radio haneul rumeurbox


mettre içi la description

 

Partagez | 
 

 [+18] Playing with fire FT Nam Woo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ultimate Fuckboy
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t753-sung-jae-j-fais-plus-la
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: [+18] Playing with fire FT Nam Woo   Jeu 14 Sep - 20:20
 
Playing with fire
feat. Nam Woo
Sans arrière-pensée, tu t'es rendu à cette soirée, celle ou ont t'as pas invité, mais comme tu sais que tes potes y vont ... T'y vas aussi. Celle où tu débarques avec ton aire de prince charmant, la weed dans la poche , le verre de tequila déjà à la patte , et tu commences à t'ambiancer , t'es dans ton truc , tu croises des gens , tu les ignores un peu. Ta journée a été longue, les cours, le stage. C'est le moment de te détendre.
Tu te poses dans un canapé , prêts de la table basse et tu commences à te rouler un stick discrètement , t'es pas du genre a t’étaler , t'as pas envie d’être surpris et de retrouver des photos de toi en train de sculpter un beau pilon sur le compte Instagrame de quelqu'un de défoncé.
Tu l'allumes, tu te prends quelques lattes et tu fais tourner, tu bois ... T'es juste bien, pas trop défoncé, détendu, le corps et l'esprit léger, pas trop alcoolisé. Juste comme il faut.
Et puis d'un coup, t'entend ton nom a travers la musique et les gens qui se marre et discute, tu plisses les yeux, quelqu'un t'appelle. Tu soupires, tu ne bouges pas, mais la personne insiste. Tu souris et tu te bouges le cul, t'es pas encore amorphe donc tu ne vis pas trop mal le fait de devoir te déplacer.
Tu arrives à la hauteur du gars ... Ils semblaient tous en train de jouer un jeu et du coin de l’œil ... Alors qu'il te parle, tu l’aperçois, la colère monte instantanément, comme si on venait de pousser sur l’interrupteur.
Nam Woo , dans un autre canapé en soirée avec un type qui le touche un peu trop .... Beaucoup trop. Et alors tu ne sais pas d’où te proviens la colère, du fait qu'il soit venu à une soirée sans ton accord ... Ou alors que ce type soit en train de poser ses sales pattes et .... ses lèvres sur « ton mec » ? Sans réfléchir, tu tires le gars par l’épaule et lui colle ton poing dans la gueule ... Ce n'est pas ton genre d’agir ainsi ... Et pourtant.
« Putain enfoiré .... Tu ne vois pas qu'il ne veut pas de toi ? .... Et toi ? Qu'est-ce que tu fou là ? T'as envie de te faire violer ? »
tu es tellement agressif dans ce que tu dis, que ce soit à l'attention du gars qui te regarde mal tout un coup ou de Nam Woo.
Le regard que tu lui lances d’ailleurs est noire, froid, accusateur, il est hors de question que tu lui faces quoi que ce soit devant tout le monde ... Il a de la chance.
Les gens te regardent un peu, mais ... c'est habituelle dans les soirées ce genre de trucs donc tout le monde retourne vite à sa petite vie et à son verre. Tes poings se serrent pourtant le long de ton corps.
Et tu te barres d'un coup ... Énervé comme jamais et t'espères bien pour lui qu'il va se barrer aussi de la, d’ailleurs, tu te retournes vite dans l'optique de le suivre ou qu'il aille. Tu te mords la lèvre, ta jalousie est si forte.

♡ ♡ ♡
COSMIC ARROW

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

Si j't'achètes une chaîne, deviendras-tu ma chienne ? ✗ J'te serai infidèle mais tu reviendras quand même ✗ Je drague les daronnes, les ados, les nonnes et les putes. ✗ Permis d'menvoyer en l'air, valable sur la Terre entière. ✗ J'fais selon mon orgueil, selon mes envies.
©️ FRIMELDA


Dernière édition par Yoon Sung Jae le Lun 18 Sep - 15:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Daddy's lil bitch
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t989-rallumons-les-etoiles-u
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: [+18] Playing with fire FT Nam Woo   Jeu 14 Sep - 21:23
 
Playing with fire
feat. Sung  
c'était juste
un jeu.

une soirée
banale
comme les autres.

et pourtant
il y avait ce jeu.

un jeu idiot
auquel nam ne voulait pas jouer
mais il a fini par céder à ses amis
un peu trop naïf.

action vérité
version salace
version dégueulasse.

ils ont tous bu, autour de lui.
mais nam se contente d'un bon ice tea
l'air bête
mais ne voulant pas finir torché
nam avait prit soin de ne pas céder quant à l'alcool que tendaient ses amis.

celui qui avait lancé l'idée du jeu s'était permis de rajouter une règle ;
celui qui ne veut pas dire une vérité ou pas faire un action devra avoir un suçon par lui-même.

ils commencèrent donc.
premier tour.
deuxième tour.
troisième tour.

tout se passait pour le mieux.
nam se contentait de faire ce qui était dit
et avait la chance de ne pas avoir les actions du style ''embrasser quelqu'un'' ou que sais-je.

tout le monde dans ce cercle savait
que nam était réservé
assez discret
et maladroit.

et c'est justement ce qui a poussé un gars
à donner pour action à nam d'embrasser quelqu'un.
ils voulaient tous savoir comme nam embrasse.
mais nam ne voulait pas.

parce qu'il a immédiatement pensé à sung
et ne se permettrait jamais de lui faire ça. jamais.

naïf comme tout,
le gamin avait demandé un traitement d'faveur ;
ne pas être marqué.
il demandait autre chose
mais les autres voulaient pas.

ils étaient bourrés
et ça les amusaient
de jouer avec l'innocence de nam.

pauvre gosse.

pauvre gosse qui s'est rapidement retrouvé collé à quelqu'un
un gars
dont l'haleine sentait l'alcool
les clopes
et nam eut un frisson d'horreur.
cette odeur.
on dirait celle
de kwan.

il le repousse gentiment
un sourire faux dessiné sur le visage
et demande à ce qu'il s'écarte.

mais ce sont les règles.

et les faibles n'ont rien à dire.

nam se retrouve alors bloqué par le poids de la personne
qui se met à moitié sur lui
sous les rires bruyants des autres qui continuent en attendant.

il grogne
le repousse
gueule un peu à son oreille

en vain.

le type finit par poser ses lèvres dans son cou
bloquant ses mouvements
pour lui faire un suçon.

et c'est comme
si nam se sentait mourir.

comme s'il...
revivait
les atrocités
qu'il a vécu
il y a six mois
pendant 2 interminables années.

il serre les dents
le repousse encore avec ses faibles bras
et sent ses dents qui mordent violemment sa peau pour le forcer à ne pas bouger.

merde.

nam commence à paniquer
c'est comme un viol
c'est comme kwan.


« putain enfoiré .... tu ne vois pas qu'il ne veut pas de toi ? .... et toi ? qu'est-ce que tu fou là ? t'as envie de te faire violer ? » 

nam rouvre les yeux
et se fige en croisant le regard
de sung.

il observe à ses pieds le mec de tout à l'heure
que sung a prit soin de dégager.

mais
il n'arrive pas à se calmer
c'est si brusque
ça s'enchaine
et il n'a pas le temps de réfléchir
il n'arrive pas à se calmer.

il se frotte le cou
violemment
en continue
sans s'arrêter
ne sachant pas s'il a une marque ou non.

il se lève alors
fixe le sol
le vide
les gens
les lumières
il passe entre eux
leurs corps qui se resserrent contre lui
et se glisse jusqu'à la salle de bain.

les cheveux en bataille
le cœur qui rate des battements
les lèvres entrouvertes
la respiration complètement irrégulière
bruyante
alarmante.

merde.
pas ici putain.
pas maintenant !
pas là
alors que sung
n'est pas loin !

mais nam se calme pas
il se regarde dans le miroir
tremblant
la respiration forte
et le battement de son cœur trop irrégulier qui le fait paniquer encore plus.

parce que c'est toujours comme ça avec nam.
un rien le panique
ses crises sont fréquentes
incontrôlables
et rien que d'entendre sa propre respiration saccadée l'effraie.

il va mourir ?
non.
mais le vivre
c'est pire.

il se griffe la peau
violemment
et voit le suçon.
il se crispe
tous ses muscles se crispent
violemment.

merde.
merde merde merde.

il a mal partout
des crampes partout
des courbatures partout
à cause de ses muscles de
merde
qui se crispent
s'immobilisent
et ses nerfs qui s'enflamment
et sa respiration qui ne redevient pas normale.

mais les larmes,
elles,
restent introuvables.
cachées au fond de lui
quelque part.

puis il se colle à un mur
en le voyant lui
sung
merde.

casse toi.
dégage.
t'approche pas.
et laisse moi.

nam ferme les yeux,
glisse ses mains sur son visage
dans ses cheveux en bataille
qu'il tire en arrière
essayant de se calmer un peu.

il a honte.
tellement honte.
il veut pas que sung le voit dans cet état.

il articule alors
((ou du moins essaie))

« j'suis …désolé sung »

il ferme fort les yeux
serre les dents
et essaie de se calmer.

la vérité
c'est qu'on ne calme pas une crise de panique.
il faut juste attendre que ça passe.
mais
il peut pas.
il veut pas.

il se presse au mur
honteux
se cache derrière ses mains
rendant ses tremblements le moins fort possible
du moment que ses muscles endoloris le lui permettent
et fait en sorte que sa respiration ne soit pas entendue.

« j'suis désolé sung... j'te jure j'suis désolé... »

♡ ♡ ♡
COSMIC ARROW
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Ultimate Fuckboy
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t753-sung-jae-j-fais-plus-la
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: [+18] Playing with fire FT Nam Woo   Jeu 14 Sep - 22:40
 
Playing with fire
feat. Nam Woo
Tu le suis, évidemment que tu le suis, et de près que tu le suis, t'es en colère, t'es énervé et avec l'alcool qui circule dans tes veines, tout est exacerbé, même le THC qui se balade dans ton sang ne suffit pas a te détendre finalement.
Il n'est pas bien le petit, tu le vois, il n'est pas bien du tout. Il respire mal, il se cache, tu as l'impression qu'il est a deux doigts de pleurer alors que son visage semble juste très effrayé, dans ses yeux il n'y a que de la peur, de la panique.
Il ferme les yeux alors que toi tu ferme la porte de la salle de bain dans laquelle il semblait vouloir se réfugier.
Tu te mords la lèvre, ses excuses t’énerve encore plus, ta voix s'élève au-dessus de la sienne, tu l'engueules. De ta voix forte et menaçante, alors que tu t'approches un peu plus.
« Mais Bordel de merde .... Qu'est-ce que tu fou ici putain ... C'est qui ce gars-là ? Et .... »
Tu attrapes son menton entre tes doigts , il respire mal et pourtant t'ignores , tu bascules sa tête sur le côté et ce que tu vois te retourne littéralement les tripes, une haine viscérale s'empare un peu plus de toi , tu passes tes doigts sans aucune douceur sur la trace violacée dans son cou .... Le gars là-bas ... Faut que tu le démolisses faut qu'il crève pour avoir osé toucher à lui.
« C'est dégueulasse .... Ça te plaît ce genre de jeu ?... »
Tu l'accuse en plus, s'il n'avait pas joué, ce ne serait pas arrivé.
Évidemment toi, tu ignores tout, tu ne sais pas que cela est le seulement le résultat de sa fidélité envers toi. Et puis même si tu le savais, tu n'essaierais pas de justifier quoi que ce soit.
Et alors tu le vois , son visage , blanc comme un mort , sa respiration haletante.
Tu fronces les sourcils, comprenant que quelque chose ne vas pas du tout. Et la première question qui te vient, une pointe d’inquiétude très subtile dans ta voix glaciale.
« Ne me dis pas que t'as pris un truc .... »
Tu sais que beaucoup de drogue peut provoquer ce genre d’état, mais tu ne penses pas qu'il ait pu faire ça à moins d’être totalement con ou suicidaire. Tu restes proche de lui, si c'est toi qui lui fais ça ... Tant pis.
Tu soupires un long coup ... Ton cœur battant toujours follement sous la colère.
Tu passes ta main dans ses cheveux, à l'arrière de sa tête et la tires vers toi, tu le colles contre ton torse sans violence. Il est presque en train de suffoquer. ... Et d'une voix toujours beaucoup trop autoritaire et pleine de reproche, tu lui ordonnes sèchement
« Calme toi ... »
Et ton regard ne peut se détourner de son cou qui s'offre sous tes yeux, il doit sûrement l'entendre ton cœur qui bat trop fort. Et ta chaleur qui augmente.  

♡ ♡ ♡
COSMIC ARROW

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

Si j't'achètes une chaîne, deviendras-tu ma chienne ? ✗ J'te serai infidèle mais tu reviendras quand même ✗ Je drague les daronnes, les ados, les nonnes et les putes. ✗ Permis d'menvoyer en l'air, valable sur la Terre entière. ✗ J'fais selon mon orgueil, selon mes envies.
©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Daddy's lil bitch
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t989-rallumons-les-etoiles-u
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: [+18] Playing with fire FT Nam Woo   Jeu 14 Sep - 23:40
 
Playing with fire
feat. Sung  

sung.

bordel.

nam veut pas le voir
non.
il veut pas que sung le voit
dans cet état.

parce que sung sait pas.
sung sait rien.
il croit tout savoir
mais il n'en est rien.

alors quand sung s'est approché de nam
nam a eu peur
peur d'être frappé
peur d'être insulté
peur d'être mal aimé
mais s'il devait choisir
nam préférerait être frappé que de devoir supporter une seule de plus
cette crise incontrôlable.

« mais bordel de merde ... qu'est-ce que tu fou ici putain ... c'est qui ce gars-là ? et .... » 

et sung ne peut pas savoir
à quel point nam est désolé
à quel point nam regrette
et à quel point nam en souffre.

sa respiration
trop forte
trop brusque
trop irrégulière
l'empêche de répondre
alors il se tait,
en quelque sorte,
suffocant presque en essayant de se calmer
en vain.

ses pensées s'embrouillent
et sa tête lui fait mal
lorsque sung la lui tourne brusquement.

il tremble de tout son corps
frémit
et a un léger frisson d'horreur en sentant son doigt le long de son cou.

il est encore marqué
par ce type
qui s'est jeté sur lui
pour un foutu suçon
et n'arrive pas à se convaincre
que c'était rien
qu'il n'y avait pas de quoi en faire tout un plat.

seulement voilà.
un rien panique nam
et sentir son propre cœur qui bat irrégulièrement
empire pour lui les choses.

« c'est dégueulasse .... ça te plaît ce genre de jeu ?... » 

non.
évidemment que non.

et même si nam répond pas
et ne prononce aucun mot,
nam regrette
et s'excuse mille et une fois
dans sa tête
sa tête douloureuse
sa tête remplie de pensées néfastes.

il est tellement désolé,
nam.

il a envie de pleurer
fort
un bon coup
mais se l'interdit.
pas ici
pas là
pas devant sung

ne.pas.pleurer.devant.lui.
jamais.

nam tremble
particulièrement des épaules
alors que les nerfs de son dos s'enflamment
lui foutant des sortes de névralgies insupportables
au même titre que ses muscles qui se crispent.

si sa respiration n'était pas incontrôlable à ce point,
nam aurait déjà crié de douleurs.

« ne me dis pas que t'as pris un truc .... » 

sung sait pas.
il s'interroge
c'est normal
nam comprend

mais non
nam ne s'est pas drogué
ne s'est pas bourré la gueule
et n'a rien fumé.

nam subit juste
ce qu'il subit habituellement en silence,
isolé dans la salle de bain reliée à la chambre de sung,
lorsque celui-ci n'est pas là.

parce que sung ne sait rien.
il n'a jamais été au courant de rien.
il est même
ignorant

quant au fait que nam se faisait battre
qu'il voit un psychiatre
qu'il prend des antidépresseurs
qu'il se tape régulièrement des crises de panique
qu'il ne supporte pas le contact physique avec les autres
parce qu'il est traumatisé.
par l'ami de sung.
par son ex.
par kwan.

il a alors un léger sursaut
en sentant la main de sung passer dans ses cheveux
sa respiration s'accélère alors
de nouveau
pensant qu'il va se faire frapper.

mais il se surprend à se retrouver collé à sung
son corps faisant simplement ce que lui impose le dernier nommé.

« calme toi... »

facile à dire
difficile
non
impossible
à faire.

nam ne se calme pas
loin de là
et se contente de s'agripper au haut de sung
au niveau de son ventre
afin d'avoir un contact
avec lui.

parce qu'il n'y a que lui qui pourrait vraiment le calmer.

il sait plus
comment respirer.
c'est pourtant simple ;
expirer
inspirer
expirer
inspirer.
alors.
pourquoi n'y arrive-t-il pas.

il serre les dents
et bloque plusieurs fois sa respiration
voulant forcer son corps à se calmer
mais les tremblements sont alors intensifiés
tandis qu'il tousse bruyamment contre sung,
tirant un peu son haut en même temps.

les larmes menacent de tomber
et son corps tout entier lui fait un mal de chien
un mal insupportable
invivable
qu'il est contraint de subir.

« j'suis... désolé... sung... »

il articule
entre ses tremblements
et ses toussotements.

cinq minutes.
cinq putain de minute passent
durant lesquels nam vit un véritable enfer
dans son corps
dans sa tête.

il tremble encore légèrement
à cause de l'épuisement
et garde sa joue collée au torse de sung
les yeux mi-clos par la fatigue
les lèvres encore entrouvertes
au cas où il lui reprendrait de suffoquer.

il se calme en agrippant encore sung
et finit par ne faire
plus aucun bruit.

il sent alors son cœur,
celui de sung,
qui bat fort.
un peu vite.

il tourne la tête
colle son visage contre son torse
et écoute en silence
encore fatigué
encore en train de se remettre
de cette minuscule crise
bien rapidement calmée
plus ou moins par sung.

« s...sung... »

il est énervé.
nam y mettrait sa main à coupé.

mais il ne supportait pas une dispute.
pas maintenant.

il tire un peu son t-shirt,
attire son attention,
mais fixe le mur,
les muscles du dos encore douloureux.

il doit
lui faire penser
à quelque chose d'autre

il doit
le calmer.

et le seul moyen
de se rassurer
tout en le calmant
c'est le suçon.
celui qu'il porte dans son cou
contre sa propre volonté.

il chuchote alors
essayant d'articuler au mieux
la voix tremblante ;

« marque-moi... »

il tire un peu son t shirt
en serrant les poings
et rentre sa tête entre ses épaules
en sentant ses muscles du dos
qui se crispent encore ;

« j't'en supplie sung... »

♡ ♡ ♡
COSMIC ARROW


Dernière édition par Lee Nam Woo le Ven 15 Sep - 6:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ultimate Fuckboy
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t753-sung-jae-j-fais-plus-la
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: [+18] Playing with fire FT Nam Woo   Ven 15 Sep - 1:08
 
Playing with fire
feat. Nam Woo
Tu le sers contre toi, tu ne sais pas pourquoi tu fais ça, peut-être parce que toute souffrance qu'il subirait et qui ne viendrait pas de toi te dérange. Il panique à cause de ce que ce gars lui a fait, ou a cause de toi, tu sais l'effet que tu lui fait des fois, tu sais a quel point ta violence peut marquer son esprit ... à quel point ta colère peut lui faire peur. Et il s'agrippe à toi. Tes nerfs ne se calment pas, mais tu attends que lui se calme, que ses spasmes cessent. Et tu aimes l'effet que tu lui fais, tu aimes le fait qu'il s'accroche a toi comme si sa vie en dépendait. Ça augmente ton sentiment de possessivité. Tu veux qu'il dépende de toi.
Mais tu ne peux pas t’empêcher de te dire qu'il a décidé de son pleins gré de venir ici sans te prévenir, qu'il a aussi décidé de lui-même de participer à ce jeu et que maintenant, il a cette marque immonde qu'il gardera plusieurs jours.
Il s'excuse encore, et d'une voix sèche, tu l'engueules encore
« Arrête de t'excuser ... »
Et tu laisses le temps passé , tu le laisses se calmer , parce que tu ne lui fais pas de mal par plaisirs , ou du moins pas toujours , c'est très rare , le plus souvent c'est par colère, tu pètes un plomb et tu te défoules sur lui. Est ce que tu t'en veux après ? Pas vraiment, d'après toi, c'est justifier. Comme ton envie soudaine de lui coller la tronche contre le mur pour lui apprendre à venir en soirée sans toi et à se laisser aller à des jeux en groupe avec des gens bizarre.
Il finit par se calmer et avant que tu n'aies le temps de faire quoi que ce soit, tu entends ton nom franchir la barrière de ses lèvres, faible, hésitant.
Tu l’écoutes alors que ta main se détache de lui, comme si tu ne voulais désormais plus le gratifier de ce semblant de bienveillance.
Il tire toujours sur ton haut, toujours et encore.
Et alors ce qu'il te dit te surprend, la surprise est tel que tu clignes des yeux plusieurs fois d'affilé, ouvrant la bouche pour la refermer ensuite. Tu inspires un grand coup, expires de la même façon.
Il te supplie carrément, sa voix est suppliante et il agrippe toujours à toi. Aurais-tu gagné ? C'est ce que tu ressens. Il est dépendant, totalement dépendant.
Et alors, tu redresses son visage vers le tien. Les sourcils froncés.
« Il est hors de question que je mette ma bouche là ou ce gars a mis la sienne »
Tu le pousses ensuite contre le carrelage froid, pressant ton corps chaud contre le siens, tu le méprises un peu, tu passes ta main dans sa nuque, pausant ta paume a plat sur cette marque dans son cou, comme pour la cacher ... Tu ne veux pas la voir. Et sans douceur, tu poses tes lèvres sur les siennes, attrapant son poignet que tu sers peut-être un peu fort pour le bloquer au-dessus de sa tête. Et tu l'embrasses, tu l'embrasses avec une certaine violence, ta langue franchis ses lèvres, et tu le dévores littéralement, sans retenue pressant ta main sur son cou d'une part et serrant son poignet de l'autre, ton bassin pressé contre son corps prisonnier entre toi et ce mur. Et lorsque tu le décides , tes lèvres descendent dans son cou ,à l'opposer de l'autre marque , la main qui y était posée se glisse dans ses cheveux pour les agripper et tirer sa tête sur le côté afin de tendre son cou alors que ton autre main lâche son bras pour venir tirer sur le tissu de son col, et tu le marques , à plusieurs endroits , dans le cou , sur la nuque , sur l’épaule , sur la clavicule , tu le mords même parfois. Et ça te fait bander.
Tu détaches quelques secondes tes lèvres de lui, prenant son visage entre tes mains pour le regarder droit dans les yeux, durement, agressivement.
« T'es à moi ... Tu comprends ? Personne d'autre que moi a le droit de te faire ça ! »
Tant de conviction dans tes paroles.  

♡ ♡ ♡
COSMIC ARROW

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

Si j't'achètes une chaîne, deviendras-tu ma chienne ? ✗ J'te serai infidèle mais tu reviendras quand même ✗ Je drague les daronnes, les ados, les nonnes et les putes. ✗ Permis d'menvoyer en l'air, valable sur la Terre entière. ✗ J'fais selon mon orgueil, selon mes envies.
©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Daddy's lil bitch
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t989-rallumons-les-etoiles-u
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: [+18] Playing with fire FT Nam Woo   Ven 15 Sep - 6:51
 
Playing with fire
feat. Sung  

nam n'a pas réfléchi.

il voulait que sung le marque.
il l'exigeait
il le suppliait

parce qu'imaginer l'autre connard et la scène que nam a subit avec lui
lui fou des frissons d'horreur et de dégoût.

il voulait que sung le marque
prouver qu'il lui appartient
il voulait un contact avec sung
il voulait sung.

il l'a alors supplié
d'une voix faiblard
à cause de la fatigue

et sa réponse ne fut pas longue à attendre ;

« il est hors de question que je mette ma bouche là ou ce gars a mis la sienne » 

il se laisse faire
redresse son visage vers le sien
et le regarde tout en tenant encore son haut
comme s'il allait tomber en arrière
et que sung était le seul qui pourrait le sauver.

il se racle la gorge en se collant au mur
et le regarde faire
frémissant au contact de sa main dans son cou
tire un peu son haut pour totalement être collé à lui
et rougit très légèrement en détaillant son visage du regard.

sung.
il y a toujours eu que sung.

nam serre alors les poings sur son haut
en sentant ses lèvres presser les siennes violemment
il rougit d'avantage
tire un peu son t-shirt
et sent un fort frisson parcourir son échine.

les lèvres de sung sont chaudes
et violentes comparées à celles de nam
qui répondent maladroitement au baiser.

il est contraint de relâcher son haut d'une main,
retrouvant son poignet au dessus de sa tête.

et ça lui donne l'impression
d'être à lui.
une position de faiblesse qui le rend un peu plus dépendant à celui auquel il se colle
presque désespérément

il laisse un léger soupir, mélangé à un gémissement faible,
s'échapper de ses lèvres
entre deux baisers
lorsque leurs bassins se pressent l'un contre l'autre
avec force.
et rougit violemment en fermant fort les yeux.

nam sent bien qu'il est maladroit
et préfère se laisser aller,
laisser sung obtenir une place de dominant
contre ses lèvres
contre son corps.

il reprend son souffle quand sung détache ses lèvres des siennes,
un peu épuisé par la crise passagère de tout à l'heure.

il repose sa main sur le haut de sung
s'y agrippant comme si sa vie en dépendant
et la glisse jusqu'à son col
tirant un peu dessus lorsque sung lui agrippe les cheveux.

il penche automatiquement la tête
pour tendre son cou
et referme à nouveau les yeux
en sentant les lèvres de sung parcourir son cou.

nam s'est complètement donné à lui.
avec désespérance.
paniqué.
il a eut ce qu'il voulait, au moins,
et en même temps
sung pouvait faire parler sa possessivité et sa jalousie sans que personne ne le juge.

et sung tire son col
pour avoir plus de place sans doute
et à ce moment là
nam se dit clairement que s'il le fallait
il se foutrait à poil.
du moment que sung ne lâche plus son cou avec ses lèvres
nam était capable de tout pour lui.

il veut pas juste que sung montre de par ces marques que nam lui appartient
nam veut juste
lui appartenir
tout entier.

il sent un sentiment de frustration
l'envahir tout entier
lorsque sung détache sa bouche de son cou.
nam tire un peu son haut au niveau du col
et le regarde en reprenant un peu son souffle

« t'es à moi ... tu comprends ? personne d'autre que moi a le droit de te faire ça ! » 

oui.

il l'a comprit
et le veut aussi.

pour une fois
nam est d'accord avec ce que dit sung.

« oui... »

il se racle de nouveau la gorge
pour être clair,
accompagnant sa réponse d'un petit hochement de tête,
l'air intimidé.

il relâche son haut d'une main
passant celle-ci dans son cou
afin de toucher les suçons du bout des doigts
lentement
avec douceur.

et à chaque fois qu'il en touche un
il frémit
sa peau est sensible
et des rougeurs s'emparent encore de ses joues.

« je suis à toi, j'te l'promet. »

et il le pense
du plus profond de ses tripes
nam veut lui appartenir.
nam veut que ne soit que lui
qui puisse faire des suçons sur son corps
qui puisse l'embrasser
qui puisse lui faire l'amour.

sung est violent, parfois,
mais il n'est pas kwan.
ce n'est pas kwan.
il ne sera jamais kwan.
parce que nam aime sung
du plus profond
de ses
tripes.

nam ferme les yeux
tête reposée contre le mur
et reprend son souffle
en tenant de nouveau son haut,
voulant garder son corps contre le sien
sentir sa chaleur contre lui
sentir son souffle qui se mêle au sien
et croiser son regard
encore et encore
timidement.

« continue... »

d'une voix suppliante
un peu plus qu'avant
presque inaudible
et pas bien clair.

mais il a parlé assez fort,
espérant que sung l'ait entendu
et que sung l'ait comprit.

ses lèvres
sont devenues sa drogue.

♡ ♡ ♡
COSMIC ARROW
Revenir en haut Aller en bas
Ultimate Fuckboy
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t753-sung-jae-j-fais-plus-la
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: [+18] Playing with fire FT Nam Woo   Dim 17 Sep - 23:32
 
Playing with fire
feat. Nam Woo
Il gémit légèrement contre tes lèvres, et tu le sens, qu'il s'accroche, qu'il s'agrippe à toi, et ça te satisfait, mais tu restes énervé, parce que voire cet autre homme touché ne serais-ce qu'un cheveu de ton Nam ... Ça te rend dingue, et complètement fou.
Et alors tu marques sa peau, parsemant son cou et ce qu’il y a autour de marque violacée, rouge, bleu. Un tas de nuance que sa peau avait pris l'habitude de prendre de diverses manières.
À cause de toi, et avant toi à cause de l'autre. Et aujourd'hui ... À cause de ce jeu débile.
Tu le regardes ensuite, les yeux avides de lui et sa réponse te fait sourire, un sourire malsain, satisfait. Il est à toi et il en est conscient. Alors t'as l’impression de l'aimer encore plus et de ce fait, de vouloir lui faire encore plus mal. Sa maladresse ne te dérange pas, tu te fais plaisir tout seul à ses dépens et n'attends donc rien de lui dans ce genre de moment.
Tu glisses ta main dans son dos et le tires contre toi de la manière la plus possessive qu'il soit.
« Tu le promets ? Alors ne laisse plus jamais un autre gars te faire ça .... Ça me dégoûtes »
Oui, ça te dégoûte, cette preuve amère que quelqu'un d'autre que toi, pendant un bref moment aie pu se l'approprier. Même si le geste que ce gars ne signifiait rien du tout, ça te rend malade.
Et alors sa voix, inaudible, faible, suppliante, elle parvient à tes oreilles. Tu le regardes méchamment, ton sourire se fanant totalement.
Tu te presses un peu plus contre lui alors que ses mains restent serrées sur ton haut.
Ton visage de nouveau a quelques centimètres du siens.
« Ne me donne pas d'ordres ... »
Et tu l'embrasses encore, plus brusquement encore, tu lui mords la lèvre, joue avec sa langue alors que ta main se glisse sous son haut, griffant la peau de son dos, collant sa peau nue conte le carrelage froid de cette salle de bain.
Tes lèvres rarescentes encore une fois, redessinant les trait de sa mâchoire pour se reperdre dans le creux de son cou, tu regardes cette marque que ce gars lui a fait, tu grognes légèrement de rage, et tu poses finalement tes lèvres à cet endroit-là, sur sa peau déjà marquée, tu la marques encore plus, mordant par moment, marquant tout autours, tu étends la marque, l'agrandis, tout son cous est recouvert, tu continues sur son épaule alors que ta main s’agrippe sur la peau de son dos, le serrant, le lacérant légèrement avec tes ongles, le pinçant même par moment. Ton autre main s’emparait de la sienne, tu la glissais sous ton haut lorsque celle-ci y était agrippée. Qu'il te touche lui aussi, que ses mains se pose sur ton corps, que ta peau frémisse sous ses doigts maladroits.
Et tu agrippais ensuite ses fesses pour presser son bassin un peu plus contre le tien.
Tes lèvres revenaient encore une fois dévorer les siennes. Il ne te fallu pas longtemps avant de sentir le goût de fers dans ta bouche, tu détaches tes lèvres d'un coup, arques un sourcil en le regardant, ton corps chaud, ta respiration rapide. Tu l'as blessé juste en lui mordant trop fort la lèvre ? Et pourtant, tu ne t'excuses pas, et tu continues de l'embrasser.
Ta main se glissait ensuite sur ses fesses, sous ses vêtements, tu touchais sa peau sans aucune gêne, sans pudeur, juste parce que tu en avais envie. Et tu lui donnais un ordre entre deux assauts
« Détache-la ... Ma chemise ... »

♡ ♡ ♡
COSMIC ARROW

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

Si j't'achètes une chaîne, deviendras-tu ma chienne ? ✗ J'te serai infidèle mais tu reviendras quand même ✗ Je drague les daronnes, les ados, les nonnes et les putes. ✗ Permis d'menvoyer en l'air, valable sur la Terre entière. ✗ J'fais selon mon orgueil, selon mes envies.
©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Daddy's lil bitch
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t989-rallumons-les-etoiles-u
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: [+18] Playing with fire FT Nam Woo   Lun 18 Sep - 0:30
 
Playing with fire
feat. Sung  
oui.

définitivement,
nam appartient à sung.

et il le sent
dans ses gestes
dans son regard
dans ses mots

il le sent quand sung le tire contre lui,
nam impuissant face à lui,
faiblard,
soumis
les joues encore un peu rougies à cause de tout à l'heure.

« tu le promets ? alors ne laisse plus jamais un autre gars te faire ça .... ça me dégoûtes. »

il hoche la tête
légèrement
doucement
osant à peine soutenir son regard
qui, comparé à celui de nam,
est confiant
et
dominant.

ses mains se resserrent encore sur son haut
lorsqu'il lui demande
lui ordonne ?
ou le supplie
de continuer.

nam veut sentir
qu'il lui appartient.
il veut le sentir sur chaque parcelle de son corps.
dans chacun de ses gestes.

il veut que sung grave sa peau
son esprit
il veut que sung
le fasse sien.

il rougit un peu
en fixant les lèvres de sung
qui s'agitent lorsque celui-ci réplique ;

« ne me donne pas d'ordres ... »

et nam,
qui comptait s'excuser
bêtement,
gémit légèrement
faiblement
de surprise
lorsque ses lèvres rencontrent à nouveau les siennes
si brutalement.

il resserre une main sur son haut
remonte l'autre sur sa mâchoire
qu'il caresse du pouce
en répondant,
lui,
avec plus de douceur
que sung.
beaucoup plus de douceur.

et nam frissonne
en sentant ses lèvres s'aventurer sur sa mâchoire
puis dans son cou
et en sentant sa main surtout
qui agrippe sa peau
sa peau qui est sienne
sa peau qui se colle au mur
et qui frissonne
de partout.

il relève un peu la tête
par réflexe
pour tendre son cou,
offrant pleinement celui-ci à sung
comme un précieux cadeau.

il ferme les yeux,
voulant profiter de cet instant
pour faire le point dans sa tête
mais est distrait en sentant que sung pose ses lèvres
là où s'étaient posées celles du gars de tout à l'heure.

il se sent alors
se détendre
automatiquement
tous les muscles de son dos
et tous les muscles de son corps.

il tire alors son haut
comme pour le coller
pour qu'il continue.
et ça le rassure,
nam,
parce qu'il n'aurait jamais supporter
se trimballer des jours entiers
avec cette foutue marque.
marque qui ne viendrait pas de sung.

il se mord la lèvre
en sentant celles de sung
s'aventurer sur son épaule
pour le marquer ici aussi
et nam rougit
en voyant un peu
un tout petit peu
un tout petit tiers
des marques qu'à fait sung
sur le bas de son cou.

merde.
il y est pas allé de main morte.

il frémit alors en sentant ses mains
qui pincent, griffent, lacèrent
sa peau
sa peau sensible.

il resserre ses doigts sur le col de son haut
tire un peu dessus
tout en agrippant
mais avec douceur
les cheveux de sung.

il referme les yeux en tendant le cou
et se mord la lèvre doucement.

lorsqu'il sent sung s'emparer de sa main
pour la glisser sous sa chemise
nam n'hésite pas
à plaquer sa main
pour pouvoir réchauffer ses doigts glacés contre sa peau, qui,
comparée à la sienne, est chaude.

il glisse ses doigts le long de son ventre
ses cotes
et redessine un peu
celles-ci
en passant ses doigts dessus
lentement
là où sont ses tatouages.

parce que nam
a beau être très pudique
très naïf
très enfant
très innocent
nam l'a maté.
dès qu'il a pu.
que ce soit
inconsciemment ou non
nam l'a maté.
et nam connaît sa peau
par cœur.

alors
nam n'a pas besoin de voir sa peau
pour savoir où sont exactement
ses marques
ses tatouages.

il retient un gémissement
en se mordant assez violemment la lèvre
lorsque les mains de sung agrippent ses fesses violemment.

de nouvelles rougeurs s'emparent de ses joues
alors qu'il vient répondre au baiser doucement
osant à peine bouger son bassin contre le sien
alors que
mine de rien
il commence sérieusement à bander.

il ne peut cependant s'empêcher
d'émettre un petit bruit
timidement
lorsqu'il sent que sung a ouvert sa lèvre.
le sang s'écoule un peu dans sa bouche
et en même temps sur la langue de sung
alors que nam rougit,
passant outre la blessure,
s'abandonnant entièrement aux mains de sung
qui s'emparent une nouvelle fois de sa peau
lorsque l'une d'entre elles se glisses sous les vêtements de nam.

celui-ci rougit encore d'avantage,
gêné,
et se presse contre sung.
comme s'il voulait fuir ses mains
et en même temps
le supplier de continuer.

« détache-la... ma chemise... »

il ne répond pas
trop maladroit pour parler et embrasser en même temps.

il se contente alors
de répondre
timidement
comme toujours
tout en relâchant son col
pour pouvoir défaire le premier bouton
puis le deuxième
le troisième
le quatrième
et cela
jusqu'à ce que sa chemise s'ouvre entièrement.

nam ose un regard le long de son torse
et se retient un peu de se mordre la lèvre.
il ne se prive pas pour passe ses mains,
encore froides,
le long de son ventre
pour ensuite les remonter jusqu'à son torse
son cou
et sa nuque
qu'il agrippe
pour le rapprocher encore
pour presser un peu plus leurs corps.

« s..sung... »

il arrive à peine à parler
entre deux baisers
et est obligé de rompre
par manque de souffle tout d'abord
mais aussi par embarras ;

« si... si quelqu'un nous voit... »

nul doute que sung
était excité à un point
où il pourrait baiser nam devant tout le monde
sans aucun problème

mais nam
n'était pas confiant.

il rougit,
est essoufflé,
et respire un peu bruyamment
alors que son cœur s'était affolé
comme jamais
tout le long de ce baiser
qui lui a valu une mini blessure à la lèvre.

il se mord alors celle-ci,
fixant encore et toujours celles de sung ;

« ou nous entend... »

entend nam plutôt.

parce que nam,
c'est bien le type le plus sensible qu'il puisse y avoir.
niveau bruitage,
nam n'a jamais sut se contrôler.

il tient encore sa nuque
refusant que sung s'éloigne
ne serait-ce qu'une seule seconde...

« on... on devrait peut-être... »

arrêter ?
se calmer ?

même si nam était excité
et bandait
il avait peur de se faire prendre
la main dans l'sac.


♡ ♡ ♡
COSMIC ARROW
Revenir en haut Aller en bas
Ultimate Fuckboy
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t753-sung-jae-j-fais-plus-la
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: [+18] Playing with fire FT Nam Woo   Lun 18 Sep - 15:36
 
Playing with fire
feat. Nam Woo
Sa main se glisse sur ton visage, alors tu le dévores, il est si doux alors toi, tu es si dur. Tu ne calcules pas ta force, ni tes gestes, ni quoi qu ce soit d'autre, comme si de façon naturelle, tu laissais ton instinct te guider. Tu sens qu'il te tire un peu plus vers lui, qu'il se donne à toi, corps et âmes, tu te satisfais de ses soupirs. À sa façon, d'une certaine manière, il te possède lui aussi. D'une manière différente, moins évidente, beaucoup plus subtile. Sa main se glisse dans tes cheveux, alors automatiquement ta main se ressers sur lui, lui démontrant dans tes gestes, que les siens, aussi innocents et délicats soient-ils, te plaise beaucoup.
Sa main froide qui se glisse sur ta peau, la fraîcheur de sa paume se perd sur ton torse bouillant. Un frisson te parcourt, léger, à peine percevable. Ça te motive un peu plus dans tes gestes.
Ta chemise est ouverte, dévoilant tes muscles travaillés. Tu souris en coin lorsqu'il se met à regarder. Au final , tout ça a calmer ta haine et ta colère , mais tu es toujours dans une position de violence. Il s'accroche à toi, ses mains dans ta nuque, il se sert alors que toi-même, tu le tires vers toi. Tu pouvais même sentir son érection naissante contre ta jambe.
Il t'impromps ensuite , tu entends ton prénom murmuré entre deux baissers hardent. Mais tu ne voulais pas qu'il parle, alors tu insistais un peu plus. Pourtant, entre deux prise de souffle, il parvint à articuler quelques mots.
Tu arques un sourcil, concrètement, là,t'es bourré, tu ne penses pas du tout aux autres, tu t'en fous même si quelqu'un vous voit.
Tu ne cries pas sur tous les toits ou à qui veut bien l'entendre que tu t'es lié d'un petit gars fragile. Mais si quelqu'un vous voit, et surtout dans l’état où tu te trouves, t'en aurais clairement rien à faire.
Tu ne lui réponds pas de suite, agissant d'abord. Tu le sers contre toi, fort pour ne pas qu'il puisse se détacher et d'un mouvement maladroit, tu décolles son corps de ce mur et toujours en lui dévorant le cou, tu le pousses contre la porte, bloquant son corps entre le tiens et cette porte fermée. Tu te redresses un peu, plongeant ton regard dans le siens.
« Comme ça .... Personne ne pourra entrer »
Ensuite, tu retires tes mains de son dos, gardant ton corps presser contre le siens, tu glisses finalement ta main dans son pantalon, sur son entre-jambe. Tu souris en coin, ta main se pressant contre son érection, entre ta paume et lui , il n'y a que le tissu de son boxer.
Avant même qu'il n'ait le temps d’émettre un quelconque bruit, tu plaques ta main libre contre sa bouche, mouvant ta main dans son pantalon dans le but de lui arracher quelques gemissements, en souriant salement. Fier de toi.
« Et comme ça ... Personne ne t'entendra »
Tu sentais ta propre érection serré dans ton jean, sous ta ceinture.
Tu t'approchais un peu plus de lui, allégeant tes mouvements sur son entre-jambe , tu décollas ta main de son visage après un court instant. Pour revenir l'embrasser, tu passas ensuite tes lèvres près de son oreille.
« touche moi ... »
Et tu mordillais ensuite le lobe, il est tellement sensible que tout, absolument tout, le fait réagir alors que tes réactions à toi sont très souvent voilées, chez toi, tout ce passe à l’intérieur. Comme ce feu qui parcourait l'entièreté de ton bas-ventre ainsi que le creux de tes reins. Tu l'embrassais encore, venant détacher son pantalon pour le laisser glisser le long de ses jambes. Tu glissais ensuite ta main dans son sous-vêtement.

♡ ♡ ♡
COSMIC ARROW

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

Si j't'achètes une chaîne, deviendras-tu ma chienne ? ✗ J'te serai infidèle mais tu reviendras quand même ✗ Je drague les daronnes, les ados, les nonnes et les putes. ✗ Permis d'menvoyer en l'air, valable sur la Terre entière. ✗ J'fais selon mon orgueil, selon mes envies.
©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Daddy's lil bitch
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://404error-baby.forumactif.org/t989-rallumons-les-etoiles-u
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: [+18] Playing with fire FT Nam Woo   Lun 18 Sep - 19:41
 
Playing with fire
feat. Sung  
sung se serre
se colle
le colle
et presse son corps
chaud
contre le sien
glacé.

nam rougit
relève encore et toujours la tête
lorsqu'il sent les lèvres de sung parcourir son cou
et tire encore sur sa nuque
l'incitant à continuer.

ça devient serrer pour lui
dans son pantalon
mais surtout lorsque sung vient le plaquer contre la porte

nam est trop concentré sur son plaisir
et son reflet dans le miroir qu'il a pu observer ne serait-ce qu'une fraction de seconde.

merde.

il est vraiment marqué partout.
de la mâchoire jusqu'à l'épaule
nam a des suçons
partout.

et ça l'excite.

il se mord la lèvre
en entendant sung
et frissonne en plongeant son regard
dans le sien ;

« comme ça... personne ne pourra entrer. »

il rougit un peu
soutient son regard malgré tout
puis alors il s'apprêtait
à gémir de surprise,
son gémissement se fait couper
par la main de sung
qui se pose sur sa bouche.

« et comme ça... personne ne t'entendra. »

nam ferme les yeux
essayant de faire le moins de bruit possible
contre sa main
mais ne peut pas s'empêcher
de gémir
encore et encore
en entrouvrant ses lèvres
malgré lui
alors que ses jambes
s'écartent indécemment
inconsciemment
en même temps qu'il colle son corps à la porte.
comme s'il fuyait la main de sung.

et lorsque sung enlève sa main
nam rougit
et nam soupire de plaisir
bruyamment
avant de répondre à son baiser
maladroitement
à cause de ses gémissements qu'il étouffe tant bien que mal
contre les lèvres de celui qu'il aime.

il frissonne de tout son corps
en sentant son souffle contre son oreille
et est presque dans un état second
alors que son corps serait à la limite de trembler de plaisir.

« touche moi... »

nam rougit
nam observe son torse
et sa chemise qu'il agrippe fermement de ses mains.

puis nam relâche
d'une main tout d'abord
puis de la deuxième.

il évite de trop remuer le bassin,
ne voulant pas gémir alors qu'il s'exécute.

ses doigts baladent
glissent
touchent
lentement
le torse et le bas ventre de sung,
avant qu'ils ne s'introduisent dans son pantalon
précipitamment
alors que ses mains sont encore froides.

il ne perd pas de temps
se penche et mordille le cou de sung
en fermant les yeux
et en attrapant son sexe entre ses doigts délicats
un peu violemment
presque brutalement
sans qu'il n'en ait vraiment conscience.

il resserre ses doigts
sans prévenir
sans réfléchir
et commence à bouger ses mains
lentement
afin de faire de lents vas et vient
tout en ayant prit soin
de défaire les boutons
et la braguette de son pantalon,
ne souhaitant pas qu'il se sente serré.

il sent les rougeurs qui le prennent à nouveau
alors qu'il accélère un peu
vite
ses mouvements
tandis que ses doigts se resserrent
un peu plus
à chaque seconde.

♡ ♡ ♡
COSMIC ARROW
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
vas-y clic tu verras la vierge baby
MessageSujet: Re: [+18] Playing with fire FT Nam Woo   
Revenir en haut Aller en bas
 
[+18] Playing with fire FT Nam Woo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un kit Fire Emblem
» SVP vos avis sur threatfire
» Zone Alarm n'est plus compatible avec firefox
» Record sur le forum batu à 3Dmark 2006 I7 clocker 4300MHz
» option bbox games absente du menu apply jeux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
maggle2night :: séoul city :: arrondissement de hongdae. :: ‹ résidences.-
Sauter vers: