radio haneul rumeurbox


mettre içi la description

 
➥ EVENT DE LA FAC : c'est ici les amis.
➥ LES TOP-SITES : ✧ viens voter mon enfant
➥ INSCRIPTIONS : ✧ merci de favoriser la maison CHEONCHIN & YEOWANG, merci mes p'tits loups ✧

Partagez | 
 

 confidently lost. ❀ lenny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
student neutral
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t283-mais-si-j-suis-tres-net
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: confidently lost. ❀ lenny   Lun 17 Juil - 16:20
little red hearts.

w/ lee lenny.
elle savait pas trop comment ça avait commencé.
elle l'avait vu arriver sur elle, comme ça, d'un coup. comme un pigeon sur une tranche de pain de mie (c'était elle, le pain de mie). elle avait rien demandé du tout. du genre à raser les murs. à se balader avec une étiquette "laissez-moi tranquille" sur le front -ça, elle l'avait pas encore fait, mais elle y avait pensé après l'incident. le moment de panique passé, elle se souvient l'avoir trouvé plutôt beau. comme... kise ryouta.
voilà, elle avait pensé à kise ryouta. c'était pas rien. et plus beau que ses yeux, ses mots. elle les buvait comme de l'arizona myrtille-poire.
même les pires absurdités. mais elle avait peur aussi. peur d'être en train de faire une énorme bêtise. et surtout, peur de ne pas lui plaire comme elle le voudrait. dernier mur entre elle et l'erreur de sa vie.
cette même barrière qui l'empêchait d'aller demander un conseil au libraire ou à son voisin de se décaler un tout petit peu. elle était pas faite pour vivre en société, voilà tout. elle ferait mieux d'aller se retirer à aoshima. elle serait bien mieux, là-bas. en plus, elle avait toujours préféré la compagnie féline à l'humaine. ils posent moins de questions.

parce que lenny, il en posait, des questions. elle avait pas toujours envie d'y répondre, mais malheureusement, elle est bien élevée. d'où elle venait. ce qu'elle faisait. et puis où elle passait ses après-midis, après les cours. elle aurait dû répondre un truc bateau, elle le savait. mais c'est qu'elle était sans défense. c'était pour ça qu'elle avait détalé de manière totalement impromptue après avoir lui avoir glissé l'adresse dans un filet de voix, son édition deluxe d'akira serrée fort contre sa poitrine. les mangas l'aidaient à y voir plus clair. ils la faisaient se sentir en sécurité. comme des vrais amis. c'est pour ça qu'elle était obligée d'y aller, au manga store. elle aurait pu faire un petit détour à la salle d'arcade à la place, mais elle en avait pas eu le courage. en plus, elle avait dit à maman qu'elle y serait, et son téléphone n'avait plus de batterie. elle ne pouvait pas trahir la confiance de ses parents. pas pour une raison aussi gênante.

bien cachée derrière une étagère, elle est partie dans un autre monde, la petite daphne. elle a son petit coin à elle, tout au fond, où les étagères de mangas forment un petit espace rassurant, loin des clients bruyants. en plus, c'est excitant, de devoir éviter le gérant. parce que c'est vrai que ça se fait pas trop de lire tout son stock sans rien acheter. elle s'est faite gentiment entraînée vers la sortie une ou deux fois au début, mais maintenant, elle était passé maître dans l'art de la lecture furtive. un solid snake otaku. il ne fallait qu'un bruissement de sa part pour qu'elle se relève en clin d'oeil et continue à parcourir les étagères comme si de rien n'était. et elle en était très fière. sauf que cette fois, elle est pas tranquille. elle passe son temps à zieuter les espaces entre les livres pour vérifier s'il ne débarque pas sans crier gare.

cette démarche assurée mais un peu étrange. cette odeur de tabac froid. et quelles étranges chaussures... aucun doute sur l'identité du badaud. pendant quelques secondes, elle éprouve une certaine satisfaction à pouvoir l'observer, bien cachée derrière son étagère, à son insu. mais ce n'était pas le moment de badiner. elle aurait été seule, elle aurait lâché un énorme juron. mais là, pas de place pour la grossièreté. elle était pas préparée mentalement à la rencontre. pourtant, elle le savait, il n'y avait aucune échappatoire. une vieille porte de service toute rouillée, peut-être. dans les séries, c'est toujours par là que le gentil sort quand il est cerné. difficile de savoir s'il y en avait une dans le coin. de toute manière, c'était déjà trop tard. accolée au mur comme une biche traquée, il ne lui restait plus qu'à placer son livre juste devant son visage, en priant très fort pour qu'il ne la reconnaisse pas. dommage, elle ressemblait bien trop à daphne pour passer inaperçue. converses à fleurs usées jusqu'à la semelle, jean trop petit, et puis ce tee-shirt pokemon qu'un enfant de dix ans n'oserait plus porter. avec un peu de chance, sa vue avait baissé d'ici ce matin. ou alors, elle réussirait à se désintégrer de honte. il fallait espérer.

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

being is not existing.
"i'm too smart and too sensitive to live in a world like ours." ▬
Revenir en haut Aller en bas
ilgagsu's porn star
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t226-lee-lenny-porn-in-disgu
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: confidently lost. ❀ lenny   Mar 18 Juil - 12:47
little red hearts.

w/ fujimoto daphne.
Elle a cette allure différenciante, cette bouille d’enfant terrible et ce comportement d’antisociale. Elle a dit s’appeler Daphne. Il a dû le répéter plusieurs fois avant de s’en souvenir, c’est un prénom qu’il a perdu l’habitude d’entendre avec le temps. Aux US on en trouve beaucoup, mais les US c’était il y a longtemps. Il ne savait plus trop de quelle façon il était tombé sur elle, mais ce dont il se souvenait c’était qu’il s’était promis de ne pas lâcher jusqu’à obtenir gain de cause. C’est un défi à elle toute seule, Daphne. Il en connait plus sur elle qu’elle sur lui, elle est trop timide pour demander quoi que ce soit. Il est un peu déçu Lenny, ça veut dire qu’elle ne s’intéresse pas encore assez à lui pour ça. Il l’aura d’une autre façon. En intégrant son monde par exemple. Daphne c’est une coquille, une divine coquille, il veut savoir ce qu’il se cache à l’intérieur. Alors il lui a gentiment demandé l’adresse de ce manga store où elle lui a dit vouloir aller. Il a insisté même. Disons carrément qu’il l’a forcée.

L’adresse rentrée dans son téléphone, il suit son Naver aveuglément. Lenny il a pas l’habitude de se rendre dans ce genre d’endroit, il croit même en avoir jamais vu tellement il n’y prête aucune attention. C’est bariolé ici, c’est psyché, ça doit être un sacré délire sous pilule. Mais il ne faut pas effrayer la jeune biche alors il va se retenir Lenny, pour une fois il va tenter de faire soft. La belle est absente. Les mains dans les poches il observe les étagères, y a des affiches de porn et il s’y intéresse comme on s’intéresserait à un Picasso, ses expressions passant de l’étonnement au dégoût jusqu’au sourire malsain. Lassé après quelques minutes, il fait un tour du magasin et tombe stupidement sur elle parce que, évidemment, elle était là cachée derrière une étagère et il était trop dispersé pour s’en apercevoir ou même y penser. Un fin sourire de satisfaction s’hissant sur ses lèvres, il s’approche doucement sur elle en devinant le manège. Posant ses doigts sur le dessus de son livre pour le pousser doucement vers le bas et forcer son regard, il s’abaisse légèrement pour venir cueillir ses prunelles sombres. « Trouvée. » C’était pas très compliqué. « Pathétique un peu, hein, on va pas se mentir. » Parce qu’elle aurait mieux fait de se faufiler vers la sortie ou de ne pas lui indiquer la bonne adresse si elle avait vraiment voulu lui échapper.
Revenir en haut Aller en bas
student neutral
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t283-mais-si-j-suis-tres-net
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: confidently lost. ❀ lenny   Mar 18 Juil - 22:46
little red hearts.

w/ lee lenny.
est-ce qu'elle avait vraiment envie de lui échapper? là était la question. il y avait ce frisson, dans le fait d'être la proie, qu'elle ne pouvait pas ne pas trouver agréable. c'était vachement pervers, comme truc. elle ne se reconnaissait plus. il fallait vraiment qu'elle se reprenne en main et qu'elle arrête de se faire avoir par cet hurluberlu.

pendant un court instant, elle avait vraiment cru que son idée avait marché. comme quoi, le karma lui joue des tours. la cantinière, la bibliothécaire, et la moitié de sa promotion étaient incapables de mettre un nom sur son visage. par contre, quand c'était un individu en particulier, par lequel elle ne souhaitait pas vraiment être reconnue, il fallait qu'il ait une bonne mémoire. flûte, quoi. en plus d'être frustrant,
c'était carrément injuste.

il y eut une petite étincelle lorsqu'elle croisa son regard. aussi noir que le sien, mais tellement plus...
vivant. ça lui faisait tout drôle. avalant difficilement sa salive, ses joues prirent une jolie teinte rouge,
qu'elle tenta de dissimuler en détournant la tête. c'était comme quand elle jouait à cache-cache, petite,
mais en plus spécial. et excitant, surtout. mais qu'est-ce qui ne tournait pas rond, chez elle? bien que la question puisse très bien s'adresser à lenny également. je suis pas pas thétique... hm... pas pathétique. dure dure, cette journée. peut-être les quatres heures de javascript qui lui avaient déboulonné le cerveau. et puis, ne me juge pas, s'il te plaît. pauvre bichette. elle prend soin de replacer le manga à l'exact emplacement où elle l'avait pris (règle de politesse numéro 1), en évitant consciencieusement les pupilles brûlantes qui la narguaient. elle devait se montrer calme et mature, comme une adulte, et ne pas se laisser impressionner par ce pseudo-bad boy. elle valait mieux que ça. non? maintenant, j'ai plus envie de lire. t'es content? elle croise les bras et prend un air boudeur, le regard un brin accusateur. c'était ce qu'il voulait,
non? mettre le bordel dans sa vie. toujours était-il qu'elle avait plus rien à faire, maintenant. il lui restait toujours cette figurine qu'elle avait repérée à acheter, mais... elle assumait pas assez pour le faire en compagnie de lenny. les jolies formes de naru attendront.  elle savait pertinemment qu'elle était bonne pour se le coltiner tout l'après-midi, maintenant. elle soupire. j'imagine que je ne vais plus pouvoir me débarrasser de toi. j'ai raison? mieux valait qu'elle accepte son triste sort le plus tôt possible. quoique. l'idée d'être sa prisonnière lui procurait un certain plaisir. cette fois-ci, elle pétait vraiment les plombs. quel idiot. bon. tu viens? j'ai pas envie de sortir toute seule. c'est trop sombre, dans ces ruelles. et même qu'avec un peu de chance, il serait gentil avec elle. pas comme quand il la harcelait avec toutes ses interrogations louches. et puis, maman lui avait dit de se faire des amis. ce ne pouvait être qu'une bonne idée. elle était pas rancunière, daphné. elle épousseta nerveusement ses vêtements (qui n'étaient d'ailleurs pas sales) et sortit de sa cachette, après avoir pris le soin de vérifier que personne n'avait rien vu. ce n'était pas le moment qu'on se mette à dire des choses sur elle. elle savait bien que le campus avait des yeux partout, à son plus grand désarroi. en quittant le manga store, elle se goure. elle prend pas le chemin habituel, le chemin où elle peut éviter l'affiche de hentaï.  l'image de cette lycéenne japonaise très légèrement habillée en train de faire des trucs pas nets avec ces horribles tentacules a souillé son esprit à tout jamais depuis le jour où elle a posé les yeux dessus. d'habitude, elle l'évite méticuleusement. la présence de Lenny lui donne une nouvelle conscience. bon, elle préfère quand même les trucs kawaii. je suis sûre que ça te plaît, ce genre de trucs. c'est pas bien, de faire des préjugés sur les gens comme ça. tu dirais quoi, si je mettais un uniforme comme ça? voilà. voilà exactement ce qu'elle n'aurait pas dû dire. immédiatement, sa tête se métamorphosa en tomate mutante. très réussi, ce petit trait d'esprit, bravo daphne. elle plaqua une main devant sa bouche, comme si elle venait de dire une très grosse bêtise (et c'était le cas) et s'enfuit en courant. où, elle ne savait pas. dans un monde meilleur, sans gêne ni anxiété. ce qu'elle donnerait pour savoir l'ouvrir au bon moment... pas si maligne qu'elle en avait l'air, la petite daphne.

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

being is not existing.
"i'm too smart and too sensitive to live in a world like ours." ▬
Revenir en haut Aller en bas
ilgagsu's porn star
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t226-lee-lenny-porn-in-disgu
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: confidently lost. ❀ lenny   Dim 3 Sep - 15:37
little red hearts.

w/ fujimoto daphne.
Il se sent animal. Comme un prédateur chassant sa proie dans une ivresse cockée jusqu’à la moelle. Daphné elle lui donne l’impression de se transposer dans une bd psychédélique, pleine de couleurs et d’aesthetic. Ses yeux noirs le toisent comme ceux d’une biche effarouchée et il se marre, Lenny, l’index posé sur l’épaisseur que représentent les pages du livre qui se tassent. « pas pathétique. Ok. » il l’imite avec sa moquerie et son sarcasme avant qu’elle ne le supplie de ne pas la juger. Lenny il est incapable de ça, cette méchanceté le dépasserait pour qu’il en soit capable. Il grimace, bêta, hausse les épaules dans une innocence à laquelle on croirait presque tant il a l’air stupide et gentil avec ses grandes paraboles et son minois de rongeur. Il la suit du regard sans rien dire, dans cette pression silencieuse qu’il a conscience d’exercer sur elle et dont il se délecte. « Oui. » déclare-t-il le plus simplement du monde, un large sourire s’étalant sur ses lèvres face à la contrariété de la petite brune. « Oui. » bis repetita, dans la même tonalité avec cet engouement surjoué et ce sourire trop grand pour être vrai. Elle avait vu juste la petite, elle ne pourrait plus s’en débarrasser jusqu’à ce qu’il ait décidé qu’il en était assez. Il allait la suivre toute l’après-midi, lui réclamer une glace et lui poser mille et unes questions. « Je ne suis pas venu ici pour rien. Je veux au moins passer l’après-midi avec toi. » un gosse et son caprice qui reporte son attention sur une figurine qu’il tripote en ignorant la mention « ne pas toucher ». c’est pendant ce temps que Daphne s’éclipse et qu’elle le rappelle à l’ordre, on aura tout vu. Relevant le nez vers la brune mystique il fronce légèrement les sourcils sous l’incompréhension qui le traverse un temps avant que sa simplicité ne reprenne le dessus. Il va pas lui poser mille questions, Lenny il ne revient jamais en arrière alors il ignore la contradiction que représente cette énigme sur pattes. « J’avoue mais toi aussi du coup on te voit pas c’est pratique. » qu’il balance comme la plus grande analyse du siècle, haussant les sourcils sous la perplexité que lui provoque sa propre affirmation. Ni une ni deux il tourne « Aller suis-moi Sadak’ » Elle a des petits airs de Sadako la gamine l’air de rien. Il tourne les talons, direction la sortie en ne manquant pas de saluer le gérant qui lui jette un regard mauvais d’un petit signe de la main style hasta la vista. Arrivé sous la chaleur de l’été séoulite il s’allume une clope, attendant que Daphne reprenne le lead. Ignorant la direction à prendre il se contentera de la suivre bien sagement, ce à quoi il s’adonne en extirpant sa première taffe tout en restant étrangement silencieux. Il faut dire que cette affiche d’hentaï dégueu a aspiré toute son attention, ce qui n’échappe pas à la brunette. « Hm. Franchement c’est gore. » Y avait aucun plaisir à en tirer, même pas une possible identification concernant la pieuvre. Lenny il préférait faire du sale en vrai ou alors avec un porno plus réaliste que ce truc réducteur. Bah ouais, la mamma hippie l’a élevé dans le respect de la femme… libertinage exclu. Reportant son attention sur Daphne pour l’imaginer en tenue d’écolière il tente de se concentrer pour faire d’une simple idée une véritable hallucination. Il lui faudrait un petit xanax de Gigi là. « Attend je peux te faire une réaction en temps réel s’tu veux. » et il fouille ses poches, Lenny, y a forcément un cachet qui traine là-dedans. « Mais j’pense que tu serais pas mal et grave mi… » mais elle fou quoi à s’enfuir en courant celle-là ? « Daphne ! J’ai rien pensé de sale j’te jure ! » Et voilà comment il se retrouva à courir derrière une fille au sens le plus littéral du terme. Elle lui fait faire du sport, c’est bien. Sa faible endurance est sauvée par ses longues jambes qui lui permettent des enjambées bien plus larges que l’étudiante qu’il lui est impossible de rattraper à cause de sa condition physique de merde. Le destin semblant être de son côté, il se retrouve droit devant elle. Oups. Il a dû prendre le mauvais chemin. Enfin pas grave puisqu’au final la tortue finit par piéger le lièvre. Il pose ses mains sur ses épaules, essoufflé, pour éviter qu’elle ne s’enfuit dans l’autre sens. « Tu serais hyper mignonne. » Qu’il lâche ne plantant ses prunelles dans les siennes avec tout son sérieux. « Non mais franchement tu me fais courir comme un gros pervers ! » Il râle, reprenant son souffle lourdement à chaque fin de phrase. De ses épaules, ses mains viennent jusqu’à ses joues pour pincer ces dernières affectueusement. « T’es toute rougie comme le kimchi que fait mamma c’est trop mignon. » Il se marre Lenny, se croyant en présence d’un chat de salon. « Viens avec moi j’ai un moyen de te rafraîchir. » Passant son bras au-dessus de son épaule, il prend la direction du premier convenience store qu’il trouvera pour lui acheter une petite glace. Brave môme.
Revenir en haut Aller en bas
 
confidently lost. ❀ lenny
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Fermé] MOTEUR DE RECHERCHE LO.ST
» Lenny-Marie
» [Emy] falling into darkness
» [Shadox] Lost Time, Outburst (w/ Yuuichi) et Tellement conne...
» n° série optenet impossible à obtenir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
maggle2night :: séoul city :: arrondissement de hongdae. :: ‹ ruelles & salles d'arcades.-
Sauter vers: