radio haneul rumeurbox


mettre içi la description

 

Partagez | 
 

 TAE JUN + KATEYA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Goddamn King
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t605-jun-j-suis-un-genie-fro
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: TAE JUN + KATEYA   Ven 18 Aoû - 18:15
cruise on a motionless boat

featuring. la moche


J'enfile les shots tranquillement mais bizarrement, j'ai l'impression de tenir moins bien l'alcool que d'habitude. « Putain Juuuun. C’est archi dégueulasse… » « C'est ta tête qu'est dégueulasse. » Le feu dans ma gorge et la tête de ma soeur me font rire au point d'en avoir mal aux abdos. Je sais pas trop comment on en arrive là, j'me souviens pas de m'être senti bizarre ou mal avant le point de non-retour. Quelqu'un allume la musique quelque part près de moi mais je suis incapable de tourner la tête, j'vois flou, double, même ma soeur est double. Et putain, j'veux pas deux soeurs. « Bo- » Ma langue pâteuse est incapable de finir ma phrase. Je secoue la tête, énervé, j'me contrôle plus bien. Putain, y avait quoi dans ces verres ? Je porte ma main à ma tête. Tout est chelou putain, la musique est cheloue, ce que je vois est chelou, ce que je sens est chelou. Y a plus rien de normal, plus rien qui colle. Je titube de l'autre côté de la table pour attraper le bras de ma soeur. « Z'caz d'ici. » J'sais même plus où est la sortie alors je l'entraîne vers la droite en espérant que c'est par là. J'suis conscient de ce que je fais mais j'ai l'impression d'pas être dans la réalité, d'être dans un monde bubble gum où les infos passent mal, où je mets trente ans à faire deux pas aussi.
 

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁


GODLIKE
Revenir en haut Aller en bas
ilgagsu's psychedelicide gal
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t710-kateya-en-chanel-dans-m
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: TAE JUN + KATEYA   Ven 18 Aoû - 18:56
cruise on a motionless boat

featuring. le con
J'ai pas bien conscience de si j'ai perdu ou gagné l'affrontement finalement. J'ai pas conscience de grand chose tout à coup. J'ai carrément zappé la compétition après avoir enchaîné plusieurs shots dans l'idée de me laver la bouche. Et puis petit à petit j'me suis enfoncée dans un truc assez bizarre, j'suis presque sûre que c'est pas normal. J'ai bien assez connu mon corps sous drogue pour savoir au moins que mon esprit est en train de se barrer par tous les orifices de mon corps et que bientôt y aura plus personne pour répondre à l'intérieur. Putain. Jun. Jun est là. Ultime éclair de génie, j'voudrais le prévenir que j'me mets sur messagerie. Lui dire de faire attention et que mon sac à main est... Non attends. Pas sac à main. Rah, ça y est je sais plus ce que je voulais penser. J'suis en train de redécouvrir le monde, une main lascive passée dans mes cheveux. « Z'caz d'ici. » j'entends vaguement une voix familière m'interpeller et me tirer je ne sais où, un lieu où je vois tout comme en fisheye c'est vraiment rigolo. Je crois sentir mes jambes bouger et puis s'emballer. « Aïeuh... Putain qu'est-ce qu'je... » j'essaie de regarder par terre mais tout se met à tourner à une vitesse pas possible et je me casse la gueule, rencontrant le sol à la vitesse space-mountain. J'viens de me tordre la cheville, la moitié de ma chaussure s'arrache de mon pied, par toutatis je comprends plus ce qui se passe dans l'espace. « Juuun... Jun ? T'es là ? » J'arrive pas à savoir si je suis assise, debout ou couchée c'est une vraie galère, tout ce que j'arrive à réaliser c'est un putain de mur -à moins que ça soit le sol- en métal moisi. Oooh. Brusquement j’ai qu’une plus qu'une envie c’est de gratter la mousse sur les murs pour me rouler un pétard. Parce que comme le dit si bien Johnny dans las vegas parano: la tendance quand on commence un plan drogue c’est de repousser la limite. Et j'me sens bien assez défoncée pour avoir envie de continuer jusqu'au coma. « quelqu'un a une f-feuille slim ? » j'arrive à articuler en ayant l'impression de gueuler comme une chèvre.

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁



T'as environ la même oreille musicale que Van Gogh.
Revenir en haut Aller en bas
Goddamn King
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t605-jun-j-suis-un-genie-fro
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: TAE JUN + KATEYA   Dim 27 Aoû - 10:27
cruise on a motionless boat

featuring. la moche


« Aïeuh... Putain qu'est-ce qu'je... » Je sens ma soeur tomber comme au ralenti, elle m'entraîne avec elle, j'peux pas nous retenir, pendant un moment qui me parait interminable on tombe, je vois le béton se rapprocher et je finis par m'exploser par terre, sur quelque chose qui ressemble à du béton mais qui a la texture de la mousse. Je ricane et me roule par terre en lâchant ma soeur. C'est agréable putain, c'est à moitié mouillé, je touche le sol de mes mains nues, et c'est la voix de ma soeur qui me sort de là. « Juuun... Jun ? T'es là ? » J'me souviens soudainement que j'ai un truc hyper important à faire, que j'dois la ramener, la protéger. Je reprends instantanément mon sérieux et tente de me relever, je titube sur mes pieds et le monde m'apparait comme le manège Teacups, tout tourne dans tous les sens et je sais plus quel sens est le bon, je sais plus où je suis, je gerberais bien. Je repère une tache colorée en train d'examiner un mur, à quatre pattes et je l'identifie aussitôt comme ma soeur. Je réussi par Dieu sait quel miracle à aller la rejoindre alors qu'elle demande une feuille, visiblement pour se rouler un joint de mousse. J'peux pas m'empêcher d'éclater de rire en essayant tant bien que mal de la relever. « Ca s'fume p- pas. Viens, c'est la sortie, on est presque arrivés. » Je vois la porte salvatrice juste devant moi mais j'arrive pas à la pousser, j'essaie pendant ce qui me parait être une vie avant de réaliser qu'elle s'ouvre dans l'autre sens. Je tire finalement d'un coup sec et elle s'ouvre dans un bruit grinçant qui me hérisse l'échine. Il fait tout noir là-dedans mais j'suis sûr et certain que c'est par là alors je pousse ma soeur à l'intérieur. « Allume la lumière, Bo. » Je cherche l'interrupteur à tâtons sur les murs recouverts d'une couche gluante qui me dégoûte comme jaja. « Ah putain, c'est quoi ? » Je porte mes doigts à mon nez et j'ai un haut le coeur, je finis par vomir sur les pieds de ma soeur avec une pointe de remords. Indigne. Dégueulasse. Pas grave. J'enlace Bora par derrière et la serre contre moi. « Désolé. J'te rachèterai des chaussures. »
 

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁


GODLIKE
Revenir en haut Aller en bas
ilgagsu's psychedelicide gal
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t710-kateya-en-chanel-dans-m
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: TAE JUN + KATEYA   Lun 28 Aoû - 20:19
cruise on a motionless boat

featuring. le con
Non mais. J'ai du égarer ma perception humaine quelque part en chemin, je m'apprête à rejoindre le Dalaï Lama à dos de licorne en armure sur un fond de musique ambiante. Je reconnais pas la chanson mais c'est pas grave, je suis persuadée d'être en terrain connu, dans une énième poursuite du spleen, probablement en train de tuer mes constantes vitales dans un buisson à deux pas d'une fête ilga, une pipe maya à la main. Que nenni, me voilà à quatre pattes dans un entrepôt désigné pour une apocalypse zombie. Et j'attends toujours que ma feuille slim m’apparaisse par l'opération du saint esprit, une éternité plus tard. Puis deux mains mal-assurées tentent de m'arracher à ma plantation sauvage. « Ca s'fume p- pas. Viens, c'est la sortie, on est presque arrivés. » Jun ? Oh comme j'ai envie de danser avec lui maintenant, du coup j'accepte de me relever à ma manière, en fait pour ma conception des choses je suis alors en train de marcher sur le plafond. Putain c'est... trop trippant. Je glousse en m'appuyant de tout mon poids sur mon frangin, tristement trop heureuse de mon état. « Tu sais, rien ne se perd, rien ne se créé. Tout se fume ! » J'suis persuadée qu'un savant super sage et supérieurement intelligent a dit ça. Oui monsieur. Pendant ce temps super Jun, mon héros a trouvé une porte. Le monde de Narnia est à nouuuus ! Alors sans même écouter ce qu'il me dit je m'engouffre dedans. Noir total. Noir c'est noir... Il n'y a plus d'espoir. Oui, gris c'est gris et c'est fini, oh, oh, oh, oh ! « J'vois rien Jun. Passe-moi un silex pour que j'fasse du feu ! » Premièrement, je vois pas à quelle heure on peut trouver du silex ici, et deuxièmement je devrais probablement m’inquiéter de trouver mon intervention tout à fait logique. Mais à la place je me retourne pour trouver mon frère, je crois bien faire en réalité cinq-six tours sur moi même mais comme je vois que dalle c'est gratuit, c'est cadeau, je me retrouve, dans un timing stupéfiant, face à mon aîné pour recevoir son ultime cadeau. Dans un bruit de régurgitation atroce, il me vomi sur les iep. « Juuuuuuuuuuuuuuun ! Oh... » Je retiens ma propre remonté acide, aidée par l'arrière gout de ces shots maudits enchaînés plus vites que les clients d'une pute allemande. « Jun je t'aime mais là... Faut me racheter une greffe de pieds carrément. » J'ose plus bouger un seul orteil, mais j'ai du mal vu que mon centre de gravité avoisine celui d'une toupie beyblade et j'oscille fortement vers la gauche malgré l'étreinte de mon frère, vite stoppée par une paroi et comme par miracle mon épaule heurte ce qui projette un vague halo de lumière plus raréfiée que tamisée, clignotante, nous permettant de découvrir le lieu. Ah ! J'suis presque sûre que j'viens de voir un rat passer. « Wooooow... On est où là ?
C'est l'titanic ?
»

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁



T'as environ la même oreille musicale que Van Gogh.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: TAE JUN + KATEYA   
Revenir en haut Aller en bas
 
TAE JUN + KATEYA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
maggle2night :: lendemains difficiles :: la poubelle. :: ‹ rps.-
Sauter vers: