radio haneul rumeurbox


mettre içi la description

 
➥ EVENT DE LA FAC : c'est ici les amis.
➥ LES TOP-SITES : ✧ viens voter mon enfant
➥ INSCRIPTIONS : ✧ merci de favoriser la maison CHEONCHIN & YEOWANG, merci mes p'tits loups ✧

Partagez | 
 

 teen idle (hara)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Invité
Invité
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: teen idle (hara)   Lun 17 Juil - 0:32

[moon "lua" hara]
featuring → jung soojung
→ nom et prénom : moon, nom signé d'un catwalk impeccable, d'un charisme sensuel, des exploits qui ne sont pas siens mais ceux de sa mère, la célèbre "kate moss coréenne". "lua" pour l'exotisme et le new-york natal, hara pour la simplicité asiatique. → âge : vinght-et-un ans. → lieu de naissance : new york, usa. → origines : coréennes. → études/métier : en troisième année d'une licence d'arts et spectacle me spécialisant dans le design de mode (espérant surtout un voyage à Paris, Milan ou New York pour l'échappatoire) et engrossant, discrètement, ses heures perdues d'histoire de l'art ou de littérature étrangère sur les bancs libres de l’amphithéâtre. Elle fait également partie du club de cinéma et de photographie (vice-présidente) de l'université. → traits de caractère : ✳️ froide, au regard ambulant ✳️ érudite, aux papiers froissés ✳️ provocatrice, à la courbure des lèvres virgulée ✳️ cultivée, aux teintes picturales ✳️ indépendante, aux poignées détachés ✳️ vaniteuse, au reflet fatigué ✳️ mélancolique, à la langueur pulsant dans son coeur ✳️ joueuse, aux dés truqués ✳️ orgueilleuse, aux ailes brûlées ✳️ fière, au piédestal fissuré ✳️ oratrice, à la belle langue ✳️ observatrice, aux yeux-méduses ✳️ charismatique, à la cendre brûlant les pans de ses jupes ✳️ imprévisible, égorgée par les étoiles ✳️ mystérieuse, cachée derrière son ombre ✳️ passionnelle, aux nombreuses brûlures ✳️ jalouse, à l'envie dévorante ✳️ aimante, au cœur drogué d'hollywood pills ✳️ séductrice, pour une vague de fatalité dans cette femme ✳️ actrice, aux masques irréductibles pour un semblant de vie ✳️ sarcastique, au ton indolent ✳️

→ points principaux : Moon Seulgi, un visage capturé dans le flash d'un appareil photographique, des sourires-champagnes, pétillants juste comme des bulles dans un verre, éclatant aux yeux amoureux. Moon Seulgi était la femme de l'ombre, s'incrustant dans les ménages, celle qui observait l'épouse se jeter à genoux en pleurs parce qu'elle ne pouvait être comme elle. Du genre à manger des hamburgers trois fois par semaine selon ses interviews pour Vogue et faire une taille de guêpe. C'était cette femme, perchée du haut de ses talons, à défiler pour les marques les plus grandioses. Cette créature au regard froid et impassible voilé de mensonges; c'était Moon Seulgi, le phénomène attractif des années 90. Une simple adolescente tombée dans le business du mannequinat, entrant dans le monde sous le surnom ridicule de la "Kate Moss coréenne". Hara a grandi dans l'ombre d'une telle mère, une "cool girl" comme les hommes l'appelaient. Et parfois, s'imaginait-elle épouse, détestant le reflet de ses traits, la familiarité dans son visage sans jamais ne pouvoir atteindre l'élégance de ceux de Seulgi. Un brouillon pour seconde fille d'un de ses nombreux mariages. Car très vite l'icône de la mode Seulgi revêtit les plus beaux habits : ceux d'une veuve noire. Croqueuse de mâles, bouffeuse d'argent. ✳️ Taille 34 pour rentrer dans tous les bras, la mère Seulgi surveillait le régime de sa fille d'un œil mesquin. Celui-là même auquel elle dû tant se confronter devant des juges médiatiques peu confiants en leur propre apparence. Une dureté dans l'assiette, un luxe sur la peau. Elle savait pertinemment que Hara n'avait pas la carrure d'une mannequin mais l'éleva comme telle. Une pâle copie de sa mère à qui on pinçait les joues pour y insuffler un peu de couleur. La beauté fut le centre de son enfance, et toujours résonnaient des langages tragiques dans son esprit bercé du terrible mot "parfaite". ✳️ Les photographies ne disent que la vérité brute. La perverse que l'on brûle de calques songeurs. Hara grandit en s'essoufflant dans cette course pour l'excellence physique. Anorexique décryptait-on sur le papier. Anxieuse et insomniaque, à avaler des pilules fantaisistes, à recracher ses viscères entières dans les toilettes de l'école. Des cernes ornant ses yeux, des creux sur ses membres que l'on gonflait d'air comme de vulgaires ballons de baudruches. Il n'y avait rien dans les artères de sa jeunesse que la violence d'une ambition dramatique. Que la chute d'Icare, battant encore de ses ailes cramées pour un peu de lumière. Hara ne vivait qu'un instant, comme le flash d'un appareil photographique. Mais lui étant semblable, elle éblouissait de sa lueur froide les regards inquisiteurs. Ils se détournaient, médisaient, détestaient l'aura même de la Moon. Sa confiance absurde, ses sourires joueurs, son agilité oratrice, tout en elle puait le caprice de Vénus. Suintant de pourriture superficielle, rongeant l'image que les autres pouvaient se faire d'elle...un caméléon humain est-elle, s'adaptant à tous les objectifs photographiques. Hara, l'illusion d'optique. ✳️ Hara aime les romans sur l'âme humaine. Des mots brutaux et violents. Une vie crue, explosant sur un papier vierge. Elle aime les mots étrangers, surtout ceux français, russes et italiens qui n'ont rien à cacher. Une littérature où le sang transperce le voile de la poésie. Elle-même rêvant secrètement un jour pouvoir devenir poétesse, exposant son nom dans la constellation de femmes de lettres illustres : Sappho, Virginia Woolf, Anaïs Nin, Sylvia Plath, Marguerite Duras. ✳️ L'enfant Moon partage une passion pour la photographie aussi et le langage des images, s'intéressant particulièrement à l'argentique (venant surement de sa passion pour les vieux films notamment ceux de la nouvelle vague), son Leica M3 se mêlant à ses doigts. A défaut de pouvoir être un modèle corporel, elle passe de l'autre côté de la magie, capturant entre ses mains le moment présent puisqu'elle ne peut le vivre pleinement de par son insatiabilité destructrice (elle possède notamment un polaroid venue de son adolescence et un lumix panasonic GF7). ✳️ Parisienne ratée, elle s'enfile du vin rouge pour noyer le kraken de ses pensées, ne comprenant rien au gout amer et aux tons fruités, ne faisant aucune différence dans leur odeur. Béret sur la tête, passion pour l'art et les musées, vinyles chantant des musiques mélancoliques (jazz & blues babe), elle se dit la "vague à l'âme" parce que ça sonne bien dans son gosier cassant...son accent de l'orient.
[les liens recherchés]
→ (m/f) nom du lien ➥ écrire ici.
→ (f yeowang) god bless the prom queens ➥ coeur clique coeur
→ (m) one black night ➥ sous les néons, elle t'électrifiait de son aura étrangère. Une alien dans cette masse en fusion, comme des atomes tout le monde s'accrochait, dansant sous un boum-boum incessant. Puis ça résonnait dans ta poitrine, entre tes côtes, cette musique assourdissante, ses rires dérobés par des murmures au creux de son oreille. Elle pouvait surement sentir ta solitude logée dans ton cœur et dans tes reins, cette flamme qui ne put être ravivée depuis longtemps...il y avait de la fumée qui sortait de sa bouche, de ses lèvres peintes d'un rouge provocant. De la fumée encadrant ses yeux perçants, embrouillés de fards sombres, dégoulinant sur ses joues perlées. C'était en cette nuit qu'elle courra se fondre dans l'obscurité de la nuit, un sourire mesquin aguichant tes sens, te laissant avec pour seule lettre son parfum et la chaleur de sa taille entre tes bras. (à négocier)
→ (m) baby don't play ➥ uc mais en gros sombre histoire qui a failli coûter la réputation de hara. Rumeur de fille facile. Le gars en question se gardera bien de jouer la prochaine fois ne sachant vraiment pas à qui il s'était confronté. (à négocier)
→ (m) rewind/exe(s) ➥ peut-être pas de l'amour, simplement un jeu d'échec dans la hiérarchie de l'université. peut-être au contraire, ton battant vibrait en toi. quoiqu'il en soit ce fut fini...par ennui, ou haine. en déception ou soulagement. (à négocier)
→ (m/f) notice me ➥ maman est the modèle qui ne semble jamais vieillir, il est clair que hara a des relations avec les plus grands noms de la couture et de la mode. la femme-fille aux divers masques qui t'inspire, que tu observe...la populaire stéréotypée souriant aux garçons et roulant des yeux à leurs mots. par intérêt, ou par fascination, tu gravite autour de sa personne. (à négocier)
→ (m/f) d'autres à venir ➥


Dernière édition par Moon Hara le Lun 17 Juil - 18:21, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: teen idle (hara)   Lun 17 Juil - 0:33
[les filles]
yamanaka hinami *puts on an early 2000's bop* écrire ici la description du lien.
hogan coco #ican'teven écrire ici la description du lien.
bae kaeun this is what makes us girls
écrire ici la description du lien.
seijuro jessica sweet witches
écrire ici la description du lien.



Dernière édition par Moon Hara le Mar 1 Aoû - 22:49, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: teen idle (hara)   Lun 17 Juil - 0:33
[les garçons]
jung juyeon want him in my mouth so i forget about trying to speak
écrire ici la description du lien.
kang tae jun bigger boy and a stolen sweetheart
écrire ici la description du lien.
nom prénom nature du lien.
écrire ici la description du lien.
nom prénom nature du lien.
écrire ici la description du lien.



Dernière édition par Moon Hara le Dim 6 Aoû - 17:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: teen idle (hara)   Lun 17 Juil - 0:34
à vous les amours



Dernière édition par Moon Hara le Lun 17 Juil - 0:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: teen idle (hara)   Lun 17 Juil - 0:37
je suis où
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: teen idle (hara)   Lun 17 Juil - 0:40
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: teen idle (hara)   Lun 17 Juil - 0:42
d'acc.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: teen idle (hara)   Lun 17 Juil - 0:44
laisse moi me poser et respirer trois secondes merci very much bless u .
Revenir en haut Aller en bas
ilgagsu's porn star
avatar
Voir le profil de l'utilisateurEn ligne http://404error-baby.forumactif.org/t226-lee-lenny-porn-in-disgu
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: teen idle (hara)   Lun 17 Juil - 2:17
you whish you were a prom queen fighting for the title ?
anyway I want. ces liens predef me vendent du rêve mais je ne sais sur lequel m'attarder. tell me, est-ce que tu cherches un lien plus qu'un autre ?

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁


astralité cokée
cortège en partance vers des latitudes impudiques pour éclabousser l’éminence pacifique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: teen idle (hara)   Lun 17 Juil - 18:26
@lee lenny instead of being sixteen and burning up a bible feeling super super super suicidal poledance
avec plaisir  heart love alors il n'y a pas forcément d'urgence dans ces pré-liens, tout est attendu vraiment surtout qu'on peut toujours les négocier, changer, enfin en bref, en parler pour les adapter   donc ça dépend vraiment de ta préférence, de ton lenny et de ce que hara peut t'inspirer et/ou lui inspirer

Revenir en haut Aller en bas
 
teen idle (hara)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» American Horror Story

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
maggle2night :: lendemains difficiles :: la poubelle. :: ‹ liens & multimédias.-
Sauter vers: