radio haneul rumeurbox


mettre içi la description

 

Partagez | 
 

 Oh Devil, I'm glad that you came. (Shin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Goddamn King
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t605-jun-j-suis-un-genie-fro
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Oh Devil, I'm glad that you came. (Shin)   Mer 9 Aoû - 18:02
Devil, I'm glad that you came

featuring. Shin
outfit - Il sourit faiblement et mon instinct me hurle de retirer ma main. Trop tard. La sienne se pose sur la mienne avec cette douceur infinie, caractéristique de Shin. Il me dégage gentiment de son front et se redresse. Pour être honnête, j'le vois pas venir ça. Le contact de ses lèvres contre les miennes me fait frémir. Si je ne l'embrasse pas souvent, lui n'en a littéralement pas le droit. J'comprends pas ce qu'il veut, ce qu'il cherche. Il doit bien se douter qu'il va s'en prendre une. Il aime que j'le frappe ou quoi ? Il me remercie et mes yeux s'écarquillent d'effroi et d'incompréhension. Je cherche encore, je sais toujours pas ce qu'il se passe. Je me demande où est passé le vrai Shin, le soumis, la victime, prêt à tout pour me plaire, me satisfaire. Mes doigts se portent à mes lèvres et il se retourne. Comme en état de choc, je met un temps fou à réagir. Il s'excuse et je lâche un léger rire. Comme si ça allait suffire. Suffire à rattraper cette soirée. Le regard glacial que je lance à son dos n'est rien comparé aux sentiments qui se livrent une bataille sans merci au fond de moi. Je me suis laissé aller à être faible devant lui. J'ai cru pendant un battement de cil qu'il fallait que je le protège de sa propre faiblesse et voilà comment j'en suis récompensé. Il m'appelle par mon prénom, il m'embrasse, bientôt il me dira je t'aime. Je secoue dédaigneusement la tête à cette pensée. C'est clair qu'il se fait des films. J'dois le frapper. Je dois garder le contrôle, il faut qu'il comprenne que rien n'a changé, qu'il sera toujours mon petit chien fidèle et bien dressé, qu'il peut pas partir quand ça lui chante ou m'embrasser comme ça. Je serre les poings, prêt à lui mettre un coup dans le dos. Ouais, rien à foutre, j'ai pas de respect. Ma respiration est saccadée, le conflit rage encore tandis que je le regarde respirer doucement. J'sais ce que je dois faire, j'sais même pas ce qui me retient. Peut-être le souvenir de la marque que je lui ai faite dans le cou. Pourtant il a pas l'air d'avoir comprit. « Tu veux mourir ? » Ma voix est trop profonde, pleine de colère, il doit savoir qu'il va trop loin, que j'suis prêt à le fracasser contre le carrelage si il continues ses conneries. Je lui attrape l'épaule sans douceur, pour qu'il me fasse face, pour pouvoir capturer son regard. « J'te jure que si t'arrêtes pas tes conneries, je t'éclate. Tu crois que c'est parce que j'suis venu te chercher que c'est la fête ? Tu crois que ça veut dire quelque chose ? Qu'on est en couple ou j'sais pas quoi ? Regarde moi. » Mes mains attrapent son menton, trop fort. « T'es à moi. Pour toujours. Mais j'serais jamais à toi. » Je lâche un soupir mesquin. « J'serais jamais à personne mais encore moins à toi. » Je lâche son visage, satisfait. Si j'peux pas le frapper, j'peux l'atteindre autrement. 

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁


GODLIKE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Oh Devil, I'm glad that you came. (Shin)   Mer 9 Aoû - 18:51

devil, i'm glad that you came
kang tae jun - & - yang shinichi

tenue Son ventre lui faisait mal, il sentait sa tête tourner à nouveau. Shin ne savait plus quoi faire, quoi dire. Il était totalement perdu. Il ne pouvait pas partir, mais il ne pouvait pas rester. Cette situation le torturait bien plus que les coups, il avait envie de disparaître – ah si seulement les coups de Jun pouvaient mettre fin à sa vie, il serait enfin libéré. Quand Jun lui demandait s'il voulait mourir, il n'avait pas su s'empêcher de hocher la tête. Oui, c'est ce qu'il voulait présentement, tout lui faisait si mal. Son regard triste était posé sur son bourreau et il avait envie de pleurer, encore. Shin était faible et il se détestait pour ça. Il supportait bien, mais c'est tout ce dont il était capable. Le regard glacial de Jun et ses paroles venaient d'entrer dans son esprit, c'était encore pire que tout. Il le savait, Shinichi le savait, il était au courant, il savait parfaitement qu'il n'était rien, qu'il était moins qu'un chien. Les yeux écarquillé, comme un enfant, il posait ses mains sur ses oreilles, bien trop tard, il avait entendu. Le plus jeune tremblait comme une feuille, mais ses yeux étaient bien trop secs, plus aucune larme ne voulait sortir de ses yeux, pourtant il se sentait si triste. Il baissait la tête, les mains couvrant toujours ses oreilles – ah, il voulait disparaître. Son cerveau avait complètement vrillé sous la douleur qu'il venait de ressentir, il ne savait plus comment réfléchir, il ne savait plus quoi faire. Il enlevait le drap qui le recouvrait pour se redressait, glissant ses jambes dans l'espace entre le lit et la chaise où Jun était assis, se levant un instant, laissant ses bras tomber le long de son corps, serrant les poings, le regard vide. Il se laissait tomber, à genoux devant lui, ravalant sa salive, il posait ses poings fermé sur ses genoux, baissant la tête, entre les cuisses de Tae Jun. « Je resterais ici... pour toujours... je suis... à toi. ». Il fermait les yeux, tremblant comme un enfant. Les mots du plus vieux étaient bien plus douloureux que ses coups et le pauvre Shinichi ne pouvait plus penser à rien du tout. Il attrapait la main de Tae Jun pour l'apporter à son propre cou, comme s'il l'étranglait à nouveau, Shinichi relevait les yeux vers lui. « Fais... ce que tu veux.. de moi.... Maître... ». Il avait complètement perdu la raison, les mots et les coups de Tae Jun avaient eu raison de tout bon sens propre à un être humain. Il était tellement fatigué qu'il resterait là et ferait ce qu'il veut, il était prêt à accepter bien plus qu'un étranglement. Un chien revient toujours vers son maître, après tout.

Revenir en haut Aller en bas
Goddamn King
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t605-jun-j-suis-un-genie-fro
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Oh Devil, I'm glad that you came. (Shin)   Jeu 10 Aoû - 0:00

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁


GODLIKE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Oh Devil, I'm glad that you came. (Shin)   Ven 11 Aoû - 10:01
Revenir en haut Aller en bas
Goddamn King
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t605-jun-j-suis-un-genie-fro
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Oh Devil, I'm glad that you came. (Shin)   Dim 13 Aoû - 18:34
Devil, I'm glad that you came

featuring. Shin
outfit - Et chacun de ses soupirs et de ses gémissements étouffés, chacun de ses cris silencieux et de ses gestes affolés me remplissent d'un plaisir malsain non dissimulé. Je n'avais jamais vraiment été comme ça avec d'autres. Il n'y avait que Shin que j'aimais autant faire souffrir et je n'essayais même pas de réfléchir au pourquoi, me contentant de prendre mon petit plaisir égoïste, le laissant agoniser en silence sur des lits froids. Je finis par lâcher un gémissement gênant avant de me retirer, de laisser la ceinture glisser d'une de mes mains pour le libérer. Je laisse ma main courir le long de son dos une dernière fois avant de le laisser m'échapper. Je m'applique toujours à ne pas montrer mon plaisir lorsqu'il est là. Lorsque je couche avec des femmes, il m'arrive d'être bruyant, de prendre mon pied sans m'en cacher. Pas avec lui. J'ai toujours besoin de plus avec lui. De plus d'autorité, de plus de respect, de plus de soumission. Je n'arrivais jamais à me sentir assez au-dessus. Comme si cet oisillon fragile que je regarde se replier sur lui-même en me rhabillant était trop pur pour qu'un démon tel que moi ne puisse l'écraser. Je le fixe en remettant ma ceinture. Il est toujours aussi pâle, il respire trop fort, comme un cerf touché par la balle d'un chasseur, un animal mourant face à un prédateur. « tu es satisfait ? » La phrase insolente est dite avec une telle douceur que je me contente de grimacer dans sa direction. Mes yeux tombent sur la marque qui tourne au violacé dans son cou. Je suis allé trop loin. Plus ça va et plus j'ai du mal à cerner les limites de mon petit jeu. Si j'arrêtes pas mes conneries j'finirais par le tuer. Le souffle affolé par l'effort, je m'eclipse dans le salon. Pour plus le voir, lui et ses yeux brillants, pour plus sentir le poids de mon péché sur mes épaules. J'fais les cent pas, incapable de savoir quoi faire. Je pourrais m'enfuir ou le dégager, la séparation me semble être une bonne solution dans l'état actuel des choses. Et pourtant, il y a toujours cette voix, qui m'souffle que j'ai des tords à réparer, que j'peux pas le laisser repartir comme ça en risquant qu'il clamse sur le pavé en bas de l'immeuble ou que tout le monde remarque les traces de mon passage sur sa peau. Alors je me résigne, j'me dis que j'peux bien le laisser passer la nuit ici pour une fois, que c'est pour mon bien. T'façons tout ce que je fais est toujours pour mon bien. Comme commander ce sushis là tout d'suite alors que j'ai mangé y a pas deux heures. C'est pas comme si c'était vraiment pour lui.
Je file sous la douche et en ressors vêtu uniquement d'un jean, des mèches mouillés retombant dans mes yeux. Je réceptionne rapidement les sushis, lâchant deux billets de 50 000 wons au coursier qui me regarde ébahit avant que j'lui referme la porte au nez. Je retourne rapidement dans la chambre et me pose nonchalamment sur le lit. J'ouvre une boite de sushis au hasard et la lui fourre entre les mains. « Tiens. Et t'avises pas de t'évanouir cette fois parce que j'men bats les couilles. » Je m'en foutais déjà la dernière fois t'façons. J'enfourne un sushi au passage puis attrape mes lunettes dans ma table de chevet. J'ai toujours besoin de ces merdes pour faire des trucs, surtout regarder mes messages la nuit, chose que j'ai pas faite depuis environ deux heures ce qui se ressent dans les vingt-huit messages en attente. Je relève les yeux en l'entendant pas manger et son visage surpris me fait lâcher un rire. Un vrai. Le seul qu'il ait jamais entendu. Il me prend vraiment pour un monstre, il n'a aucune idée de qui je suis . Il ne sait pas à quel point j'ai l'habitude de gâter mes conquêtes, il ne m'a jamais vu quand j'essaie de séduire, n'a jamais ressenti la douceur dont je peut faire preuve lorsqu'il s'agit de donner du plaisir à mes partenaires, il ne m'a jamais vu sortir les crocs pour protéger les gens qui comptent. Shinichi est l'esclave d'un inconnu. Et il n'a aucune idée de ce dont son maître est capable. Je me reprends vite et me replonge dans mon activité. Faut pas qu'il croit que quelque chose a changé. Rien ne changera. Jamais.

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁


GODLIKE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Oh Devil, I'm glad that you came. (Shin)   Dim 13 Aoû - 20:09

devil, i'm glad that you came
kang tae jun - & - yang shinichi

tenue Shinichi était perdu, comme d'habitude, il ne savait pas vraiment comment réagir. Il était nu, sur ce lit et il ne savait même pas décrire ce qu'il ressentait, il avait plusieurs bleus, le cou encore rouge. Le métisse respirait fort, il tremblait et il avait tiré le draps sur lui pour cacher son corps ingrat, ce corps qu'il détestait toujours autant, bien qu'il ne soit pas marqué par cette obésité qui lui a valu bien des moqueries.  Jun s'en allait à la douche et Shinichi profitait pour ramasser ses vêtements, pour les enfiler, il ne prenait pas de douche ici, il le ferait à son retour. Il ne savait pas vraiment s'il devait attendre ou partir, mais dans le doute, il restait assis là, attrapant son téléphone, voyant les quelques messages laissés. Est-ce qu'il avait encore le droit de voir ses amis ? Il ne savait plus, à la base tout cela était à cause de la jalousie de Jun envers Shanina, mais même ça, Shinichi ne comprenait pas. Est-ce qu'il ne supportait pas l'idée de se faire voler un jouet ou est-ce qu'il y avait plus que ça ? Shinichi secouait la tête, il se posait sûrement la mauvaise question – et il avait mal dans le bas du dos, encore une fois Tae Jun n'y avait pas été de main morte. Quand le plus vieux revenait, Shin n'avait pas su s'empêcher de le regarder de haut en bas, pourquoi fallait-il qu'il soit aussi beau ? Il se rallongeait, par-dessus les draps, de côté, avant qu'il ne le remarque. Quand le plus vieux revenait avec des sushis et qu'il en tendait à Shin, il attrapa la boîte avec ses deux mains, comme s'il venait de recevoir un cadeau précieux. Il fixait alors Jun, oui, il ne voulait sûrement pas un cadavre sur les bras. Sa faim venait de se réveiller alors que sa douleur commençait à s'estomper. « Merci... ». Il baissait les yeux avant d'ouvrir la boîte et de manger silencieusement. Jun n'était pas si horrible que ça, non ? Il lui donnait même à manger – sombre imbécile. Shinichi finissait toujours par trouver du bon quand il était avec le plus vieux, sans même s'en rendre compte. Il ne lui en avait même jamais voulu. Après avoir terminé son repas en silence, Shin se levait difficilement pour aller déposer la boîte dans la poubelle. Il reprenait sa place, toujours dans le plus grand des silences, admirant Tae Jun sans dire un mot, il se laissait même sourire en le regardant. Le plus vieux ne lui prêtait pas du tout attention, mais ça lui était complètement égale. Peu à peu Shinichi finissait par s'endormir, doucement, il partait pour le pays des songes, qui était bien plus attrayant que la dure réalité.

Après avoir passé une nuit plutôt complète, Shinichi se levait du lit, où Tae Jun se trouvait aussi – ils avaient donc dormi ensemble ? Il ne se souvenait de rien, à part du visage de Tae Jun en train de lire ses messages. Shin prenait ses affaires pour partir sans un bruit, de peur de le réveiller.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Oh Devil, I'm glad that you came. (Shin)   
Revenir en haut Aller en bas
 
Oh Devil, I'm glad that you came. (Shin)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» SoSo Devil
» Harvesting Devil ✝ fantastique et religion à L.A
» The Devil's Double
» Demande de Partenariat
» Little Devil PC-V8-4WAY

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
maggle2night :: lendemains difficiles :: la poubelle. :: ‹ rps.-
Sauter vers: