radio haneul rumeurbox


mettre içi la description

 

Partagez | 
 

 so jealous i could kill you (agapé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Saja undaunted
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t116-im-jaehwa-i-was-just-fi
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: so jealous i could kill you (agapé)   Ven 4 Aoû - 13:29
so jealous i could kill you

featuring. agapé
Oh Jae. Il avait mis du temps, à se calmer, à respirer, à pas s'énerver, à pas gueuler, à pas tout renverser, à pas claquer, lâcher, quitter ; il s'était calmé une dizaine de minutes avant de venir - et ne racontons pas son arrivée dans la petit soirée des Saja, où il était à deux doigts de claquer absolument tout le monde - surtout Agapé. Il était fou, là, Jaehwa, fou de rage, il mordait l'air, il mordait tout ce qu'il pouvait, alors qu'il accompagnait Agapé, complètement éméché, jusqu'à sa chambre. Qu'une envie ; l'engueuler. C'est qu'un baiser, ouais, mais, on doit rappeler, ou pas, qu'Agapé, il avait du mal avec le fait que Jaehwa soit un homme ? Non ? Pas besoin ? Tant mieux. Puis, il avait entendu les rumeurs - qui courent vite. Sunah est aussi passé par là - et là, il était au bord du blackout, tant il enrageait.

Alors il parlait pas, il se contentait de l'aider, en ruminant. Et une fois dans la chambre du sous-évêque, il le pose, délicatement quand même - à moitié, sur le lit. Il glisse une main dans ses propres cheveux, souffle, énervé, pour filer vers l'évier, rincer son visage, et tenter de se calmer. Il voudrait partir, filer, mais Agapé, il était bourré, et hors de question que quelqu'un d'autre rentre. Sauf que ? Sauf que Jaehwa, il avait plus confiance. Il le laisse aller à une soirée et bam ; deux roulages de pelle. Et encore, il savait pas tout. « Y'en a eu d'autres ? » C'est tout - et pitié qu'il dise non, parce qu'il allait sauter par la première fenêtre qui passait, sinon.

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

j'peux pas t'abandonner mon bébé

Revenir en haut Aller en bas
pépé d'amour
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t130-moon-agape-kill-them-wi
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: so jealous i could kill you (agapé)   Ven 4 Aoû - 18:58
so jealous i could kill you

featuring. agapé
« je suis désolé Jae…» et c'est qu'il en pleurerait presque de son crime- si ce n'était pas déjà le cas. Les yeux rougis, déjà fatigués des larmes qui avaient su s’en écouler, il geint, il lutte contre ses sentiments, sa culpabilité et la rancune de l'autre. Quelle horrible soirée. Agapé veut à nouveau pleurer lorsqu'il affronte le regard déçu de sa moitié. Oh, l'enfant face à son étoile et son hypersensibilité. Il ne sait plus l’enfouir sous son sourire lorsqu'il est bourré. Alors il pleure, sanglote, s'effraie pour rien, lui, lui qui pourtant d’ordinaire est si fier et calme devant les autres.  « béb- jae… t’es le seul que j'aime. » il détourne la question avec agilité dans le peu de lucidité qu'il lui reste tandis qu'il essaie de trouver son chemin jusqu’à son corps auquel il offre une timide étreinte. Oh, il n’ose aller plus loin, plus intime, il attend son initiative, son pardon et sa permission. Il se contente jusque là de sa voix plaintive et de son regard humide pour essayer de lui montrer à quel point il s'en voulait.  « ça tangue. » prise de conscience traversant la barrière des lèvres liqueur-senteur du saoul, il trébuche et s’écrase contre son torse, le visage enfoui dans le creux de son épaule et les mains s’enroulant contre sa taille.  « je ne voulais pas jae. C’est ma faute mais- j-je... sangrae- désolé. » Honnêteté et vérités trop pures sortant des paroles du bourré, il n'arrive plus à parler. L'enfant trop chamboulé, trop blessé et blessant à une heure aussi tardive, il n’y peut rien, c'est plus fort que lui : il craque et sanglote lorsqu'il succombe à son cœur en émoi. Tremblant honteusement contre lui, le plus âgé maintient son visage contre sa douce peau pour ne pas avoir à défier son regard qu'il imaginait déjà s’enflammer du brasier de la colère.

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁


   
   
sky full of stars ☆゚.*・。゚
I'll call you moonchild ☽ Inertia is so easy—don't fix what's not broken. Leave well enough alone. So we end up accepting what is broken, mistaking complaining for action, procrastinating for deliberation

Revenir en haut Aller en bas
Saja undaunted
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t116-im-jaehwa-i-was-just-fi
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: so jealous i could kill you (agapé)   Ven 4 Aoû - 20:51
so jealous i could kill you

featuring. agapé
Il l'a mauvaise. C'est pas une nouveauté, c'est carrément une évidence ; Jaehwa l'a mauvaise. Il a envie de tout foutre en l'air - lui le premier. La fenêtre, elle a jamais été aussi jolie - et il la fixe, alors qu'il grince des dents, qu'il serre sa mâchoire, qu'il se retient de ne pas foncer sur Agapé pour le réconforter. Non. Faut qu'il apprenne. Ouais, faut qu'il apprenne, parce qu'il compte lui pardonner, oui. Mais pas maintenant. Là, ça passe pas. Il en a pas embrassé unE, non, mais deux, et pire, une fille, ok, mais un garçon. Et ça, ça lui coupait le souffle. Agapé avait embrassé quelqu'un. Alors il souffle, encore, toujours, pour ajouter, après de longues secondes de silence, immobile, à recevoir son petit-ami sans broncher, sans lever le bras, comme ça, immobile, à attendre, que la douleur passe, sûrement.  « Agapé. Je sais, pour Sunah. Y'a une rumeur. » donc je suis pris pour un cocu et demain, oh, demain, ça va être dur. Tellement dur. Il va devoir affronter les regards moqueurs, tristes, fiers, satisfaits. Tout le monde va se ruer sur le sportif, on va encore tenter de le lui voler ; et on va se dire qu'eux deux, c'est fini, et ça lui donne mal au crâne.

Il a pas envie de l'étreinte ; alors il pousse, doucement, s'éloigne, pour se servir un verre d'eau. Ouais, juste pour que ça passe - enfin, pour faire taire la boule, là, au fond de sa gorge, qui menace de le faire chialer, craquer, fondre, pleurer, mourir, crever. Alors il avale, il avale et ça passe un peu, pas beaucoup, juste assez pour qu'il continue de parler, dos à l'autre, dos à sa moitié, dos à la douleur.  « tu ferais quoi, toi, hein, si t'apprenais qu'j'avais embrassé quelqu'un ? pire, roulé une pelle ? à un mec ? alors que j'étais incapable de sortir avec toi, parce que j'étais un mec ?  » Il débite, il crache, tape du poing, doucement, sous l'excès, pour se tourner, face à lui. Il veut le baffer, le claquer, l'engueuler, le disputer, lui dire qu'il est qu'un con, qu'il le déteste, qu'il veut plus l'aimer, qu'il a mal, trop mal, qu'il veut plus l'embrasser, parce qu'il veut pas partager ; et finalement, il souffle, parce qu'Agapé qui pleure, ça fait mal. Plus mal que pleurer, sûrement. « couche-toi, j'vais te chercher une bassine. on en parlera demain. »  

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

j'peux pas t'abandonner mon bébé

Revenir en haut Aller en bas
pépé d'amour
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t130-moon-agape-kill-them-wi
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: so jealous i could kill you (agapé)   Ven 4 Aoû - 21:55
so jealous i could kill you

featuring. agapé
ça fait mal le rejet. D’autant plus lorsqu’il est justifié. Agapé il souffre, mais sûrement de manière égoïste. Il ne réalise pas sa cruauté en pleurant, pleurant et volant les larmes de l’autre, de celui à qui il aurait été légitime céder face au chagrin et à la déception. Jaehwa trahi, jaehwa trompé, l’enfant encore immature ne pense pas aux conséquences à venir et ne voit que la plaie béante qu’il venait de s’infliger. « jae… jsais pas quoi faire à part m’excuser… je suis désolé... » il n’était pas comme ça d’ordinaire, à formuler si facilement aux excuses et presque à supplier son pardon. Mais l’alcool y jouait quelque chose, lui faisant fondre ses charmes de princes mais surtout, révélait au jour la dépendance et les craintes dont jae était le responsable. Comme un fil funambule, leur relation était aussi ardente que frêle et incertaine. Alors il tremblait, s’effrayait à l’idée qu’il veuille le quitter et à être privé de ses baisers. « pars pas... » Saoul, pas loin d’être fou, il s'agrippe à la manche de son haut pour le retenir de sa course. Il ne veut pas le perdre de ses yeux, encore moins céder au sommeil. L’émoi et la douleur, forment un mélange dangereux dans l’esprit du garçon jusqu'à se transformer en peur; celle qu’il s’en aille et qu’il ne puisse plus le voir. « et si… tu revenais pas? Crie-moi dessus, mais ne part pas... s’il te plait… » Les habitudes de relations passées refont tristement surface; subir la colère d’un autre qui était devenu au fil du temps une triste habitude.

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁


   
   
sky full of stars ☆゚.*・。゚
I'll call you moonchild ☽ Inertia is so easy—don't fix what's not broken. Leave well enough alone. So we end up accepting what is broken, mistaking complaining for action, procrastinating for deliberation

Revenir en haut Aller en bas
Saja undaunted
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t116-im-jaehwa-i-was-just-fi
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: so jealous i could kill you (agapé)   Ven 4 Aoû - 22:16
so jealous i could kill you

featuring. agapé
Jae souffle. Encore et toujours. Faut qu'il se calme. Parce qu'Agapé pleure, et ça le rend triste, ça le rend malheureux, il aime pas voir son copain pleurer, il aime pas le rendre triste de l'avoir blessé ; mais Jaehwa, il veut être égoiste, là, maintenant, il veut penser à lui, à tout ce qui se passe dans sa tête. Merde, et si Agapé en avait embrassé d'autres ? Parce que ouais, là, il en était au stade où il savait plus - plus quoi penser, plus si Agapé était sincère, ou pas, s'il l'avait trompé, déjà,
avant, ou pas, il savait plus rien, il savait même pas s'il pouvait encore apparaître devant lui, s'il avait bien fait de venir. C'était juste un baiser, ok, mais pour Jaehwa, c'était beaucoup. Mine de rien, il avait eu du mal à l'avoir, son homme ; et maintenant qu'il l'avait, il fuyait de tous les côtés. Et il voulait pas courir après un mensonge, non ; alors il souffle, encore, toujours, comme pour tenter de s'apaiser, avant de tirer sur sa main, encore. Qu'il arrête - qu'il arrête de le faire flancher. « je sais pas pourquoi je resterais. » C'est pas gentil ; mais il pleure en le disant, il s'effondre, il abandonne, et il a honte. Il voulait faire le mec fort, qui s'en fout sans trop s'en foutre ; mais impossible. Il est touché, coulé, et il chiale, encore, toujours, tout en laissant son derrière se poser lascivement, sur le lit. Faut qu'il se calme, vraiment, il sait pas s'il pleure de tristesse, de colère, de déception, de peur - il sait plus rien. « ça sert à quoi, de te crier dessus ? tu l'as fait. avec sunah, avec sangrae.. avec qui d'autre ? hein ? pourquoi tu m'as pas parlé de cette soirée ? hein ? tu voulais pas que je vienne ? tu voulais t'amuser sans moi ? j'te fais chier, c'est ça ? »  L'éternelle remise en question. 

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

j'peux pas t'abandonner mon bébé

Revenir en haut Aller en bas
pépé d'amour
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t130-moon-agape-kill-them-wi
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: so jealous i could kill you (agapé)   Ven 4 Aoû - 22:55
so jealous i could kill you

featuring. agapé
Son coeur pleure, son coeur souffre, son coeur se meurt. L’alcool aggrave ses pensées, l’alcool laisse libre court à son hypersensibilité. oh, Agapé se sentait effondré. Bâtisse qu’il venait de construire, monde qu’il venait de fonder, tout devenait tangible, son estime de lui-même devient un château de carte- qui s’effondre lorsqu’il ose proférer une menace et que ses paupières elles aussi cèdent à la marré haute.... Quelque chose de brise au fond de lui. Son coeur? Son âme? ça se craquèle, ça s’effrite de plus en plus lorsqu’il réalise que Jaehwa s’effondre en pleurant. Il n’arrive plus à parler (il ne veut plus l’écouter), ses pensées s'entrechoquent et plus aucun mot n’arrive à dépasser la barrière de ses lèvres fautives. Alors ses gestes maladroits parlent à la place de ses mots; attirant l’amant vers lui pour le serrer dans ses bras, délicatement, de peur de le briser malgré la crainte d’une éventuelle évasion. Ses doigts se fraient un chemin dans sa chevelure basanée, doucement, tendrement, il s'agrippe sans violence tandis que ses lèvres après quelques secondes d’hésitation embrassent son front.

Il ne sait pas quoi répondre à sa question, il ne sait pas comment panser les plaies qu’il venait de lui infliger, alors il essaie comme il peut de le recoller; de faire preuve d’une honnêtement limpide comme il ne l'avait jamais fait. « même si tes livres j’y comprends rien, t’es pas chiant. même si t’es possessif, t’es pas chiant. même si t’es souvent occupé, t’es pas chiant. Parce que tu es celui que j’ai choisi. L’homme que j’aime et que j'aimerai. » les mots défilent trop vite, sans filtre, censure pudique envolée par l’amour pour l’autre; c’est son âme toute entière qui parle et qui le supplie de le croire. « je te demande pas de me pardonner. je te demande juste de ne pas me détester. j-je… » et il brise son étreinte, le regarde dans les yeux et tente maladroitement d’effacer les larmes qui coulaient sur sa peau neigeuse.

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁


   
   
sky full of stars ☆゚.*・。゚
I'll call you moonchild ☽ Inertia is so easy—don't fix what's not broken. Leave well enough alone. So we end up accepting what is broken, mistaking complaining for action, procrastinating for deliberation

Revenir en haut Aller en bas
Saja undaunted
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t116-im-jaehwa-i-was-just-fi
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: so jealous i could kill you (agapé)   Ven 4 Aoû - 23:05
so jealous i could kill you

featuring. agapé
C'est un faible, Jaehwa ; et il craque déjà à cause des baisers qu'il a échangé avec d'autres personnes, mais il craque surtout à cause des mots d'Agapé. Il l'aime. Il l'aime malgré tout ce qui pourrait le déranger - il l'aime même s'il est en train de chialer parce qu'on a touché à son bien. Et ça, ça, ça le rend fou, fou de joie fou de tout, fou de lui ; il sourit, il sourit en pleurant, parce qu'il est heureux, heureux de se savoir et de se sentir aimé. Il pense encore aux images absurdes et immondes qu'il a eu en tête, celles où son tendre répondait aux baisers qu'il recevait - peut-être était-ce vrai, peut-être pas, dans tous les cas, il préfère ignorer. Un reniflement, il regarde l'autre, il sourit, doucement, à peine distinctivement. « t'es sincère ? » Bien sûr qu'il l'est, il le sait déjà ; mais il demande, tout en essuyant ses jolies petites joues, pour tirer sur les bras de son aimant, de son amant, de tout ce qu'il aime.

Il le déteste, ouais, un peu, beaucoup peut-être, ou peut-être qu'il déteste le détester, alors il le déteste pas, il sait pas, il sait juste qu'il est incroyablement mal, et qu'il a juste besoin de le serrer un peu plus,
d'être contre lui, d'être le seul.  « agapé.. la prochaine fois que tu fais ça, j-je, je, je sais pas ce que je fais, mais.. mais je t'en voudrais énormément, je crois que je pourrais plus te parler..  »  Un bébé, un gosse, il continue encore et encore de lâcher des petits sanglots, avant de se redresser. C'est pas tout, mais Agapé est bourré ; alors il se lève, le lâche, se lâche, et le laisse se poser. « je t'en veux, sincèrement, j'ai envie de t'étrangler et de tuer les deux autres, mais je me retiens. par contre- par contre, s'il te plaît, traîne plus avec.. ou plus longtemps.. ou j'sais pas, mais.. mais dis-moi, dis-moi si tu vas à une soirée, si tu vas boire, parce que vraiment..  » Ne pas savoir, c'est ce qui lui a fait mal. « couche-toi, hein ? je vais te chercher une bassin, dors, et on en parlera demain, t'es pas en état, et moi non plus. »  

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

j'peux pas t'abandonner mon bébé

Revenir en haut Aller en bas
pépé d'amour
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t130-moon-agape-kill-them-wi
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: so jealous i could kill you (agapé)   Sam 5 Aoû - 2:34
so jealous i could kill you

featuring. jaehwa
C’est ta faute Agapé, regarde ce que tu lui as fait. Tu l’as fait pleurer. Lui que tu prétendais tant aimer, comment l'affirmer désormais que tu l’avais rendu à l’état de poussière? Désormais prince aux sentiments embrouillés, confus entre l’envie de l’aimer et l’envie de se détester; criminel en réalité mais criminel amoureux, ses pensées le rongent alors qu’il tente de décrypter ses gestes malgré l’ivresse. « Je t’aime jaehwa. » entre deux respirations hâtives et malgré son attitude pourtant pudique, ce soir il enfreint les règles. L'enfant pourtant du genre à réserver ces mots là à des moments précieux et particulier; ce soir s’avérait être une exception : il pourrait se confesser toute la nuit si cela achetait son pardon. Et puis, il ne mentait pas. Il était le petit prince amoureux de la candeur et de la rose. Amoureux de son parfum et des batailles qui l’avait mené contre sa fierté. c’était un homme, et il le savait ce détail jouait contre eux.

Lucidité qui revient lentement (mais pas trop non plus), la souffrance s'accroît lorsqu’il réalise ses torts et les larmes qui brûlent la peau de son jae. « j’veux pas me coucher. t’es encore fâché ça se voooooit. t’as encore les larmes aux yeux. » ses commissures se tirent en une moue boudeuse et il effectue le même manège que précédemment. Il l’attrape par le tissu de son haut, d’une poigne ferme pour le retenir d’aller plus loin alors que son torse vient se coller au dos de l’âme éraflée. « pleure pas jae, t’es vraiment plus beau quand tu souris.  » Mots doux, trop doux et pourtant sincère, rien n’était plus beau que lui à ses yeux, mais rien n’était plus merveilleux que son sourire radieux, sa voix douce et soyeuse quand il prononçait son nom avec affection alors que ses joues rougissent sous la gêne. « câlin. » La peine tirant sa révérence pour offrir du réconfort, désormais même si les larmes avaient cessées de couler sur son visage lui faisant alors reprendre alors son charme enfantin, ses bras se nouent autour de sa taille pour lui offrir une étreinte; mais cette fois-ci plus affirmée, affamée? « tu me pardonnes si je fais ça? » Changeant la donne d’un geste qui se voulait chaste, ensorcelé par la frustration d’avoir été forcé contre son gré d’embrasser un autre que son homme, ses pensées confuses formulent une envie de plus en plus pressante : oh, il fallait goûter à ses lèvres pour s’en rappeler de leur douceur et leur ferveur et ainsi oublier l’amertume des autres. Alors sans prévenir, ses lèvres se plaquent contre sa nuque qu’il longe; mordant et embrassant avec passion tout ce qui pouvait lui être abandonné.  

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁


   
   
sky full of stars ☆゚.*・。゚
I'll call you moonchild ☽ Inertia is so easy—don't fix what's not broken. Leave well enough alone. So we end up accepting what is broken, mistaking complaining for action, procrastinating for deliberation

Revenir en haut Aller en bas
Saja undaunted
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t116-im-jaehwa-i-was-just-fi
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: so jealous i could kill you (agapé)   Sam 5 Aoû - 9:53
so jealous i could kill you

featuring. agapé
Il avait les mots, Agapé, et pas qu'un peu ; il savait comment manier le petit coeur de Jaehwa, Jaehwa qui dansait au grès de ses paroles, qui buvait tout ce qu'il lui disait, en quête d'un réconfort, d'un truc à croire, d'un point d'accroche - il l'aimait, il l'aimait comme un fou, et peut-être qu'il l'aimera toujours de cette façon, et savoir que ses lèvres, ses lèvres qui lui revenaient, avaient embrassé quelqu'un d'autre - bordel, ça le foutait dans tout ses états. Mais, là, ça allait, à peu près, pas trop non plus, parce que si Jaehwa pouvait oublier en une seconde, ça se saurait. Disons que.. Disons qu'il tentait de s'en remettre, de s'occuper de son petit-ami complètement bourré - on verra ça demain, c'est son dicton. Alors, ouais, il danse et il chante quand il lui dit qu'il est beau quand il sourit, il a envie de sourire, tiens, d'ailleurs - mais il le fait pas, parce que merde. Merde. C'est tout. Juste merde. Son cerveau, là, en haut, c'est le bordel, il sait plus s'il doit pousser Agapé, le rejeter, lui dire de s'éloigner, d'arrêter, ou foncer dans ses bras, l'embrasser, et s'endormir contre lui.

Alors Jaehwa souffle, péniblement, parce qu'il a mal au crâne, comme à chaque fois qu'il est avec Agapé - et il se tourne, sous les frissons que l'autre lui fait subir, pour froncer légèrement, mais sûrement, ses petits sourcils. « Agapé. » Une main file dans sa propre nuque, et il en constate l'humidité - non sans lâcher un petit rire exaspéré. Il est mignon, n'empêche. On dirait un petit chiot qui mordille la main de son maître - alors il abandonne l'idée de partir, tout en prenant place sur le lit. Ouais, il se dit que, vu qu'Agapé agit comme un chiot - peut-être, peut-être, hein, qu'il le suivra. « là, je reste. »  Parce que je suis faible, qu'il a presque envie de dire. Mais il se retient, en s'allongeant sur le dos, péniblement. Il veut pas l'embrasser. Non, pas maintenant. Parce qu'il aura ces foutues images en tête - et ça lui retourne déjà l'estomac. « là, dors, je bouge pas. » Donc il continue de faire la tête, comme un gamin. Mais c'est justifié - il croit.

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

j'peux pas t'abandonner mon bébé

Revenir en haut Aller en bas
pépé d'amour
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t130-moon-agape-kill-them-wi
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: so jealous i could kill you (agapé)   Sam 5 Aoû - 14:50
so jealous i could kill you

featuring. jaehwa
La crainte d’être abandonné ne fait que croître malgré le sourire discret qui décorait son visage. Il a peur Agapé. Et ses pupilles sont voilées par l’angoisse, parce qu’il craignait trop de choses. Qu’il soit toujours déçu, encore plus blessé, ou pire, qu’il le déteste. Il croit ses mots et à la fois il doute. Il devient méfiant de la moindre expression, du moindre choix dans ses paroles : il ne veut pas être rejeté alors il s’accroche. Il approche son visage du sien, ses mains déposées sur les siennes tandis qu’il ose l’affront qu’il s’était interdit quelques instants auparavant : il ferme ses yeux et l’embrasse.

Le tireur est bourré, mais il s’en fout. Il se rappelle encore de la manière dont ses lippes doivent se presser contre leurs jumelles rosées. Ses lèvres à la senteur ligueur fondent et s’épousent sur celles de son compagnon. Elles happent avec délicatesse les siennes, se veulent langoureuses et terriblement frémissantes. C’est doux, c’est sucré comme il ne l’avait jamais autant été, et il cherche son pardon dans le baiser le plus chaste qu’il pouvait lui offrir. Parce qu’il le sait; Jaehwa c’est un amoureux de la tendresse. « regarde. » son regard encore humide cherche le sien, son visage s’approche davantage de son némésis; peureux, froussard, il prend son courage à deux mains tout en entrelaçant leurs doigts. « y a que toi que j'embrasse comme ça. » et il n’attend sa réponse, de peur d’une éventuelle déception ou d’un rejet douloureux, l’une de ses mains trouve sa nuque à laquelle il s'accroche au moment où ses lèvres s’engagent dans une seconde bataille pour son pardon.

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁


   
   
sky full of stars ☆゚.*・。゚
I'll call you moonchild ☽ Inertia is so easy—don't fix what's not broken. Leave well enough alone. So we end up accepting what is broken, mistaking complaining for action, procrastinating for deliberation

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: so jealous i could kill you (agapé)   
Revenir en haut Aller en bas
 
so jealous i could kill you (agapé)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» I'm jealous but I'm not the only one ✈ NOLAAN
» If you're not afraid of me, why do not you kill me? [Ft Timothy]
» supprimer nod32 "ekrn.exe" impossible
» BEE ❁ Kill 'em with kindness.
» being ridiculous doesn't kill you (ft. sahar)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
maggle2night :: lendemains difficiles :: la poubelle. :: ‹ rps.-
Sauter vers: