radio haneul rumeurbox


mettre içi la description

 

Partagez | 
 

 C'est pas ma veine ft Jun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
heavenly sweetness
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t240-im-ji-eun-entremeles-en
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: C'est pas ma veine ft Jun   Mar 8 Aoû - 11:35
C'est pas ma veine

Ji eun & Jun
OutfitParfait. Ji Eun tu avais encore eu la chance d'un ancien tueur de roi. Ta vie antérieure avait du être tellement affreuse. J'ai tué tout un pays.. . Soupirant doucement, ou pas je passais une main sur mon visage. Pourquoi il avait fallu que j'entre dans le bureau des professeurs pour déposer mon rapport ? Pourquoi j'avais fait ça maintenant. A ce moment précis où ce prof cherchait désespéramment une victime pour aller se jeter dans la gueule du loup. J'avais pourtant souris, et clairement dit que je ne fréquentais pas, que je ne connaissais pas le Jun en question. Oh en fait je le connaissais de rumeur. Des bruits de couloirs qui vous disent que si vous croisez son regard vous avez intérêt à courir vite. A moins que vous ayez envie de finir dans son lit. A ce moment là je n'avais pas une réelle envie de finir dans le lit de quiconque. Mais ce professeur n'avait aucune pitié. Il m'avait fourré l'enveloppe bien remplie dans les bras avec un post-it. " Tu sais où il dort. Sinon voici ses cours. Je compte sur toi. " Avant même que je n'ai pu ouvrir la bouche il était parti. Traitre. Je soupire donc en regardant le post it tout en marchant. Mais des dogsuli. Je connaissais cette maison pour venir assez régulièrement squatter la chambre de Ji Hyun. Mais je baissais les yeux et sortais rapidement souvent accompagnée de ce dernier. Là, il faisait noir, donc plus de chance de les croiser, j'étais seule, et je devais lui parler.
D'un coup la lumière. L'intelligence suprême qui me vient. J'ouvre de grands yeux avant de mordre quelque peu ma lèvre me faufilant dans la maison de perdition. J'allais entrer dans sa chambre, déposé ce truc et partir ni vu ni connu. Je souris alors que je vois les chambres se défiler en me faisant la plus discrète possible. Mes oreilles étaient en mode radar et mon coeur battait à cent à l'heure. En fait je refaisais James Bond mais pour une satané enveloppe. Ca aurait pu être drôle.
Une fois arrivé devant le bon numéro j'écoute, je me stoppe. Mon oreille collée contre la porte je constate qu'il n'y a aucune agitation. " Nice" Je pénètre dans le lieu du crime et soupire quelque peu en posant l'enveloppe sur le bureau. J'allais pas faire ma vie ici alors je me tourne pour partir. Je déchante. J'avais vraiment tué toute une nation. Il était là devant moi, enfin je le supposais même si je priais pour que se soit son colocataire.
C'était une bonne idée.. sur le coup.


▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

smile because i love it
Il paraît qu'on ne vit qu'une fois alors pourquoi ne pas en profiter ?    ▬ Je vais vous dire je t'aime en toutes les langues, je vais te prouver que la tendresse n'est pas morte et je vais te regarder, toi, sur ton destrier, comme si j'avais rêvé.


Dernière édition par Im Ji Eun le Mar 8 Aoû - 20:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Goddamn King
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t605-jun-j-suis-un-genie-fro
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: C'est pas ma veine ft Jun   Mar 8 Aoû - 20:20
C'est pas ma veine

Ji eun & Jun
J'avais passé ce genre de journée banale qui fait chier parce qu'il s'passe rien. Le genre qu'on attend avec impatience quand on est occupé et puis quand elle arrive on en veut plus finalement. J'avais trainé dans la maison, tourné en rond, j'étais allé en cours, j'avais insulté des gens, j'avais mangé un truc, puis j'étais rentré tourner en rond. Ensuite y avait eu l'entraînement de taekwondo, j'avais mis quelques mecs en PLS et j'étais rentré prendre une douche tranquille. Enfin tranquille, ça c'était avant qu'on vienne me chercher en urgence parce qu'un con s'était foulé le poignet en faisant l'imbécile dans le salon. J'avais débarqué, torse nu, les cheveux mouillés, persuadé d'faire encore plus peur que d'habitude. J'avais touché le poignet du type et l'avait fait emmener à l'hosto par un type qui avait rien de mieux à foutre que de jouer à la PS3. Moi qui me vante toujours de tout entendre et tout voir, cette fois j'avais pas vu l'ombre se faufiler derrière moi et quand j'remonte les escaliers deux à deux, fulminant qu'on m'dérange pour ça, comme si j'étais le seul à pouvoir prendre des décisions dans cette putain de maison, je me frotte mes cheveux trempés de la main. Je finis par arriver sur le pas de ma porte, et c'est la main dans les cheveux, la tête penchée sur le côté et le regard surpris que je spot la fille, au milieu de ma chambre, plus aucun respect. Je lâche un souffle moqueur. Je connais la fille, c'est celle qui se glisse un peu trop souvent dans la chambre de Ji Hyun. J'connais toutes les personnes qui entrent ou sortent de cette maison de toutes façons, j'les fais suivre. J'aime tout savoir, ça me donne un pouvoir non négligeable sur le reste des dogsuli. Je referme lentement la porte derrière moi, un sourire moqueur sur les lèvres et m'appuie nonchalamment contre la porte. Si elle veut sortir, faudra m'passer dessus. Mes bras se croisent sur ma poitrine. « Im Ji Eun. Moi qui croyais que t'étais le genre de petite coincée qui joue les effarouchées. » Je passe ma langue sur mes lèvres. Finalement la soirée risque d'être plus drôle que prévu. « A moins que ce soit Ji Hyun qui t'envoie. Un cadeau pour l'évêque peut être ? » Mon rire mesquin traverse la pièce. J'suis quand même curieux d'savoir ce qu'elle fout là, la petite cheonchin.

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁


GODLIKE
Revenir en haut Aller en bas
heavenly sweetness
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t240-im-ji-eun-entremeles-en
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: C'est pas ma veine ft Jun   Mar 8 Aoû - 21:20
C'est pas ma veine

Ji eun & Jun
Outfit • Je rêvais d'une journée banale. Je rêvais de toutes ces journées passées à faire du sport, à manger, aller en cours, dormir. Toutes celles qui ne me confrontaient pas avec une sorte de mec chelou qui voulait niquer tout ce qu'il croisait. Oh les rumeurs n'étaient pas à prendre au pied de la lettre, mais vraiment, ce genre de rumeur je les croyais un minimum. Donc, je me méfiais. Certes il n'y avait aucune garantis qu'il me trouve à son goût et qu'il essaie de faire quoique se soit mais il n'y avait aucune certitude que je sois tranquille également. Et puis Ji Hyun m'en avait parlé, des dogsuli. Il en était un mais il était différent, de base, et pour moi, mais les autres. Nan.. je voulais pas tester. Alors j'avais trouvé une super solution, qui l'était sans qu'il n'y ait aucun problème, aucun rebondissement. Mais que voulez vous ? La vie est une salope et quand elle vous tient.. elle vous tient. Alors l'agitation m'avait déjà un peu perturbée. J'avais alors voulu me dépêcher sans faire de connerie tout de même. J'étais presque saine et sauve. Presque, mais en me retournant je n'étais plus seul. Beau, assez grand, torse nu et mouillé. Je crois que je suis dans la merde. Je mords mes lèvres alors que j'étais complètement bloquée. Lorsque la porte claqua doucement indiquant qu'elle était fermée, et que son dos venait de s'appuyer contre celle ci, je déglutis doucement ,ou bruyamment, j'avoue que les battement de mon coeur était trop fort pour que j'entende autre chose. C'est vrai que finalement entrer dans sa chambre sans son autorisation n'était pas la meilleure solution du monde, je l'accorde ça va. Mais lorsqu'il prononça mon prénom et mon nom, comme si il avait une fiche sur moi, je me redresse en le regardant surprise. Mais pas la même surprise. Un sourcil légèrement froncé, la tête un peu penchée, je voulais une explication. Il me connaissait ? Un léger rire forcé m'échappe. "petite coincée", "effarouchée" ? Je mets mes mains sur mes hanches en soupirant. Sa manière de parler, de se tenir , de passer sa langue sur ses lèvres, on aurait dit que j'étais son repas de la journée. " Et moi qui croyait qu'on se connaissait pas. Apparemment tu m'as pas attendu pour te faire ton idée. Loin de moi l'envie de changer ça. " Je fais un pas avant de m'arrêter. "Un cadeau"? "M'envoyer ?".. Il me prenait pour qui ? Je me stoppe devant lui et le regarde dans les yeux. " Bah bien sûr. Tu m'as prise pour une des salopes à tes pieds ? Et Ji Hyun un de tes adorateurs ? Aller pousse toi. T'as une enveloppe d'un prof.. Je sais pas c'est quoi et je veux pas savoir. Débrouille toi j'ai fait ma mission. " J'attendais qu'il se pousse ne le regardant même pas, préférant fixer cette porte, si près et si loin à la fois.



▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

smile because i love it
Il paraît qu'on ne vit qu'une fois alors pourquoi ne pas en profiter ?    ▬ Je vais vous dire je t'aime en toutes les langues, je vais te prouver que la tendresse n'est pas morte et je vais te regarder, toi, sur ton destrier, comme si j'avais rêvé.
Revenir en haut Aller en bas
Goddamn King
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t605-jun-j-suis-un-genie-fro
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: C'est pas ma veine ft Jun   Jeu 17 Aoû - 15:58
C'est pas ma veine

Ji eun & Jun
Je la vois écarquiller légèrement les yeux, surprise de me voir et probablement terrifiée vu la situation dans laquelle elle se trouve. Son rire emplit la pièce et un sourire carnassier étire mes lèvres lorsqu’elle pose ses mains sur ses jolies hanches pour me faire face. « Et moi qui croyait qu’on ne se connaissait pas. Apparement tu ne m’as pas attendue pour te faire ton idée. Loin de moi l’envie de changer ça. » Je lâche un souffle moqueur. « Je connais tout le monde. En particulier ceux qui traînent dans ma maison, à faire des cochonneries avec les gosses sur qui je veille. » Les dogsuli étaient tous des gosses. J’devais souvent les contenir avec Won, ils étaient bruyants, violents, égoïstes, ils aimaient jouer. Elle s’avance vers moi et je hausse un sourcil. Est-ce qu’on m’aurait mal informé ? La jolie brune a l’air plus farouche que ce que j’imaginais. Ses yeux se plantent dans les miens et je la fixe intensément. Elle a du cran. « Bah bien sûr. Tu m’as prise pour une des salopes à tes pieds ? Et Ji Hyun un de tes adorateurs ? Allez, pousse toi. T’as une enveloppe d’un prof. Je sais pas c’est quoi et je veux pas savoir. Débrouille toi, j’ai fait ma mission. » Ses yeux se fixent sur la porte et j’hésite pendant une fraction de seconde entre éclater de rire et m’énerver sérieusement. Je la fixe sans broncher et mon visage s’assombrit soudainement. « Donc, si je comprends bien, tu entres dans ma chambre sans permission quand je suis pas là, tu insultes les filles que je fréquente et en plus tu me manques de respect ? » Je compte chaque point sur mes doigts, mon ton se faisant de plus en plus sec et tranchant à chaque mot prononcé. Le blanc qui suit me permet de la détailler et je pourrais presque en entendre son coeur battre la chamade. Le visage inexpressif jurant avec le torrent qui se déchaîne dans ma poitrine, je me demande ce qu’elle fout réellement ici et ne crois pas une seule seconde à son histoire de prof et d’enveloppe. Une personne normale qui n’aurait rien à se reprocher serait venue me voir directement pour me filer le truc. Mon visage se fend d’une grimace haineuse et sans qu’elle n’ait le temps de faire le moindre mouvement, elle se retrouve le dos contre ma poitrine nue, mon bras sur sa gorge et mes lèvres à son oreille. « J’te croyais pas si conne, ni si insolente. Qu’est-ce que t’as prit ? » Je commence à m’énerver plus que de raison et je la jette violemment sur le lit pour éviter de la frapper ou pire, de l’étrangler. Je vois rouge, j’ai qu’une envie c’est d’exploser sa petite tête parfaite. A la place, je jette l’intégralité de ce qui se trouve sur mon bureau par terre, d’un revers du bras et prends appui sur celui-ci. « Si tu t’casses sans m’avoir dit ce que t’es vraiment venue foutre ici, j’irais demander à Ji Hyun. » Menace à peine voilée. Si c’était un mec, je l’aurais déjà fracassé alors elle doit se douter que si elle implique Ji Hyun à ce stade, il se prendra mes foudres en pleine tronche. Je porte ma main à mon front, perdu dans la rivière de haine infinie qui me ronge. Perdue dans l’angoisse que je tente en vain de refouler. L’idée que quiconque puisse avoir quelque chose à utiliser contre moi me répugne. Puis je pense soudainement à ce qu’elle aurait pu voir et mes yeux se posent sur le tiroir de mon bureau. Je l’ouvre à l’aide d’une des clefs qui ornent la chaîne en argent que je porte autour du cou en permanence et en inspecte le contenu rapidement. Kang Bora. Moon Hara. Yang Shinichi. Je referme le tiroir. Mes petites faiblesses n’ont pas bougé. Ni dans le tiroir, ni au creux de mon coeur. Je me retourne vers Ji Eun et m’approche à grands pas. « File moi ton sac et déshabille toi. » Je lui arrache son sac des mains et en renverse le contenu sur mon lit en fouillant avidement dedans. Rien d’autre que des cahiers, des bouquins, des stylos à paillettes et du maquillage. Je relève les yeux vers son visage. J’veux vraiment qu’elle se déshabille pour satisfaire la petite paranoïa dont je fais preuve. J’la laisserais pas sortir temps que j’serais pas sûr.

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁


GODLIKE
Revenir en haut Aller en bas
heavenly sweetness
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t240-im-ji-eun-entremeles-en
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: C'est pas ma veine ft Jun   Lun 21 Aoû - 11:38
C'est pas ma veine

Ji eun & Jun
Outfit • Qui aurait cru que ma poisse aille jusqu'à ce niveau ? Mes idées étaient des bonnes idées avant d'être exécutées et devenir des idées extrêmement mauvaises et connes. Effectivement rentrer en douce dans la chambre de quelqu'un était peu recommandé. Belle leçon. Je reste tout de même face à lui le regardant avant de sourire un peu amusée. Faire des cochonneries hein. " Alors tu es bien mal renseigné. C'est quand même triste. Tu ne sais que mon nom du coup et sûrement mon cursus. Mais pour le reste... " Après tout, il ne fallait pas dire me connaître quand on pensait que je couchais avec Jin. Bon malentendu leur fasse. Tout le monde croyait ce qu'ils voulaient. Mais ici je joue pas. Je reste pas. Souvent Jin me raccompagne. Les dogsuli sont .. comme qui diraient des prédateurs. Et leur chef sûrement le pire. Quelle chance tu as Ji Eun d'être en face de lui dans sa chambre. Youpi. Sous mes airs angéliques et super gentil, oui je sais ce qu'on pense, et ce que je suis, y a aussi une fille plus directe et qui n'aime pas qu'on la menace. Ni elle ni ses amis. Je vais pas me laisser faire alors que je dois sortir de cette chambre. Le regard dans le sien, je fixe ensuite la porte. Ouvre toi porte de malheur et que lui se pousse pitié. Mais en même temps. Avec ce que je viens de dire, j'ai des espoirs un peu trop grands. Mais sait on jamais. Mes yeux se relèvent et regardent un instant le brun avant de savoir que je suis dans une merde internationale. Son regard ferait flipper n'importe quel ninja. Je mords un peu ma lèvre en essayant tout de même de ne rien montrer. " J'entre dans ta chambre pour te donner quelque chose et je ne manque de respect qu'à ceux qui m'en manque. ON est quitte laisse moi passer. " Aller.. Courage. On souffle, on respire tout va bien se passer. Mon coeur bat vite, beaucoup trop vite. D'un coup j'ai vraiment peur. De quoi ? Il peut rien me faire hein? J'essaie de reprendre une respiration assez normale alors que je serre les poings pour me donner un peu de courage. Tout ça assez discrètement pour qu'il ne le voit pas. Montrez à un lion que vous avez peur et il ne fera qu'une bouchée de vous. Son regard est bien trop flippant et son expression, je n'arrive pas à savoir ce qu'il va faire, à part me le faire payer. Mon corps met trop de temps, ou il va trop vite, mais je n'ai pas eu le temps de bouger que je me retrouve contre lui son bras me bloquant le cou. Il est complètement taré. Mon coeur bat bien trop vite et ma main essaye d'accrocher son bras pour l'éloigner. « J’te croyais pas si conne, ni si insolente. Qu’est-ce que t’as prit ? » Je réponds pas. Ma voix est bloquée dans ma gorge qui est elle même bloquée par son bras. Je déglutis avant d'être projetée sur le lit. C'est pas dur, ça fait pas mal, mais la violence du geste me laisse une douce appréhension pour la suite. Je m'éloigne le plus de lui en ne le lâchant pas du regard avant de sursauter à son geste. Je l'ai énervé plus que de raison et maintenant je dois en payer le prix. Tout vole, tout s'étale contre le sol et à ce moment je me dis que ça aurait pu être ma tête. Mes yeux se relèvent sur lui. Ji Hyun? Il a rien à voir la dedans et moi non plus. cette putain d'enveloppe j'aurai du la foutre à la poubelle. " Je te l'ai déjà dit ! Et laisse le tranquille.. J'ai dit la vérité. L'enveloppe était sur ton bureau !! .. Je sais pas ce que ce prof te veut mais c'est tout ce que je sais.. enveloppe toi. " Je décompose. Au cas où sa haine comprenne que quelques mots. C'est un élan désespéré. J'ai pas envie de rester ici et j'ai pas envie de le voir se déchainer pour l'enveloppe. Putain de merde dans laquelle je me suis mise. Je respire rapidement mais ma curiosité est piquée par ce tiroir qu'il ouvre. C'est pour ça qu'il est stressé as fuck ? Je me redresse un peu et j'oublie l'option "partir comme un ninja". Il avait menacé Ji Hyun et c'était ma connerie. Alors que je réfléchissais à ça il s'était approché. Trop près, trop vite. Je le regarde presque apeurée. Ses mots raisonnent. Mon sac ok.. pourquoi pas si j'ai volé un truc sait on jamais. Mais me déshabiller ? Pourquoi ? En quel honneur. Je lui laisse mon sac qui se retrouve vider sur le lit avant de serrer ce qui me sert de vêtements. " Tu peux fouiller mon sac, ce que tu as déjà fait mais je garde mes vêtements. J'ai rien à caché. Je la retrouve cette enveloppe si tu veux ! " Si y avait que ça. Je lui donnais en main propre. D'ailleurs je commençais déjà à chercher le grand truc marron afin de lui donner.

" " .



▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

smile because i love it
Il paraît qu'on ne vit qu'une fois alors pourquoi ne pas en profiter ?    ▬ Je vais vous dire je t'aime en toutes les langues, je vais te prouver que la tendresse n'est pas morte et je vais te regarder, toi, sur ton destrier, comme si j'avais rêvé.
Revenir en haut Aller en bas
Goddamn King
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t605-jun-j-suis-un-genie-fro
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: C'est pas ma veine ft Jun   Ven 25 Aoû - 17:57
C'est pas ma veine

Ji eun & Jun
« Je te l'ai déjà dit ! Et laisse le tranquille.. J'ai dit la vérité. L'enveloppe était sur ton bureau !! .. Je sais pas ce que ce prof te veut mais c'est tout ce que je sais.. enveloppe toi. » Je lui jette un regard mauvais, clairement la main me démange, j'ai envie de lui en foutre une. Elle me parle comme à un singe, et continue dans son histoire sans queue ni tête. « Tu peux fouiller mon sac, ce que tu as déjà fait mais je garde mes vêtements. J'ai rien à caché. Je la retrouve cette enveloppe si tu veux ! » Elle se relève et commence à fouiller dans mes affaires éparpillées sur le sol et je la suis des yeux avec cette envie dévorante de tout détruire, de brûler la maison du sol au plafond. Faut pas me mettre dans des états pareils, vraiment pas. Je passe nerveusement la main dans mes cheveux, je perds mes moyens, je perds la face, c'est vraiment pas digne de moi. Surtout pas devant une sous-évêque. Je me force à calmer les tremblement nerveux de mes mains et je croise les bras sur ma poitrine nue pendant une demi-seconde. Je regarde ce qu'elle fait par dessus son épaule, elle trouve pas. Je finis par lui attraper le poignet au vol alors qu'elle voulait continuer à fouiller. Je soupire longuement et me pinçant l'arrête du nez. Ce que le commun des mortels pouvait être dur à supporter putain, il faut vraiment que j'arrête de voir des gens. Je l'attire vers moi, histoire de la relever. Elle se retrouve tremblante, son visage prêt du mien. Je la scrute un instant. « Assieds toi. » Ma colère redescend lentement. Le temps qu'elle ne quitte pas cette pièce, j'risque rien de toutes façons, alors je la lâche, et je me mets à ramasser mes affaires, je les range soigneusement, chaque chose à sa place, j'aime pas trop le bordel. Je finis quand même par trouver l'enveloppe marron et je soupire une nouvelle fois. Merde. Elle mentait peut-être pas finalement. Je l'avait peut-être empoignée pour rien, je lui avait peut-être fait peur pour rien. J'ouvre l'enveloppe en enfilant mes lunettes de vue et me relève pour parcourir rapidement les documents. Je lâche un rire dédaigneux. Ils se foutent de ma gueule. Je balance les papiers vers elle mais il s'envolent du mauvais côté. Je ferme les yeux un instant, agacé au possible. Bon tant pis, j'vais lui dire ce qu'il y avait dedans. « C'est écrit là que- » Je la regarde, hésitant. J'ai pas envie putain, j'ai la flemme. « Qu'on est cordialement invités à aller rendre visite à l'université de Tokyo. Ce que tu peux traduire par on n'a pas le choix. Oh et c'est pas que moi, c'est nous deux. Ils veulent envoyer les cheonchin et les dogsuli. Ah, cette histoire va encore me faire perdre deux jours de ma vie. » Je me jette sur mon lit, les yeux fixés vers le plafond, je passe un bras derrière ma tête et serre les dents. « Désolé. » Je m'étale pas plus, je déteste m'excuser. Et puis elle sait que c'est pour le pétage de câble. Elle avait rien fait finalement, il vaut mieux pas qu'on parte sur d'aussi mauvaises bases si on est censés passer un week-end ensemble à surveiller des gosses enragés en plein coeur de Tokyo.

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁


GODLIKE
Revenir en haut Aller en bas
heavenly sweetness
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t240-im-ji-eun-entremeles-en
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: C'est pas ma veine ft Jun   Lun 28 Aoû - 17:39
C'est pas ma veine

Ji eun & Jun
Outfit • Je n'arrivais même plus à trouver des bons mots afin qu'il comprenne que je ne mentais pas. Pourquoi je déformerai la vérité de toute façon? J'essaie d'aller au plus simple et je me tiens la tête comme si j'allais devenir folle. La présomption d'innocence il connait ? Je soupire doucement en passant ma main dans mes cheveux. Je sens bien qu'il se retient de me faire voler dans la pièce, je sentais la violence émaner de son regard. Il respirait l'envie de me frapper. Et le pire? Je ne saurai bouger de là où je suis. Et puis cette idée qui me vient. Cette évidence qui me permettra de prouver que je dis la vérité. Cette enveloppe. Ca avait vraiment l'intérêt d'être quelque chose d'important. Les papiers qui sont à l'intérieur ne sont pas connus de ma personne. Alors je vais au sol et je cherche. Mes mains tremble quelque peu alors que les mots de Jun résonnent dans ma tête. Me déshabiller et puis quoi encore ? A ce moment je ne sais pas de quoi il est capable et ça me fait encore plus peur. Je me sens vulnérable et j'aime pas ça. Toutes ses affaires sont légèrement poussées, mise de côtés, enlevées. Tout ce qui compte en ce moment c'est l'enveloppe que j'ai déposé ici. Et alors que j'allais encore chercher et chercher comme si c'était la dernière chose que je pouvais faire il m'attrape le poignet. Je sais pas ce qui m'attends mais d'un coup mon corps est redressé, près de lui, trop près de lui. Il tremble un peu, ce corps frêle et fragile. Il tremble alors que devant des gens comme lui je n'ai qu'une envie c'est de tenir tête. Certes l’effroi est là mais pourquoi leur donner du pouvoir? Et pourtant il en a. Cependant dans son regard et sa voix quelque chose a changé. Il est surement moins en colère et je m'assieds alors qu'il me le dit, me le demande, je ne sais pas trop. Soupirant un bon coup je le regarde faire en espérant que cette enveloppe soit là. Où pourrait elle être sinon? Et bien il y avait toujours cette peur irrationnelle qui nous faisait avoir des pensées étranges. Et puis, lentement le bazar est rangé. Et l'enveloppe retrouvée. Un soupire de soulagement m'échappe. Peut être pas pour longtemps. Ses yeux lisent petit à petit les lignes du courrier et son rire ne présage rien de bon. Il semble être de nouveau en colère, celle un peu ironique et frustrée. D'un coup mes yeux se ferment, les feuilles étant lancé dans ma direction ce réflexe s'est fait plus rapide que prévu. En ne sentant rien, mes yeux marrons s'ouvrent lentement les feuilles sont au sol, et lui il est dépité. C'est loin de la grande classe de Jun l'évêque des Dogsuli. C'est loin de son image de bad boy qui a réussi à me faire flipper. Mais .. je comprends d'un coup son énervement et plus il parle, plus j'ouvre les yeux de surprise. " QUOI ?  " Non seulement l'ironie se foutait clairement de ma gueule mais en plus on avait l'air con tous les deux. Rejeter la faute sur cette enveloppe et lui jeter la faute sur moi, ah il allait être beau notre voyage. Ramassant alors les papiers je les lis avec attention faisant les cents pas dans une chambre qui n'est pas la mienne. "merde...  " D'un coup mes bras m'en tombe, je suis sans énergie et ce courrier m'a achevé. Je m'assieds alors sur son lit dans une perte d'énergie soudaine et grande avant de soupirer.
" Hm..  " Il m'a fait flippé. Flippé jusqu'à ce que l'adrénaline redescendu me fasse tourner la tête. Mais tout ça pour un voyage. C'était une bonne nouvelle en soi. Je soupire doucement une nouvelle fois. " Tokyo alors.. Pardon d'être rentré dans ta chambre.  " Ce qu'il avait fait était sûrement impardonnable mais j'avais mes tords aussi. Alors timidement, le regard fuyant je dis un pardon, rapide. Puis je réfléchis à ce week end. Ébouriffant mes cheveux je me lève et range mon sac. Ce con avait tout sur son lit. Il m'a épuisé et je sais que je dois pensé à ce week end. " Je.. vais te laisser.  " Il faudra forcément qu'on se parle de ce week end. Mais là de suite j'ai l'impression de fuir.

"  " .



▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

smile because i love it
Il paraît qu'on ne vit qu'une fois alors pourquoi ne pas en profiter ?    ▬ Je vais vous dire je t'aime en toutes les langues, je vais te prouver que la tendresse n'est pas morte et je vais te regarder, toi, sur ton destrier, comme si j'avais rêvé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: C'est pas ma veine ft Jun   
Revenir en haut Aller en bas
 
C'est pas ma veine ft Jun
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
maggle2night :: lendemains difficiles :: la poubelle. :: ‹ rps.-
Sauter vers: