaîne, deviendras-tu ma chienne ? ✗ J'te serai infidèle mais tu reviendras quand même ✗ Je drague les daronnes, les ados, les nonnes et les putes. ✗ Permis d'menvoyer en l'air, valable sur la Terre entière. ✗ J'fais selon mon orgueil, selon mes envies.
©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
dogsuli might
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t393-ji-hyun-savage#6984
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: [TOKYO FEVER] Jour 1, Shinjuku.   Ven 1 Sep - 13:22

SHINJUKU BY NIGHT
Tenue ♠ On te parle, tu redresses la tête, regard froid.
« Honnêtement .... Comment aller mal alors que je suis en voyage avec des gens tellement agréable et mature ? »
Le sarcasme, elle t'avait rien fait mademoiselle Sun Hee , rien du tout, elle semblait même tellement douce à ce préoccuper de toi. Mais toi, tu lui parlais encore avec cette rage qui repousse les gens. C'est plus fort que toi ...
« Et au passage .... Je crois que le flirt etudiant/proffesseur c'est pas bien vu... »
Tu te mêles de ce qui ne te regarde pas, mais tu t'en fous. Ce ne sont pas tes affaires ... Mais vaut mieux qu'elle capte que ça passe pas inaperçu. Enfin, ce n'est pas vraiment ton problème... Mais t'avais envie de le lui dire.

(...)

Et tu la regardais, Ji Eun qui s’éclatait au rythme de la musique, elle est belle, elle s'amuse. T'aimes bien la voire comme ça, mais en même temps t'aime pas qu'elle soit saoul en présence d'autant de monde. Et s'il lui arrivait quelque chose ? Tu essayais toujours de détacher ton attention de ton binôme et de son nouveau pote. Ce sont ses affaires pas les tiennes.
Et puis t'as Tae Jun qui s'amène, sa tête de con, t'as envie de le fracasser, il te propose un deal... T'y crois même pas, pauvre con ! Il a cru que t’étais stupide ? Et pourtant, tu le bois le shot , parce que d'un côté, t’étais justement en train d'y penser au fait de te détendre un peu. Et aussi, tu le bois parce que t'es énervé, et tu le bois parce que t'es toujours tellement facile à influencer, et aussi parce que t'es trop impulsif, trop spontané. Puis t'as pas envie qu'il pense que t'es open pour qu'il la touche ... T'es pas open du tout. Tu le cul-sec ce shot parce que t'en a marre que les gens te fasse passer pour le coincer de service. Donc t'as décidé d’être aussi débile qu'eux ... Encore. Plus le temps passe et plus tu bois facilement, ce n'est pas bon. Et le liquide, il te brûle la langue, il glisse comme une coulée de lave dans ta gorge beaucoup trop sèche ... Tu n'as rien bu d'autre ce soir. Et ça te brûle. Tu fais la grimace, mais tu la bu, le regardants fixement dans les yeux d'un air défiant.
« Enfoiré ... »
Puis là .... Tu ne t'y attendais pas ... Ce qu'il fait la, ça te met hors de toi, sa langue dans sa bouche, d'un bond tu te lèves , trop vite , ça tourne.... Un seul shot ? C'est une blague ? Puis tu pètes un plomb , t'es pas rationnel , tu l'as jamais été. Tu prends la bouteille et tu bois une putain de gorger, voilà t'en a marre, tu vas devenir alcoolique et tu vivras ta vie seul dans un igloo au pôle Nord à pécher du poisson avec ton ours polaire de compagnie .... C'est quoi ce voyage de merde ?
Tu te casses, tu te faufiles dans la foule, tu marches même plus froid ... Abrutis , la Vodka a 40% même en petite dose ça fait mal au bide. Ils n'ont qu'à tous faire ce qu'ils veulent, ce n'est pas ton problème ... Ji Eun, elle est sous évêque , OK l’autre con, il est évêque , mais elle aurais du contester sa décision. Elle ne l'a pas fait ..... Ce n'est pas le roi du monde ! Serais-ce de la jalousie ? Oui ! Et c'est déplacé, donc tu préfères te barrer. Ji Eun elle fait ce qu'elle veut de sa vie, vous n’êtes pas marié non plus... Puis la, t'es dehors, devant le bâtiment, et ton poing se fracasse violemment dans le mur, les gens te regarde, te dévisage, mais toi, tu t'en fous .... Putain tu sais même pas ou est l’hôtel en partant d'ici. Donc tu restes la comme un con à réfléchir ... Pourquoi t'as bu aussi ? Cette fois ça ne t'as pas vraiment calmé... Au contraire.

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁


InachevésIncapable de faire des choix j'suis comme mes figurines Inutile, j'reste chez moi, j'baisse les bras Un prototype une version beta Une seule réponse à toutes les questions "j'sais pas" Comme un constat d'échec dans la playlist Comme un air d'abandon sur la setlist J'fais rien à fond donc j'serais qu'à moitié triste Et j'ai vraiment tout essayé, loin d'une vie trépidante, rongé Des nuits blanches à m'demander d'une voix hésitante, "Ai-je fais les bons choix?" Prise de conscience froide et flippante Des fois j'aimerai m'endormir et m'réveiller l'année suivante
Revenir en haut Aller en bas
cheonchin mind
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: [TOKYO FEVER] Jour 1, Shinjuku.   Ven 1 Sep - 13:41

SHINJUKU BY NIGHT
Tenue ♠ T’es complètement morte. Tu ne peux pas le nier, ton corps il est lourd. Trop lourd. Le saké c’est clairement pas pour toi. C’est traitre, t’es là, contre le corps chaud de Sungjae, tes yeux sont à moitié fermés. Tu dors. Pourtant, tu le sens bouger, tu ne sais pas trop ce qu’il fait, et tu te rends compte qu’il pourrait te faire n’importe quoi, t’as même pas la force de lui foutre une claque… Au final, tu te retrouvais sur son dos. Un gémissement s’échappa d’entre tes lèvres, alors que tes bras se serraient autour de son cou. Tes jambes autour de sa taille, tu faisais le petit koala alors que tu te sentais bien. Entre la chaleur contre toi, et ce bien-être tu t’endormais un peu. Il te ramenait à la chambre ? Peut-être. T’en savais rien putain. Mais tu lui faisais « confiance » pour une fois. Tu le sentais bouger, mais ce n’était pas si dérangeant que ça. Tu somnolais tranquillement. Tu sentais même de la bave couler le long de ton menton, t’essayais de respirer normalement mais t’en étais même plus capable. Pauvre fille. Pourtant quelques minutes plus tard, tu sens qu’il te pose quelque part. Soupirant, tu ne bouges pas en restant là. T’as chaud et tu t’endors un peu. Tu le laissais faire, puis tu l’écoutais parler. T’aspirer le liquide qu’il te donnait. Drôle de goût, ce n’était pas à ta convenance mais tu l’avalais sagement comme une petite fille. T’entrouvrais les yeux pour voir sa main se poser sur ta cuisse. Il ne perdait pas le nord. Tu te mis doucement à rire avant de tousser. Manquerait plus que tu t’étouffes tiens. Son souffle caresse la peau de ta nuque et tu frissonnes. Une de tes mains vient attraper la sienne, tu la serres doucement sans pour autant l’enlever. Sa peau est chaude, et tu peux même sentir ses veines quand tu la touches. Tu tournais le visage, alors qu’il te parlait de Saké. Tu ne répondais pas, à la place, tu continuais d’aspirer la boisson qu’il te donnait. Petit à petit, tu te réveillais, ça faisait du bien de ne pas boire d’alcool en vrai. Le bruit de succion se fit entendre. Signe que tu avais tout bu. Regardant ton verre, tu souris avant de le poser sur la banquette à côté de toi. « J’ai chaud… » Tu soupirais longuement avant de te lever. Tirant doucement le bras de ton binôme tu ne l’incitais pas à se lever pour autant. Te glissant entre ses jambes tu te calais contre lui, avant de poser ta tête sur son épaule. « Je croyais qu’on rentrait ? Tu veux faire quoi ? » Tu demandais alors que tu laissais ton corps, s’habituer à tenir debout. « Tu veux qu’on rejoigne les autres pour danser ? » T’avais pas trop envie en fait. Tu soupirais en secouant son corps de gauche à droite, comme un caprice. « Je veux pas danser, je sais pas danser. » Tu reculais légèrement pour voir son visage avant de poser tes mains dessus un peu trop sèchement. T’amusant à écraser ses joues pour qu’il soit un peu difforme tu t’approchais de lui avant de faire un espèce de « brrrrr » avec tes lèvres et rire. Riant franchement tu le lâchais avant de t’éventer avec ton haut. Tu devais avoir le visage tout rouge tellement il faisait chaud ici.

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

I don't mind being hated but I hate the misunderstanding
MY PRIDE IS BRUISED, I’M BURNING UP
Revenir en haut Aller en bas
cheonchin mind
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://[url=http://404error-baby.forumactif.org/t407-pour-un-lie
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: [TOKYO FEVER] Jour 1, Shinjuku.   Ven 1 Sep - 13:47

SHINJUKU BY NIGHT
Tenue → Tu t’es éclipsé, tu vas sûrement le regretter, mais en même temps l’envie de découvrir, de nouer des liens, de frôler l’envie, t’attire trop pour ne pas te laisser aller. Lorsque tu t’es éclipsé le visage de @Im Ji Eun à exprimer le mécontentement, elle boude. Tu lui fais un clin d’oeil d’excuse, mais tu veux réellement parler avec le tatouer. Bien sûr tu regardes tout de même ton coloc et ji-eun. Lorsque plus tard vos regards se croisent, l’irritabilité de la demoiselle te crève les yeux.Revenons à @Lee Jin-Kyung le jeune Coréen relève son visage vers toi, tu lui souris parce que tu es comme ça, un brave gar’, un mec qui ne sait pas vraiment comment il doit agir, qui veille à ce que Ji-Eun soit bien, qui guette aussi son colocataire pour s’assurer de ne pas le perdre, puis qui engage la conversation sur un coup de tête. Votre main s’effleure, tu captives son attention, le retiens comme pour le rendre captif le temps d’une discussion, peut-être même plus. Il rit, bordel les gens qui rit sont beaucoup plus beau, plus intéressant. Comme une communication du bonheur, les gens ne savent pas profiter des choses les plus simples. Seulement, toi tu as goûté aux derniers jours d’une vie, puis finalement il n’était pas les derniers, alors tu sais. Tu sais que chaque moment, aussi bref soit-il sont importants. « Je crois que mon rire soudain, parle pour moi, non . »

- Tu sais quoi ? Je préfères me faire un avis personnel, nous ne sommes jamais très objectif avec nous même. Montre moi ?


Un sourire, un rire à son tour. Ta langue qui trébuche sur les derniers mots, tu n’es plus sûrs de savoir de quoi tu parles, mais tu t’en fous, tu t’amuses tu profites. Tu n’es pas timide, tu n’as pas la même notion des choses que les personnes autour de toi. Bien que tu sois tendre, doux et d’une gentillesse égale à l’émotion qui se traduit dans tes yeux, tu sais tout de même être droit, fort et protecteur. Frapper quelqu’un qui ferait du mal à un proche. « Mais tu dois certainement mieux chanter que moi ! » Un léger rictus, puis un regard sincère.

- Quand je chantes nous ne parlons plus de pluie, mais d’orages.

Tu n’as jamais réellement chanté, ton accent est peut-être trop prononcé pour se confondre avec une autre langue. Il frôle ton épaule, puis se soupire qui s’échappe de ces lèvres tant de petits signes, tant de choses qu’on ne peut ignorer. Tu vides ton verre, tu n’es pas timide, mais tu le serras sûrement encore moins. Un peu de courage pour ne pas faillir devant ce jeune éphèbe. Tu poses le verre contre le meuble le plus près, tu mords ta lèvre, elle est déjà beaucoup marquée de petit coup de dents. ce tic te suivra sûrement jusqu’à ta mort. Ton regard retombe sur ces tatouages, tu te rapproches, « I'm a realist dreaming impossible". » tu effleures les mots gravés sur sa peau en lisant. Tu n’es pas très douée en Anglais, mais... (J’espère que la créa utilise le vrai tatouage.:/)

- Un réaliste qui rêve ? Rêve de quoi ? C’est contradictoire non ?

Tu tournes le regard pour observer ton binôme, @takahashi ji hyun pourquoi semble-t-il si énervé ? Ces poings se sont serré, bref... Étrange. Tu hausses un sourcil en le regard puis tu lui mis un « Ça va pas ? », t’observe ces réactions puis avant de retourner ton attention sur le jeune homme en face de toi tu regardes Ji-Eun... qui embrasse Jun. Attend ? Quoi ? ELLE EMBRASSE JUN ?  Bon elle n’est pas à toi, tu n’es pas à elle. Tu profites, elle aussi.. Si tu savais qu'elle n'en avait pas envie.. Tu retournes ton regard sur  Jin-Kyung. Un sourire, un regard qui en dit long sur tes intentions. Ce soir, tu n’as pas envie d’être sage.



▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁



Ce ne seras plus jamais comme avant... Ce sera mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: [TOKYO FEVER] Jour 1, Shinjuku.   
Revenir en haut Aller en bas
 
[TOKYO FEVER] Jour 1, Shinjuku.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Résolu]Mis a jour impossible avec Antivir
» Spécial réveillon du jour de l'An
» Attention : Fausse mise à jour qui cache un cheval de Troie !
» Mises à jour des logiciels du pack
» antivir périmé, mise à jour KO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
maggle2night :: lendemains difficiles :: la poubelle. :: ‹ rps.-
Sauter vers: