radio haneul rumeurbox


mettre içi la description

 
FERMETURE DU FORUM.

Partagez | 
 

 Ladies night ▬ Ra Hel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
citoyen du monde
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t89-sun-hee-moon-lover
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Ladies night ▬ Ra Hel   Ven 14 Juil - 3:02
Ladies night

featuring. Bang Ra Hel
Sun Hee.
Sa démarche délicate et flottante est silencieuse et cependant dynamique. Mademoiselle Liu avançait à grandes enjambées cadencées part les mouvements latéraux de son bassin, son sac tapant ses cuisses dans un mouvement saccadé, que ses pointes de danseuse ne manquaient pas de souligner. Les cheveux remontés dans un chignon désordonnés, ses semelles effleurent le bitume encrassés dans un rythme régulier. Ce ne fut qu'après une demi douzaine de minutes de pas rythmés que la jeune femme atteint la supérette. L'odeur de parfum masculin et de tabac froid qui englobait tout le couloir emplissait ses narines et ses poumons à chaque bouffée d'air vicié qu'elle prenait et cela l'emplissait d'un étrange sentiment de paix familier. Ses deux prunelles couleur mazout balayant les ombres dans l'espoir vain de discerner la silhouette qui pourrait constituer une distraction futur. Un numéro volé annonciateur d'une énième soirée mouvementée.
Sans grand résultat.

Un soupire ennuyé franchit les lèvres pleines de Sun He. Ses fantasmes sont devenus son univers, et l'univers des autres,  dans ces instants où il n'y a qu'elle dans son monde, les planètes tournent autour de Liu Sun Hee, la gravité, les femmes, les hommes, les dieux, tout ces artifices sont là pour elle. Elle est la Reine, et elle le sait. Ses anecdotes elle les romances, pour faire croire à tous que qu'elle plus ou moins infaillible, et plus ou moins incroyable. Elle est merveilleuse Sun Hee, les lumières bougent autour d'elle, tournent, encore et encore, jusqu'à ce qu'elle tombe par terre, d'ivresse. Ses histoires, elle sait même plus si elles sont vraies ou pas, elle se souvient plus de son passé, y'a plus que ce qu'elle a inventé. Et elle y croit même dur comme fer. C'est ce qui l'intéresse, faire rêver les gens, qu'ils la regardent avec admiration, qu'ils ne puissent plus se passer d'elle, qu'ils la vénèrent et l'aiment. Elle était comme une Jack Sparrow séoulienne, une étoile qui s'était battit sur ses propres mythes, une bourrasque et elle pourrait s'effondrer. Un soupir, et elle continuerait désespérément à s'élever. Au fond, on se fichait bien de savoir qui elle était Sun Hee. Seul comptait ce qu'elle représentait. Une femme parfaite. La femme parfaite. Pourtant, bien au delà de ça, il y avait les autres. Ceux qui doucement, se creusaient une place près de son coeur. Ceux là étaient une menace pour son équilibre. Ceux là étaient dangereux.

▬ Désolée du retard, j'avais une réunion. Un crétin m'a fait perdre mon temps. Encore.

Un sourire, dans lequel tout le charme du personnage se reflète. Un sourire de jeune femme de bonne famille. Un sourire joyeux et plein de vie. La perfection de l'imperfection. Celle qui est en retard, mais pas trop. Qui agace, mais pas trop. Qui se perd dans ses lubies, dans son shopping et dans sa vie de femme moderne, de femme avec de grandes responsabilités, de femme éternellement surbookés. Ra Hel, elle devait bien s'y habituer maintenant. Aux défauts de Sun Hee, aux qualités de Sun Hee. A son savant mordant, à son éternel piquant.  

▬ Plus sérieusement, qu'est ce que tu veux dîner ce soir dongsaeng?

Et elle enroulait déjà son bras autour du sien pour l'entrainer dans son sillage. Après tout, une soirée entre fille, ça se soignait.

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

She's a beautiful mistake
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Ladies night ▬ Ra Hel   Sam 15 Juil - 18:29
Ladies night

featuring. liu sun hee
Aussi loin que remontent ses réminiscences, Sha a constamment eu un pied dans le monde adulte. Du plus loin qu'elle se souvienne, daddy a toujours été plus un ami qu'un père et les instants partagés oscillaient entre travail et divertissement : l'un et l'autre, jamais l'un sans l'autre. On pouvait tout rendre attractif, mais il fallait que chaque effort soit rentable néanmoins et, sur fond de rires à moitié convaincus bien qu'absolument sincères, persistait l'anxiété rattachant inexorablement à la dure réalité de leur existence précaire.

Séoul a été brièvement différente. Ville de lumières dont jamais le manteau nocturne n'apaise tout à fait la frénésie ; nouvel air pour une nouvelle ère, et au sein de son véritable foyer retrouvé, Rahel a appris l'oisiveté. Il y a eu tout ce temps dont ne savoir que faire (libre à perte de vue car ici l'argent ne manquait pas) ; à baigner dans un luxe inconnu et grisant, certes, mais dans un carcan étranger et psychorigide à lui en filer la nausée. Et surtout, toutes ces heures inoccupées inévitablement passées à ressasser le passé, les vérités dévoilées, la conscience aiguë de l'emprisonnement de l'homme qu'elle aimait le plus, de celui qui l'avait trahie. Il y a eu la perdition, le flou cosmique propice à l'égarement ; et puis il y a eu unnie : un ciel dans son enfer. Sun hee qui tantôt réchauffe le cœur et tantôt le laisse à vif, sunburn. Sunhee qui valorise si satisfaite, et qui secoue lorsque la désapprobation incurve en virgule désabusée sa lippe pleine. Sunhee qui l'a arrachée à ses limbes, poussée à prendre à bras le corps cette vie imposée, jusqu'à c'que Sha parvienne à en dompter les aléas. Sunhee présente au plus haut, quand tout va plus ou moins, et au plus bas, quand le clinquant se fracture ; que les déconvenues fracassent comme un rien toute la renommée d'un patronyme et avec elle, l'aisance financière dont il était jusque-là synonyme. Unnie, pilier par tous les temps, qui sans cesse rappelle à Rahel comment rester sur le droit fil sans jamais cesser de se sentir vivante.

Cours achevés, heures de travail pliées, Sha l'attend. Elle a hissé ses muscles laissés sore par des heures d'entrainement et de job impardonnable, sur le comptoir, sous le regard consterné du caissier. Le pauvre énergumène tente bien de lui souffler à une ou deux reprises que ce n'est pas très acceptable ; half-assed scolding que la concernée ne fait pas l'effort de prendre à cœur : la façon dont il lui lorgne les cuisses représente à son sens l'équivalent d'un passe-droit. C'est donnant-donnant : elle se met à l'aise et il se rince l’œil en retour, deal tacite scellé par un clin d’œil qui le fait rougir adorablement.

Unnie finit par franchir les portes vitrées, tourbillon de mèches brunes dansant en cascade contre sa peau pâle. Rahel lui laisse un instant avant de faire les yeux doux au caissier pour kidnapper son micro le temps d'une annonce : Sunshine est attendue à la caisse n°2, elle ronronne d'une voix suave et taquine avant de sauter à bas de son perchoir, non sans picorer une seconde les lèvres de l'employé en guise de remerciement. Désolée du retard, j'avais une réunion. Un crétin m'a fait perdre mon temps. Encore. Rahel de lui adresser une moue contrite. Tout ce qui te retient loin de moi est déplaisant, elle statue comme on énoncerait une vérité générale, rendant avec une pointe de possessivité l'étreinte de son bras. J'sais pas encore ce que je veux dîner, mais je sais en tout cas que j'ai bien l'intention de boire. Come on, de quoi effacer tous les crétins de la semaine écoulée. Sun Hee a beau être prof, leurs soirées à deux sont arrosées la moitié du temps ; Rahel a toujours été curieuse de la découvrir confrontée à un amphi bondé d'étudiants, affublée du sérieux que requiert le métier. Puisque durant leurs têtes à tête, l'aînée inspire tout sauf l'aura soporifique des vieux érudits rabougris occupant généralement les postes comme le sien. Hmm, voyons voir. Elle se tapote le menton du bout de l'index tandis qu'elles bifurquent en direction des cadis, et la voilà qui grimpe à l'intérieur en une éternelle contradiction : femme-enfant. A tribord cap'taine ! Je propose qu'on se fasse un festin de Kimbap. Partante ? Si oui, ne reste plus qu'à piocher les ingrédients, et le choix est si vaste qu'elle en salive d'avance, Sha.


Dernière édition par Bang Ra Hel le Sam 15 Juil - 22:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
citoyen du monde
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t89-sun-hee-moon-lover
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Ladies night ▬ Ra Hel   Sam 15 Juil - 22:05
Ladies night

featuring. Bang Ra Hel
Sun Hee avait trente et un ans, et on l'appelait Madame Liu.
Loin de l’effervescence estivale, deux corps longilignes s'animaient sous le frétillement des néons. Elle n'était pas le genre de femme que l'on voyait souvent seule. Il avait avait toujours été dans son intérêt de devoir s'afficher auprès de quelqu'un, pour les autres comme pour elle-même, elle n'était pas tout à fait experte en matière de solitude. Elle avait toujours une ambitieuse démesurée et si cela devait passer par la popularité avant tout, qu'il en soit ainsi. Elle aimait la chaleur factice d'un groupe d'amis qui n'en étaient pas. Une bande de vagues inconnus qui n'en avaient souvent rien à faire. Elle les préférait même à tout autre, de peur que certaines choses soient juste affichées sur son front.

Ainsi, les idées qui lui trottaient en tête étaient toutes à gerber, rien à faire pour s'en dégager. Elles étaient pires, une fois seules, elles dansaient entre ses neurones quand elle n'avait rien d'autre à penser. Elles lui posaient des questions le soir, demandant qui elle était encore ; Elle était juste une grande reine, une petite princesse, une pauvre conne en manque d'amour ou une tarée empreint d'une colère sous-jacente. Elle était réellement appréciée, si elle en avait réellement quelque chose à foutre. Si elle était lesbienne même, si elle allait peut-être finir sa vie seule – et si ça lui importait, si elle était tout à fait stoïque et indépendante, ou qu'une abrutie influençable ayant eu de la chance. Putain. Il y avait des milliers d'injures dans sa tête, jamais une sur ses lèvres, qu'est-ce que'elle devait y penser. Elle était lumière. Elle brillait et Rahel brillait avec elle. Toutes deux resplendissaient dans la chaleur réconfortante de leurs excès, de leurs jeux de gosses, de leurs caprices communs. Avec Rahel, Sun Hee jouait à être grande, à être une adulte plus ou moins responsable, plus ou moins mature. Elle prenait soin de sa dongsaeng Sun Hee, elle la voulait forte Rahel, magnifique dans son invincibilité.

▬ Depuis quand une vraie soirée entre nous se fait sans alcool?

Rahel, elle avait ce rien de sucrée sur le plat de la langue, cette touche épicée qui allait de paire avec l'ardeur de ses coups de sang. Rahel chérie avait quelque chose que les autres n'avaient pas. Elle le baladait au coin de es lèvres, sur le bout de ses sourires, sur la vague de ses rires. Rahel chérie avait ce charme insolent d'une fausse inconscience. Elle était ce que beaucoup voudrait être Rahel. Elle était belle, magnifique même. Et surtout, elle le savait. Et ça la faisait sourire Sun Hee, ça la faisait doucement rire alors que la demoiselle grimpait dans un caddie. Rahel tenait la victoire dans le creux de son poing. Toujours. Elle l'ignorait juste parfois.  

▬ Va pour les Kimbap.

Et Sunhee, elle s'élançait sur un fond d'Ariana Grande. Elle s'élançait dans leur vie de petites folles, de reines de la capitale, de divinités despotiques dont le règne reposait sur leurs seules convictions.  Elle poussait le caddie en riant, faisant fit de cette loi universel qui affirmait qu'une femme ne pouvait atteindre une vitesse satisfaisante au sommet de ses hauts talons. Sunhee, elle accélérait au gré de ses rires. Elle ne se contentait pas des briser les règles. Elle les transcendait.

▬ Et n'oublie pas les Doritos !

Boire à s'en éclater le foie. Manger à faire hurler leur balance. Leur soirée promettait d'être riche, une porte ouverte sur tous les excès.

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

She's a beautiful mistake
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: Ladies night ▬ Ra Hel   
Revenir en haut Aller en bas
 
Ladies night ▬ Ra Hel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
maggle2night :: lendemains difficiles :: la poubelle. :: ‹ rps.-
Sauter vers: