radio haneul rumeurbox


mettre içi la description

 
FERMETURE DU FORUM.

Partagez | 
 

 Be my scandal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
citoyen du monde
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t479-lee-jae-hwa-formule-une
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Be my scandal   Ven 28 Juil - 12:38

Be my scandal
featuring → nam sae ron

Acte I

Après une journée entière passée à danser, tantôt en entraînement, tantôt en live pour un événement, je rentre enfin chez moi. Mais la journée n'est pas finie.
Je prends rapidement une douche et allume mon ordinateur, puisque Sae Ron ne devrait pas tarder à arriver. J'ai terminé les deux ou trois derniers arrangements sur notre composition, et je tiens à lui faire écouter, même si ce n'est pas la principale raison de sa venue ce soir.
Son projet avec l'association de défense des droits LGBT a l'air de se concrétiser, et puisque je n'en démords toujours pas quant à ma présence dans ce projet, nous avons décidé de nous voir pour en parler. Après tout, ce n'est pas le genre de sujet qu'on peut aborder ensemble durant les tournages de notre web-série à cause du staff tout autour de nous qui ne nous lâche pas une seconde, et plus important, devant mon manager. Il ne doit pas savoir, sinon il m'empêchera de participer à ce projet, et c'est hors de question !

Je m'habille rapidement d'un pantalon gris et d'un t-shirt blanc donc le col en V met en valeur ma fine musculature et me coiffe à peine, laissant mes cheveux en bataille. Je mets de l'eau à chauffer en constatant qu'il ne va pas tarder à arriver. Si pour l'instant je prévois de boire un thé avec lui tout en discutant, je compte bien l'inviter à sortir boire un verre. J'ai l'impression que ça fait une éternité que je ne suis pas sorti m'amuser. En même temps, avec mon comeback en approche, je n'ai pas énormément de temps pour moi. C'est pour ça que je compte bien profiter ce soir ! Et puis qui sait, je pourrais peut-être me rapprocher un peu de Sae Ron. J'ai fais une petite enquête de mon côté, toujours curieux à l'idée de son orientation sexuelle, et je suis plutôt satisfait de savoir qu'il est bisexuel. Ne vous trompez pas, je ne suis pas entrain de tomber sous son charme. Disons seulement que si il venait à se passer quelque chose entre nous, du genre une nuit après avoir bu quelques verres, ce n'est pas moi que ça dérangerait !

Ah, le voilà qui sonne à ma porte. J'arrête l'eau qui doit maintenant être à bonne température et vais lui ouvrir, l'accueillant d'un sourire malicieux, comme souvent.

" - J'ai failli t'attendre ! ~ "

Je fais mine d'être un bon hôte et lui propose un thé avant de lui proposer de s'installer au bureau pour écouter cet arrangement. Nous en discutons un peu avant que je me lance sur le sujet qui m'intéresse le plus.

" - Alors, comment ça avance pour toi projet ? J'ai hâte de voir les réactions ! "
Revenir en haut Aller en bas
student neutral
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Be my scandal   Sam 29 Juil - 14:17

dystopia
featuring → lee jae hwa

Previously


Je suis presque en retard. Aujourd'hui j'ai passé une bonne partie de la journée à la fac. J'ai manqué pas mal de cours dernièrement... Il fallait que je me rattrape. Mais ses derniers n'étaient pas ma priorité. En fait, parfois je me demandais ce qui me faisait continuer... C'est vrai quoi, je gagnais déjà beaucoup plus que la plupart grâce à internet...
Mais sans doute que je n'oserais jamais annoncé à mon daron "bon j'ai arrêté." Je serais bon pour me le faire reprocher jusqu'à la fin de ma vie.
Une fois sorti de l'univ, je suis directement retourné chez moi, je voulais avancer un peu mon boulot sur YouTube. Surtout que j'avais rendez-vous avec JaeHwa ce soir pour continuer à discuter de nos projets.

La web serie avançait assez bien, quelques nouveaux épisodes étaient sorti et l'engouement suscitait n'étais pas si mal. Quelques commentaires me reprochaient de profiter de la notoriété de Eden mais j'essayais de ne pas trop en tenir compte... D'autres, me reprochaient de "tomber aussi bas". Dans ces cas la il s'agissait plutôt de ma communauté de dépars. Ceux qui m'avait connu à l'époque ou je n me consacrait qu'à des sujets polémiques, des critiques du système. La plupart d'entre eux n'avaient pas supporté le tournant plus léger que j'avais donné à mon travail. Et le fait que je travail avec un idole, pure produit de fabrication, avait achevé la scission.
Mais tous ceux qui n'était la que pour passer un bon moment appréciaient globalement.

J'ai choisi de rejoindre l'appartement de JaeHwa à pied. Nous n'étions pas si loin l'un de l'autre, tout les deux dans un quartier assez excentré.
Une fois en bas, j'ai composé le code, noté quelque part sur mon téléphone et suis monter jusqu'à son appartement.

" - C'est toi qui dit ça ? Combien de fois je t'ai attendu moi, mh ?"

Je m'installe chez lui sortant mon ordinateur afin que l'on puisse commencer à travailler. J'étais vraiment ravi d'avoir réellement pu créer quelque chose avec lui. Une vidéo était déjà sorti à ce sujet et une ou deux autres devaient voir le jour avant que la composition ne sorte définitivement. Je devais avouer qu je redoutais tout de même le jour de l'enregistrement final. Si JaeHwa était la pour m'aider, j'avais encore quelques doutes sur mes capacités vocales.
En ce qui concernait le projet nous avions déjà eu un autre rendez-vous avec l'association, tout les deux cette fois-ci, et ils avaient acceptés la candidature de JaeHwa.

" - Alors, ils m'ont envoyé une liste de dates pour le tournage, à nous de leur donner réponse aussi vite que possible. Et j'aimerai que l'on réfléchisse à quel format on veut donner à la vidéo, j'aimerai quelques chose de ne pas trop banal. Et ils auront les moyens de faire quelque chose de pas trop mal."

Nous passons une bonne parti de la soirée à discuter à la fois de la composition et de l'association. J'ai fini par m'étirer.

" - Bon je pense qu'on a bien avancé aujourd'hui. La je meurs de faim, j'avoue que je ne serais pas contre le fait de commander à manger !"

Revenir en haut Aller en bas
citoyen du monde
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t479-lee-jae-hwa-formule-une
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Be my scandal   Lun 31 Juil - 12:20

Be my scandal
featuring → nam sae ron

Acte I

Nous passons la soirée à discuter, à programmer ce projet qui nous tiens tant à cœur, à noter des idées pour la composition. Pour une fois, mon manager a aimé l'idée, il l'a approuvé. Bien entendu, je ne lui ai pas parlé de l'association, et il ne l'apprendra que lorsque la vidéo sortira.
Sae Ron a tout un tas de bonnes idées, il pense à des détails que je n'aurai même pas remarqué, mais ça, ce doit être son côté professionnel, tout comme lorsque je décide de rajouter un son à peine audible sur mes compositions, juste parce que je pense que ça rend mieux ainsi. C'est le côté perfectionniste de l'artiste, si je peux me permettre.

La nuit est déjà bien avancée lorsqu'il s'étire en déclarant qu'il a faim. Encore 5 minutes et mon ventre ce serait mis à gargouiller, je meurs de faim moi aussi ! Je ne peux qu'approuver sa proposition.

" - On commande, et après ça te dit de sortir ? J'ai envie de faire la fête ce soir.~ "

Je prends mon portable et lance une application de livraison rapide. Je fais rapidement défiler les restaurants et opte pour un burger et des frites, pas très original, mais c'est bon, et c'est le principal. Je ne commande pas de dessert, et lui tend mon portable pour qu'il passe à son tour sa commande. Avec le salaire que je reçois, je peux bien me permettre de payer pour nous deux.
En attendant que le repas soit livré, j'enregistre notre travail et peaufine un dernier détail avant d'éteindre l'ordinateur. Après 20 minutes, on vient finalement sonner pour nous apporter le repas. J'enfile ma casquette et mon masque pour que le livreur ne me reconnaisse pas et le remercie brièvement avant d'apporter le sac au salon et de le poser sur la table, retirant mon attirail. "Bon ap ! " et moi voilà déjà entrain de dévorer ma commande. Passer autant de temps à réfléchir, ça creuse ! D'autant plus que je n'ai que très peu manger à midi comparé à tout ce que j'ai fais durant la journée.

Au fil du repas, je me lance sur une conversation un peu plus personnelle qu'à l'ordinaire, curieux au sujet de mon collaborateur.

" - J'ai une question déplacée mais qui m'intrigue vraiment. T'as quelqu'un ? Genre de sérieux. Vu que tu fais ça doit être compliqué de trouver quelqu'un qui t'aime vraiment et qui est pas un fan, non ? "


Le masculin m'a échappé, question d'habitude. A vrai dire je sais pas trop pourquoi cette question est apparue dans mon esprit, mais maintenant que j'y pense, autant lui poser.
Revenir en haut Aller en bas
student neutral
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Be my scandal   Mer 2 Aoû - 15:32

dystopia
featuring → lee jae hwa

Previously


Je l'ai laissé payer sans oublier de le remercier et nous avons attendu notre repas en continuant de discuter boulot. Le problème avec les collègues, c'est que l'on sort difficilement de notre cadre.
Je l'ai laissé aller récupérer la commande et l'ai aidé à tout installer sur la table basse.

" - Tu veux qu'on sorte que tout les deux ou tu comptes inviter des amis ? En groupe on se fera repérer moins facilement."

Nous avons fini par convenir que nous essayons d'inviter quelques amis chacun de notre côté pour aller dans un bar de nuit d'ici une heure.
Il était déjà un peu tard mais j'ai envoyé un message à ceux dont les plans de dernières minutes ne font pas peur. Ca faisait un moment que je n'étais pas sorti tranquillement avec des amis pour boire un peu. D'ailleurs la plupart d'entre eux sont des potes de fac que j'ai rencontré sans qu'il ne me connaisse de par YouTube.

De manière un peu subite, la conversation à dévié sur ma vie amoureuse sans que je n'arrive à prévoir ça. A vrai dire, ce n'était pas un de mes sujets favoris... Ca faisait à peu prêt 8 mois maintenant que j'avais rompu avec Sun Min et depuis je n'avais aucunement ressentit l'envie de recommencer quelque chose. Même mes récentes retrouvailles avec mon amour de jeunesse...

" - Non je n'ai personne. Ma dernière relation longue était avec quelqu'un que j'ai rencontré avant d'être connu donc la question ne s'est pas vraiment posé. Maintenant j'imagine que c'est plus compliqué de savoir si les gens sont la par intérêt ou non, mais je suppose que tu dois avoir le même problème non ?"



Revenir en haut Aller en bas
citoyen du monde
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t479-lee-jae-hwa-formule-une
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Be my scandal   Mer 2 Aoû - 16:10

Be my scandal
featuring → nam sae ron

Acte I

Je mentirai en disant que je ne suis pas déçu de ne pas avoir Sae Ron pour moi seul ce soir, mais c'est aussi sympathique de sortir en groupe. Et puis comme il l'a dit, on se fera moins facilement repérer, et les gens n'oseront pas trop nous aborder si nous sommes entourés. Je propose alors à trois de mes amis, deux hommes et une femme, de nous rejoindre d'ici une heure, même si je sais d'avance qu'ils seront en retard.

Mais pour l’heure, je me concentre sur la réponse qu’il apporte à ma question. J’avoue que je suis étonné d’apprendre qu’il est célibataire. Avec son physique je m’attendais à ce qu’il ait quelqu’un. Surpris, mais pas déçu. Ca me laisse la voix libre si jamais je veux tenter quelque chose. Quoi que je ne suis pas sûr de lui plaire. Mais je m’en fiche, pour l’instant ce n’est ni mon but ni ma priorité.

« - En effet, mais je n’ai jamais vraiment cherché quelque chose de sérieux, alors je m’en fiche. Bon après ça n’empêche de faire attention, Eden a sa réputation et tout ça … »

Je termine mon verre avant de le reposer en esquissant un petit rire, me rendant compte de la manière dont je viens de parler.

« - Ne crois pas que je parle de moi à la 3e personne ! C’est juste que pour moi c’est totalement différent d’être JaeHwa ou d’être Eden. L’agence m’impose une image qui ne me correspond pas du tout ; je dois être tout mignon, souriant et naïf, alors que je ne suis pas du tout comme ça ! Je suis bien plus mauvais garçon que ce que l’on cherche à faire croire aux fans. ~ D’ailleurs ça m’embête un peu de devoir jouer ce rôle, c’est plutôt chiant même ! »

C’est rare que je me confis là-dessus. Quelques idoles que je fréquente le savent, puisqu’elles partagent le même fardeau, mais en dehors du milieu, très peu de personnes le savent. Mais bon, SaeRon doit s’en douter, il a bien dû se rendre compte d’à quel point JaeHwa est différent de Eden.

Un SMS "Je pars" finis par me tirer de mes réflexions, et je me relève, plein d'entrain.

" - On y va ? "

Revenir en haut Aller en bas
student neutral
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Be my scandal   Dim 20 Aoû - 5:00

dystopia
featuring → lee jae hwa

Previously


Son explication m'a fait sourire. Je pense que j'avais saisis l'ambiguïté de ses deux personnalités. En réalité, lorsque je l'avais rencontré, je ne m'étais pas du tout attendu à ça. Je connaissais Eden. Après tout, je suis ce genre de personne qui ne sait pas se passer de musique donc je me devais d'être un minimum au courant des nouveautés musicales. Je devais avouer que j'aimais bien, bien que ce soit un peu trop commercial à mon goût. Et l'image du jeune homme tranquille et calme que renvoyait son agence ne correspondait absolument pas à sa vrai personne.
Et puis tous les artistes de k-pop avait l'air mignon et docile !

" - J'avais bien compris ne t'en fait pas. C'est vrai que j'ai été un peu surpris e te rencontrant. Enfin tu ne correspondais pas vraiment à l'image qu'on se fait des artistes k-pop. Je comprends bien pourquoi tu marques une distinction entre ton personnage et ton vrai toi.."

Une sonnerie a coupé court à la discussion. Il était l'heure que l'on bouge. J'ai enfilé mes chaussures, ma casquette et mon masque et nous sommes sortis. Je me suis chargé d'arrêter u taxi pour qu'il nous mène à notre lieu de rendez-vous et aie pris l'initiative de le payer.

" - C'est dingue que les agences cherchent à ce point à façonner la personnalité de leurs artistes... C'est marrant car on te force à ne pas être comme tu as envie d'être alors que moi je dois me battre pour ne pas m'inventer une personnalité... Je veux dire, sur YouTube il y a toujours ces tendances, ces types de vidéos qui marchent, ces modes... C'est dure de rester soit même et de ne pas sombrer dans un personnage qui serait assuré de rapporter des vues et de l'argent. C'est dure de rester sois même quoi."

Nous sommes arrivés à Itaewon. Je suis sorti du taxi et nous avons commencé à marché dans les rues sinueuses et éclairés du quartier pour nous rendre au Tuesday Party, un bar de nuit à l'ambiance sympathique.
Un ami de Jae Hwa était déjà sur place. J'ai retiré mon masque avant de le saluer et nous sommes entré dans le bar. Un soir de semaine, il n'y avait pas énormément de monde mais l'ambiance était la. Ca devait faire bien un mois que je n'étais pas sorti avec tout le bouot que j'avais en ce moment...!


Revenir en haut Aller en bas
citoyen du monde
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t479-lee-jae-hwa-formule-une
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Be my scandal   Dim 20 Aoû - 18:36

Be my scandal
featuring → nam sae ron

Acte I

Nos mondes se ressemblent peut-être, mais être un youtuber et être une idole semble complètement différent … Et entre nous, je ne sais pas lequel est le pire. Jouer un jeu devant le public, ou lutter pour rester soi-même ? Parfois je me dis que mon image d’idole me protège de certains scandales, mais ça ne suffit pas pour que je l’apprécie. J’aimerai tellement me débarrasser de ce rôle absurde. Enfin bref …

Nous arrivons au Tuesday Party, et je constate alors que l’un de mes amis est déjà présent. Il arrive toujours avant moi, je ne suis même plus surpris à force. Je le salue d’un check et m’installe sur la banquette, en face de SaeRon. Mon ami s’est assis à côté de moi sans même que je n’ai le temps de protester, mais ça ne me dérange pas vraiment. C’est bien plus simple ainsi pour mater mon collaborateur. Une serveuse passe et je l’interpelle, commandant une bière mélangée à du soju. Avec toutes mes activités ces derniers temps je n’ai pas souvent l’occasion de sortir, alors autant profiter ! Je laisse les autres commander à leur tour et sort de quoi payer la tournée. Je ne gagne pas autant que certains artistes de grands labels, mais ma situation me permet tout de même de me faire plaisir de temps en temps, alors, pour cette première tournée, c’est moi qui invite. Et puis SaeRon a déjà payé le taxi et le repas de ce midi, alors je peux bien faire ça.

En trente minutes de temps, tout le monde est arrivé. Nous sommes un peu moins de dix à la table, et j’ai déjà terminé mon verre. Les présentations sont faites, je parle avec tout le monde et m’entend plutôt bien avec les amis de SaeRon. Là, entouré de mes amis, je ne joue plus aucun rôle, je suis moi-même, plutôt cash en restant apparemment drôle, d’humeur plutôt joyeuse et taquine. Le dernier arrivé annonce qu’il paie sa tournée, et j’en profite pour recommander un verre, un cocktail cette fois ci. Au fur et à mesure de la soirée, l’alcool afflue dans mon sang, me rendant un peu plus joyeux. Et bien évidement, mon regard ne fait que dériver sur SaeRon. C’est possible d’être aussi charismatique ? Une peau sans aucun défaut sans avoir une trace de fond de teint, des yeux sombres et perçants, et ses lèvres … à tomber par terre ! Je ne dirai pas non à ce qu’elles se posent sur les miennes, ou sur ma peau …. Jae Hwa, stop ! Je passe vite à autre chose, reportant mon regard sur mon verre vide, une moue déçue s’affichant sur mon visage. Mais la déception passe vite lorsque la musique change, passant l’une de mes favorites. Enthousiaste, je me lève alors !

- Ah non JaeHwa, t’y vas tout seul, on est bien là !

Vu le peu d’engouement de la part de mes amis, j’attrape le bras de SaeRon, souriant avec malice.

- C’est toi qui a proposé de venir ici, alors c’est toi qui m’accompagne !

Je ris légèrement, l’alcool aidant, et l’entraîner sur la piste de danse. Malgré que le bar ne soit pas aussi plein qu’un soir de week end, il y a foule sur la piste de danse. Comme si les trois quarts des personnes dans la salle avaient décidé au même moment de venir danser là. Mais là, ça m’arrange. Au moins, personne ne nous reconnaîtra, et nos amis ne sont pas obligés de nous voir. Et croyez-moi, je ne vais pas me gêner pour en profiter. Déjà que j’ai pour habitude de danser proche des gens, surtout là où la place n’est pas très large, mais alors quand il s’agit d’un homme aussi beau et que j’ai un peu bu … Autant dire que je ne me gêne pas. Mon corps n’est pas encorecollé au sien, mais nous sommes relativement proche. Je peux parfois sentir son souffle s’échouer sur ma peau, et ça me fait quelque peu frissonner. Perdant la notion de ce qui se fait ou non, je glisse mes mains derrière sa nuque, tout en continuant à danser, mon regard plein de malice ancré dans le sien.

- Tu crois que nos fans réagiraient comment en nous voyant là, entrain de boire et de danser ?

Je ne peux empêcher un léger rire de m’échapper. Oups, j’ai trop bu. Mais je me sens bien, je me sens léger, et soudainement libre.

- Mon agence me tuerait !

Je ris encore, un peu plus bruyamment, et pose de nouveau mon regard sur lui, un sourire un peu plus doux étirant mes lèvres.

- Mais je passe un bon moment. C’est sympa de sortir avec toi. Enfin, d’aller dans un bar avec toi ! Tu m’as compris !

Revenir en haut Aller en bas
student neutral
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Be my scandal   Lun 21 Aoû - 19:45

dystopia
featuring → lee jae hwa

Previously


Après avoir rencontré l'ami de JaeHwa, nous sommes entrés à l'intérieur. Je me suis permis de retirer ma casquette une fois à l'intérieur. Pour ma part, je n'avais aucune interdiction concernant l'alcool, les relations... Ce que je faisais, relevait uniquement de l'image que je voulais donner de moi-même.
Le reste de nos amis ont fini par arriver, une ambiance sympa au rendez-vous. JaeHwa s'est installés en face de moi et nous avons commandé plusieurs tournées. Je tenais plutôt bien l'alcool ce qui m'amenait souvent à boire des quantités assez importantes. Ca me faisait plaisir de sortir un peu, de rencontrer de nouvelles têtes dans un quadre autre que celui du boulot. Au début je ne remarquais pas trop les regards insistant de JaeHwa, jusqu'à ce que ça devienne vraiment omniprésent…
Je n’avais jamais pensé à JaeHwa comme ça. En fait je n’avais jamais pensé à qui que ce soit comme ça depuis lui… Comme si cette relation me bloquait. Et pourtant c’est moi qui avait voulu y mettre fin…

Sans très bien comprendre pourquoi, je me suis retrouvé avec lui entrain de danser au milieu de la piste. C’était bien moi ça, le bon pote qui dit toujours oui, qui est toujours d’accord pour accompagner ou rendre un service. Enfin, pas que je n’avais pas envie de danser avec lui, au contraire, j’aimais bien danser.

« - Perso, mes fans ne diraient rien. Les rageux diraient que je fais ça pour profiter de ta popularité, enfin ils le disent déjà. Mais les tiens c’est une autre affaire… Mais ici on est pas au boulot il me semble donc laissons les en dehors de ça. »

La musique s’est fini sur nos deux corps collés l’un à l’autre et mes mains dans le creux de son dos. Une petite voix au fond de moi me souffler d’arrêter avant de regretter mais pourtant je me sentais si bien. J’aimais bien flirter lorsque j’avais bu. Vous savez la sensation d’être invincible et de se débarrasser de tous ses complexes. Cette sensation de pouvoir passer à autre chose sans penser à lui.

« - On devrait aller rejoindre les autres. »

Je n’ai pas pu empêcher un sourire complice d’étirer mon visage en prononçant ces mots, du genre« on fait quelque chose de mal tous les deux et on le sait. »
Nous avons fini par retourner nous asseoir avec les autres, reprenant la conversation en cours. SooRi était en train de parler de son ex devant une gente masculine un peu trop compréhensive. J’ai posé un regard amusé sur JaeHwa sans trop savoir pourquoi.

« - Tu te souviens Sae Ron de cette soirée ? Quand ton ex a vomi dans ma cage d’escalier. »

La piqure de rappel venait de surgir de nulle part, sans doute involontairement, au grés de la conversation. Mes amis n’avaient pas vraiment conscience d’à quel point cette rupture m’avait marquée. Pour eux, c’était le type qu’ils détestaient tous et qu’ils m’ont tous conseillaient de plaquer. Bien sûr au départ ils ont été là pour moi. Mais à un certain moment il a bien fallu que je reprenne le cours de ma vie, et à partir de là, tout le monde a pensé que j’étais passé à autre chose.

« - Je préfèrerais ne pas m’en souvenir mais puisqu’on en parle, allons y ! »


Je me suis sans doute montré un peu trop jaloux en prononçant cette phrase. Un mélange d’angoisse et d’euphorie provoquée par l’alcool.


[/i]
Revenir en haut Aller en bas
citoyen du monde
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t479-lee-jae-hwa-formule-une
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Be my scandal   Lun 21 Aoû - 20:18

Be my scandal
featuring → nam sae ron

Acte I

Nos regards posés l’un sur l’autre, ses mains au creux de mon dos, les miennes contre sa nuque, cet air complice quand il dit « laissons les en dehors de ça », avec tout ça, j’en oublie presque que nous ne sommes pas seul. C’est donc à regret que je le suis de nouveau jusqu’à notre table où nos amis ont déjà dû changé six fois de sujet depuis notre départ.
J’écoute les gens parler comme s’il s’agissait d’un bruit de fond. Lorsqu’on ne s’adresse pas directement à moi et que je ne fais pas d’effort particulier pour me concentrer, j’ai l’impression que tout n’est que brouhaha autour de moi, un bruit dont je ne saurai dire la source. J’aime cette sensation de flou, cet état d’ivresse où je me sens comme sur un petit nuage, comme si le monde autour de moi tournait rond pour une fois. Je n’ai plus de problème, je ris parfois pour rien, mon regard ce pose ça et là sans que je ne sois gêné de fixer quelqu’un, bref, je me sens bien.

On me propose de reprendre une boisson, et, plongé dans la contemplation de la table de billard, je n’entends pas tout de suite, restant concentré, le menton sur la paume. On me rappelle encore, et je papillonne des yeux. Mon regard se pose sur SaeRon, avant qu’une voix juste à côté de lui ne m’interpelle. Je me tourne alors juste assez pour constater mon ami, hilare, qui me dit d’arrêter de rêvasser et que, puisque je semble autant dans la lune, je n’aurai pas d’alcool cette fois ci. Je fais une légère moue, pour une fois que je peux sortir et profiter ! Malgré quelques protestations, je n’obtiens toujours pas gain de cause, seulement un clin d’œil et la promesse d’un cocktail lors de la prochaine tournée. « Mouais », c’est tout ce que je réponds, me concentrant de nouveau sur ce qui m’entoure, les gens, les proches, les conversations. Après quelques minutes seulement, deux mots retiennent mon attention. « SaeRon » et « ex ». Je ne le montre pas, mais je tends l’oreille. Une occasion parfaite d’en apprendre un peu plus sur cet homme charismatique avec qui je travaille. A peine ses amis ont-ils abordé le sujet qu’il semble se mettre un peu sur la défensive, comme s’il ne voulait pas vraiment aborder le sujet, ce que pas grand monde a l’air de remarquer. Sans doute l’ai-je remarqué à force d’adopter moi-même ce ton. Cet air nonchalant mais tout de même inquiet, l’air des gens qui gardent des secrets, des blessures ou des humiliations dont ils n’ont pas envie de parler.

Mon regard se pose automatiquement sur celui qui raconte, apparemment amusé et écoeuré que l’ex de SaeRon ait pu salir sa cage d’escalier, et qu’il ne se soit même pas donné la peine de nettoyer alors que ce n’était pas chez lui. A en croire les quelques commentaires qui fusent par ci par là, cet homme n’avait pas l’air d’être apprécié par la majorité, bien au contraire. J’écoute un peu, regardant parfois Sae Ron, dont je distingue mal les réactions à cause de l’éclairage rougeâtre et qui ne cesse de bouger. En tout cas, il n’a pas l’air enchanté. Sans réfléchir à ce que ça pourrait lui faire, je le regarde et prend un petit air taquin.

- C’était quel genre d’homme, ton ex ? Tu n’en parles jamais !

Je ne sais pas pourquoi j’ai demandé ça, ça ne m’intéresse pas plus que ça en plus. Je n’en ai rien à faire de son ex, c’est plus lui qui serait susceptible de m’intéresser. Mais la question est posée, et puis au moins, ça fait la conversation. Je n’aime pas trop quand tout le monde autour de moi parle d’un sujet dont je ne connais rien. Au moins, je pourrai participer sans être mis à l’écart à cause de mon ignorance. Et puis qui sait, j’apprendrai peut-être de nouvelles choses sur SaeRon.

Revenir en haut Aller en bas
student neutral
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Be my scandal   Jeu 14 Sep - 15:33

dystopia
featuring → lee jae hwa
Previously


J'ai soupiré exaspéré, sans que cela ne s'entende avec la musique. Tout le monde en parlait comme si c'était un vieux souvenir sans que personne ne se dise que je pouvais ne pas apprécier... Le pire d'en tout ça, c'est que tout ce que je pouvais entendre était vrai... Et c'est bien pour ça que je ne voulais pas l'entendre...

J'ai posé un regard presque interrogateur sur Jae Hwa. Pourquoi fallait-il que même lui s'y mette ? Déjà ça ne le regardait absolument, comme toutes les personnes présentes à cette table, et en plus de ça, je n'avais aucune envie d'en parler...

« Ça te regarde toi ? »

Sa remarque n’avait rien d’agréable, avec son air malicieux. J’avais presque l’impression que c’était pour me titiller. Alors je me suis mis sur la défensive, comme à chaque fois qu’il s’agissait de SungJae. Et aussitôt j’ai regretté mes mots. Ce n’était tellement pas moi d’agir ainsi… J’avais toujours fait comme si de rien n’était… Après ma rupture, j’avais mis seulement deux semaines avant de ressortir une vidéo, j’avais répondu à mes messages… En revanche je n’avais revu personne pendant presque un mois, en prétextant des rendez-vous professionnels. Alors maintenant tout le monde faisait comme si ce n’était rien. Car personne n’avait vu à quel point j’avais été détruit…  
Pourtant j’ai aussitôt regretté mes mots, ce n’était tellement pas moi d’agir ainsi… Je n’ai pas vraiment su comment me rattraper… Alors je me suis levé et ait fait signe à JaeHwa de me suivre.

«  On retourne danser ? ~ »

J’espérais que ça puisse faire oublier la remarque désobligeante que je venais de faire, que ça puisse me faire pardonner, que personne ne relève cet espèce de signal de détresse…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Be my scandal   
Revenir en haut Aller en bas
 
Be my scandal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Be my scandal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
maggle2night :: séoul city :: arrondissement d'itaewon. :: ‹ résidences.-
Sauter vers: