radio haneul rumeurbox


mettre içi la description

 

Partagez | 
 

 Il est parfois bon de se noyer, mais t’es pas chiche ▬ Ji Eun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
heavenly sweetness
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t240-im-ji-eun-entremeles-en
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Il est parfois bon de se noyer, mais t’es pas chiche ▬ Ji Eun   Mar 1 Aoû - 11:17
Il est parfois bon de se noyer

featuring. Liu Sun Hee
Les douceurs mystérieuses d'une femme étaient ce que cherchait tout homme. Les courbes qui se dissipaient sous les draps et venaient remonter à la surface dans le creux d'un lit. N'était-ce pas la vision la plus indécente et pourtant la plus rechercher lorsque le corps d'une femme était peu à peu révélé? Parfois une relation venait se baser sur cette entrevue légère et délicate. Sans qu'il n'y ait rien de plus. Lorsque la barrière était franchie il arrivait que cette relation se brise puisqu'il n'y avait plus de désir, plus de mystère sous ces courbes. J'étais encore dans le mystère ne dévoilant que très rarement ces parties tant recherchées. Je n'étais pas une fille qui se déshabille, j'étais de celle qui riait en s'habillant de vêtements larges. La provocation n'était pas mon qualificatif et le désir, une qualité cachée.

" Feindre.. Fuir.. Tout est question d'interprétation. Et puis ça dépend. J'imagine tout ça différemment. J'essaie peut être de brûler toutes ces vérités pour les oublier mais parfois fuir est une bonne solution.. je trouve. Fuir avant de revenir. "

Peut être que c'était ce que je faisais. Que je fuyais la vérité en essayant de feindre que tout allait bien. C'était même presque sûr, mais j'aimais cette sensation d'ivresse de l'oublie. Je l'avouais sans problème quand on arrivait à trouver cette faille. Je l'avouais devenant ces personnes qui arrivaient à voir à travers le sourire indécent et infini qui ornais mon visage chaque jour. Ce rire qui résonnait dans les couloirs. C'était beau de regarder la vie de cette façon. Comme une pièce qui n'avait qu'une face la retourner ne semblait pas primordial. Savoir ce qu'il se cachait sous cette face positive n'était pas ce que cherchait les gens, et je n'allais pas leur donner sur un plateau. Cette face cachée, elle m'était réservée. Comme notre jardin secret, je la protégeais. Ce que les autres en diront n'était pas le pire. C'était comment les autres allaient me traiter qui était différent. Je peux également avouer que les autres font partis de ma vie. Je ne suis peut être pas la fille la plus révolutionnaire du pays, et l'opinion des autres a un impact dans ma vie, mais j'étais comme j'étais et je n'avais aucune honte à le dire.

" C'est vrai. Mais il n'empêche que ce pays nous dicte comment vivre. La plupart n'ont pas tellement de choix. Je suis heureuse de l'avoir. "

En partie. Puisque je ne pouvais décider de mon sort alors j'allais réussir ma vie. Réussir la vie que je voulais parce que c'était le plus important. Réussir à être ce que je veux, à vivre comme je le veux. Certains diront que je suis ambitieuse, d'autres le contraire. Les gens parlent toujours. Mais je n'allais pas m'arrêter à chaque chuchotement. Oui j'aimais être entourée, pour moi passer une journée seule était presque une journée perdue. Pourquoi ? Parce qu'une bonne humeur ça se partage. Parce que tout vivre seul n'a pas de goût, de saveur. C'était peut être idiot comme réflexion mais j'aimais cette proximité avec les gens et n'en déplaise à certains. Alors quelle honte y avait il de dire qu'on voulait être aimé? Et surtout qu'on voulait aimé? Puisqu'il y avait tant de choses dans la vie qui étaient dérisoire, incertaines, provisoires, il fallait au moins essayer de garder ça. Il fallait se construire son petit monde et le mien ne se faisait pas seul. Il n'avait aucun intérêt seule. Et pourtant construire tout ce royaume en étant avec les autres, en le construisant avec eux c'était un risque. Mais la vie était risquée.

"Sûrement. Je ne saurai pas l'expliquer autrement. J'avoue que c'est énigmatique ... Aimer. Pourquoi cette personne et pas une autre ? "

Je souris. Pourquoi Rae et pourquoi pas un autre ? Parce que l'amour était un peu idiot et sûrement trop sensible. Que le coeur était un de ces organes primaires qui se faisaient le plus mal en se butant sur des problèmes simple à résoudre. C'était enfantin, comme prendre la main à cette personne qu'on aimait bien. C'était enfantin parce qu'il n'y avait pas d'attentes particulières ou de méchanceté gratuite. Il n'y avait que l'envie de rendre heureux et de passer du temps l'un avec l'autre. Mais madame la jalousie faisait toujours irruption dans les jeux d'adultes. Alors il y avait toujours un peu de mordant, du triste, du cri, de l'hystérie.. Une relation ne se passait jamais comme prévu et la souffrance qui en découlait n'était que le résultat d'un attachement beaucoup trop fort. Et j'avais peur de ça. Pas de plonger dans cette eau, mais que celle ci se glace et me brise. Parfois, il y avait de ces moments où la tristesse battait le reste à plate couture. Ces moments là, il y avait généralement une épaule pour se pencher.

" Si .. je suppose que si. "

Tout le monde avait de ces questions dont on ignorait l'importance des réponses. MAis parfois lors d'une conversation la question se posait. Mes pas me guidaient vers le chemin que mon corps connaissait par coeur. Je voulais dormir. Mon lit m'appelait, mais soudainement cette conversation, cette intimité dans cette nuit noire était appréciable. Je lui souriais alors une fois arrivée.

" Je suppose qu'on va se revoir très vite. "



▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

smile because i love it
Il paraît qu'on ne vit qu'une fois alors pourquoi ne pas en profiter ?    ▬ Je vais vous dire je t'aime en toutes les langues, je vais te prouver que la tendresse n'est pas morte et je vais te regarder, toi, sur ton destrier, comme si j'avais rêvé.
Revenir en haut Aller en bas
citoyen du monde
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t89-sun-hee-moon-lover
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Il est parfois bon de se noyer, mais t’es pas chiche ▬ Ji Eun   Dim 20 Aoû - 17:16
Il est parfois bon de se noyer

featuring. Im Ji Eun

Fuir, elle n'aimait pas ce mot. Peut-être parce qu'il suggérait l'exposition de faiblesses qu'elle ne s'était jamais autorisée. Peut être parce qu'il sous entendait que ce serait elle qui devrait baisser la tête. Sun Hee ne fuyait pas, elle était bien trop égoïste pour cela. Pourquoi serait-elle celle qui devrait baisser en première le regard? Elle était madame Liu, et elle méritait que l'on apporte le monde jusqu'à la coupe de ses lèvres charnues, que les monts et les vallées s'ouvrent sous la cadence rythmée de ses pieds. Infaillible. Elle le semble, et tout son être l’exprime. Sun Hee ne craint rien ni personne, de par son regard cerné de noir, de par son allure impeccable. Et implacable. Elle possède une neutralité particulière dans l’intonation de sa voix, un désintéressement anodin dans les traits de son visage. Elle parait d’une hauteur désobligeante, d’une personnalité embourgeoisé par une grandeur qu'elle s'inventerait.

▬ Quel dommage. C'est épuisant de sans cesse s'échapper. On finit par s'y écorcher.

Mais la vie n'était-elle pas cette sacro-sainte perfection de l'imperfection? L'injustice en constituait son éternel équilibre, quoi qu'on en dise. Le choix, nous ne l'avons jamais réellement. Il faut savoir le saisir, le prendre et l'imposer car il y aura toujours un quidam pour le contester. Sera-t-elle plus heureuse qu'un autre Ji Eun? Sans doute. Elle appartient, après tout , à une sphère privilégié, celle de ceux qui avaient eut la chance d'arpenter cette prestigieuse université. Haneul suscitait l'intérêt de tous et de toutes. Nul n'ignorait la foison de rumeurs et de légendes dont l'établissement faisait l'objet. Ainsi, le simple fait d'y être associé d'une quelconque manière constituait un avantage en soit. Tout était question d'apparence. Qu'importe que vous soyez le maillon faible de tout ce mécanisme. Mieux valait régner en enfer que demeurer esclave au paradis.

▬ Tu le conserveras encore longtemps si tu fais les bon choix. Tu sembles assez maligne pour cela. 

Si elle ne se laissait pas enfermer dans sa propre cage. Cage de dévotion. Cage d'amour. Il y avait il seulement plus vulnérable qu'une femme amoureuse? Celle qui portée par le plus noble des sentiments se laisserait irrémédiablement bercée par les paroles de son aimé. Des mots qui s'emmêlent les uns aux autres jusqu'à devenir chaine enroulée autour de votre cheville. Mot poison qui s'infiltrait dans votre être jusqu'à aliéné tout le reste. Vous deveniez alors esclave. Esclave d'amour. Ca sonnerait presque romantique dit ainsi. Esclave d'amour. Victime d'amour. Prisonnière d'amour. C'est fou comme tout semble un peu plus beau, un peu plus frai, lorsqu'on y associe l'amour. Même lorsqu'elle se muait en femme cruelle que vous dévorait le coeur. Même lorsque ses mains avides venaient flétrir les chaires, les marquer en filigranes jusqu'à ce qu'elles s'embrasent sous ses doigts. Sun Hee aimait sans se donner. Elle n'était ni bourreau ni esclave en vérité. Elle se rapprochait d'avantage d'une enfant cruelle, petite poupée de porcelaine qui endort votre méfiance par ses sourires et ses manies de petite fille trop fragile, trop intangible pour cette vie.

▬ Parce qu'il n'y a que son visage pour te faire découvrir l'amour. Alors c'est lui et pas un autre.  

Et peut-être qu'un jour ce sera ce même visage qui te fera découvrir la haine. Comme pour elle. Parce que oui Sun Hee, elle savait ce que ça faisait de tout claquer pour un homme. Tout comme elle avait apprit à détester lorsqu'il l'avait abandonné. Mais ça, c'était une autre histoire. Son histoire. Celle qu'elle conservait, égoïste, blottit au fond de sa poitrine. Celle qui lui permettait de sourire à Ji Eun en glissant une main sur sa joue encore humide alors qu'elle opinait à ses propos.

▬ Oui, à très vite Ji Eun.

Elles se retrouvaient toujours au final. Toujours.  

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

She's a beautiful mistake
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
Il est parfois bon de se noyer, mais t’es pas chiche ▬ Ji Eun
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Dur dur parfois la vie...
» [Fermé] PC Lent Mais tout neuf ...
» s'enregistre mais apres introuvable
» Désolé, mais seuls les utilisateurs avec un accès spécial peuvent lire des sujets dans ce forum
» Voiture de location, connexion pas de prise allume-cigare mais prise USB 2.0

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
maggle2night :: haneul university :: quartier d, sud de l'université. :: ‹ piscines.-
Sauter vers: