radio haneul rumeurbox


mettre içi la description

 
➥ EVENT DE LA FAC : c'est ici les amis.
➥ LES TOP-SITES : ✧ viens voter mon enfant
➥ INSCRIPTIONS : ✧ merci de favoriser la maison CHEONCHIN & YEOWANG, merci mes p'tits loups ✧

Partagez | 
 

 ☾ It's faith indeed (Jaehwa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
pépé d'amour
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t130-moon-agape-kill-them-wi
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: ☾ It's faith indeed (Jaehwa)   Sam 15 Juil - 3:24
It's faith indeed

featuring. Im Jaehwa
Tout avait commencé par un baiser. Par ces souffles entremêlés, ces alcools ingurgités ces penchants inavoués qui avaient donné naissance la plus majestueuse des rivalités.  
Leurs innocences déchues pour découvrir le plaisir d’assujettir, l’un soumettait l’autre à chaque confrontation, chaque bataille aux coups invisibles et à la violence la plus perfide. Mais l’opposition avait donné naissance à l’attachement de l’autre. L’insolence devenait délicatesse; la haine devenait tendresse.
Agapé avait succombé à cette douceur contradictoire, il s’était épris de cet homme pourtant si aberrant; aberrant pour sa nature d’homme tout simplement. Car au fond de lui, le diablotin n’arrivait toujours pas à accepter cette cruelle vérité; celles de leurs sexes qui empêchait la morale d’accepter leur relation sans s’offusquer. Celles des futurs regards qu’ils affronteront; assombris par la haine et l’incompréhension. Et plus il accepte et s’avoue vaincu, plus ses pensées semblent vouloir le retenir. S’il avait été une femme tout aurait été plus facile. Mais s’il en avait été une, ils se seraient pas ce qu’il sont aujourd’hui; leurs blessures infligés et leurs âmes éraflées leurs appartiennent et c’est ce qui rend jae si beau à ses yeux, plus beau que n’importe quelle femme qu’il aurait un jour rencontré.

Blottit sous les draps, ses yeux cherchent les siens pour cerner sa réponse. ce oui qui séparerait le passé mensonger du début d’une réalité. D’un amour vrai et non stimulé, de baisers spontanés et de sa douceur en réponse à la sienne. Il veut fondre dans une tendresse qu’il n’avait jamais encore connu. Agapé à des étoiles dans les yeux, des rêves pleins la tête; il est loin d’imaginer l’éventualité d’une fin tragique; il espère qu’il soit enfin celui qui saurait le maîtriser, le rendre suffisamment fou au point ne plus plus pouvoir respirer sans lui à ses côtés. Il entend Jae, il suit ses yeux ses lèvres pour entendre sa réponse à sa confession; mais contre toute attente, il lui retourne ses aveux en question, comme s’il n’osait pas s’y lancer. Alors le malade puise dans le peu de force qu’il lui reste, pour redresser son dos, et comme meilleure réponse, valant tout les mots; il pose ses lèvres contre celles du confus quelques instants comme pour un oui, un fais moi confiance. « il n'y a personne au dortoir, tu veux bien me ramener? je n’ai pas envie d’inquiéter Sunah pour rien… et puis t’es là. » Agapé lui avait révélé son côté le plus sensible et désormais jae avait en main les clés de son cœur : plus rien ne pouvait le rendre plus heureux et plus malheureux que lui et lui seul.


Spoiler:
 

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁


   
   
sky full of stars ☆゚.*・。゚
I'll call you moonchild ☽ Inertia is so easy—don't fix what's not broken. Leave well enough alone. So we end up accepting what is broken, mistaking complaining for action, procrastinating for deliberation

Revenir en haut Aller en bas
Saja undaunted
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t116-im-jaehwa-i-was-just-fi
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: ☾ It's faith indeed (Jaehwa)   Sam 15 Juil - 10:49
It's faith indeed

featuring. agapé
Son baiser est comme une seconde au pays des merveilles ; Jaehwa adore, Jaehwa sourit, Jaehwa en demanderait encore, mais il se cantonne, se retient et se dit que, de toute façon, il doit se lever, bouger, aller voir un médecin et réclamer la sortie d'Agapé. Ses lèvres pincées, il regarde l'autre quelques longues secondes - il ne sait pas dans quoi il se lance et, alors que le sportif semble feindre l'ignorance, lui, il envisage déjà sa future jalousie, sa possessivité qu'il sait maladive, sa peur de l'abandon phobique ; et il ne sait pas, non, il ne sait pas si Agapé pourra le supporter. Peur de déplaire à celui qui commence à sérieusement l'enivrer, Jaehwa se décide enfin à se lever. Il cherche un interne, un docteur, qu'importe ; et quand il le trouve, il lui demande si Agapé, son ami, peut sortir. Quelques recommandations plus tard, Jaehwa, qui quitte son air indifférent, retourne jusqu'à l'autre.

« Là, viens. »  Il attrape sa veste, les affaires qu'il a posé à côté du lit, pour aider l'autre à se redresser. Jaehwa est pressé ; Jaehwa veut retourner dans sa propre chambre, se rouler dans son lit et étouffer un cri du pur bonheur - il n'y croit pas, et il aura besoin d'un petit moment pour y croire. Il a peur de se brûler - toujours, mais finalement, si c'est Agapé, c'est bon. « Je vais appeler un taxi, ce sera plus agréable pour toi. » Son inexpressif visage s'est déjà transformé en un visage heureux, gai. Il laisse Agapé faire ce que bon lui semble - juste le temps qu'il contacte la dite agence de taxi. Taxi qui sera là rapidement ; alors il glisse sa main sur la taille du sportif, ses joues rougies par leur proximité. Une fille, Jaehwa est plus gêné qu'une vierge effarouchée, mais Agapé, même s'il l'a jalousé, détesté, envié, représente quelque chose d'ineffable. « prends appui sur moi. j'crois que je connais ta chambre, Andreas est pote avec ton colocataire. donc dors, repose-toi et réfléchis. »


Spoiler:
 

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

j'peux pas t'abandonner mon bébé

Revenir en haut Aller en bas
pépé d'amour
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t130-moon-agape-kill-them-wi
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: ☾ It's faith indeed (Jaehwa)   Sam 15 Juil - 15:19
It's faith indeed

featuring. Im Jaehwa
Il semble que ses lèvres se sont apposées sur les siennes pendant une éternité; Agapé a définitivement perdu la notion du temps. L’amour rend bête, l’amour rend idiot. Agapé en fait déjà les frais aussitôt qu’il s’est confessé. Comme une violente maladie, une mauvaise grippe il se sent terriblement fiévreux et désaxé. Tout semble plus lent à ses côtés, sa perception est erronée : tout semble plus beau, majestueux et coloré. le monde semble flou, brouillé, déconcertant et pourtant moins ennuyant; le monde d’ailleurs ne tourne plus vraiment correctement depuis que le sien gravite autour de lui. De celui contre lequel son corps malade se cale.

Il lui répond par un sourire et se laisse guider par ses pas vers la sortie, puis le taxi. Le garçon se glisse à l’intérieur, ferme ses yeux sous le poids du sommeil, puis il pose avec tendresse ta joue contre son épaule. Mais il ne cède pas encore au sommeil, la situation actuelle lui offrant l’opportunité de pouvoir enfin agir comme l’homme de celui qu’il aime. « J’suis né en australie. D’ailleurs l’anglais même si ça ne se voit pas, c’est ma langue maternelle. mes parents m’ont eu très jeunes. » Fêtards, bringueurs, rêveurs rapidement désillusionnés et par le poids des responsabilités. Agapé a le souffle saccadé par la fatigue et l'effort, mais il veut se confier à celui qui devra dorénavant le couvrir d'affection et l'aimer. Il veut tout lui dire, tout lui faire connaître, son passé, son présent; afin de mieux écrire le futur. « Ma mère a sombré dans l’alcool en apprenant la grossesse. Elle est devenue violente et alcoolique. Elle voulait me faire adopter; chose que mon père a refusé. Il l’a quitté et a stoppé ses études pour s’occuper de moi. » Ô agapé n’aime pas évoquer son passé, encore moins érafler sa responsabilité pour avoir brisé un couple. Mais il avait besoin de lui en parler, pour se sentir plus proche de lui, plus intime qu’ils ne le sont déja. Car après tout, au delà des baisers échangés ils ne s'était jamais confiés; tout leur était inconnu. « Depuis mon plus jeune âge je vais régulièrement chez des psychologues et des médecins car l'alcoolisme de ma mère a des chances de me causer des séquelles. Il y a eu des complications, mais pour le coup, je me porte assez bien… » son bras enlace, capture discrètement le sien entre deux mots tandis qu’il cherche à se rassurer. Ses mains se crispent, mais il continue, parce qu’il espère que ses efforts seront récompensés pour avoir ouvert sa prison de souvenirs et de regrets. « Sinon, j’aime beaucoup le chocolat. » Et toi, il s’intime. Et toi, j’ai envie de savoir ce qui a fait de toi ce que tu es aujourd’hui. Qu’avais-tu affronté pour être aussi craintif? Agapé voulait le connaître, il voulait connaître ses peurs et ses maux afin de pouvoir mieux les panser et renfermer ses plaies de ses doux baisers.

Spoiler:
 

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁


   
   
sky full of stars ☆゚.*・。゚
I'll call you moonchild ☽ Inertia is so easy—don't fix what's not broken. Leave well enough alone. So we end up accepting what is broken, mistaking complaining for action, procrastinating for deliberation

Revenir en haut Aller en bas
Saja undaunted
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t116-im-jaehwa-i-was-just-fi
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: ☾ It's faith indeed (Jaehwa)   Sam 15 Juil - 15:41
It's faith indeed

featuring. agapé
C'était quoi ? Cette proximité soudaine - cette tête sur son épaule, ces mots, ces phrases, tout ça, toutes ces révélations - c'était quoi ? Jaehwa l'écoutait, hein, attentif, surpris de beaucoup de détails - il ne pensait pas qu'Agapé avait eu une enfance aussi difficile et encore moins risquée. Oh Jaehwa pense, beaucoup - il se demande, déjà, d'abord, pourquoi le champion lui avoue tant de détails si personnels, puis, il imagine ce qu'il lui raconte. Il imagine Agapé, là, entre ses deux parents épris d'une dispute, affublé par une mère alcoolique, contraint de prendre quelques rendez-vous - et il se demande bien si l'autre n'allait pas souffrir, dans une dizaine d'années, des risques que sa propre mère a pris.

Jaehwa s'étonne aussi d'être happé par tout ça - d'être comme attristé par ce que l'autre lui dit. Oh, d'habitude, il hausse simplement les épaules et se moque de tout - il l'aurait poussé, aussi, lui aurait dit ne pas prendre autant d'aise. Mais non seulement Jaehwa commençait à sérieusement avoir un problème d'affection avec Agapé, mais Agapé semblait (une évidence) avoir besoin de réconfort. Alors quand il sent sa petite main dans la sienne, il lie ses doigts aux siens, son pouce caressant maladroitement le dos de sa main. Jaehwa souffle, il souffle fort, il souffle bruyant - il souffle pour lui dire qu'il est encore vivant. Et si Agapé lui parle de tout ça, il pense - il se dit, que ce n'est pas seulement pour se confier. Non, Jaehwa doit en faire de même. Sauf que le garçon n'osait pas - son passé est aussi peu glorieux que celui d'Agapé. Moins triste - mais moins glorieux. « Je suis né sous "x". » Il mord sa lèvre, regarde son reflet (leur reflet) dans la vitre du véhicule, avant de s'avachir plus confortablement sur le siège. Il n'avait jamais eu de mal à en parler. « Enfin. En réalité, je sais qui est ma mère. J'sais pas qui est mon père. Mais, ma mère est une actrice, et elle a découvert qu'elle était enceinte trop tard. » Pas voulu - c'est tout ce qu'il avait toujours été. Insuffisant, et ça expliquait sa peur du rejet. « Du coup.. j'ai grandi dans un orphelinat. Ici, à Séoul. Et, mh, j'ai jamais eu d'amis. J'étais dans mon monde. On m'a adopté à mes.. treize ans, je crois, mais j'ai tout fait pour retourner à l'orphelinat. Quitte à être un substitut, je préférais être seul. » Triste vérité, mais l'idée de remplacer quelqu'un l'effrayait. « Je suis allergique à la noisette, aux arachides et, je déteste le chocolat. » Un petit rire sort d'entre ses lèvres - sa tirade est terminée, et ils arrivent.

Pied dehors, il aide Agapé à sortir. Direction le dortoir des sportifs - il rentre sans grand soucis. Et, tandis qu'il marche, son copain au bras, Jaehwa continue de parler. Finalement, il est curieux - il veut le connaître, il veut que ça marche. « Je suis sorti avec une fille, quand j'étais ado. Une vraie.. grognasse. Elle m'a trompé avec j'sais plus combien de gars. » Il rit, secoue sa tête ; « Elle se servait de moi. J'étais totalement assujetti, j'faisais ses devoirs, je lui payais des trucs avec le peu d'argent que j'avais. Oh, d'ailleurs, j'bosse à mi-temps. Dans une supérette et dans un café. » Et le voilà qui regarde les portes - à la quête de celle de son homme. « Je suis apathique. Méchant, venimeux, j'me fiche du malheur des autres. Mais bizarrement, avec toi.. avec toi, c'est pas.. comme ça. »


Spoiler:
 

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

j'peux pas t'abandonner mon bébé

Revenir en haut Aller en bas
pépé d'amour
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t130-moon-agape-kill-them-wi
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: ☾ It's faith indeed (Jaehwa)   Sam 15 Juil - 17:35
It's faith indeed

featuring. Im Jaehwa
Malgré leurs oppositions de caractère et leurs attitude que semblaient parfaitement paradoxales, en écoutant son passé, Agapé réalisait qu’ils n’étaient pas si différents. Ils avaient tout les deux connu cette culpabilité; celle de se sentir de trop. Et Agapé il grince des dents lorsqu’il l’entend parler à son tour. Ô qu’il regrette tant de mots qu’il avait un jour prononcé. Il se le rappelait désormais, la fois où il lui avait proposé de la remplacer. il s’en veut d’avoir parlé sans réfléchir, de l’éventualité de l’avoir plus blessé qu’il ne l’aurait souhaité. il était loin de pouvoir d'imaginer que pour celui contre lequel son coeur s’était épris d’avoir un passé aussi chamboulé.

peut-être pour le consoler lui aussi, peut-être pour lui rappeler qu’il est là à ses côtés, sa main quitte la sienne pour chercher ses cheveux. Il l’écoute, il prend soin de retenir chaque détail, seule chose qu’il pouvait lui offrir dans son état actuel. Ses doigts glissent sur sa joue rougie comme pour chasser des larmes invisibles tandis qu’il compatit. Il se sent remué, touché par ce qu’il lui avait confié; il ne peut désormais s’empêcher de vouloir le couver et le protéger après toutes ces révélations. « tant mieux que tu n’aimes pas le chocolat, ça en fera plus pour moi. »

« toi assujetti? -menteur. » c’était curieux de l’imaginer aussi faible devant quelqu’un d’autre que lui, d'imaginer que sans avoir combattu il pouvait avoir subi les blessures d’un amour naïf. « le tir sportif, avant d’être une passion c’était aussi un pilier pour me stabiliser. j’en ai carrément besoin. ça ne se voit pas mais je suis hypersensible. Le genre de mec à pouvoir pleurer pour un ongle cassé ou parce que quelqu’un me parle un peu trop fort dessus. » et c’est de ces complications là dont parlait Agapé: l’hyperanxiété, l’hypersensibilité qu’il avait développé durant son adolescence. c’était à cause de sa mère et le poison qu’elle lui avait transmis par le sang. Il était malade peut-être, mais le terme l’effrayait trop pour l’employer. « le tir, ça m’a appris à être calme, à dégager moins d’émotions. à mieux intérioriser. voir à carrément ne plus rien montrer. » c’était irréversible, mais il avait appris à cacher, à tout encaisser derrière ses sourires et sa douceur. Ce n’était pourtant pas lui qui devait apprendre et se forcer à en donner; c’était aux autres de s’adapter et combler ce vide qui le hantait. « j’ai toujours eu peur de tomber amoureux parce que je vois la fin avant même d’avoir commencé. Des blessures, des cris. Et je l’ai vécu une seule fois. Avec Cass. Et depuis j’ai peur. parce que je n’avais jamais autant souffert de ma vie, alors j’me disais que ce monde n’était pas le mien… » arrêtés devant sa porte, il appuye ses doigts sur sa nuque blanchie. La voix naïve, un peu brisée, il l’embrasse d’un baiser éphémère du bout des lèvres avant que son menton ne s'échoue par dessus son épaule, ses mains se glissant contre sa taille. Il achève son mouvement d'un simple câlin.«  Mais je ne sais pas. Avoir toi, je n’imagine même pas la fin, parce que j’y crois à nous. que tu surpasseras tout ce que j’ai un jour espéré.  »

Spoiler:
 

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁


   
   
sky full of stars ☆゚.*・。゚
I'll call you moonchild ☽ Inertia is so easy—don't fix what's not broken. Leave well enough alone. So we end up accepting what is broken, mistaking complaining for action, procrastinating for deliberation

Revenir en haut Aller en bas
Saja undaunted
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t116-im-jaehwa-i-was-just-fi
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: ☾ It's faith indeed (Jaehwa)   Sam 15 Juil - 18:16
It's faith indeed

featuring. agapé
L'hypersensibilité d'Agapé est certainement ce qui surprend le plus Jaehwa. Oh, il se doutait bien que l'autre n'était pas insensible - il l'avait vu réagir de nombreuses fois mais, pousser jusqu'à l'hypersensibilité.. Il était étonné, choqué, intrigué, surtout - Agapé représentait vraiment un nid de questions et de connaissances à acquérir. Puis, il se disait aussi - surtout, que l'hypersensibilité allait de paire avec l'hyperémotivité, et ça effrayait, infiniment, Jaehwa. Tout ça, ça voulait dire bien des choses ; qu'il allait devoir faire attention, ne pas blesser Agapé, ne pas dire ou faire quelque chose qui pourrait arracher des larmes à son compagnon. Il se savait méchant, Jaehwa, et c'était une certitude que si Agapé le blessait, il n'allait pas être doux. Bon, il lui avait (presque) pardonné son rejet cuisant - il aurait du se venger, mais son coeur, son cerveau, son être, s'étaient épris du petit gars rose, et il était juste incapable de dire non, alors que le oui dominait.

Puis, surtout, il se sentait proche d'une idole - proche d'un admiré, d'une admiration et d'un sportif. Merde, il avait un champion sous les yeux, un champion sensible, un champion qui se confie et un champion qui lui offre une confiance aveugle. Encore une fois, l'asiatique préférait ne pas plonger tête la première - il prenait quand même des pincettes, se répétait sans cesse qu'Agapé était indécis, que son bonheur n'allait peut-être pas durer, et qu'il ferait mieux d'être prêt à sentir son coeur se briser (encore). Et pourtant. Et pourtant, son baiser, puis son étreinte, lui retire toute pensée néfaste ; Jaehwa enroule, après une longue hésitation, ses bras autour de la taille de l'autre. Il se blottit contre lui - sentir son corps contre le sien était.. Spécial. Chaleur inconnue, étreinte presque aimante, il se sentait désiré. Il préfère ne pas répondre à ce qu'il lui dit - il sait qu'il répondra mal, il sait qu'il lui dira qu'il n'est pas suffisant. il est rancunier, Jaehwa, et il ne manquera pas de lui répéter ses propres mots, comme une attaque personnelle. Et, non, ce serait gâcher ce moment si délicat - alors il se contente de rêver.

Rêver jusqu'à se réveiller ; il se recule, rapidement, pour lancer des millions de regards à Agapé. « Tant qu'on est dans les confessions, je..  » Il mordille sa lèvre inférieure, la dévore, se dévore, avant de continuer ; « Je suis super possessif. Mais. Vraiment possessif, et la crise, là, de l'autre jour, c'était pas.. totalement pour de faux. Je préfère te prévenir, si ça te dérange, je crois que je ferais des efforts.  » Sourire taquin - ses lèvres rejoignent encore celles d'Agapé, avant qu'il n'ouvre la porte de sa chambre. Là, il conduit son homme jusqu'à ce qu'il pense être son lit - chose faite, il reste là, debout, sa main refusant de lâcher l'autre. « J'ai envie d'y croire, vraiment. Mais tu l'as dit toi-même, l'autre fois, j'suis un homme. » Pourquoi il le disait maintenant ? Aucune idée. Il en avait besoin, sûrement, besoin d'être rassuré, pour mieux y croire.


Spoiler:
 

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

j'peux pas t'abandonner mon bébé

Revenir en haut Aller en bas
pépé d'amour
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t130-moon-agape-kill-them-wi
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: ☾ It's faith indeed (Jaehwa)   Sam 15 Juil - 22:24
It's faith indeed

featuring. Im Jaehwa
L'incertitude colorait ses pensées d’un mauve ombragé. Le doute. le si le rongeait, commençait à troubler le reflet de ses émotions qui lui semblait pourtant si clair. Il l’aime mais il reste un homme. Etait-ce une erreur, une confusion comme il se l’excusait? Ou était-il vraiment quelqu’un capable de le changer à tout jamais? Il veut y croire et il en saisit l’opportunité. Ses lèvres une fois détachées des siennes estompaient ses propres doutes; il les recouvrait d’une sensation à la fois violente et sucrée. Une chose, un quelque chose, un autre si que le fragilise sans le réaliser. Ébranlant son savoir et fissurant ses acquis pour remettre en cause ses désirs. Et comme il le prétendait si bien; il était un homme et à chaque instant à chaque faiblesse, il menait une bataille contre sa conscience pour lui faire définitivement ancrer l’idée d’être un homme, mais un homme dont il est fou à lier.

Il s’effraie, un sanglot percute la barrière de ses lèvres lorsqu’il réalise le manque de réponse. Il prend peur -si vite-, déjà prêt à s’effondrer à peine le château de carte était formé. D’un simple doute, d’un simple non il s’imaginait déjà chuter. Et dans les instants qui semblent une éternité, il réalise que leurs sentiments fragiles ne tiennent que sur un fil funambule où le moindre geste frôlait l’émoi et les blessures. Le rose ne pouvait aujourd’hui que mieux comprendre le combat intérieur que certain menaient. Ces choses-là dont il prenait autrefois plaisir à se moquer. “pourquoi douter? tu devrais savoir si tu l’aimes.” pourtant, aimer, aimer n’est jamais devenu aussi incertaine qu’en cette journée où la fatigue le gagnait et la fièvre lui embrumait l’esprit.

Mais Agapé devait probablement l’aimer. Il s’est laissé fondre à l’addiction de son parfum et la violence-véhémence de leurs baisers : jamais n’a-t-il regardé quelqu’un aussi tendrement, aussi amoureusement qu'en cet instant précis; lorsqu’il le force à s’asseoir sur son lit pour coller sa joue contre sa clavicule et accrocher son regard au sien. « peut-être, mais je t’aime jae. et toi aussi tu m’aimes. »

Agapé n’était jamais le premier à se déclarer, mais pour Jae il pouvait déplacer des montages.
Pour jae il était prêt à oublier sa fierté et se jeter en premier dans toutes ces formalités. Dans ces mots candides, dans ces sulfureuses attentions. Agapé était pourtant le plus terrorisé, effrayé à l'idée d'être celui le plus dépendant désormais, celui dont l'idée même d'exister sans l'autre ne pouvait être envisagée. Touché, évincé. Il était devenu fou de ses baisers, fou de son toucher, fou de tout ; fou de lui.


▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁


   
   
sky full of stars ☆゚.*・。゚
I'll call you moonchild ☽ Inertia is so easy—don't fix what's not broken. Leave well enough alone. So we end up accepting what is broken, mistaking complaining for action, procrastinating for deliberation

Revenir en haut Aller en bas
Saja undaunted
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t116-im-jaehwa-i-was-just-fi
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: ☾ It's faith indeed (Jaehwa)   Sam 15 Juil - 22:45
It's faith indeed

featuring. agapé
Je t'aime. Je t'aime. Deux petits mots, si simples, si simples et dont il s'est foutu toute sa foutue vie ; deux mots qui le chamboulent et qui l'enfoncent immédiatement dans le puits Agapé - deux mots qui l'enfoncent dans, il le sait, une dépendance quasi-vitale, une envie quasi-brûlante, et un amour quasi-naissant. Il l'aimait. Agapé l'aimait. Confusion, indécision, toutes ces futilités passaient à la trappe, toutes ces choses, ces tourments, s'en vont, volent, se font brûler en plein ciel, tombent, déchus, et ne sont plus. Agapé l'aime. Il ne pensait pas que deux mots pouvaient être aussi mélodieux, aussi beaux, aussi censés, sensés, pensés, pansés, aussi.. parfaits, presque, s'il ose dire. Agapé l'aimera. Moins sûr, mais il veut y croire - sa déclaration, cette phrase, tout ça, tout ce qu'il lui dit, ça lui fait croire au paradis (à l'enfer), aux anges (au démon), au bonheur pur (au malheur pur), et à toutes ses sensations qu'il n'avait qu'imaginé, frôlé, espéré - il l'aimait.

Oh, Jae en faisait tout un plat, oui, Jae réagissait trop fort, oui, Jae était bloqué depuis dix secondes, depuis qu'Agapé avait formulé ces mots,
ces mots avec un impact juste insensé. Ses lèvres mettent du temps à s'épouser de nouveau - il était resté bouche bée, tout ce temps. Ses yeux clignent, réalisent, clignent, comprennent, clignent, vérifient, clignent, aiment.   « Tu m'aimes ? » Il sourit encore une fois, il sourit comme un con, il se penche en avant, et il file, il fuit, cette fois, sur ses lèvres. Ses mains posées sur les joues de l'autre, il ferme ses yeux, l'embrasse, sanguin, presque - c'est passionné, c'est sulfureux, c'est brûlant, c'est amoureux. Il n'est satisfait qu'au bout d'une dizaine de secondes, où il recule, pour s'accroupir. Face à lui, presque à sa haute, Jae pose ses mains sur les genoux du sportif. Il tend son cou, tend ses lèvres, bécotent celles de l'autre. Il se surprend à adorer ça - ce contact mou, chaud, légèrement humide, mais incroyablement réconfortant. Il se surprend à en raffoler, même. « Je t'aime. »

Ses joues continuent de prendre des couleurs ; l'asiatique se redresse encore une fois (il ne fait que ça), pour embrasser le front bouillant de l'autre. « Tu veux que je reste m'occuper de toi, Aga ? » Il prend place à côté de lui, ses mains posées sur ses propres genoux. Un sourire, un sourire con, il le regarde avec tendresse. « Je peux te faire à manger, mh, ou juste faire acte de présence ? Tu as besoin d'un truc ? » Incroyablement serviable.  

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

j'peux pas t'abandonner mon bébé

Revenir en haut Aller en bas
pépé d'amour
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t130-moon-agape-kill-them-wi
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: ☾ It's faith indeed (Jaehwa)   Dim 16 Juil - 3:03
It's faith indeed

featuring. Im Jaehwa
C’est comme si depuis le début tout avait déjà été décidé. Agapé avait été le plus fragile d’entre eux, le plus émotif, le plus craintif de s’attacher. Préférant au début la haine à l’amour (il réalise maintenant à quel point ces sentiments-là se ressemblent tant) il l’aura cherché à le blesser, à le repousser pour ne pas lui céder.
Pourtant, ce soir-là c’était bien lui le premier à succomber et à mourir sous sa tendresse. Sous sa douceur, sa voix, ses lèvres qui désormais savent si bien les épouser, les malmener -sans doute-, ses yeux se ferment sous l’ivresse et le désir incontrôlé tandis qu’il s’embrase comme le plus beau des brasiers. Agapé est un incendie, qui se mourrait; et Jaehwa fût l’étincelle qui fut en mesure de le raviver. Impuissant face à la vague chaude qui le gagne, son cœur déraille, son souffle se saccade et ses bras viennent chercher son cou. Ses doigts se glissent pour attraper sa nuque dorée ; il s’y agrippe, l’effleure, la griffe maladroitement en subissant ses assauts bien trop tendres. Le rêveur n’a même plus besoin de songer. Ses lippes sulfureuses fondent sous la domination de leur jumelles vénéneuses; addictives. Il les appelle, les cherches, les happes, les dévore et chaque fois, il en espère plus.

Et il fond d’avantage lorsqu’il le voit, le sent se faire couvrir de baiser. Il ferme les yeux une nouvelle fois, sourit, rit sous l’affection qu’il lui offrait, profitant des contacts successifs que leurs lèvres subissaient. Aga, peut-être exagérait-il, peut-être voyait-il un sens où il n’y en avait pas, ses joues s’empourprent plus qu’elle ne le sont déjà lorsqu’il réalise qu’il l'appelait d’une manière plus intime. Toi, tu, Agapée, jusque là il n’y avait que le tireur qui s’était permis depuis le début de leur rencontre d’abréger son prénom. Alors il rougit, et ne cherche plus à le cacher, il sourit, béat, conscience aliénée par l’amour : il sourit pour sourire et aime pour aimer.
Ses mains se posent sur ses genoux en même temps que ses pupilles brillantes et dilatées se relève vers les siennes « mh, tu pourrais voir s’il y a encore du soda dans le frigo s’il te plait? n’importe quoi, tant que c’est sucré ça me va. » Et alors qu’il s’en va, ses cils papillonnent de plus en plus vite, ils chassent, luttent contre la fatigue qu’il avait jusqu’à cet instant si bien repoussé. Que dirais-tu si je t'avoue que je suis fou de amoureux de toi? Mais c’est plus fort que lui, entre deux phrases murmurées ses yeux se ferment, son épaule se cale contre le matelas. Il n’arrive plus à relever les paupières à temps; le faisant alors succomber au sommeil.


Spoiler:
 

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁


   
   
sky full of stars ☆゚.*・。゚
I'll call you moonchild ☽ Inertia is so easy—don't fix what's not broken. Leave well enough alone. So we end up accepting what is broken, mistaking complaining for action, procrastinating for deliberation

Revenir en haut Aller en bas
Saja undaunted
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t116-im-jaehwa-i-was-just-fi
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: ☾ It's faith indeed (Jaehwa)   Dim 16 Juil - 11:07
It's faith indeed

featuring. agapé
Asservissant, il hoche la tête et n'hésite pas à rejoindre la cuisine minuscule - il cherche, il regarde, il pense, il touche ses joues, puis ses lèvres, un sourire léger, mignon, amoureux, anxieux, envieux, heureux, pointé sur ces dernières. Il était.. merde, il était en couple avec Agapé - ça sonnait encore étrange, comme un comte, ou une connerie qu'il ne voulait pas réaliser. Une potentialité, un "imagine si", qui était devenu.. réalité. Réalité. Réalité constante, réalité vivante, réalité, vérité, vérité vraie - et il pouvait continuer des heures à se dire qu'il ferait mieux de réaliser, qu'il pouvait l'embrasser, l'étreindre, lui dire qu'il commençait à l'aimer, qu'Agapé était beau, qu'il l'admirait, qu'il voulait être proche, tout savoir, tout connaître, ses peurs, ses échecs, ses amours, ses envies, ses.. tout. Il veut tout connaître. Il veut connaître Agapé, dans sa totalité, dans ses défauts et ses qualités - dans ce qui l'énervera et ce qui le fera tomber un peu plus amoureux.

Alors, sourire d'idiot heureux et amoureux aux lèvres, Jaehwa revient, une bouteille d'il ne sait quoi dans la main. Sauf que magie magie, Agapé dort - alors il souffle, il souffle et il pose la bouteille, le verre, à côté de lui, sur le sol. Déjà tendre, Jaehwa ne tarde pas à le coucher plus confortablement - à le couvrir, même, déposant un baiser sur ses lèvres, un autre sur son front, un énième sur sa joue. il se calme, le p'tit, et il se recule pour filer direction la sortie. Dernier regard sur son Agapé, la porte est fermée, les doutes, aussi.  

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

j'peux pas t'abandonner mon bébé

Revenir en haut Aller en bas
 
☾ It's faith indeed (Jaehwa)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» ♦ Formulaire de partenariat ♦
» Thème : Discover another world
» Follow your faith

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
maggle2night :: lendemains difficiles :: la poubelle. :: ‹ rps.-
Sauter vers: