radio haneul rumeurbox


mettre içi la description

 

Partagez | 
 

 Fill it with tears, with a sad ending (Shinichi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Saja undaunted
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t695-kang-aeden-put-out-the-
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Fill it with tears, with a sad ending (Shinichi)   Dim 13 Aoû - 20:55
Fill it with tears, with a
sad ending
It was a love that my life wouldn’t even be wasted for.

Ancré sur son canapé à le faire grincer sous son poids, les courbatures commençant à faire brûler le moindre de ses mouvements, il cale sa tête contre l’accoudoir tandis qu’il allume avec ennui la télévision pour regarder rapidement les informations. quelques flashs rapides, il en saisit vaguement le sens, à moitié éveillé tandis que ses paupières cèdent finalement sous le poids de la fatigue et de la douleur. Lorsqu’il rouvre les yeux, la nuit avait déjà rabattu son manteau sombre sur la ville, paré le ciel de constellation et le paysage de milles et uns néons, créant alors un incroyable décor de feux étoilés. Mais pourtant l’enfant ne sourit pas, ne s’émerveille pas, bien trop familier à cette scène qui se déroulait chaque soit en dépit de la magnificence, perdant alors à chaque coucher de soleil un peu plus de sa magie jusqu'à en devenir banal.

Enfant trop gâté, déjà égoïste infatué, il prend ses bases comme acquises et en ignore leur rareté pour lui tout est facile, si facile lorsqu’il ne faut que lever et tendre les bras pour obtenir son gain. Gain matériel, gain disposable, mais ce n’était pas ce dont Aeden était souffrant. Non, lui c’était l'éther et l’immatériel; depuis toujours son coeur battait pour son meilleur ami. D’un amour fou, d’une affection folle et fiévreuse, mais c’était à sens unique. Lui aimait un autre; il aimait Taejun. Mais tant qu’il était heureux ça lui irait. Tant qu’il souriait il s’en contenterait de sa position de perdant.

Mais lorsqu’il ouvre la porte grinçante pour découvrir derrière celle-ci le fantôme de son ami, une boule se noue à sa gorge. ça se brise, ça se casse quelque part au loin dans sa poitrine. Il pleure intérieurement, mais il se contente de lui sourire amicalement amoureusement. « hey….» Et soudainement, c’est la rage qui s’empart de tout son organisme lorsqu’il voit les nuances de bleus qui parsemaient la peau de son ange.  « t-tu veux manger quelque chose, boire un truc chaud peut-être? » la colère bat contre sa cage thoracique, résonne jusqu'à ses tympans, ses craintes s’avérant désormais des certitudes; c’était encore Taejun. « tu t’es blessé? laisse-moi voir. » Il feint l’ignorance, d’un sourire biaisé, d’un regard inquiet, il relève l’une de ses manches tandis qu’il cherche de quoi l’apaiser.
♡ ♡ ♡
MACFLY
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Fill it with tears, with a sad ending (Shinichi)   Dim 13 Aoû - 21:30

Fill it with tears, with a sad ending
kang aeden - & - yang shinichi

tenue Fatigué. C'était bien là le mot qui définissait le mieux l'état actuelle dans lequel était plongé Shinichi. Une fatigue qui ne s'arrêterait pas une simple nuit de sommeil, non. Sa fatigue ne venait que d'une personne – ou plutôt de la relation épuisante qu'il avait avec cette personne : Kang Tae Jun. La nuit précédente avait été mouvementé, Shin avait essayé de fuir son rang d'esclave, mais ça n'avait pas fonctionné. Il était parti du gigantesque appartement – bien trop grand pour une seule personne – sans vouloir réveiller Tae Jun. Une fois rentré chez lui, il avait décidé de prendre une douche et d'aller se coucher, peut-être que le repos lui enlèverait sa douleur physique, au moins. Mentalement, personne ne pouvait vraiment y faire grand-chose, à part peut-être Tae Jun. Ah, s'il pouvait recevoir quelque chose sur la tête et changer totalement de personnalité – et encore. Shin ne se mentait pas à lui-même, non. Il aimait éperdument Tae Jun, peut importe comment il se comportait. Il se réveillait à l'heure où la soirée commençait. Le geek en chef n'avait pas allumé son ordinateur depuis un moment – ça lui manquait. Mais pendant les vacances, c'était toujours plus dur de refuser le chef des Dogsuli, en période scolaire il était beaucoup plus calme. Mais ce soir, après avoir éteint son téléphone, il avait décidé d'aller ailleurs qu'où on lui demandait. Shinichi allait voir la seule personne qui ne lui demandait jamais rien et qui était là, sans pour autant vouloir contrôler sa vie. Aeden. Un ange qui avait croisé sa route bien tôt, alors qu'il était encore disgracieux. Il l'avait défendu et il continuait de le faire et ce soir, Shin avait besoin de lui. Son cou était toujours rouge de la veille et le bleu dans son cou visible. Pour le reste, il arrivait à camoufler son dos avec son t-shirt. Shin longeait les rues, la tête baissée, pour qu'on ne remarque pas son cou, il s'était dit que de marcher de nuit, c'était ce qu'il y avait de mieux. Il frappait à la porte et son ami répondait présent. Il le regardait, sans rien dire, toujours aussi épuisé. « Heey.... ». Sa voix était toujours aussi douce et peu forte que d'habitude. Il entrait et regardait son ami, son regard triste. Il avait besoin de lui, il avait besoin de son aide. Quand le plus jeune lui proposait à boire il hochait la tête. « Si tu as du thé... ». Si Jun ne se préoccupait jamais de lui, Aeden, c'était tout le contraire, Shin s'en voulait d'abuser de sa bienveillance. Il laissait Aeden regarder son cou, il n'avait pas de choix, il savait qu'il allait passer à l'inspection... mais ce soir, comparé à d'habitude, il n'avait pas envie de trouver des excuses, complètement faible, Shin laissait les larmes couler sur ses joues, alors qu'il regardait son ami. « Aeden...Aide moi... je t'en prie... ». Shin ne réclamait jamais l'aide de son ami, il venait toujours sans qu'il ne lui dise rien et c'était bien la première fois qu'il le faisait.



Dernière édition par Yang Shinichi le Jeu 17 Aoû - 14:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Saja undaunted
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t695-kang-aeden-put-out-the-
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Fill it with tears, with a sad ending (Shinichi)   Dim 13 Aoû - 22:41
Fill it with tears, with a
sad ending
It was a love that my life wouldn’t even be wasted for.

« ….Il t’a blessé? » Et c’est la vérité dure qui perce et transcende son coeur. Qu’il se fasse battre. Ce soir il ne mentait pas. Ce soir ce n’était plus l’excuse de la médiocre chute ou de la bousculade, ce soir Shin s'était montré le plus cruel qu’il avait un jour été. Ce soir, il lui avoue tout. Il lui avoue surtout que celui qui lui avait volé son précieux ange était quelqu’un de si… indigne? Qui pourrait vouloir frapper ou même renverser de sa poigne une personne aussi douce, une existence aussi pur que son ami de toujours? Shininchi était précieux, son astre le plus brillant à travers ses propres yeux, et personne n’avait le droit de le toucher ainsi, aussi violemment. Alors la colère grimpe toujours plus jusqu'à lui faire grincer les dents, jusqu'à en serrer les poings et en faire rougir ses phalanges.

L'envie irrépressible de jurer, de le secouer, d’insulter son bien aimé commence à lui voler sa lucidité. Mais il se retient, parce qu’il sait, (bien trop d’ailleurs) que le plus âgé était éperdument amoureux de son bourreau et Aeden n’avait pas le droit encore une fois de le critiquer de peur de le blesser. Il relève ses manches un peu plus, s’agenouille devant lui pour en soulever légèrement son pantalon au dessus de ses chevilles. « il t’a frappé ailleurs? » Et il n’ose exprimer ses sentiments, il se referme comme une boîte de pandore, et refuse sciemment de le câliner ou même de lui offrir une quelconque attention déplacée. « t’es cruel... tu le sais ça? à te montrer aussi vulnérable devant moi? à enfin avouer ce que je savais depuis longtemps? » Aeden souffre, il est blessé à vif comme il ne l’avait jamais été. Shin baisse ses barrière aussi vite que lui les baisse. il ne voulait pas entendre la vérité, la violence et la détresse qu’il ressent. Non. Parce qu’il sait qu’il ne pourra jamais être celui responsable de son bonheur et son sourire. Alors ce soir encore il joue son rôle habituel, celui du meilleur ami, de celui que l’on dépossède de tout et qui ne reçoit rien. « assis-toi. je vais chercher du thé. » Ses yeux papillonnent légèrement pour en chasser l'humidité qui commençait à se développer tandis qu’il se relève pour le tirer par le bras jusqu’au canapé qui jonchait l’un des murs du salon.

« Je reviens d’un match, j’suis encore un peu sonné pardonne-moi. » sa voix se fait plus basse tandis qu’il pose la tasse encore chaude sur la table basse et s’asseoit à ses côtés. Phalanges glissées habilement entre ses mèches décolorées pour lentement caresser son front, un émoi le gagne tandis qu’il tente toujours de maintenir la ligne invisible entre l’amour et la simple amitié. Mais ce soir était une exception, Shin avait besoin de tendresse et de chaleur, et ses yeux ne pouvaient pas mentir; il avait besoin de lui. Alors pose son front contre le sien quelques secondes en fermant les yeux avant de se coucher contre lui. « t’es vraiment cruel... » et c’est à voix murmurée qu’il se confesse tandis qu’il s’endort presque, parce qu’il lui en veut autant qu’il l’aime et que ce soir plus que jamais il pourrait commettre l’irréparable en portant ce soir ses blessures comme une parure plutôt qu’en fardeau. « parle-moi? dis moi ce que je dois faire pour que tu ailles mieux. »
♡ ♡ ♡
MACFLY
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Fill it with tears, with a sad ending (Shinichi)   Mar 15 Aoû - 12:03

Fill it with tears, with a sad ending
kang aeden - & - yang shinichi

tenue Shin ne se rendait pas vraiment compte du mal qu'il infligeait à son ami, pas du tout même. Le plus jeune des deux étaient toujours là pour le supporter, l'écouter et surtout prendre soin de lui, mais Shin, lui, ne pensait qu'à Tae Jun et ne voyait pas tout l'amour qu'Aeden lui donnait. Pas qu'il s'en fichait, loin de là, il ne remarquait juste rien, n'ayant jamais vraiment su reconnaître quand on l'aimait ou pas. Shin avait toujours eu l'habitude de marcher la tête baisser et de cacher son corps disgracieux. Aeden était l'un des seuls à avoir voulu être son ami, même à ce moment-là. Shin ne reconnaissait plus beaucoup de gens de cette époque, occupé à les fuir – c'est bien pour cette raison qu'il ne s'était même pas rendu compte que Tae Jun faisait parti des gens qui lui ont fait du mal. Le plus vieux des deux étaient là, à pleurer comme un bébé qui avait horriblement besoin qu'on prenne soin de lui. Il ne savait plus si c'était son corps ou son âme qui souffrait le plus, il avait juste pensé à en finir et plutôt que de faire cette erreur, il était parti voir le seul en qui il avait vraiment confiance : Aeden. Shinichi ne comprenait pas vraiment pourquoi son ami lui disait qu'il était cruel, mais il hochait la tête – sûrement ayant trop pris l'habitude de dire oui à Tae Jun, il finissait par ne plus se poser de question. Il laissait son ami inspectait ce qu'il pouvait, il n'allait jamais trop loin. Shinichi hochait simplement la tête, alors que ses larmes coulaient, sans bruit. Son cou lui faisait mal, son dos aussi et ses parties intimes aussi, il eut une légère grimace en pensant à la violence des coups de bassins de Tae Jun. Il baissait la tête, à nouveau, fuyant le regard de son ami, avant d'aller s'asseoir, obéissant docilement. Il n'arrivait même plus à dire non, alors qu'en face de lui, c'était Aeden, pas Tae Jun. Le métisse attrapait la tasse entre ses mains, toujours comme un enfant sans défense, alors qu'il se mettait à rougir en sentant le front du plus jeune contre le sien. Il lui souriait, malgré tout. « Je n'ai pas de fièvre... ». Oui, bêtement, il pensait que son ami voulait vérifier qu'il n'avait rien d'autre que des coups. « Ton match s'est bien passé ? Pourquoi tu ne m'appelles jamais, tu ne veux pas que je te vois combattre ? ». Même si sa voix semblait calme et posée et ses larmes maintenant invisibles, il continuait de pleurer intérieurement et il ne savait quoi dire. Shin eut une grimace, amenant sa propre main sur son cou, qui lui faisait mal. Il repoussait légèrement son ami, sans pour autant l'éloigner de lui, juste parce qu'il avait mal. Il reposait sa tasse sur la table après avoir bu une gorgée. « Tae Jun... il ne fait pas exprès, tu sais ? ». Il relevait les yeux vers son ami, les yeux de Shin étaient si doux, mais si tristes en même temps, il voulait qu'Aeden le croit, mais il n'y croyait pas vraiment lui-même. « Je suis sûr... qu'il m'aime... ». Mensonge, il était sûr du contraire. Il savait que l'amour, ça ne ressemblait pas à ça, mais il avait envie d'y croire et à part se persuader lui-même, Shinichi ne pouvait pas faire grand-chose.



Dernière édition par Yang Shinichi le Jeu 17 Aoû - 14:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Saja undaunted
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t695-kang-aeden-put-out-the-
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Fill it with tears, with a sad ending (Shinichi)   Mar 15 Aoû - 15:49
Fill it with tears, with a
sad ending
It was a love that my life wouldn’t even be wasted for.

« Pardon. » Et il s’excuse, parce que tout est plus difficile désormais que ses doutes deviennent des certitudes. C’est douloureux de le savoir avec un autre qui n’est même pas capable de maintenir son bonheur. Et c’est éprouvant de savoir que l’on est ignoré. Aeden avait toujours été ainsi, le second rôle que l’on oubliait bien vite, l’ami, l’ami trop gentil qui était rapidement écarté de la scène. Il ne servait qu'à ça. qu’a l’aider, lui remontrer le moral, et Shin, aussi cruel pouvait-il être le laissait alors réduit à cette simple fonction, quitte à le blesser et à étouffer ses propres sentiments. Il l’aime, mais il ne pourra jamais le lui avouer parce que de toute façon il n’avait pas sa place plus haut dans son coeur (s’il en avait déjà une). L’imaginer à proximité d’un autre, d’un autre violent lui ronge les veines. S’il le pouvait, là il aimerait lui demander de lui confier son coeur et de vivre pour lui. De devenir la source de son bonheur et d’apaiser ses maux. Mais tout ça n’est qu'espérance. Il se stoppe vite lorsqu’il l’entend s’enfoncer dans le déni et le repousser (bien que délicatement) ça le blesse, en un battement de paupière il se fustige et enterre ses émotions. « c’est… de l’amour ça…? pour toi? » Et pourtant malgré la dureté de ses mots, il souffre toujours autant pour lui et il le comprend. Empathie exacerbée, il souffre autant qu’il en souffre. Les larmes dans le coeur, les sanglots réfrénés par la barrière de ses lèvres, jamais autant n’avait-il regretté de n’être que son ami.

Il regrette. Avant, Aeden avait toujours apprécié et accepté cette proximité qui lui suffisait. Mais il n’avait jamais encouragé les sentiments qu’il avait pour le dogsulli. Il n’avait jamais apprécié qu’il se fasse d’autres proches, lui, il en voulait l’exclusivité. Parce que lui, lui, il lui avait tout donné. L’échiquier tout entier, son royaume à découvert dont Shinichi était le roi.


Et il n’ose le secouer. Il ne fait qu'acquiescer à ses propos alors qu’une négation ferme se forme sur son visage. Il ne peut rien faire, il ne sait même plus s’il a le droit là de l’enlacer (lui qui d’ailleurs ne supporte pas le contact, celui avec shin ne l’avait jamais dérangé). « s’il n’a pas fait exprès. il s’est au moins excusé? » Les pourquoi lui brûlent les lèvres. Pourquoi tu te fais mal. pourquoi tu acceptes ce qu’il t’inflige. Pourquoi tu l’aimes? Pourquoi je ne peux pas être celui qui te fais sourire? Pourquoi, pourquoi tu me fais si mal? Et au lieu de le dire, il s’éloigne légèrement du canapé, le regard doux accroché au sien, le sourire crispé et pourtant sincère. Et désormais il rendait tangible la frontière qu’il s’était toujours maintenu avec lui. Cette distance qu’il n'avait le droit de perturber au risque de le perdre à jamais. « Il t’a un jour regardé comme ça? Taejun je veux dire. »
♡ ♡ ♡
MACFLY
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Fill it with tears, with a sad ending (Shinichi)   Mar 15 Aoû - 16:34

Fill it with tears, with a sad ending
kang aeden - & - yang shinichi

tenue Un enfant perdu aurait trouvé son chemin plus facilement que Shin. Pourtant, s'il regardait bien, il verrait un homme généreux lui tendre les bras, juste devant lui, mais le métisse était trop occupé à regarder le dos d'un autre. Il restait assis, perdu dans ses propres pensées, presque apeuré, pourtant il savait très bien qu'Aeden ne lui aurait jamais fait aucun mal. Mais il avait peur d'autre chose, il avait peur que son ami ait raison – parce qu'au final, il avait raison sur toute la ligne. Le seul qui était là pour lui, c'était bien Aeden, même si parfois, Shinichi se demandait pourquoi il l'aidait autant, incapable de voir les sentiments du plus jeune. Il se mordillait la lèvre inférieure. Est-ce que Jun s'était déjà excusé ? Non, pas une seule fois, mais il y avait une raison à ça, du moins, dans la tête du métisse. Shin était dans une routine où il se cachait de la vérité, mais Aeden était toujours là pour lui ouvrir les yeux. Non, pas une seule fois, il ne s'était excusé et pourtant, qu'est-ce qu'il pouvait lui faire mal, que ce soit par ses mots ou ses gestes. Shin faisait un signe négatif de la tête pour répondre à la question de son ami. « Il n'est juste pas du genre à s'excuser... Il ne se rend pas compte... je pense. ». Sa voix était beaucoup plus basse et tremblante – ah, il allait sûrement se remettre à pleurer. Il n'était même pas sûr lui-même de ce qu'il disait, ça le bouffait à l'intérieur, mais il n'y pouvait rien, c'était comme ça et pas autrement. Il était habitué à subir Tae Jun sans rien dire ou protesté et quand il l'avait fait, la veille, tout avait si mal tourné, qu'il avait abandonné l'idée de se rebeller à nouveau. Le regard doux d'Aeden réchauffait Shinichi, qui laissait même un faible sourire apparaître sur son visage fatigué, mais la question qui suivait, l'effaçait bien vite, laissant place à un regard triste. Les regards que lui offrait Tae Jun était souvent haineux ou malsains, tout le contraire du regard doux et protecteur du jeune Judoka. « Jamais. ». Un sourire amer apparaissait sur le visage de Shinichi, qui ne comprenait pas vraiment où son ami voulait en venir, mais il se levait pour se mettre face à face avec le plus jeune, qui était plus grand que lui, de quelques centimètres. Il tendait la main vers le plus jeune, la posant doucement sur sa joue, en lui souriant. « J'aime ton regard, tu sais. Il est chaleureux. » Comparé à Tae Jun et son regard froid, ça changeait tout. Shin passait ses bras autour du torse d'Aeden, se rapprochant de lui, posant sa tête sur son épaule, l'enlaçant. « Laisse-moi rester comme ça quelques instants...hm ? ». Il avait besoin de sentir la chaleur de son ami, il avait besoin d'être protégé et au fond, il avait surtout besoin d'une vie stable. Il voulait rester dans les bras de son ami, il s'y sentait si bien, c'était un peu comme rentrer à la maison, après avoir été perdu si longtemps. Shin avait retrouvé le chemin.



Dernière édition par Yang Shinichi le Jeu 17 Aoû - 14:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Saja undaunted
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t695-kang-aeden-put-out-the-
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Fill it with tears, with a sad ending (Shinichi)   Mer 16 Aoû - 6:24
Fill it with tears, with a
sad ending
It was a love that my life wouldn’t even be wasted for.

ça lui fait du bien de le voir enfin sourire. Il se sent apaisé comme si sa mission était désormais accomplie. Ses bras s’enroulent contre lui doucement, avec un peu de maladresse, d'inexpérience parce qu’il n’avait jamais appris un jour à offrir un câlin ou même à en recevoir un.
Et c'est grisant comme sensation de découvrir la chaleur du corps d’un autre. Autant que chez les autres ça le répugnait de sentir sa bulle percée, perturbée, encombrée par la présence d’un corps étranger, autant avec lui, c’était plaisant. Mais après quelques instants ses bras ne savent plus quoi faire, plus fort? Et s’il le brisait? plus doucement? Et s’il pouvait s’évaporer? Il se résout simplement à l’enlacer avec l’intensité de l’amour qu’il lui portait.

je t’aime. Ses yeux lui disent, ses mains crispées contre le tissu de son pull, sa manière de lui parler, Aeden se confesse, mais d’une voix muette et silencieuse, autant que ses désirs sont devenus sourds à l’appel de son coeur. « Il n’y a que toi que je regarde comme ça. Considère-toi comme privilégié. » Et il ne peut s’empêcher de faire passer sa douceur pour sarcasme, son amour pour triste banalité.

Rapidement la joie laisse place à l’émoi lorsque son regard se pose sur sa clavicule dégagée. La culpabilité le brûle et le ronge et il s’empresse de se repentir en se blottissant contre lui et son agréable chaleur et son doux parfum. « il s’en rend pas compte… vraiment? » et il n’ose se facher, parce qu’il n’hausse pas la voix devant son ange surtout pas dans un tel moment au risque d’en briser la magie. Mais son palpitant se gèle sur place, frigorifié, congelé de remords lorsqu’il voit la peau de son dos parsemée d’un somptueux dessin dont son amant avait été l’artiste. « combien de temps tu vas me mentir shin? combien de temps tu vas te mentir? » son regard en perd sa chaleur, désormais noyé par le froid et la peine.


Il a les yeux rivés sur lui, sur ses blessures qu’il ne peut plus ignorer. Ses mains se calent sur ses épaules pour lentement le dégager de son étreinte. « c’est ça… pour toi l’amour? » Il noie ses sanglot et il essaie de se faire enfin homme afin de le résonner. Sa relation n’était pas saine, et il ne pouvait plus rester spectateur de la déchéance de son ami. Non. Il fallait que ça se stoppe. « néanmoins ça expliquerait beaucoup de choses. » entre deux respirations agitée, il ne peut s’empêcher de le blâmer pour avoir ignoré trop longtemps ses sentiments. Et rapidement il regrette de peur qu'il en comprenne le sens; et il ne croise plus son regard de peur de lui céder et de vouloir le réconforter. Brave mais pourtant si frêle entre ses mains, réduit à l’état de simple marionnette, il fait tout pour l'apaiser quitte à finir celui qui sera éraflé.
♡ ♡ ♡
MACFLY
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Fill it with tears, with a sad ending (Shinichi)   Mer 16 Aoû - 12:36

Fill it with tears, with a sad ending
kang aeden - & - yang shinichi

tenue Shinichi restait là, dans les bras de son ami, il voulait y rester le plus longtemps possible. Cette douceur et cette chaleur lui manquait cruellement. Quelque part Aeden était vraiment le pilier de Shin et ça, depuis qu'ils étaient jeunes. Aeden ne l'avait jamais trahis, il ne l'avait jamais laissé tomber, il avait toujours été là peut importe à quoi le garçon pouvait ressembler, peut importe le nombre de fois où l'on s'était moqué de lui, Aeden était resté à ses côtés. L'ami d'une vie, son meilleur ami, son partenaire, son confident, sa maison. Shin hochait la tête, il savait la chance qu'il avait de l'avoir à ses côtés, depuis si longtemps. « Merci d'être là. ». Shin souriait, laissant sa tête sur l'épaule d'Aeden, il était bien, là. Quand Aeden lui demandait si Tae Jun ne se rendait vraiment pas compte de ce qu'il faisait, Shin fermait les yeux, il savait que Jun en était conscient, pire que le faisait délibérément, il le savait, mais il voulait tellement se persuader du contraire. Mais le métisse avait oublié quelque chose, l'état de son dos. Le plus vieux avait condamné le miroir de sa salle de bain depuis longtemps, il ne se voyait que dans le miroir de la chambre, une fois habille, quant à la douleur, elle était devenue si habituelle qu'il n'avait pas remarqué son dos meurtrit. Tae Jun l'avait mordu et avait laissé la trace de son passage, là aussi. Shin ne ressentait plus vraiment cette douleur, il s'était rendu compte de son cou, parce qu'il ne pouvait pas le cacher – ça serait beaucoup plus visible s'il avait mis une écharpe en plein été. Il soupirait, restant sans rien dire. Il ne pouvait rien dire, de toute façon. Il ne s'était pas rendu compte, lui-même, de l'état de son dos. Était-ce ça l'amour ? Shin fermait à nouveau les yeux. Non, l'amour ce n'était pas ça et il le savait, mais lui, il était amoureux de Tae Jun, il ne pouvait rien y faire. Rien que l'idée d'être séparé de Jun lui faisait peur. Il avait pourtant lui-même, essayé de s'enfuir, mais en vain, il n'y était pas arrivé, il n'arrivait plus à lutter ou à lui dire non. Il hochait juste la tête et faisait ce qu'il lui demandait. Shin levait légèrement la tête pour laisser son regard dans celui de Aeden, qui essayait de le fuir. Aeden ne savait pas tout, de toute façon. Que dirait-il s'il savait que Shin n'était qu'un parmi tant d'autres ? « Tae Jun... ne sait pas aimer... comme tout le monde, mais au moins... je suis sûr qu'il pense à moi quand il est avec les autres... ». Les autres... principalement des femmes, qu'il séduisait et couvrait de cadeaux. Shin n'avait pas besoin de l'argent de Jun, il voulait juste sa présence. « Il pense à moi, hein ? ». Ses yeux humides regardaient Aeden, Shin cherchait du réconfort auprès de son ami, il cherchait réellement à être rassuré, même s'il savait qu'il serait sûrement impossible pour le plus jeune de faire ça.



Dernière édition par Yang Shinichi le Jeu 17 Aoû - 14:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Saja undaunted
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t695-kang-aeden-put-out-the-
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Fill it with tears, with a sad ending (Shinichi)   Jeu 17 Aoû - 3:45
Fill it with tears, with a
sad ending
It was a love that my life wouldn’t even be wasted for.

Aeden ne sait même plus ce qu’il est désormais. Ce qu’il était pour lui, ce qu’il pouvait prétendre devenir pour lui.Son ami, son pilier, ça avait toujours été une stabilité qu’il avait autrefois apprécié. Dêtre celui qui soigne ses plaies et sèche ses larmes, de le faire rire pour en oublier ses tracas. Mais ce soir, il ne voulait plus l’écouter ni même l’entendre se plaindre. car autant il s’en soulageait, autant lui, se morcelait. Eclats de verre, éclats de coeur, les échos des fractures résonnent jusqu'à brouiller son âme et hanter son esprit et à faire pleurer son âme.  

Il a l’air si fatigué Shin. A deux doigts lui aussi de rompre sous le poids de sa conscience, il se maudit Aeden, de ne plus savoir (de n’avoir jamais su) recoller les morceaux correctement, d’être incapable de trouver les moyens pour étouffer les maux et oublier ses tristes souvenirs. Non, il n’a toujours su que l’écouter et maladroitement lui répondre. Et pourtant, Shin était un tableau fragile, fracturé par ses sentiments, blessé par ceux des autres dont la fresque se sépare à la manière d’un puzzle discordant et incohérent. Certaines pièces se sont effritées avec le temps, ne collent plus l’une à l’autre, tandis que d’autres elles, n’ont jamais été en mesure de correspondre. Et Aeden avait essayé tant bien que mal de recoller tout les morceaux pour ne pas qu’il s’effondre. Il avait toujours essayé d’apprendre à l’empêcher de chuter. Mais au final, incapable, handicapé émotionnel, il s’était simplement réduit à savoir comment le rattraper pour éviter qu’il ne se blesse davantage.  

« moi je pense à toi. » Et peu importe le nombre de fois qu’il devra tomber et qu’il sera blessant afin de mieux se relever, il sera toujours là à ses côtés. « même quand il y a les autres. Moi, je pense toujours à toi. » La déclaration l’horrifie aussi bien qu’elle le conforte. Jamais n’avait-il été aussi angoissé d’être dans la même pièce que lui. Parce qu’il avait toujours su irradier d’une douce lumière sa vie et lui faire oublier ses tristes livres. Et pour la première fois il souhaite disparaître.

« si je te dis que t’es cruel, c'est parce que tu ne vois que lui, et que tu ne me vois pas comme je te vois. » Parce qu’il est aveugle. Parce qu’il est blessant. Il ne le voit pas, il ne voit toujours pas ses sentiments. Pourtant, ses yeux, ses gestes, sa voix tout se confesse et crie son amour. Mais Shin ne l’aime pas et ne l’aimera jamais c’est une évidence. Shin aime Taejun en dépit de sa violence. Mais il essaie une dernière fois, ses doigts retraçant discrètement les pétales pourpres qui décoraient son cou. Aeden s’approche jusqu'à ce que la distance brise sa propre zone de confort, le souffle presque coupé. « j’ai toujours pensé que je n’avais peur de rien. Récemment j’ai réalisé qu’il y avait une chose qui m’effrayait par dessus tout. » Sa main remonte pour caresser sa joue. C’est gênant. Parce que c’est la première quoi qu’il fait quelque chose d’une telle gravité.
Prince de neige qui a juré de ne toucher personne, manteau de neige de charmes de glaces, se protégeant par une distance qu’il imposait, ce soir elle fond, l’hiver glacial cesse en plein décembre lorsqu’il croise le seul regard qui avait su le réchauffer et faire évaporer sa peur de l’homme. « L’amour. »

C'est mal. Il prétend l’ignorer mais son âme le sait. Et son âme hurle encore un peu plus lorsque son regard doux s’ancre sur le sien. c’est mal mal mal ça tambourine dans sa cage thoracique. « Ce n’est pas la peur d’aimer. C’est simplement la peur de ne pas être aimé en retour. » Sa main se glisse contre sa nuque, et d’un geste brusque il l’approche de son visage pour laisser son souffle s’écrouler contre ses lèvres perfides, s'arrêtant alors à une distance qui semblait presque vitale et pourtant si infime.

Et anéantir la frontière ne tenait qu'à lui.

♡ ♡ ♡
MACFLY
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Fill it with tears, with a sad ending (Shinichi)   Jeu 17 Aoû - 13:40

Fill it with tears, with a sad ending
kang aeden - & - yang shinichi

tenue Shinichi n'allait pas s'en sortir indemne et Aeden, non plus. Le seul qui s'en tirait toujours c'était bien le Dogsuli. Shin aurait aimé n'avoir aucune attache, parce qu'il savait et c'était pire. Il savait à quel point Tae Jun était néfaste à sa vie, il savait à quel point il n'était qu'un objet pour lui, un objet qui servait à assouvir tous ses désirs. Maintenant, quoi, Shin était rendu à pleurer devant son meilleur ami et lui demander de l'aide, il ignorait tout des sentiments du plus jeune et le faisait souffrir, mais seul sa peine comptait ? Non, Shin ne voulait pas voir Aeden souffrir, mais il s'était rendu compte trop tard que ce qu'il faisait n'était pas correcte envers son ami. Shin s'était rendu compte de ses sentiments trop tard. Peut-être que s'il l'avait fait avant, aujourd'hui, tout serait différent, mais non, le garçon était beaucoup trop lent à la détente. Aeden était le seul qui était resté à ses côtés, même quand il était dans ce centre, Aeden venait le voir. Ils ne s'étaient jamais vraiment séparés et Shin n'avait pas vu ce qu'il se passait sous son nez. Ce qu'il prenait pour de la pitié n'en était pas et il venait de s'en rendre compte. C'était difficile pour lui, il ne savait rien, un total ignorant. Il clignait des yeux, ne bougeait pas, restait devant Aeden. Clairement, il ne savait pas quoi faire, mais quand le plus jeune lui disait qu'il était cruel, il avait raison. Shin se sentait affreusement mal, comment avait-il pu faire souffrir la seule personne qui était là pour lui ? Comment avait-il pu être aussi égoïste ? Le métisse avait envie de se cacher au fond d'un trou et ne plus jamais en sortir, il ne savait pas quoi dire ni quoi faire, paralysé par cette révélation. La peur de ne pas être aimé en retour, les sentiments d'Aeden le frappait en plein cœur, parce qu'il savait très bien quel était ce sentiment. Il était devenu moins qu'un chien à cause de cette peur. Shin ne bougeait pas, il laissait son regard triste dans celui d'Aeden, qui partageait sa peine mieux que personne – ah, en effet, shin était cruel. Leurs souffles maintenant échangés, Shin ne savait plus quoi faire, ils étaient proches – trop proches. Le plus vieux se pinçait les lèvres. Il devait répondre, il ne voulait pas laisser son ami souffrir, mais au lieu de ça, il déposait ses lèvres contre celles de son ami – elles étaient si douces. Shin passait ses bras autour du torse d'Aeden, pour se coller, de nouveau, à lui, il décollait ses lèvres et son front venait se coller à celui du plus jeune. Que dire, maintenant ? Il ne savait plus, il n'arrivait pas à penser correctement. Si seulement il avait su avant, avant de tomber dans les filets de Tae Jun, avant de devenir son fidèle toutou – ah, il se ferait battre s'il savait. Pourtant, un sourire apparaissait sur le visage de Shin, comme s'il avait attendu ce moment depuis longtemps, il se sentait presque comme soulagé. « Aeden... ». Il n'y avait rien à dire, au final. Il ne pouvait pas lui mentir en lui disant qu'il l'aimait, mais il pouvait lui dire la vérité en lui disant qu'il tenait à lui plus que n'importe qui, mais au final, ça ne l'aurait rendu que plus malheureux. Dans le silence où l'on pouvait presque entendre le souffle de Shin, ils étaient collés l'un à l'autre et Shin venait à nouveau déposer ses lèvres sur celles d'Aeden, se disant qu'elles étaient aussi douces que l'homme à qui elles appartenaient.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Fill it with tears, with a sad ending (Shinichi)   
Revenir en haut Aller en bas
 
Fill it with tears, with a sad ending (Shinichi)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» ## Version 24/04
» CrystalDiskMark 3.0.1 X64
» [Guide] Final Fantasy Type-0 HD (Playstation 4)
» [Ressources] Inazuma Eleven/Go/Galaxie opening-ending creditless
» Lethario A. Mulligan ♣ The drums, the drums, the never ending drum beat !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
maggle2night :: lendemains difficiles :: la poubelle. :: ‹ rps.-
Sauter vers: