→ radio haneul rumeurbox
raconte-nous un truc !


mettre içi la description

 
INSCRIPTIONS AU GROUPE ILGAGSU FERMÉES/LIMITÉES. merci de favoriser les autres groupes. ♡
➥ réservation d'avatar : ✧ c'est ici les amis !
➥ les demandes de DC : c'est ici les amis.➥ liens utiles : les groupesla fac
➥ journal de la fac : ✧ zieuter !

Partagez | 
 

 just breathe – liu sun hee

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
‹Invité›

↬ wassup?


MessageSujet: just breathe – liu sun hee   Mar 11 Juil - 23:13

just breathe

featuring. liu sun hee
Des mannequins courent dans tous les sens, des maquilleuses retouchent tant bien que mal le visage de poupée de ces femmes, des apprenties stylistes retouchent une dernière fois leurs créations. Les coulisses se transforment en ruche, chaque abeille plongée dans son rôle et Nana est au milieu, essayant de gérer son stress du mieux qu’elle peut. Elle se rend compte que devant elle se trouve l’aboutissement d’une année de travail et qu’elle n’a pas le droit à l’erreur, elle ne se le permettrait pas.  La Japonaise sort de ses rêveries lorsqu’une autre élève la bouscule légèrement en passant à côté d’elle et elle se maudit de perdre du temps à paniquer, elle n’a pas le temps de paniquer. Comme les autres, Nana devient une abeille, accourant vers ses trois mannequins qui portent les trois tenues qu’elle a crée au cours de l’année. Nana est fière de son travail, elle y a mit du temps, du coeur, des larmes et du sang et si la demoiselle n’est pas le type à se vanter, elle sait qu’elle a réussi ses créations.  Et pourtant, plus elle les regardait et plus elle avait l’impression que quelque chose n’allait pas, comme lorsque l’on regarde une photo de soi pendant un long moment et on remarque tous les petits défauts sur soi-même qui sont pourtant invisibles aux yeux des autres. La panique se réinstalle mais Nana se concentre, armée d’un fil et d’une aiguille, elle réarrange une dernière fois les tenues qu’elle a conçu, se répétant en boucle que rien n’a changé, que ses tenues sont parfaites et que le public qui attend dehors les aimera autant qu’elle les aime.

L’attente est une torture, la pression écrase son esprit et Nana a l’impression qu’elle va suffoquer. La Japonaise savait que ce genre d’exercice était un challenge pour les nerfs mais elle ne s’attendait pas à ce que ce soit aussi intensif, sûrement parce que c’était la première fois qu’elle montrer à de parfaits inconnus son travail, qu’elle s’expose au jugement d’autres personnes que ses camarades et ses professeurs. Et Nana aimerait se convaincre que leurs avis ne comptent pas mais ce serait mentir, Nana a besoin de leur avis car si cela ne leur plaît pas maintenant, jamais elle ne pourrait percer dans le monde de la mode.
De fil en aiguille, Nana réussit à se convaincre que toute sa carrière inexistante se joue ce soir et la panique qu’elle tentait tant bien que mal d’étouffer lui explose en plein visage. Elle a l’impression de se noyer dans ce milieu qu’elle connaît pourtant si bien, ses yeux s’écarquillent et elle cherche du regard une bouée, quelque chose ou quelqu’un à qui se raccrocher. Un soupir de soulagement s’échappe de ses lèvres de Nana lorsqu’elle aperçoit Liu Sun Hee et d’un pas décidé, elle se dirige vers elle. “Mme. Liu” dit-elle d’une petite voix.



Dernière édition par Katô Nana le Mer 12 Juil - 12:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
simin
avatar

↬ wassup?

[posts] : 297 [crédits] : Night Glow (ava) [âge] : 31ans [métier] : Professeur de littérature chinoise ✦ LET ME TAKE A SELFIE ✧ : [board] :
☾ I Cheated Myself ☾
Like I knew I would.

En sac à main une sale gamine, du rouge carmin au bout des doigts, te brise les ailes d'un battement de cils. Elle si belle soudaine sans remord, amène ton coeur sanglant elle le mord, te donne son corps, t'en rends accro... Te tire trois balles, poum poum poum dans le dos. Et sur le trottoir y’a des cœurs qui saignent, des cerveaux dans le noir, des yeux qu'ont pris des beignes, des histoires d'amour au tournant fâché, où tous les discours ne sont que du temps gâché. Des contrefaçons d’amour en suçons, te laisse des sons, amère du sang. Sa bouche t’invite, son cul t’habite, évite vite la messe est dite.


✧ SAY CHEESECAKE ✦ : ✧ rich bitch like : 1108

MessageSujet: Re: just breathe – liu sun hee   Mer 12 Juil - 0:16

just breathe

featuring. katô nana
Un sourire de contentement se peigna sur les lèvres carmins de Sun Hee. Il y avait quelque chose de rigoureux dans l'apparence de Sun Hee. Un rien d'important qui la rehaussait au sommet de ses hauts talons. Dans un geste lent, elle tapota le cul de sa cigarette et fit tomber les cendres grises à même le sol, madone gracile et lascive. Il y avait de la grâce travaillée, et un trop plein d'artifices. C'est bien elle, en effet. Future business woman, ancienne blasée de la vie, actuelle grand manitou de la manigance. Sun Hee. On ne la connaît jamais vraiment, mais toujours bien plus qu'on ne le voudrait. Lorsqu'elle disparaît, la magie s'évanouit, et on regrette... On a tout à envier à Faust pour les ressortissants de ses petites affaires avec Méphistophélès. Il ne s'en pas si mal sorti et, au moins, la littérature l'a immortalisé à de nombreuses reprises... Et sa petite Nana avait choisit la meilleure des mentors qu'elle aurait put croiser dans les couloirs de la faculté. La meilleure. Et d'une légère inclinaison du menton; Sun Hee jeta une oeillade au visage paniqué de la japonaise. Un rien d'angoissé battait sourdement au creux des yeux clairs. Cela la fit sourire Sun Hee, cela la fit doucement rire alors qu'elle replaçait une boucle folle derrière l'oreille de la jeune fille.

▬ Encore un peu et on pourrait croire que tu vas nous faire un malaise Nana.

Et madame laissa doucement glisser son regard sur les pleins et les déliés de son visage, blottissant la tige fumante entre ses doigts.  Elle n'eut pas besoin de lui demander ce qui n'allait pas, c'était là, inscrit sur la courbe de sa joue. C'était encré sur ses lèvres qui nerveusement se contractaient les unes contre les autres, dans ses doigts qui ne pouvaient s'empêcher de se plier et de se déplier, qui s'ils l'avaient put, se seraient sans doutes entortillés les uns aux autres. Mais il y avait la main de Sun Hee qui doucement glissait dans le désordre de ses mèches brunes, il y avait ce regard confiant qui distraitement se portait sur l'estrade avant de se reposer sur elle. Sun Hee qui n'avait jamais doutée de son talent. Qui toujours l'avait encouragée à suivre ses aspirations.

▬ Qu'est ce qui te fait douter soudainement?

Elle arqua un sourcil en éteignant son américaine. Quoi qu'elle en dise, il valait mieux la détendre avant qu'elle ne soit contrainte de monter sur scène pour présenter ses créations.

❀ ❀ ❀ ❀ ❀ ❀ ❀ ❀ ❀ ❀

naïade sauvage ♒︎ Je l'ai prise par la main, méli-mélo. Je l'ai mise dans mon bain, déli-délo. Je l'ai prise par les seins, délit mélo. Je l'ai mise dans mon bain, mets-là dans l'eau.© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t89-sun-hee-moon-lover
Invité
‹Invité›

↬ wassup?


MessageSujet: Re: just breathe – liu sun hee   Mer 12 Juil - 21:30

just breathe

featuring. liu sun hee
Face au calme de Sun Hee, Nana avait l’impression d’être une enfant, perdue et apeurée qui avait besoin de trouver quelque chose pour se raccrocher à une chose rassurante. Sun Hee se tenait là, cigarette à la main et même si elle ne disait rien, sa présence imposait, elle attirait les regards sur elle, par son charisme et sa contenance. Liu Sun Hee était quelqu’un qui inspirait le respect et l’admiration, Nana n’échappait pas à cette règle qui semblait universelle parmi les êtres qui composaient l’entourage de cette femme.
Nana trouva son ancre dans le sourire de Sun Hee et sa panique se calma légèrement. La Japonaise avait besoin de recul, d’une autre perspective que la sienne qui semblait être déformée par son propre esprit qui essayait de la convaincre que son travail était mauvais. Si Nana ne pouvait plus se faire confiance, que lui restait-il? Sun Hee.

Aucun mots n’étaient sortis de sa bouche et pourtant, la professeure savait ce qui troublait Nana, comme si elle lisait directement dans son esprit et l’admiration que Nana avait pour son mentor grandit un peu plus. À cet instant, Nana se dit qu’elle avait eu de la chance de se retrouver dans ce couloir ce jour-là, son présent serait probablement différent sans Sun Hee, il serait probablement plus rempli de crise de nerfs. Sun Hee était un point de repère pour Nana, celle qui était une bouée de certitude dans une marée de doute et la Japonaise avait le sentiment que si elle était perdue et que le monde lui tournait le dos, la Sino-Coréenne serait toujours de son côté. Nana se demandait si la professeure se rendait compte de l’impact qu’elle avait sur l’étudiante mais cette dernière s’était promis de repayer l’aide reçue.

Elle souffla un bon coup avant de répondre. “Je ne sais pas, j’ai l’impression que c’est mauvais, que ça ne plaira pas.” Nana contrôlait son débit de parole et son ton, refusant de céder une fois de plus à la panique. “J’ai l’impression que si je me rate maintenant, je n’aurais pas la force d’oublier, c’est comme si ce jour déterminait le reste de ma vie.” À voix haute, les craintes de Nana semblaient absurdes mais si elle ne l’entendait pas de la voix d’une personne extérieure, ces doutes planeraient toujours autour d’elle, tel un poison.

Revenir en haut Aller en bas
simin
avatar

↬ wassup?

[posts] : 297 [crédits] : Night Glow (ava) [âge] : 31ans [métier] : Professeur de littérature chinoise ✦ LET ME TAKE A SELFIE ✧ : [board] :
☾ I Cheated Myself ☾
Like I knew I would.

En sac à main une sale gamine, du rouge carmin au bout des doigts, te brise les ailes d'un battement de cils. Elle si belle soudaine sans remord, amène ton coeur sanglant elle le mord, te donne son corps, t'en rends accro... Te tire trois balles, poum poum poum dans le dos. Et sur le trottoir y’a des cœurs qui saignent, des cerveaux dans le noir, des yeux qu'ont pris des beignes, des histoires d'amour au tournant fâché, où tous les discours ne sont que du temps gâché. Des contrefaçons d’amour en suçons, te laisse des sons, amère du sang. Sa bouche t’invite, son cul t’habite, évite vite la messe est dite.


✧ SAY CHEESECAKE ✦ : ✧ rich bitch like : 1108

MessageSujet: Re: just breathe – liu sun hee   Jeu 13 Juil - 16:11

just breathe

featuring. katô nana
Sun Hee eut un doux sourie.
Lorsqu'il s'agissait d'estime de soi, la chinoise était l'exact contraire de Nana. Elle resplendissait, « brillait » comme l'avait si bien dit maintes hommes. Elle puait la lumière et le céleste, ses cheveux représentant le feu que Prométhée avait volé au dieux de l'Olympe pour donner de l'espoir aux Hommes. Sun Hee visait la perfection quand tant d'autres broyaient du noir. Elle était la pureté et la perfection incarnée. Ou tout du moins, donnait l'illusion de l'être. Et dans une société où la réussite se bâtissait sur le paraitre, il n'y avait pas besoin d'être parfaite mais simplement d'avoir l'air parfaite. Et c'était bien là toute la différence. Elle fixait de ses yeux sombres les lèvres qui exprimaient leurs angoisses contenus. Ces mots concis et irréprochablement contrôlés. Nana, elle était de ceux qui plus que tout autre chose, désiraient réussir. Et même s'il lui manquait l'expérience, il lui subsistait toujours le feu sacré. Nana réussirait un jour, de ça madame était certain. Mais il était évident que si son projet de fin d'année subissait l'affront d'un échec, la jeune fille aurait du mal à s'en remettre. Pourtant il avait bien fallut que le phénix devienne poussière avant de renaitre lumière.

▬ S'il s'agit des oeuvres que tu m'as montré la dernière fois je t'assure qu'elles sont à la hauteur de l'évènement. Voir plus, tu as du goût et un très bon niveau.

Et cette façon de parler avec légèreté, de toujours tout dédramatiser. Peut-être parce qu'elle était Sun Hee, et qu'un gaie pinson comme elle ne cherchait pas à approfondir les dilemmes - juste à les résoudre avec des rires. Le menton levé pour la regarder droit dans les yeux. Tendant la main pour jeter son mégot écrasé dans une des poubelles disposée, secouant sa tête dans un tic familier alors qu'elle finit par se redresser.

▬ Et tu as la chance d'évoluer dans un milieu où tout ne reposes pas sur le marché d'entreprise mais bien sur l'impact que tu peux avoir sur un public. Si par malheur ces gens ne te prennent pas, tu rateras juste un tremplin qui t'aurait permit d'arriver sur le marché plus vite. Mais pas ta carrière, loin de là même.

Mais madame Liu était bien placée pour savoir que ces choses là, le succès, ne se connaissait pas par les chemins classiques. Nana ne devait pas souhaiter devenir une étoile, elle devait être un météore, un boulet de canon qui renverserait tous les préceptes par sa simple présence. Elle devait redéfinir le beau, le bon goût, les règles du nouveau chic. Elle ne devait pas jouir des projecteurs, elle se devait de devenir le projecteur. Et ce n'est pas un objectif qu'elle atteindrait en se tenant là, semblable à toutes les autres, sagement rangée sur le côté d'une estrade.

▬ Allez, vient avec moi.

Et déjà, elle se détournait, remontant vers les loges sans que quiconque n'ait la présence d'esprit de l'arrêter. Pourquoi l'auraient ils fait après tout? Elle était professeur. Pire encore, Sun Hee ne s'embrassait jamais de détails aussi insignifiant que de simples autorisations.

▬ Je vais exercer ma magie sur toi. Ensuite tu me feras l'immense plaisir de monter sur scène pour éblouir ces vieux dragons. Tu peux le faire jolie fleur, et tu vas le faire.

D'un simple geste du menton, elle lui désigna un tabouret posé devant ce qui avait sans doute pour fonction de préparer les mannequins. Si la vie lui avait bien apprit quelque chose, c'est qu'il était toujours plus simple de se présenter devant un public lorsqu'on avait une allure impeccable. Et si elle voulait transformer son élève en guerrière, elle n'aurait pas besoin de moins que les vingt minutes de battement réglementaire.

❀ ❀ ❀ ❀ ❀ ❀ ❀ ❀ ❀ ❀

naïade sauvage ♒︎ Je l'ai prise par la main, méli-mélo. Je l'ai mise dans mon bain, déli-délo. Je l'ai prise par les seins, délit mélo. Je l'ai mise dans mon bain, mets-là dans l'eau.© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t89-sun-hee-moon-lover
 
just breathe – liu sun hee
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BREATHE. ♥
» That’s how you stay alive. When it hurts so much you can’t breathe. That’s how you survive... By remembering that one day, Somehow... impossibly... It won’t feel this way, it won’t hurt this much † Stydia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
maggle2night :: ‹ lendemains difficiles. ::  la poubelle. :: ‹ rps.-
Sauter vers: