radio haneul rumeurbox


mettre içi la description

 

Partagez | 
 

 ♡ ces soirées là.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: ♡ ces soirées là.   Lun 24 Juil - 21:03
ces soirées là
feat. hyunlia
petite poupée de porcelaine, la belle hylia se hisse au sommet de l'établissement. le soleil couchant, c'est en possédant sa gameboy entre ses mains qu'elle vient à s’assoie sur la bordure du bâtiment en question. le sourire aux lèvres, elle observe l'horizon, attendant la disparition de ce fameux soleil. balançant ses fines jambes dans le vide, elle baisse les yeux et se met à rire finement en voyant la taille que pouvaient avoir ses semblables. des fourmis.. le sourire s'eclipsant, elle relève à nouveau les yeux et profite des dernières secondes de ce soleil qui devenait de plus en plus timide. une fois ce dernier disparue, elle se redressa et commença sagement à faire quelques vas et viens le long de cette fine bordure. cherchant l'équilibre et se concentrant à chacun de ses pas, elle ne fit guère attention à la venue du blondinet. ce n'est qu'en se tournant qu'elle déposa enfin son regard sur le garçon qui semblait crispé. oh.. tu veux te joindre à moi ? t'as pas l'air en forme.. ça détend énormément comme pratique tu sais ?. innocente, elle n'avait guère conscience que son comportement pouvait actuellement lui couter la vie, mais après tout, inconsciemment, ne cherchait-elle pas à fuir cette vie pour rejoindre celle que son paternel avait trouvé il y a quelques années ?  
♡ ♡ ♡
macfly
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: ♡ ces soirées là.   Lun 24 Juil - 21:46
Ces soirées là.

featuring. Lia
Hyun m'avait littéralement traîné hors de ma chambre, il disait que je devait prendre l'air, rencontrer du monde et tout ça, et malgré mes faibles protestations, il ne m'avait pas laissé rester tranquille, à l'abri, chez moi. Alors c'est à contre coeur que je l'ai accompagné jusqu'à la piscine où il devait s'entraîner. Mon coeur bat la chamade en traversant l'université, pourtant je ne suis pas aussi angoissé que d'habitude, je suis aux côtés de mon frère et rien ne peut m'arriver temps que Hyun veille sur moi. Je ressens une fierté sans limite en pensant qu'on partage le même sang, en pensant que lui et moi c'est à la vie à la mort, en le voyant à mes côté. J'avais presque oublié à quel point j'aimais mon frère avant de le retrouver. Hyun qui avait tout plaqué pour venir me voir à l'hôpital, tout. Je me sens un peu coupable au fond, j'ai un petit pincement au coeur en le regardant faire quelques longueurs, son dos musclé fendant l'eau. L'eau. Rien que d'y penser ça me fait frissonner et si je pouvais me fondre dans le mur histoire de m'en tenir encore plus éloigné, je le ferait. Après vingt bonnes minutes à l'observer, je prend un peu confiance en moi et commence à explorer les environ. Personne n'est là, il est surement trop tard, je vois le soleil se coucher à travers les immenses vitres de verres. Et puis, il y a cette idée qui me trotte dans la tête. Et si tu montais, pour mieux le voir, ce soleil ? Peser le pour et le contre, jeter un regard anxieux sur mon frère, me mordre la lèvre. Et puis je me décide, allez, je suis pas venu à l'université pour rester la même poule mouillé qu'au collège, on prend son courage à deux main et on monte. Je trouve rapidement les escaliers, à mon immense surprise et manque de tomber à deux reprise, me faisant un peu mal au coude la deuxième fois. J'ai l'habitude, rien de grave. Je finis enfin par pousser timidement la porte menant sur le toit avec l'impression d'être un hors-la-loi, parce que monter sur le toit c'est surement interdit, pas vrai ?
Je me fige instantanément en remarquant la silhouette perchée sur le rebord du toit et mon cerveau se met à fonctionner à cent à l'heure. Fille. Suicide. Aide-la. Laisse-la. Fuis. Mes yeux s'agrandissent par la peur, la peur de ne pas être à la hauteur, de ne pas savoir quoi faire. J'ai peur parce que moi, je sais ce que ça fait, de mourir, ou presque. J'ai peur parce que je ne sais pas bien moi-même s'il est préférable de vivre ou de mourir. Si je veux vivre ou bien mourir. Je fais quelques pas silencieux vers elle et ouvre la bouche pour dire quelque chose mais rien ne sort avant qu'elle ne se retourne vers moi et ne remarque ma présence. « oh.. tu veux te joindre à moi ? t'as pas l'air en forme.. ça détend énormément comme pratique tu sais ? » Ses mots sont vides de sens à mes yeux. Détente ? C'est un mot que je ne connais pas quand je ne suis pas dans ma chambre, seul. Je fais les deux pas qui me séparent d'elle, hésitant, et lui prend le poignet de la main, avec une tendresse non feinte. « Ne tombe pas. S'il te plait. » Ma voix se fait presque suppliante. Qu'est-ce que je ferais moi, si elle tombait et se fendait le crâne quinze mètres plus bas ? J'ouvre la bouche pour ajouter quelque chose, n'importe quoi ! Pour agir comme quelqu'un de normal. Je ressens la brûlure de sa peau contre la mienne avec précision, je n'ai pas l'habitude de toucher les gens ou d'être touché. Je me mord la lèvre, j'ai peur qu'elle me rejette comme tout le monde a si bien sur le faire à Busan, mais à condition exceptionnelle, action exceptionnelle. Je refusais de voir quelqu'un mourir, je ne m'en remettrais pas. Alors j'attrape son poignet avec ma deuxième main aussi et la force doucement à redescendre en me demandant si ses jambes sont aussi flageolantes que les miennes. Ca n'a pas l'air.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: ♡ ces soirées là.   Mar 25 Juil - 10:49
ces soirées là
feat. hyunlia
parfois, elle se demandait, comment le monde faisait-il pour être si meurtrié, si horrible avec la population qu'il supporte depuis tant d'années. elle ne comprenait pas comment un homme pouvait pointer un autre de ses semblables et lui envoyer une balle entre les deux yeux, seulement pour quelques billets. la cruauté des gens la laissait sa voix, mais surtout sans réponse. elle aimerait, pourtant, comprendre pourquoi cela est tombé sur son paternel, plutôt qu'un autre qui l'aurait réellement mérité. elle aimerait comprendre pourquoi cet homme, cet assassin, se pavane encore dans les rues, alors que son père lui, n'est plus de ce monde. beaucoup trop d'injustice qui au final, n'avait fait que lui faire perdre pieds. ne tombe pas ?. elle baisse les yeux et se rend finalement compte que le blondinet avait eu le temps de saisir son fin poignet. repensant à ses mots, elle ne peut retenir un rire avant de sauter à pieds joints pour rejoindre le sol, quittant ainsi la bordure du bâtiment. je ne comptais pas tomber, j'ai l'habitude tu sais ?  haussant ses épaules, elle le laissa tomber au sol, s'allongeant sur ce dernier tout en abordant un sourire presque enfantin. pourquoi es-tu là ? tu t'es perdu ? tu n'ennuyais là où tu été ? bavarde, elle le devenait. ressortant la petite console de sa poche, elle leva les bras pour positionner celle-ci face à son visage et continua la partie qu'elle avait débuté quelques minutes plus tôt. tu veux rester avec moi ? je pourrais te laisser jouer, c'est assez addictif, puis on pourrait regarder les étoiles aussi. elle n'avait rien d'autre à faire, sans compter que le garçon n'était certainement pas là pour refaire les murs ou les climatisations des lieux.
♡ ♡ ♡
macfly
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: ♡ ces soirées là.   Mer 26 Juil - 22:11
Ces soirées là.

featuring. Lia
« je ne comptais pas tomber, j'ai l'habitude tu sais ? » J'avale difficilement ma salive face à sa complète assurance. J'avais du mal à comprendre comment les gens pouvaient être aussi sûrs d'eux, aussi sûrs de tout, alors que je n'étais même pas sûr d'exister vraiment ou de vouloir exister. Ses yeux se plongent dans les miens et je peux pas m'en empêcher, je regarde aussitôt le sol. Je l'ai appris à mes dépend, regarder les gens dans les yeux n'amène jamais rien de bon. Elle dit qu'elle a l'habitude. Surement qu'elle se met souvent en danger comme ça, surement qu'elle est trop assurée pour tomber. Qu'elle a trop de chance. Tout en elle a l'air magnifique, c'est le genre de fille qui ne rate rien ça, pas comme moi. Moi je rate tout, si je ne faisais ne serait-ce que m'asseoir sur ce rebors, j'suis presque sur que je tomberais à la renverse avec ma chance légendaire. Elle retombe sur le sol près de moi d'un mouvement gracieux que je ne peux pas apprécier dans son ensemble parce que je suis trop occupé à regarder les gravillons qui peuplent le sol du toit. Et puis, tout va très vite, je n'ai pas vraiment le temps de comprendre. Sa main se pose sur mon épaule, toujours avec cette force qui émane d'elle, elle fait ce qu'elle veut quand elle veut et personne ne pourra l'arrêter, pas même mes jambes flageollantes lorsqu'elle me pousse en arrière sans ménagement. Elle n'a pas l'air de se rendre compte, non, elle ne se rend compte de rien. Pas de mon rictus effrayé, pas de mes mains écorchées, pas de mes yeux brillants. Elle se perche sur moi comme on l'a fait des milliers de fois pour me frapper au visage. Et je laisse ma tête retomber en arrière, cognant vaguement contre le sol. Je ferme les yeux, m'attendant au pire et pourtant c'est sa voix douce qui perce la nuit en train de tomber. « pourquoi es-tu là ? tu t'es perdu ? tu n'ennuyais là où tu été ?  » Elle s'est allongée sur moi et se met à sortir une gameboy pour pianoter dessus. La surprise qui se peint sur mon visage doit être flagrante. Je ne sais pas quoi faire, comment réagir, je n'ose pas la toucher. Son contact est déjà dur à supporter pour moi qui n'en ai pas l'habitude. Chaque parcelle de mon corps réagit au poids du sien, je n'ose pas bouger, j'ose à peine la regarder par dessous mes cheveux trop longs, qui me tombent dans les yeux. Je finis quand même par ouvrir la bouche, pour répondre à ses nombreuses questions, d'une voix douce. « Je suis- Je suis pas perdu. Je suis venu avec mon frère, il nage en bas... » J'ai déjà l'impression d'en avoir trop dit, qu'elle va se lasser puis me frapper comme elle aurait déjà dû le faire, comme n'importe qui d'autre l'aurait fait. On ne me pose jamais de questions sur moi, jamais. « tu veux rester avec moi ? je pourrais te laisser jouer, c'est assez addictif, puis on pourrait regarder les étoiles aussi. » Cette fois, ma bouche s'ouvre légèrement et je pince les lèvres. Je commence à me dire qu'elle se fiche de moi et que des mecs vont sortir de je ne sais où et rire de moi, moi qui aurait cru qu'une fille comme ça ai envie de passer ne serait-ce qu'une seconde en ma compagnie. J'enfonce mes mains dans les graviers, en serrant quelques uns dans mes poings faibles. Ca fait mal. « Rester avec...  Toi ? » Ma voix est teintée d'incompréhension, je suis persuadé d'avoir mal compris, qu'elle va m'envoyer balader. Et puis je n'ose toujours pas bouger, paralysé sous ce joli corps qui n'est ni mien ni connu. J'ai du mal à détacher mes yeux de la jolie rouquine mais je finis quand même par les lever rapidement vers le ciel en entendant le mot étoiles. J'ai jamais regardé les étoiles avec qui que ce soit. Pas même seul en fait, j'ai jamais eu le temps, l'envie ou l'occasion de le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Golden Moustache
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://maggle2night.forumactif.org/t1-i-idees-en-vracs
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: ♡ ces soirées là.   Jeu 27 Juil - 8:39
quelque part caché derrière une immense bouche d'aération, le vieillard faisait sa sieste puis il entendit du bruit dans son oasis de tranquillité. il ouvrit un oeil, puis l'autre, toujours plus vitreux après la piquette de la veille. il ne pensait pas trouver des étudiants ici, lui qui les poursuis sans cesse en quête d'informations. il sort alors son calepin, prend note et s'évapore dans la nuit tel un ninja, priant pour que les deux étudiants ne l'ai pas vu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: ♡ ces soirées là.   Jeu 27 Juil - 17:02
ces soirées là
feat. hyunlia
le visage bloqué sur sa console, la jeune femme analyse chacun des mots du garçon sur lequel elle avait pris place, sans préavis. tapotant les touches de cette dite console, elle mordit sa langue, laissant le bout de cette dernière apparaître entre ses lèvres. plongée dans une intense concentration, elle ne fait guère attention à cette ombre qui passe non loin des deux étudiants, bien qu'elle ai entendu un fin bruit de pas. relevant finalement la tête, elle cligne plusieurs fois des yeux, regardant autour d'elle avant de mettre fin à son jeu, éteignant ainsi l'appareil. s'allongeant entière sur le garçon, elle croisa ses mains sur le haut du torse de ce dernier et déposa sa tête sur ses propres mains. il nage ? ooooh.. donc c'est cela. tu t'ennuyais et t'es monté ici. elle se mit à rire, faiblement. un rire assez doux, presque enfantin et la voilà qui relève sa tête pour la placer au dessus de celle de ce garçon possédant certainement des cheveux décolorés. dis.. c'est qui ton coiffeur ? tu veux pas me le présenter, j'aime beaucoup ton blond ! fixant les cheveux du jeune avec attention, elle finit par baisser son regard et ainsi croiser celui du blond. large sourire aux lèvres, elle reste durant une longue minute ainsi, au dessus de lui à le fixer, enregistrant chacune de ses traits de visages dans sa petite tête. s'asseyant finalement à nouveau sur le garçon du dit garçon, elle glisse ses mains jusqu'au ventre de ce dernier et affiche une moue. ouais, avec moi. l'idée ne te plait pas ? tu préfères rester tout seul ? je peux partir si tu veux, j'irais sans doute me perdre par-ci par-là, comme à mon habitude. la solitude faisant une partie plus ou moins intégrante de sa vie, difficile pour elle de rester bien longtemps en compagnie d'un autre être humain. ils sont trop perturbants, trop violents ou simplement trop fous pour sa douceur et son calme naturel. bien qu'elle semblait quelque peu dérangée dans sa petite tête, elle était loin d'être du genre à s'arracher les cheveux comme d'autres filles comme elles ont l'habitudes de faire. ah... attend. attend. se hissant sur ses jambes, elle quitte le bassin du garçon et vient à fouiller les environs, certainement à la recherche de son sac à dos. une fois trouvé, elle revient vers le blondinet et reprend sa place sur le bassin du garçon en question. fouillant au fin fond de son sac, elle sorti une tablette de chocolat noir, avant de la lui tendre, portant un nouveau sourire aux lèvres. mange ça. penchant sa tête sur le coté, elle attendait que l'autre cède à son caprice, car oui, offrir du chocolat était un caprice façon hylia et dieu seul sait combien il fallait céder à ses caprices pour ne pas s'attirer les foudres de la belle.
♡ ♡ ♡
macfly
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: ♡ ces soirées là.   Lun 31 Juil - 22:20
Ces soirées là.

featuring. Lia
Elle finit par éteindre son jeu et par s'allonger complètement sur moi, comme si j'étais un lit supra-confortable et je me sens empoté comme d'habitude. J'ai l'intuition que je devrais l'entourer, la toucher, poser mes mains quelque part, sans doute dans son dos. Mais je suis pas comme tous ces garçons assurés qu'elle doit connaître à la pelle. Non, moi, je ne suis pas du genre à toucher les gens sans permission, ni à les toucher tout court d'ailleurs. Je suis presque sûr qu'elle peut entendre mon coeur frapper ma poitrine dans cette position et ça me met mal à l'aise. D'un autre côté, je trouve son contact étrangement réconfortant. Je ne savais pas que ça faisait ça d'avoir quelqu'un contre soi. Je pince les lèvres en l'entendant parler puis rire. Et puis, un rideau de cheveux m'aveugle, m'empêchant de voir le reste du monde. Pendant une fraction de secondes, il n'y a plus qu'elle, son visage aux traits trop doux, ses lèvres roses, trop près des miennes, ses yeux rieurs. Je déglutis avec peine. Elle me parle de mon coiffeur et elle réussit par je ne sais quel miracle à m'arracher un semblant de sourire qui s'efface aussitôt. Sa proximité est gênante pour moi, tout en elle me dérange. Parce que je n'ai jamais rencontré quelqu'un comme ça. Elle est inexplicablement différente du reste du monde. Elle finit par reprendre sa place assise sur moi et je sens ses mains glisser le long de ma poitrine jusqu'à mon ventre. Je rougis instantanément. « je- Enfin, c'est pas ça. D'habitude les gens... » Je me rends compte trop tard que je m'étale trop, que je dis trop de choses sur moi, exactement ce que je me suis toujours promis de ne pas faire. Affolé, à la fois par la conversation et par le fait qu'elle soit toujours assise sur moi, j'en perds complètement les pédales et je lui pose une question. « Pourquoi, d'habitude tu restes toute seule ? Je veux pas te déranger... » Comme si je pouvais avoir un quelconque point commun avec elle. Elle finit par se lever pour aller farfouiller dans son sac et je reste étendu là, le coeur battant la chamade, les yeux perdus dans le ciel bleu foncé qui se parsèmera bientôt d'étoiles. Chaque instant de ma nouvelle vie semble être une aventure et chaque aventure semble plus dure à surmonter que la précédente et pourtant... Et pourtant, j'aimais ces aventures. J'avais l'impression d'exister enfin. Elle revient rapidement reprendre sa place sur moi et je ne peux m'empêcher de ressentir un pincement de contentement au creux de la poitrine. J'aime sentir le poids de son corps sur le mien. Mieux encore, j'aime qu'elle se plaise en ma compagnie. « mange ça. » Qui suis-je pour refuser la tablette de chocolat qu'elle me tend ? Qui suis-je pour dire que je n'ai pas faim, que si je le mange je vais probablement aller vomir après, que je ne peux pas manger n'importe quoi et que je trouve le chocolat noir trop fort ? Personne. Alors je la porte à mes lèvres, et j'en croque un petit bout, sans la quitter des yeux. De toutes façons, j'ai envie de lui faire plaisir. J'ai envie de lui rendre au centuple chaque chose qu'elle me donne, à commencer par son temps. Etrangement, croquer dans le chocolat et le sentir fondre sur ma langue me détend et mon regard doux ne peut plus la quitter. J'en aurais presque l'impression de m'être fait une amie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: ♡ ces soirées là.   Mer 2 Aoû - 15:27
ces soirées là
feat. hyunlia
seul ? elle ne l'était pas réellement. enfin, physiquement, elle semblait seule, totalement isolée des autres, mais mentalement, elle était plutôt bien accompagnée. certaines personnes la pensait folle, détraquée, bonne à enfermer, d'autre lui disait qu'elle n'était que simplette, légère pour paraître plus polis, mais au fond, ils étaient tous pareil. ils la jugeaient sa connaitre ce petit bout de femme qu'elle a toujours été, ou presque. ils arrivent parfois aux gens de raconter des bobards, disant d'elle qu'elle n'est qu'une ancienne championne qui a sombré dans la drogue, ce qui a causé ce trouble si soudaine, mais au fond, personne ne pensent réellement que son comportement vient de cette douleur, de ce deuil qu'elle n'a encore pas fait. mh... d'habitude je parle avec mon papa, mais il n'a pas l'air de vouloir venir ce soir, alors tu peux rester, ça ne me gêne pas. son père faisant parti des étoiles, du moins c'est ce qu'elle pensait, elle avait du mal à se faire à l'idée qu'il n'était plus réellement de ce monde. parfois, elle s'amusait à dire que son cher père était parti chercher de nouveaux gants de boxe et qu'il reviendrait dans l'après midi, mais arrivé le soir, elle se retrouvait à dire qu'il reviendrait le lendemain. soupirant finalement, elle hausse les épaules à l'autre blond avant de hisser sur ses fines jambes. si tu ne l'aimes pas, ne te force pas. s'exprime t-elle au sujet du chocolat. elle était capricieuse, à l'image de son paternel, mais savait se montrer indulgente avec les gens qui semblait la comprendre. parfois, quand on n'aime pas et qu'on ne fait que se forcer, ça n'a rien de bon pour notre personne, mais par contre, quand on fait les choses avec envie, ou même avec amour, on peut accomplir de très belles choses. large sourire, elle retourne finalement sur le bord de l'immeuble, s'amusant avec son équilibre à marcher le long de ce muret. les bras tendus de chaque coté, mettant un pied devant l'autre à chacun de ses pas, elle fixa l'horizon et plus particulièrement la lune qui venait enfin de faire son apparition. tu n'as pas l'air bavard, ou alors est-ce parce que je t'ennuie ? si c'est le cas, j'en suis désolé. elle ne se considéré pas comme quelqu'un d'intéressant, loin de là, et cela même avec son statut de triples championne nationale. trop simplette comme diraient les autres.
♡ ♡ ♡
macfly
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: ♡ ces soirées là.   Lun 14 Aoû - 23:01
Ces soirées là.

featuring. Lia
«  mh... d'habitude je parle avec mon papa, mais il n'a pas l'air de vouloir venir ce soir, alors tu peux rester, ça ne me gêne pas. » Je fronce légèrement les sourcils, plus ça va et plus la jolie rouquine me parait bizarre. D'abord le fait qu'elle ai voulu rester avec moi, maintenant le fait qu'elle parle comme une enfance. Je pince les lèvres, pas bien sûr de ce que je devrais dire ou penser. Une question me brûle les lèvres, celle qui me permettrait de comprendre sa phrase. Alors c'est de ma voix timide et douce que je la pose. « t'avais prévu de voir ton père sur le toit de la piscine ? » La surprise suintant de mes mots n'est pas feinte, j'ai l'impression d'avoir rencontré un alien. Un alien gentil, beau et intéressant. Le genre qu'on ne rencontre pas, parce qu'ils n'existent pas. Je sais, je sens, au fond de moi, qu'elle va finir par me faire du mal. Il suffirait d'un rejet, de quelques mots, du moindre détail pour me ramener à la réalité. Mais les gens aiment bien s'amuser avec moi parfois, elle le fera surement plus tard. Pourtant, bien que je sois certain de l'issue de ce moment, je ne peux pas m'empêcher de l'apprécier, puis d'espérer aussi. Elle finit par se relever en soupirant. « si tu ne l'aimes pas, ne te force pas. » Ayant peur de la décevoir, je secoue la tête rapidement. « Non, j'aime bien... Merci. » Un mensonge pour la garder près de moi un peu plus longtemps. Un nouveau croc dans le chocolat noir pour lui faire plaisir. « parfois, quand on n'aime pas et qu'on ne fait que se forcer, ça n'a rien de bon pour notre personne, mais par contre, quand on fait les choses avec envie, ou même avec amour, on peut accomplir de très belles choses. » Elle me creuse un trou dans la poitrine de sa voix douce et son sourire ne fait que creuser plus profondément encore. J'avale ma salive sucrée avec difficulté et mes yeux se mettent à briller aussi fort que la première étoile qui se lève. Personne ne m'a jamais dit quoi que ce soit d'aussi gentil. Je me redresse et remballe doucement la tablette de chocolat. Plus je passe de temps avec elle et plus je me sens en confiance, j'ai presque envie, pendant une fraction de secondes, de lui confier que la vérité, c'est que je suis pas normal, malade, incapable de manger ce que je veux quand je veux, pas comme les autres. Mais comme d'habitude, je me dégonfle et je la regarde remonter sur le bord du toit pour y faire les cent pas. Le coeur battant, j'ai peur qu'elle tombe. Elle sait pas ce qui l'attend en bas, ivre de la douce insouciance qui me fait défaut. Elle sait pas à quel point ça fait mal de mourir, à quel point ça fait peur. «  tu n'as pas l'air bavard, ou alors est-ce parce que je t'ennuie ? si c'est le cas, j'en suis désolé. » J'ouvre la bouche, surpris et me relève à mon tour, en hochant négativement la tête. Je m'approche doucement du bord du toit, du muret, d'elle. Je m'arrête à quelques pas, les yeux fixés sur elle et son jeu d'équilibre. Ma réponse n'est qu'un murmure dans le vent tardif. « J'ai pas vraiment l'habitude qu'on me parle... » Mes yeux se baissent à nouveaux vers les gravillons peuplant le sol. Et puis, je me souviens de pourquoi je suis ici, à la Haneul, de pourquoi je suis toujours en vie et je prends mon courage à deux mains. « Comment tu t'appelles toi ? » Je lance de ma voix tremblante. Faible et hésitant, exactement celui que j'ai toujours été.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: ♡ ces soirées là.   Mer 16 Aoû - 11:00
ces soirées là
feat. hyunlia
son père était sa raison d'être, celui qui l'avait lourdement entraîné, étant petite. le meurtre soudain de ce dernier fut un tel choc pour la jeune métisse, qu'elle ne put réellement s'en remettre. trop perturbé, se renfermant dans une bulle de douceur et d'anomalie. cette fameuse anomalie qui faisait d'elle cette soit disant enfant, perdue dans les limbes de la non maturité. autrefois forte et mature à souhait, elle était aujourd'hui une fleur sauvage qui perdait en pétale de jour en jour, attendant sagement d'être cueillit par une main douce, délicate et attentionné, qui saura s'occuper d'elle pour ne jamais la laisser faner. oui. presque tous les soirs, il passe là haut à grande vitesse, alors j'attends des heures, et puis si réellement, il ne vient pas, je retourne dans ma chambre. elle faisait clairement référence à des étoiles filantes. il ne fallait pas être un surdoué pour comprendre cela. la nuit désormais présente, la jeune femme leva les yeux au ciel, toujours présente, en équilibre sur ce muret. elle s'attendait à voir son cher père, mais rien. elle baissa les yeux, perdant son sourire avant de quitter ce fameux muret. la tristesse l'envahie, mais comme une véritable femme à forte fierté, elle affiche un nouveau sourire, ravalant cette douleur pour ainsi faire bonne figure face au garçon dont elle avait involontairement ignoré le temps de quelques paroles, rattrapant bien vite les dernières au vol. pourquoi les gens ne parlent pas avec toi ? tu n'es pourtant pas méchant. tu ne vas pas te jouer de moi n'est-ce pas ? elle détestait ces personnes qui restait avec elle par simple intérêt. beaucoup savait qui elle était, ce qu'elle fut dans le passé, avant son accident, avant le meurtre de son père et ainsi, beaucoup savait qu'elle était réellement fortuné, peut être même trop face au plus riches de cette université. beaucoup l'utilisait, la manipulait et profitait de sa faiblesse mentale pour se jouer d'elle, ainsi, elle préféra mettre le blondinet en garde. je m'appelle hylia. ce n'est pas très facile à prononcer, ce n'est pas commun, mais c'est une idée de mon papa, donc j'aime beaucoup ce prénom. elle passait du coq à l'âne. s'approchant du blond, elle approcha son visage du sien et plissa les yeux pour examiner chaque détails de son visage. ayant pour seule lumière, le clair de lune, hylia restait perplexe face à ce qu'elle pouvait voir. et toi ? quel est ton nom ? tu n'as pas l'air d'être comme tout le monde. des traits de visages peu commun qui laisserait penser qu'il serait lui aussi métisse, mais elle n'y croyait pas plus que ça.
♡ ♡ ♡
macfly
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: ♡ ces soirées là.   
Revenir en haut Aller en bas
 
♡ ces soirées là.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» mes respects du soir
» New-York pour nos 25 ans/départ jeudi soir/YES!!!
» B'soir
» Dégradation débit : 16 Mbits le matin et moins d'1 Mbits le soir.
» Débit très mauvais le soir mais très bon le matin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
maggle2night :: lendemains difficiles :: la poubelle. :: ‹ rps.-
Sauter vers: