radio haneul rumeurbox


mettre içi la description

 

Partagez | 
 

 no limit because i'ts us. ft. jisoo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ilgagsu's Pyromaniac Terrorist Bitch
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t749-han-skylar-virus#14986
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: no limit because i'ts us. ft. jisoo   Sam 26 Aoû - 13:41
no limit because i'ts us.

featuring. soosky
les fringues qui tux ƒ trois bouteilles de tequila, un pochon plein à craquer d’une putain de bonne jamaïcaine, un énième sachet de pilules en tout genre, exctasy, LSD, buvards d’acide ou encore MDMA, bref j’en passe. deux trois bouteilles de coca cola pour la forme, histoire de faire passer celle de rhum. un kilogramme  schtroumpfs et de fraises tagadas, avec tout ça j’étais parée pour un voyage à l’autre bout du monde. si on veut bien croire que cette vieille voie ferrée abandonnée l’était. je soufflais sur une mèche rebelle en reniflant d’un air négligeant. ma vieille batmobile crachait ses poumons tandis que je me garais au milieu de nul-part dans un nuage de fumée douteux. je tirais de toutes mes forces sur le frein à main qui manqua de peu de s’arracher de son socle. je devrais surement changer de voiture, mais c’est avec elle que j’ai faits les quatre-cents coups, jisoo côté passager, entre folles courses-poursuites et drift dans des trous à rats abandonnés. bref, je jetais un coup d’oeil dans mon rétroviseur pour analyser l’état des dégâts. j’avais pas dormis depuis trois jours et je me sentais aussi légère qu’une plume, comme si mon corps entier flottait à chacun de mes pas.

et c’était que le début, alors je dévissais avec intérêt la première bouteille de tequila et en pris une grand lampée, prête à tout pour affronter mes démons. ça fait des années que je cours après l’amour de ma vie, l’esprit plein de regrets. certes, cette histoire c’était mal terminée pour nous deux, mais à certain degrés différents quant on voyait le dos de mon Clyde. allons bon Bonnie, réveille toi, bouge ton cul hors de cette vieille carcasse en instance de mort et va le voir. je le voyais au loin, perdu au milieu de ces vieilles voies ferrées. plusieurs caisses approximativement les unes sur les autres, regorgeaient d’armes à feu en tout genre. j’suis probablement la nana la moins croyante de la terre mais j’entendait tout de même l’heure de ma putain de mort arriver. on récolte ce que l’on sème. alors je posais un pied nu après l’autre, sortant de ma voiture de fortune. « Salut beau gosse. » lâchais-je d’une voix cassée par le manque de sommeil et la fête qui ne s’arrêtait jamais, peu importe l’endroit où mes pas que guidaient. je secouais la bouteille de tequila dans sa direction, pas encore assez saoule pour pleurer mais juste assez pour devenir complètement folle. je faisais courir une main sur son avant-bras avant de me sortir une clope et de tendre ma bouche dans sa direction. « Du feu ? » j’avais du mal à affronter son si beau regard, le remord prenait le dessus à chaque fois que je me tenais à moins d’un mètre de lui. toutes ces années de folies derrières nous, mais il en restait encore beaucoup, loin devant.

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

FUXK U CORDIALEMENT
Rappelez vous le meilleur orgasme que vous ayez jamais eu, multipliez le par mille et vous êtes encore loin de la vérité. ©crackintime

RIP la maison des Dog:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: no limit because i'ts us. ft. jisoo   Sam 26 Aoû - 16:11
no limit because i'ts us.

featuring. soosky
les fringues qui tux ƒ calme, peut être même trop, je restais assis, au beau milieu de cette voie, somnolant presque sous la fine brise d'air frais de cette fin d'été. je reste sagement là, à ma place, décuvant de ma folle soirée de la veille. trop d'alcool encore présent dans le sang pour que je puisse être en mesure d'offrir une quelconque remarque au sujet des environs, ou de moi même. parfois nauséeux, manque d'aliments dans l'estomac certainement, je viens à réveiller mon corps à l'aide d'une énième cigarette. le filtre au bec, le feu brûlant le tabac, j'étouffe mes poumons de cette fumée toxique, souriant finalement en sentant ces fameuses nausées se faire la malle on ne sait où. la fraîcheur du vent chatouillant mon fin visage, je reste silencieux, repensant à celle qui est l'unique responsable de l'oeuvre présente sur la totalité de mon dos. est-ce que je lui en veux ? difficile à dire. tant de sentiment ne cessent de se balancer au bout d'une chaîne lorsqu'il s'agit de la jeune métisse. parfois il peut y avoir de la haine, pour se changer en affection l'instant d'après. je n'ai jamais su ce dont il était réellement question entre nous au final. trop de rebondissement, trop instable pour que cela puisse supporter un mot, une étiquette. parfois trop écœuré par l'être que sont les femmes, parfois trop déçus, puis parfois trop ouvert et infidèle, rien de bon pour offrir un semblant de vérité sentimental à la belle pyromane.

me relevant finalement, je balance le mégot de cette cigarette qui au final, avait finit par se consumer toute seule. grand malheur, je sors donc à nouveau mon paquet, grognant en voyant le nombre restant. l'oublie était de mise dans ma vie, surtout grâce ou plutôt, à cause de mes anti-dépresseur. trop renfermé, trop violent, trop trash, trop psychotique, un semblant du joker dans l'enveloppe charnelle du fin petit mec complètement stone que je pouvais dégager .. un bonbon magique et la paix revenait dans ce bon vieux monde. ridicule. rallumant une cigarette, marchant sur les rails de cette bonne vieille voie, je venais à me demander le pourquoi du comment j'avais pu me retrouver ici, une arme à la ceinture.. bien vite attiré par sa voix raisonnant non loin de moi, je fronce les sourcils, la zieutant attentivement avant de glisser le briquet à même son décolleté. je suis pas la banque du feu, moi. la prochaine fois, pense à t'en prendre un. la rancune était là. des paroles froides, sèches, peut être trop pour elle ? mais ne l'avait elle pas cherché ? énervé, je viens à sortir la fiole en fer de mon pantalon, dévissant son bouchon, je la porte à mes lèvres et laisse la liqueur venir brûler lentement ma gorge pour m'offrir un semblant de douceur, de paix. je ne t'en propose pas, tu serais capable de t'en servir pour faire du feu. je gardais mes distances, méfiant, parce qu'au fond, je savais qu'elle allait chercher à s'excuser pour la énième fois et loin de là l'envie d'en parler pour moi. dégainant alors mon arme, je m'éloigne peu à peu de la belle, l'abandonnant à son sort sans avoir un quelconque besoin de m'inquiéter pour elle, trouvant par le suite refuge près d'une cible de fortune où il m'arrivait, bien assez souvent de vider quelques chargeurs histoire de passer le temps, la question était : est-ce que ce soir, c'est sur elle que j'allais vider ce chargeur ?
Revenir en haut Aller en bas
Ilgagsu's Pyromaniac Terrorist Bitch
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t749-han-skylar-virus#14986
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: no limit because i'ts us. ft. jisoo   Jeu 31 Aoû - 14:04
no limit because i'ts us.

featuring. soosky
les fringues qui tux ƒ « je suis pas la banque du feu, moi. la prochaine fois, pense à t'en prendre un » Je fronce les sourcils en le regardant de travers, ce petit con, si j’avais pas été habitué à son caractère de merde avant je l’aurais surement étranglé avec l’un de mes strings en dentelle. Parce qu’il mérite au moins une mort sexy. Pas par brûlure. Putain, subitement les abysses m’aspirent, j’ai envie de chialer et de chier en même temps, mais je me retiens, parce que ça fait trop d’années que je me laisse ronger par ma stupidité. Surtout par cette erreur. « J’avais oublié à quel point t’es un sacré enculé. » j’avais dit à travers un sourire ravageur, glissant mon pouce et mon indexe entre mes nichons pour y récupérer le feu. Il aurait tout aussi bien pu me le foutre dans le cul que ma réaction aurait été la même. Je tente de garder un peu de contenance en évitant de lancer des regards violents vers son dos. Parce que je savais, qu’il savait. Il savait que j’allais encore, et toujours, venir ressasser tous ces putins de souvenirs de merde.

Je le regarde dévisser sa petite fiole de tapette et lance un regard satisfait vers la bouteille qui se tiens sagement entre mes doigts. Je m’en envoyai une grande lampée avant d’ajouter : « ouais. Le truc c’est que j’ai pas besoin de ça pour faire du feu. Je serais capable d’en faire en frottant tes poils pubiens contre un fossile. Me cherche pas Jisoo. » L’amour vache, mais puissant, du moins pour moi. Je sentais la haine dans sa voix lorsqu’il s’adressait à moi. Parce qu’il savait. Il savait toujours. Il me voyait toujours venir. Avec lui je pouvais dire adieu à ma part de mystère, si peu qu’il m’en reste à vingt cinq ans. D’un coup d’œil bien placé, j’aperçue l’arme à sa ceinture. Je me disais bien aussi… que ma dernière heure avait sonnée. Au pire je mourrais dignement d’un air théâtrale malgré ma connerie. D’un pas assuré je me dirigeais vers l’une des caisses pour y trouver un glock. « Bordel JiSoo, tu sors tout ça d’où sérieux ? Tu fais dans le trafic d’armes maintenant ? » Ce genre de truc était impossible à faire passer en Corée. Du moins, je pensais que ça l’était. Pour être une presque pure Américaine, délinquante qui plus est, je sais à peu près me servir de tout type d’arme à feu. Alors sûre de moi, j’enlève le cran de sécurité et vise loin devant. Seigneur, ça fait un bail que j’ai pas ti… BANG. Je me fige sur place. « Merde…. C’est sensible… » J’avais tiré sans faire la moindre pression sur la gâchette. Seigneur, ma mort serait rude aujourd’hui, finalement. Alors je me tourne vers mon interlocuteur après avoir réenclenché le cran de sécurité. « Ecoute. Tu sais pourquoi je suis là. » Je ne terminai pas vraiment mon sous-entendu, plantant mon regard dans le siens.

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

FUXK U CORDIALEMENT
Rappelez vous le meilleur orgasme que vous ayez jamais eu, multipliez le par mille et vous êtes encore loin de la vérité. ©crackintime

RIP la maison des Dog:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: no limit because i'ts us. ft. jisoo   
Revenir en haut Aller en bas
 
no limit because i'ts us. ft. jisoo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Connectivité limitée
» Connectivité limité ou inexistante
» Profitez de la série limitée Bbox jusqu'au 17juin, après il sera trop tard!
» Pourquoi mon debit est limité?
» Land Rover Defender LXV édition limitée pour les 65 ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
maggle2night :: lendemains difficiles :: la poubelle. :: ‹ rps.-
Sauter vers: