radio haneul rumeurbox


mettre içi la description

 
FERMETURE DU FORUM.

Partagez | 
 

 UNO ! ... et bien non ! prend 4 cartes FT Ji Eun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
dogsuli might
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t393-ji-hyun-savage#6984
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: UNO ! ... et bien non ! prend 4 cartes FT Ji Eun    Jeu 31 Aoû - 0:35

Ji Hyun & Ji Eun

UNO ! ... et bien non ! prend 4 cartes  


« Hors de question que je mette quoi que ce soit sur ma tête ! »
Tu le lui disais fort , mais tu savais qu'au finale , elle insisterait, capricieuse , parce qu'avec toi, elle peut être capricieuse , et tu craquerais , tu râlerais sur le coup , car t'aurais l'aire d'un demeuré. Mais tu serais la, à lui tenir la main, car personne vous connaît, avec un serre-tête posé sur le crâne. Et tu te contenterais de te dire que si tu acceptes, c'est uniquement pour lui faire plaisir, pour voir ses deux prunelles briller, voire son sourire illuminer son visage.
Tu ramènes ta bouteille, et la soirée prend une tournure différente. Vous jouez, vous riez, l’ambiance est la, elle danse. Elle est joyeuse, qu'est ce qu'elle est belle.
Toi t'es complètement bourré, les yeux en cœur en train de la regarde se mouver dans sa tenue plus que légère. Tu la trouves tellement mignonne, as croqué. Cette joie de vivre alors que la vie n'est pas clémente avec elle, cette femme enfant, elle a l'aire si fragile mais si forte en même temps. T’es sensible à ce genre de détail, surtout lorsque cela concerne quelqu’un que tu aimes. Son rire te faisait sourire, toi, tu riais toujours très peu. Mais elle t'amusait.
Elle revenait près de toi, le fond de musique soulignant tes paroles, tes lèvres qui se posent sur les siennes, c'est chaste, tu pinces juste sa lèvre du bas entre les tiennes, t'es bourrés et ce que tu ressens est étranges, inattendu. Ce n'est clairement pas désagréable, pourtant au fond de toi t'es en panique totale, t'as franchis ne sorte de barrière infranchissable. Et pourtant tu kiffais le moment, quelques secondes, pas plus. Tu t’éloignais, rendais la situation anodine en lui tendant son shot ... Et tu finis par t’excuser. Peut être que tu aurais du lui demander son avis avant ?
Mais si tu l'avais fait, tu te serrais dégonflé. Elle le boit, et ce qui se passait ensuite, tu ne t'y attendais pas, ton esprit est engourdis, elle utilise ta propre technique. Et tu te sens complètement paumé, toi, tu savais pourquoi tu avais fait ça , tu connaissais la raison de ce baiser. Mais elle ? Pourquoi ? Peut-être doutait-elle du fait que tu aies déjà embrassé une fille ? Naïf ! Elle sait que t'as déjà eu des copines. Et tu sens, tu le sens se petit palpitement, celui que tu ne ressens souvent que par haine ou par colère, la, c'est différent, ton cœur bats plus vite ... C'est l'alcool mais c'est surtout elle !
Et pourtant, elle s’éloigne, tu la regardes, absent... Pendant quelques secondes, tes yeux fixés sur ses lèvres. Elles étaient si douces. Jamais tu n'avais penser à y goutter, jamais tu n'aurais voulu franchir ce pas avec elle. Et pourtant, là , l'alcool détruisant toute barrière, tu ne savais pas quoi faire.
Et donc pendant plusieurs longues secondes t’étais rester planté la, comme un débile. Et d'un coup, tu choppes la bouteille ... C’est elle la tricheuse. Et tu bois une grande gorgée à la bouteille, c'est fort, ça pique, mais tu t'y es habitué.
Tu te mords la lèvre .... Non ? Si ? Non ....... Si ? Tu te bats avec toi-même. Elle est comme ta sœur , ta meilleur amie , la plus importante a tes yeux. Ce ne serais jamais ambigu n'est ce pas ?
T'es bourré ... T'es même pas énervé, étrangement calme. Tu la fixais toujours.
Et d'un coup, tu passais ta main dans sa nuque, doucement, si elle veut te dégager tu le prendrais bien et ça en resterais là ... Mais ... tu recommences , tu l'embrasses , sans raison cette fois, juste parce que t'en a envie, pour la première fois. Ça dure plus longtemps, ta main se glisse sur son cou, puis sur sa joue, enfleurant sa pommette du bout du pouce.
T'es un paumé ... T'es juste con... Mais tu kiffes, cette douceur, cette chaleur. Tu ne devrais pas, mais tu le fais quand même. Et ça te fais quelque chose, et ça te rassure aussi ! Tu savais que tu n'avais pas de problème avec les femmes. Enfin, tu arrivais à te convaincre.
Tu la regardes, encore plus paumé, tu bois ton shot ... Et comme si de rien étais.
« euuuuuuuuh .... Je ... Je n'ai jamais .... Je n'ai jamais porté de string »
Ouais ... Premier truc qui te viens a l'esprit, alors que ton esprit il est ailleurs ... Partis , on sait pas trop où.  
AVENGEDINCHAINS

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁


InachevésIncapable de faire des choix j'suis comme mes figurines Inutile, j'reste chez moi, j'baisse les bras Un prototype une version beta Une seule réponse à toutes les questions "j'sais pas" Comme un constat d'échec dans la playlist Comme un air d'abandon sur la setlist J'fais rien à fond donc j'serais qu'à moitié triste Et j'ai vraiment tout essayé, loin d'une vie trépidante, rongé Des nuits blanches à m'demander d'une voix hésitante, "Ai-je fais les bons choix?" Prise de conscience froide et flippante Des fois j'aimerai m'endormir et m'réveiller l'année suivante
Revenir en haut Aller en bas
heavenly sweetness
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t240-im-ji-eun-entremeles-en
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: UNO ! ... et bien non ! prend 4 cartes FT Ji Eun    Jeu 31 Aoû - 12:15

Ji Hyun & Ji Eun

UNO ! ... et bien non ! prend 4 cartes  



Il rejette en masse ta proposition et tu en étais sûre. C'est pas nouveau, un jin tout mignon et tout doux c'était que dans cette pièce, avec toi, à l'extérieur il l'était aussi mais il ne faisait pas non plus ce qu'il n'avait pas envie de faire. Et pourtant cette journée t'étais sûre qu'il les mettrait ces oreilles. Parce que c'était pour toi. Tu lui mettrais en faisant une moue d'enfant boudeur et il le ferait. T'étais tombée sur le petit diamant qui te manquait. Jin et toi c'était une histoire d'amour sans amour passionnel et c'était encore mieux. T'étais toujours en train de lui donner le sourire, à vouloir en tout cas. Son rire n'était pas la chanson qui passait en bouche mais si tu arrivais à l'entendre au moins une fois tu te sentais soulagée. C'était comme une bouffé d'air et tu profitais de chaque moment.
Comme le moment où il fallait boire. T'étais devenue un peu folle, un peu perdue. Tu dansais parce que l'alcool passait dans tes veines que tu te sentais un peu planer, plus légère. Comme si tous les problèmes s'envolaient. Comme si tu craignais plus rien. Alors tu danses et tu prends même les mains de ton ami. Ses yeux sont rivés sur toi et tu ne t'en rends pas compte. Tu ne penses à plus rien, seulement à t'amuser et rire en le faisant un peu bouger. D'un coup tu te remets à côté de lui, ta respiration est beaucoup plus rapide alors que tu le regarde en riant. Ce gars avait un don sur toi. Sans la bouteille il était ton Soju. Tu riais et voir son sourire était la plus belle récompense que tu pouvais avoir. Caressant un peu sa joue avant d'ébouriffer ses cheveux longs tu lui souris.
C'était sûrement venu naturellement, ça avait été toujours le cas, ce côté tactile avec lui, sans ambiguïté .
Sauf ce soir là. Tu sais pas trop ce qu'il s'était passé et pour être honnête t'en as pas grand chose à faire. Mais ses lèvres ont finis sur les tiennes. Et c'était loin d'être déplaisant. C'était pas malaisant. C'était pas gênant. Toi t'as juste apprécié la douceur et ce côté un peu timide de Jin. C'était la première fois que tu voyais ce côté, que tu le sentais. C'était quelques secondes et pourtant ça l'avait mis mal à l'aise. Mais tu prends le verre tu le bois et comme pour tous, tu grimaces en essuyant tes lèvres d'un révère de la main. Passant ta main dans tes cheveux t'étais en train de réfléchir avec ton cerveau alcoolisé, t'étais en train de cogiter alors que t'arrivais pas à voir le monde fixe. Tout bougeait, ou alors c'était toi, tu sais pas trop mais ça te mettait pas forcément bien. Mais tant pis tu continues.
T'as réfléchis. Ca donnait quelque chose d'assez flou mais tu savais une chose: tu devais lui rendre la pareille. Alors tu lui sors cette phrase pourrie et tu l'embrasses. C'était pas un baiser qui allait déboucher sur un truc peu catholique. C'était pas un baiser rempli de désir mais bel et bien un baiser de jeu. Un baiser que tu pensais pas faire en début de soirée, mais parce que l'ambiance était ainsi et que l'alcool jouait tu avais fait ce rapprochement une deuxième fois. Et tu en riais. Comme une idiote tu lui donne son verre aussi. Tu le regardes en mordant ta lèvre. Ce contact avait été légèrement plus long mais c'était toujours chaste. Ton coeur bat vite et tu sais plus si c'est l'alcool ou ce baiser que tu mérites pas. Si c'est cette tendresse qui te remplie soudainement d'un sentiment de chaleur. C'était pourtant pas compliqué, juste un peu de tendresse, parce qu'en donner tout le temps ça te plaisait, mais c'était dur de pas en recevoir. Avec lui tu trouvais tout, câlin, confidence, et ce baiser qui t'avait plu.
En te décalant. En le regardant tu le vois déconnecté mais toi tu peux t'empêcher de rire doucement. Tu claques des doigts devant lui en le voyant complètement perdu.
" Bébé Jin ? T'es là?   " Penchant la tête tu le regardes parce que tu sais pas si il a perdu connaissance ou si il a un bug comme un ordi. C'est peut être l'alcool qui le rouille. Tu regardes le verre comme une enfant avant de le regarder. Il a bu carrément à la bouteille; alors tes yeux s'écarquillent et tu le regardes boire en te mettant à quatre patte pour vérifier de plus près sans tomber. Putain il boit vraiment. T'es faites, t'es complètement faite et tu reviens sur tes fesses en regardant le verre. " Bah du coup il sert pas..   "
Un soupire t'échappe alors que tu étais partie loin. Même les yeux de Jin sur toi te perturbaient pas. T'étais complètement perdue dans ton verre qu'il avait pas bu que tu sortais de tes pensées que quand il te touche. Ce contact chaud contre ta nuque te fais te tourner vers lui avant de sentir de nouveau ses lèvres sur les tiennes. Et toi.. tu le repousses pas au contraire.
Tu t’entraînes comme une conne dans ce contact qui est pas tellement amical, et pourtant il était rien d'autre entre vous. Fermant les yeux tu viens doucement répondre au baiser avec cette tendresse qui t'es associée. Toi ça te remue un peu, et la chaleur qui se propage dans ton corps te fait un bien fou.
Et puis ça se fini, parce qu'il faut bien une fin et ta tête tourne encore plus. Quelques secondes passent où tu dis rien parce que ça tourne beaucoup trop et tu soupire un peu en tenant ta tête, clignant des yeux.
Tu regardes une nouvelle fois le verre, cette fois vide avant de le regarder. Tes joues sont rouges et finalement tu te sens pas très bien. L'alcool plus tout ce que t'as ressenti, ça t'a cassé. Tu écoutes sa phrase et doute un moment. " j'crois j'en ai.. jamais mis.   " Ca devient dur. Tu fermes un moment les yeux mais finalement c'est pire. "Jin ça tourne !! Ca tourne trop...   "
Il va être épargné. T'es tellement pas bien que les baisers t'y pense déjà plus. C'est d'ailleurs ça qui t'a foutu dans la merde.


"   "
 
AVENGEDINCHAINS

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

smile because i love it
Il paraît qu'on ne vit qu'une fois alors pourquoi ne pas en profiter ?    ▬ Je vais vous dire je t'aime en toutes les langues, je vais te prouver que la tendresse n'est pas morte et je vais te regarder, toi, sur ton destrier, comme si j'avais rêvé.
Revenir en haut Aller en bas
dogsuli might
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t393-ji-hyun-savage#6984
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: UNO ! ... et bien non ! prend 4 cartes FT Ji Eun    Jeu 7 Sep - 17:47

Ji Hyun & Ji Eun

UNO ! ... et bien non ! prend 4 cartes  


Est ce que tu es là ? Non ... Tu n'es clairement plus là ! T'es complètement ailleurs, dans un autre monde de douceur et de questionnement. T'y es un peu perdu d’ailleurs, parce que l'aire de rien t'avait jamais pensé à un tel rapprochement entre vous, est ce que cela rendrait votre relation différente pour autant ? Bien sure que non , jamais rien ne pourrais la changer et puis de toute évidence, tu savais que tu n'irais pas plus loin que ça , que tu ne franchirais jamais les limites d'un rapport trop intime. T'es complètement ailleurs, dans un autre monde de douceur et de questionnement. Tu ne l'avais jamais vu nue cela dit, et tu n'en avais pas envie. Il fallait garder cette fine barrière, subtile et presque invisible. Et pourtant, tu profitais du moment, un peu trop peut-être ? Tu agissais tellement comme le bon pote , elle ne te voyais sûrement même pas comme un homme et pourtant pendant un moment ,même toi tu te rappelais que tu en étais bel et bien un. Tes lèvres posées encore une fois sur les siennes , sans raison, juste comme ça parce que t'aimer bien au final. Tu sens la chaleur qui se propage dans ton corps, une certaine excitation aussi, quelque chose d’agréable, de pas nouveau, mais de rare. Puis ça te met mal à l'aise quand même, parce que toi t'es pas comme ces gars qui se donnent ou qui prennent à n'importe qui, toi t'es plus réservé , un peu inaccessible même.
Elle est loin d’être n'importe qui d’ailleurs, mais tu ne veux pas que cela parte dans une autre direction. Enfin, ça, c'est dans ta tête , parce que dans ton slip, c'est une autre histoire.
Tu rougis violemment, tu sors cette question débile et spontanée a laquelle elle répond évidemment.Elle croit qu'elle n'en a jamais mis ?Tu rigoles légèrement, un peu trop mal a l'aise.  Et tu vois qu'elle n'est pas bien ... Pourquoi tu rigoles d’ailleurs ? Tu te mords la lèvre, tu redescends sur terre. Tu prends un oreille sur ton lit , le cale entre tes jambes et viens te mettre derrière elle , la tirant très très lentement contre toi , enroulant tes bras autour d'elle dans une douceur prévoyante. Ton entre-jambe beaucoup trop sensible, la pression de l'oreiller tu la sens encore plus fort, mais tu dois rester concentré alors que comme un débile, tu sens ce feu dans le bas de ton ventre. Ça va se calmer tout seul ...
Tu tentes de garder toute ton attention sur elle qui ne va pas bien ... C'est tellement déplacer de bander alors qu'elle est dans le mal totale. Tu passes ta main dans ses cheveux, tendrement, calmement.
« On va arrêter le jeu, on, c'est bien amuser et il est tard »
tu eteints la musique puis commences ensuite à regarder partout autour de toi, si elle vomi ... il faut un truc, il ne faut pas qu'elle bouge non plus, à demi allongée sur toi, sa tête posée simplement dans le creux de ton cou.T'as tellement l'habitude de t'occuper des gens bourrés. Mais avec elle t'es encore plus attentif et attentionné. T'as soudainement une idée ... La poubelle. Ne contenant que du papier , tu la vides sur le sole , et tu la mets à côté d'elle , pas besoin de lui dire a quoi elle peut servir , elle doit sûrement s'en douter.
Ta tête tourne aussi, un peu, beaucoup, mais tu reste comme ça, à caresser ses cheveux tendrement pour qu'elle puisse se calmer et reprendre pied.
Pour une fois t'es pas énervé... Tu es même étrangement calme, un peu trop calme même peut-être. Tu as pourtant toutes les raisons du monde de t’énerver.... Mais tu as cette intime impression que c'est de ta faute si elle est pas bien qui t’empêche de te mettre en colère contre qui que ce soit d'autre que toi-même.
« Tu veux aller prendre une douche ? Après, on peut aller dormir »
ton corps se calmais déjà tout seul alors que tout ton esprit était maintenant tourné vers son bien-être , mais une douche froide ne te fera pas de mal.
AVENGEDINCHAINS

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁


InachevésIncapable de faire des choix j'suis comme mes figurines Inutile, j'reste chez moi, j'baisse les bras Un prototype une version beta Une seule réponse à toutes les questions "j'sais pas" Comme un constat d'échec dans la playlist Comme un air d'abandon sur la setlist J'fais rien à fond donc j'serais qu'à moitié triste Et j'ai vraiment tout essayé, loin d'une vie trépidante, rongé Des nuits blanches à m'demander d'une voix hésitante, "Ai-je fais les bons choix?" Prise de conscience froide et flippante Des fois j'aimerai m'endormir et m'réveiller l'année suivante
Revenir en haut Aller en bas
heavenly sweetness
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t240-im-ji-eun-entremeles-en
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: UNO ! ... et bien non ! prend 4 cartes FT Ji Eun    Lun 11 Sep - 14:05

Ji Hyun & Ji Eun

UNO ! ... et bien non ! prend 4 cartes  


C'est dur de croire que la boisson peut vous changer au point que rien ne traverse votre boîte crânienne. Que rien ne tire la sonnette d'alarme. Rien ne semble te gêné. Rien à part ses papillons qui semblent prendre ton ventre pour refuge. Rien d'autre que ces frissons que tu ressens alors que tout ton corps s'échauffe. Tes joues sont rouges, ton sourire joyeux. Tes lèvres ont été cherchées elles même ce que tu attendais, ou ce qui s'était proposé à toi, tu ne t'en souviens plus. Est ce qu'un jour, tu t'étais penché sur ses lèvres qui n'avaient pas pour habitude de sourire, mais qui, avec toi, s'étirait en un sillon presque trop beau. Est ce qu'un jour tu avais eu l'envie de goûter à ces lèvres? Ces lèvres fraternelles, amicales, qui te rassuraient toujours et t'offraient du réconfort. Alors tu savais pas trop pourquoi ses mêmes lèvres avaient été collées aux tiennes pendant des secondes presque trop rapides. Et tu comprenais toujours pas pourquoi t'étais revenue lui prouver que c'était rien, que ce geste ne te faisait rien, que tu pouvais le faire des centaines de fois. Parce que ce geste tu le faisais avec l'alcool. Tu le faisais parce que tu contrôlais plus rien. Et ces frissons que tu ressentais, cette chaleur, cette accélération soudaine et incontrôlée de ton rythme cardiaque, ça aussi, tu savais pas d'où ça venait. Mais l'alcool avait bon dos, l'alcool pouvait tout expliquer, alors juste ce soir tu te laisserais porter par cette chaleur et tu répondrais au nouveau baiser que t'offrais ton meilleur ami, ton frère, ton amant sans sexe. Ton tout.
C'est sûrement à ce moment. Le moment où vos lèvres se sont séparées que t'as compris que t'avais un problème. Mais le problème était causé par l'alcool. Parce que l'alcool a bon dos. Que l'alcool change et donne des sensations. Parce que l'alcool est la réponse à tout. Parce que c'est impossible. Parce que tu es comme une soeur pour lui.
Et puis d'un coup tu te rends compte que tout tourne. Que l'alcool fait effet, qu'il te met mal. Et que ta maladie n'est pas heureuse de ce traitement. Que boire, c'est comme te condamné à aller refaire une dialyse le lendemain. Mais tu t'en fiches, sur le coup tu te sens juste patraque. T'as la nausée et ta respiration est trop forte pour que tu sois concentrée sur autre chose. Le rire qui a résonné quelques minutes plus tôt se meurt alors que tu te laissais doucement faire par ces attentions beaucoup trop douce. Beaucoup trop attentionnées, gentilles. Tu ne méritais pas tant. Toi la fille complètement déchirée. Celle qui fait le bien autour en espérant qu'un jour, quelqu'un t'aiderais à son tour. C'était sûrement dégueulasse ce que tu faisais. De jouer la maman, parce que t'aimais les voir sourire. T'avais peur d'être insignifiante dans la vie des gens. De partir et de pas avoir fait de bruit. T'as peur de tout. Surtout de partir sans un bruit. Ta tête se pose contre lui, ta main se pose sur son bras. Il partira pas. Tu te rassure alors que tout continue de tourner. Cette nausée ne part pas et tu te sens pitoyable de te montrer comme ça.
Sa voix est sage, douce et ne t'incrimine en rien. Un simple geste de sa part pour que tu puisses te calmer. Tu hoches légèrement la tête ayant peur que d'ouvrir les lèvres te donne cette permission que tu gardes en toi pour vomir tout ce que tu avais bu. Et là, entre ses bras, t'as froid. T'as encore perdu du poids et tu te sens comme une enfant qui a besoin qu'on l'aide.
Voyant la poubelle se rapprocher de ton corps tu comprends. Tu comprends qu'il t'offre une porte de sortie. Et là, dans le mal, entre ses bras t'as envie de t'excuser. Comme tu l'as jamais fait. T'as envie de lui demander dix mille fois pardon. Parce qu'à ce moment il est bourré lui aussi et il a le droit de se reposer sur toi, mais t'es pas capable. Passant ta main sur ton visage tu murmures des désolés à tout va. Tu veux qu'il comprenne que t'es vraiment désolée. Que tu t'en veux et qu'il ne te verra plus jamais comme ça. Sa proposition te semble bonne. Et tu sais pas ce qu'il se passe plus bas dans son anatomie. T'es restée la fille naïve qui pense que ce gars aussi mignon soit il, pense à toi comme sa soeur.
"  Bonne idée...  "
Tes lèvres restent assez serrées. Tu te redresses un peu et souris quelque peu à Jin avant de sentir tout remonter. T'aurai pu tenir. T'aurai pu y arriver si ces reins fonctionnaient correctement. Posant ta main sur ta bouche tu te retiens un maximum. Mais c'était suffisant seulement pour te rendre au toilette. T'avais pris sur toi, avec tout le respect qu'il te restait. Tu laisserais cette poubelle propre. Mais tu peux pas dire la même de ces toilettes. Tu te sens plus tellement, la douleur de tes genoux contre le sol ne t'atteint pas.

Ton corps tremble un peu après avoir vider cet estomac rempli de liquide peu recommandable. Mais tu manges rien, presque plus rien. Et ce soir tu aurais pas du boire, t'aurais du profiter de Jin. Te redressant lentement avec le peu de force que tu as tu nettoie tout avant de passer ton visage sous l'eau froide. L'alcool est sûrement redescendu mais tu te sens pire que jamais. Aucune énergie, pas même celui de ton sourire, le froid t'envahi et tu te sens pathétique.
Dans un élan t'allume l'eau de la douche, t'en as besoin.

"   "
 
AVENGEDINCHAINS

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

smile because i love it
Il paraît qu'on ne vit qu'une fois alors pourquoi ne pas en profiter ?    ▬ Je vais vous dire je t'aime en toutes les langues, je vais te prouver que la tendresse n'est pas morte et je vais te regarder, toi, sur ton destrier, comme si j'avais rêvé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: UNO ! ... et bien non ! prend 4 cartes FT Ji Eun    
Revenir en haut Aller en bas
 
UNO ! ... et bien non ! prend 4 cartes FT Ji Eun
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» nuvi255T - ajout de cartes impossible sur microSD
» Des jeux en ligne qui prend 5 min
» Ma configuration est tel bien ou nul
» (résolu) bonjour je suis bien embêter avec un cheval ou un virus
» Bien le bonjour à tous.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
maggle2night :: haneul university :: quartier c, est de l'université. :: ‹ Dogsuli's House.-
Sauter vers: