radio haneul rumeurbox


mettre içi la description

 
FERMETURE DU FORUM.

Partagez | 
 

 Dreams FT Myeon Gi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
cheonchin mind
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Dreams FT Myeon Gi   Dim 30 Juil - 23:46

DreamsPark Han Ji & Bae Myeon Gi

La fièvre était montée progressivement tandis que je comatais entre rêve et réalité. Je revoyais des flashs de mon passé mais, aussi de mon ancienne famille. Pourtant, ce n’était pas de la nostalgie que j’éprouvais mais un dégoût profond envahissant tout mon être.
Finalement, le réveil fut brutal. Désagréable même. J’avais sursauté comme si je m’extirpais de l’enfer. Mes tempes moites goûtaient presque le long de mon visage livide. J’inspirais posément en appuyant la paume de ma main contre ma poitrine haletante ; j’étais dans tous mes états. D’un œil affolé je regardais dans la chambre me semblant bien trop calme. Jae Hwa ne semblait pas là en dépit de l’heure tardive ; je fus quelque peu surprise de cette absence mais n’y accordais pas plus d’attention que ça. D’un geste de main rapide j’envoyais valser les draps et quittais ma chambre le plus discrètement du monde. Mes pas feutrés étaient à peine perceptibles sur le sol de la cheonchin’s house. Par chance je n’avais qu’à atteindre la porte voisine à la mienne pour trouver un peu de réconfort. Myeonnie m’avait confié l’absence de sa colocataire ce soir, vu mon état je n’allais pas me priver d’une petite soirée nocturne auprès de mon deuxième chéri. La poignée cliquetait pour mieux que je pénètre dans la pièce plongée dans le noir.
Nerveusement je regardais la montre se trouvant à mon poignet : une heure. J’haussais les épaules en tentant de me convaincre que c’était une heure purement raisonnable tout en refermant la porte derrière moi. Le bois émit un petit son distinctif et je vis une silhouette se redresser dans les draps déjà bien froissés. Un sourire apparut sur mon visage anxieux.
J’avançais rapidement vers la couche de Myeon Gi. Avec mon simple débardeur et mon petit short, je progressais sur les draps à quatre pattes en faisant signe de se taire à mon compagnon. Toute tremblante je me collais contre son torse puis caressais ses bras du bout des doigts.

- J’avais tellement envie de te voir. Myeonnie…

J'adorais ce surnom. On aurait dit une peluche... Rien que pour moi et Yoan.
Une inspiration profonde me fendit l’âme alors que je parvenais enfin à discerner les traits si plaisants de mon amant. Il était beau. Même dans le noir. J’esquissais un sourire qui manquait bien vite de se transformer en sanglot.

- J’ai encore fait un cauchemar. J’en peux plus.

Mon visage trouva enfin refuge dans la nuque bouillante de Myeon Gi tandis que je gigotais davantage contre sa peau. Je me relevais en frottant mon nez au sien. Je lui volais un baiser avant de lui caresser la joue d’une main tremblante.

- J’avais besoin de sentir que tu étais là. Je ne veux pas vous perdre. On est tellement bien ensemble et puis vous êtes un peu à moi… Ma famille à moi.

Mes mots s’étranglaient dans ma gorge tandis que je tentais de continuer de parler. J’abandonnais bien vite et soupirais lourdement sans quitter mon interlocuteur des yeux. Myeon pouvait être si prévenant… J'avais besoin de sa chaleur ce soir.

Lady
Revenir en haut Aller en bas
cheonchin mind
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Dreams FT Myeon Gi   Ven 25 Aoû - 13:09
DreamPark Han Ji & Bae Myeon GiThe first time I met you, I cried as soon as I saw you, Was it because I'm happy? Was it because I was sad? I don't even remember (Jin → mom)Myeon avait veillé un peu, en sachant qu'il était seul dans sa chambre ce soir-là. Sa colocataire n'était pas là, il ne savait plus trop pourquoi, mais le résultat était qu'il avait la pièce pour lui tout seul. Alors il avait profité pour faire quelques croquis de déesse grecque, puisque c'était son thème de peinture actuel, avec un peu de musique diverse et deux trois sachets de friandises poser sur le bureau. Parfois, la fenêtre ouverte, il fumait une ou deux cigarettes. Il s'était un peu étalé, mais avait fait attention de ne rien salir, et de tout bien re ranger à la fin, même s'il avait la flemme de remettre tout à neuf. Surtout, parce qu'il avait fini par être crevé et à dormir debout. Il avait donc laisser son bureau un peu en pagaille, avec les croquis étaler, le paquet de cigarettes sur un coin et le paquet de Dragibus presque vide, ce sont ses bonbons préférés. C'était à minuit qu'il s'était mis au lit, en sachant qu'il ne dormirait pas vraiment, où alors que quelques heures, à cause de son insomnie qu'il avait appris à gérer avec le temps. Éteignant la lumière, plongeant la pièce dans un noir silencieux, il restait allongé sous les draps encore frais en fermant les yeux dans un faux sommeil, où il cogitait plus qu'il ne rêvait.

C'est le plancher qui couina qui le fit se redresser, sachant que sa coloc ne devait pas rentrer avant le lendemain, il fut surpris de voir la silhouette d'une personne. Dans le noir, ce n'était qu'une ombre et pas encore habitué à l'obscurité, il avait du mal à distingué qui est ce que ça pourrait être. Mais la silhouette s'approche et encore dans son demi-sommeil, il comprend que ce n'est qu'Han Ji, et non un tueur en série qui vient tuer ses victimes dans les dortoirs. La laissant arriver sans rien dire sous ses ordres et parce qu'il préfère attendre qu'elle soit installée. Elle se glisse contre lui, il remonte la couverture sur elle et d'une main, il caressa tendrement le dos de la jeune fille, embrassant son front.

« - Je suis toujours au même endroit jagiya ! »

Il sourit bien vite effacer lorsqu'un soupir retentit dans la pièce, suivie de mot remplit de sanglot. Les cauchemars, encore, et en silence, il maudit cette famille qui hantait encore sa copine. D'un geste doux, il passa sa main dans les cheveux de Han, en la regardant tendrement, espérant la rassuré, même s'il n'est pas très compétent dans ce genre de chose, se sachant assez maladroit dans ses paroles.

« - C'est que tu n'arrives pas à oublier… Ça va passer avec le temps, sois patiente… On est là. »

La laissant se cacher dans son cou, il caresse ses cheveux doucement, en la laissant trouver sa place, tout comme il la laisse lui voler un baiser, non sans attraper sa lèvre inférieure au passage en tirant un peu dessus, ne lâchant que quand elle se redresse pour parler.

« - On sera toujours là, tu ne vas pas te débarrasser de nous comme ça, ne croit pas hein ! »

Il essaye de plaisanter pour la faire rire, tout en disant ça, il lui met une petite pichenette et embrasse sa joue en la serrant contre lui.
© 2981 12289 0

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁


Une vie à trois,
à deux, ce n'est pas assez compliqué.
Revenir en haut Aller en bas
 
Dreams FT Myeon Gi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hola !
» Free dreamscene
» [Tu monte ou tu baisse le son ?] par Aureliedu29
» Petit problème de barre de navigation
» Dream Chaser

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
maggle2night :: haneul university :: quartier b, nord de l'université. :: ‹ Cheonchin's House.-
Sauter vers: